Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Nature et biodiversité du futur et d'ailleurs
    Arkuiris
    Nb de signes : < 50 000 sec
    Genre : fantastique - science-fiction
    Délai de soumission : 16/02/2020
  • Femmes fortes
    Réticule
    Nb de signes : < 21 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 30/09/2019
  • Le fleuve
    Revue CONGO ECRIT
    Nb de signes : 250 - 2 000 sec
    Genre : poésie - conte
    Délai de soumission : 21/09/2019
  • La ville de Somnore
    Otherlands
    Nb de signes : < 40 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction
    Délai de soumission : 10/01/2020
  • Le grand jeu
    Observatoire de l'Espace du CNES
    Nb de signes : < 20 000 sec
    Genre : réaliste - théâtre - poésie - libre - pastiche - imaginaire - art visuel - contemporain
    Délai de soumission : 14/10/2019
  • Nutty Seas : débauche marine
    Nutty Sheep
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : romance - science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 23/11/2019
  • Revue Encre[s] N°4
    Encres
    Nb de signes : < 12 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 12/09/2019
  • Insurrections
    ImaJn'ère
    Nb de signes : 22 500 - 27 500 sec
    Genre : policier - science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 31/10/2019
  • Fantasy humoristique
    Fantasy Art and Studies
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : humour - fantasy
    Délai de soumission : 20/12/2019
  • Livres Oubliés
    Aeternam AS Éditions
    Nb de signes : 200 000 - 800 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique
    Délai de soumission : 31/12/2019

Studio Infinite

  •  [ Le Atelier d’écriture : créer un univers imaginaire]
    Venez écrire sur l'univers de votre roman et échangez avec d'autres auteurs de littératures de l'imaginaire mardi 15 octobre à la librairie Le Nuage Vert avec Caroline Viphakone-Lamache du studio infinite !

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

D. Gray-Man

la montre d'argent Auteur: Akary Vue: 153
[Publiée le: 2012-08-31]    [Mise à Jour: 2012-08-31]
G  Signaler Humour/Action-Aventure/Cross-over Commentaires : 4
Description:
Que pensez-vous qu'Allen a bien pu faire avant que Kanda et Johnny ne le retrouve? Les plus à même de vous répondre se trouvent à Amestris, étonnant n'est-ce pas. Mais laissez-moi simplement vous contez cette histoire surprenant qui relia deux jeunes hommes pourtant non destiné à se rencontrer. Attention si vous ne lisez pas les scan il y a spoil de D Grayman
Crédits:
Bien sûr aucun des perso ne m'appartient, je ne peux même pas dire que l'histoire est de moi puisque je suis beaucoup le manga FMA. Mais bon l'idée vient de moi.
<< ( Préc )
  Commenter ce chapitre 

une nouveau but

[1759 mots]
Publié le: 2012-08-31Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur Alors voilà, ceci est un essai. Une fic multi chapitre mélangeant l'univers de D Grayman et Fullmetal Alchimiste.

Alors comme le dit le résumé l'histoire se passe juste après la fuite d'Allen de la congrégation de l'ombre. Il arrive à Amestris où il retrouve le Fullmetal en train de se battre contre Scar. Et comme Allen et la chance font deux il se retrouve finalement pris dans l'histoire et obligé de suivre les Elric.

Cette fic sera faite du point de vue d'Allen donc si des informations ne sont pas mises directement c'est normale mais elles viendront quand même ne vous en faîtes pas. Et du coup bien sûr il y aura des Akuma, ce n'est pas parce qu'on est à Amestris qu'il n'y en a plus.

De même je n'ai pas encore de pairing prévu, je ne sais même pas si j'en ferai donc à vous de voir si vous en voulez un ou pas.

Sur ce je vous laisse lire ce prologue... en espérant qu'il vous plaise

« Un verre de lait, s’il vous plait.

-Vous savez que c’est un bar ici.

-Alors un white russian, sans Vodka, sans Kahlua, s’il vous plait.

-Tu as le droit de traîner dans les bars à ton âge ? tiqua le serveur.

-En fait ça fait très longtemps que je ne connais que les bars, répliqua le jeune homme sûr de lui. J’ai de quoi payer ne vous en faîtes pas.

-Ce n’était pas vraiment la question, soupira l’autre.

-Alors mon verre de lait ?

-Très bien ça vient. »

 

Allen soupira un peu, ils étaient plus dur dans ce pays. Ce n’était pas la première fois qu’on lui faisait une remarque sur son âge alors qu’il rentrait dans un bar. On lui apporta son verre de lait qu’il bu sans trop y penser. Cela faisait maintenant un mois qu’il était partit de la congrégation et il ne savait que faire. L’exorciste avait réussi à maîtriser son innocence, ça n’avait pas été sans peine mais maintenant tout était bon. Il pouvait se défendre contre une attaque Akuma. Et en parlant d’Akuma.

Allen mit sa main devant son œil.

 

« Ca va jeune homme ?

-Oui très bien. »

 

Il avala rapidement son verre et posa le compte sur le bar avant de sortir précipitamment.

 

« Les jeunes gens d’aujourd’hui me resteront incompréhensible. »

 

Le barman soupira et retourna à essuyer ses verres.

Le blandinet quant à lui courait dans la rue. Il cherchait un endroit vide, ou les pertes occasionnées seraient mineures. Il savait pertinemment que l’akuma le suivait de toute façon. Le compte avait lancé ses troupes à sa recherche. Il arriva finalement au lieu voulu et se retourna pour faire face à la créature. L’exorciste activa son innocence, ne prenant pas pour autant la peine de sortir son épée il se contenta de son bras comme arme. Alors qu’il allait attaquer pour finir ça rapidement un bruit d’explosion se fit entendre derrière le mur du cul de sac où il venait d’emmener l’akuma. Il y en aurait deux ? Ce petit moment d’inattention fut fatal et Allen fut projeter contre le mur qui se brisa. Il traversa alors l’autre rue s’arrêtant pile entre deux autres combattants au vu de la situation. Cependant il ne prit pas le temps de réfléchir et cria :

 

« Ne restez pas là.

-C’est à moi de dire ça !! s’exclama à son tour un blond apparemment pas content qu’il soit là.

-C’est la fin exorciste !! »

 

Comme s’il ne l’avait pas déjà entendu cette phrase. Allen soupira alors que la machine crée par le compte s’élançait sur lui, surprenant tous les spectateurs de la scène. Le blandinet esquiva et d’un autre mouvement le transperça avec son innocence, ce qui le fit exploser libérant ainsi l’âme emprisonnée à l’intérieur. Mais il n’eut le temps de s’en féliciter que derrière lui le blondinet s’exclama :

 

« Transmutation humaine ? »

 

Il observait son bras, comme si la chose était à la fois interdite et en même temps comme si c’était ce qu’il avait toujours cherché. Mais une nouvelle fois Allen ne pu s’attarder sur ces détails que le sol sous lui se fissura. Réagissant d’instinct il sauta pour se retrouver à côté de l’autre jeune homme. Ils se regardèrent, puis regardèrent l’homme à peau mat en face d’eux, se reregardèrent, et finalement ils prirent leurs jambes à leur cou.

 

« Pourquoi tu cours avec nous ? »

 

Nous ? A oui maintenant qu’il en parlait il y avait aussi une immense armure. Surprit Allen répondit tout de même sur le ton de l’évidence :

 

« Euh, je n’ai pas vraiment envi de mourir. »

 

Il désigna l’homme derrière eux qui leur courait après, qui avait l’air de lui en vouloir aussi, même s’il ne savait absolument pas pourquoi. Cela avait peut-être un rapport avec la transmutation humaine dont avait parlé le blondinet. Cependant ne sachant absolument pas ce que c’était Allen ne pouvait pas faire de conclusion. L’autre semblait avoir comprit où il voulait en venir puisqu’il n’obtint qu’une tête dépitée, comme si encore une fois il avait parlé trop vite. Ils arrivèrent enfin dans un espace ouvert et les trois garçons s’arrêtèrent pour faire face à leur ennemi. C’est alors qu’une chose que l’exorciste n’aurait jamais pu prévoir se passa. Une espèce de boule à forme humaine se montra. Si c’était tout… mais non il y avait quelque chose de bizarre avec lui. Il comprit lorsque son œil s’activa de nouveau de lui-même. Cette chose était remplie d’âme humaine. Le blandinet porta la main à sa bouche, manquant de vomir ce qui attira l’attention des deux à côté de lui alors que l’homme à peau mat se battait contre la boule.

 

« Hey ça va ?

-Qu’est-ce que c’est que cette chose ? »

 

Le blond hésita, il venait de remarquer l’œil de l’exorciste. Surtout il semblait avoir quelque chose de précis en tête. Il devait faire quelque chose mais avant qu’ils ne puissent bouger une autre personne sortit des égouts pour se jeter sur la boule humaine. Il lui enfonça alors une bombe dans la gorge sous le regard totalement choqué d’Allen. Et il explosa pour commencer à se reconstituer. A nouveau dégouté l’exorciste eut le temps de remarquer que l’âme d’une personne dans ce corps venait d’être consommée.

 

« Vite un câble d’acier ! »

 

Il chercha autour de lui et c’est alors qu’il vit le blondinet en créer un à partir d’un rail. Se rappelant où il se trouvait le maudit se dit que c’était ça l’alchimie dont tout le monde lui parlait. C’était impressionnant. Le dénommé Ling se saisi de ce câble et l’enroula autour de la chose en train de se reconstituer, ce qui le bloqua et le retint prisonnier. C’était bien vu en effet.

 

« Je t’ai eu homonculus.

-Homonculus ? » demanda le blandinet regardant la chose.

 

Il était complètement dépassé par la situation. Surtout lorsque le prisonnier et Ling s’échappèrent en voiture, apparemment avec quelqu’un que l’armure et l’alchimiste connaissait, même s’ils voulaient le cacher. Son attention revint alors sur leur premier ennemi. Les deux autres semblaient lui en vouloir personnellement. Mais une nouvelle fois ils furent interrompu par l’arrivée, d’une jeune fille cette fois. Allen fronça les sourcils, cette histoire devait être bien compliquée. La jeune fille et l’homme à peau s’échappèrent finalement alors l’exorciste redevint le centre d’attention des deux hommes.

Gêné et poli il se releva, désactivant son innocence, sous leurs regards surpris, et se présenta :

 

« Allen Walker.

-Qu’est-ce que tu fais à ton bras ?

-Nii-san, tu devrais te présenter d’abord, ce n’est pas poli, le reprit l’armure.

-Oui, oui. Edward Elric.

-Quant à moi je suis Alphonse Elric, son petit frère.

-Petit frère ? demanda Allen dubitatif.

-C’est un sujet qui fâche, coupa l’armure alors que son frère commençait à prendre une mauvaise tête.

-Qu’était cette chose ? reprit Allen autant pour changer de sujet que par intérêt.

-Ca ne te regarde pas, trancha l’alchimiste.

-J’ai vu, coupa l’exorciste. Toutes ces âmes qu’il avait en lui. Je ne peux laisser ça comme ça… je dois…

-Qui êtes-vous ? demanda alors Alphonse.

-Un exor… »

 

Il s’arrêta. Il n’avait plus vraiment le droit de se faire appeler exorciste, si ? Il avait bien quitté la congrégation, mais il luttait encore contre les akuma. De toute façon il faisait la même chose qu’eux encore, il pouvait donc s’appeler pareil, même si ce n’était plus un titre officiel.

 

« Un quoi ? demanda la petite boule de nerf.

-Un exorciste.

-Je ne suis pas croyant, répliqua le blondinet.

-Moi non plus, enfin je ne pense pas. »

 

Cette fois il se prit des regards surpris des deux frères. Un exorciste, non croyant. Il se foutait d’eux, non ? Finalement Edward soupira et déclara :

 

« Faisons un échange équivalent. Je te dis ce que c’est, et tu m’expliques ce que tu as fait à ton bras et ton œil. Tu sais que la transmutation humaine est interdite.

-Je ne sais même pas ce qu’est une transmutation humaine, avoua Allen. Mais je peux vous expliquer pour mon bras.

-Pas ici, déclara le blond en regardant les gardes. Tiens c’est l’adresse de mon hôtel, attends nous là-bas. »

 

Allen récupéra le morceau de papier alors que des soldats s’approchaient d’eux. Il tourna alors les talons et chercha l’hôtel qu’on lui avait désigné alors que les deux frères suivaient l’armée.

Cela faisait une heure que le blandinet attendait les deux personnes qu’il avait rencontrées un peu plus tôt dans la journée. Ils finirent par rentrer accompagnés d’une jeune femme, tous assez déprimés. Il hésita à se faire savoir, mais finalement c’est Edward lui-même qui s’installa à sa table alors que la demoiselle se rendait au comptoir pour un appel apparemment.

 

« Est-ce que ça va aller ? demanda l’exorciste surprenant les deux frères. Vous semblez exténués.

-Ca ira.

-Nous ne sommes pas obligé de parler maintenant vous savez.

-Cette chose était un homonculus. Un être créé à partir de vie humaine.

-D’où les âmes enfermées à l’intérieur, conclu Allen en croisant les bras.

-Qu’est-ce que tu es ?

-Un exorciste…, répéta-t-il en soupirant un peu puis il reprit pour leur éviter une question. Ce bras est mon arme pour me battre. C’est une innocence créée pour détruire les Akuma. La créature que vous avez vue lorsque nous nous sommes rencontrés.

-Il ne se transforme donc pas suivant une transmutation humaine.

-Je suis désolé mais non, je vous l’ai dit, je ne sais pas ce que c’est alors je ne pourrais pas l’utiliser.

-C’est tant mieux, soupira Edward.

-Ces homonculus comment sont-ils apparus ?

-On ne sait pas vraiment, à vrai dire on ne sait rien d’eux à part qu’ils sont immortel, et ont chacun un pouvoir différent, lui apprit Alphonse.

-Et bien en tout cas on ne les laissera pas faire, s’emporta Ed.

-Je veux vous aider, déclara Allen.

-Hein ? s’exclamèrent les frères Elric.

-Non impossible ! trancha le blondinet.

-Je veux sauver tous ces gens prisonniers. Je sais que je peux le faire, laissez-moi vous aider.

-Nii-san, on pourrait peut-être…

-Al, nous avons notre propre but.

-Alors je vous aiderais aussi pour ça. »

 

Le jeune homme semblait si sûr de lui que l’alchimiste prit le temps de réfléchir un peu plus à la situation. Un allié en plus n’était pas négligeable. Surtout qu’il semblait savoir se battre. Finalement il lui tendit la main avec un grand sourire. Il déclara alors :

 

« Bienvenue dans l’équipe.

-Merci beaucoup. Edward-san. »

 

Le blandinet serra la main du fullmetal. Il avait trouvé ce qu’il pouvait faire.

Commentaire de l'auteur Voilà, voilà... dîtes-moi si cette fic vous inspire, si oui alors je la continuerai.

N'hésitez pas non plus à me laisser votre avis.
  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc )



© Fanfic Fr 2003 - 2019 / Mentions légales