Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Travail scientifique: L´auteur fanfiction
 par   - 999 lectures  - 4 commentaires [16 décembre 2021 à 19:07:21]

Karl Helbig, un étudiant allemand, entreprend un travail scientific sur la fanfiction francaise comme genre litteraire. Quels sont vos opinions sur ses questions?


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

D. Gray-Man

Avec mon Innocence.
[Histoire Abandonnée]
Auteur: chibi_chan Vue: 2032
[Publiée le: 2009-04-18]    [Mise à Jour: 2010-05-22]
13+  Signaler Humour/Action-Aventure/Horreur Commentaires : 16
Description:
Shazoa et Yumi l'Innocence loup, se retrouvent inpliqués dans la lutte entre la Congrégation de l'Ombre et le Comte Millénaire. Les deux partenaires se retrouvent exposés au grand jour alors que Shazoa faisait tout pour éviter d'attirer l'attention du Faiseur.


Mais quelle est donc la significaion des signes étranges sur le bras droit de Shazoa ? Et pourquoi Yumi semble être une Innocence aussi spéciale ?
Crédits:
Tous les perso de D.gray-man sont à Hoshino Katsura sauf Shazoa et Yumi.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Fuite ?

[1691 mots]
Publié le: 2010-01-06Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

Chapitre 10 :

 

 

«  Quoi ? Comment... »

Horrifié, Yumi reprenait sa forme normale, crocs et griffes dehors pendant que sa compatible se tenait la tête entre les mains à genoux sur le sol boueux. L’Innocence loup gronda, une simple mise en garde pour le moment.

 

 

En face d’eux le Comte Millénaire en personne regardait Shazoa avec un air triomphant. Elle lui avait filé entre les doigts si souvent... mais ce n’était pas aujourd’hui qu’il avait l’intention de l’attraper une bonne fois pour toute. Il avait eu de la chance de pouvoir la retrouver après tout ce temps mais il ne pouvait pas encore l’amener dans l’Arche, pas sans les huit la précédent. La laisser « sous bonne surveillance » devrait suffire pour le moment, en attendant qu’il les réunisse tous. Trois autres sujets restaient encore introuvables et l’ombre du maréchal Cross rôdait autour d’eux. Ce pouvait-il que cet homme en sache autant sur ses plans ?

Elle ne devait pas rejoindre leur camp par contrainte mais librement, ce serait son choix et ainsi elle ne se retournerait pas contre eux. En revanche il pouvait toujours l’influencer... Mais ça c’était le rôle de sa petite surprise.

 

 

« Shazoa ?! murmura Yumi. Es-ce que tu penses pouvoir t’accrocher à moi sans tomber ?

-          Honnêtement, non... »

Le loup enfonça profondément ses griffes dans le sol. Pas d’échappatoire cette fois-ci ? Non, le Comte ne les aurait pas comme ça, ils luteraient ensemble une dernière fois ! La dernière fois pour lui c’était certain... Une Innocence de plus à détruire les enchanterait surement.

Yumi tirerait au moins satisfaction de leur déception, il n’était pas le Cœur Précieux et sa compagne le savait également...

Soudain la caresse de sa protégée interrompit le fil de ses pensées, entre deux gémissements elle parvint à lui murmurer :

« Attends Yumi... Il reste encore le maréchal...

-          Tu irais rejoindre la Congrégation ?

-          Puisqu’il le faut... Nous n’avons plus vraiment le choix maintenant si ? répondit-elle. »

Au même moment une plante argenté surgit et rampa vers eux. Avant que Yumi n’est pu esquisser le moindre mouvement ils se retrouvèrent entièrement entourer par la plante, comme sous une cloche. Shazoa sentit la douleur refluer lentenment et se redressa, prudente.

« Qu’es-ce que c’est ? demanda-t-elle en montrant la paroi végétale qui la séparait du Comte.

-          Une Innocence... et pas des plus faibles... Répondit Yumi à voix basse, sa douce fourrure immaculée toujours hérissé. Tu crois que le maréchal nous a rattrapés ?

-          Il a était plus rapide que prévu alors... Tu entends quelque chose ? ajouta-t-elle. »

Yumi écoutait la conversation entre le maréchal et leur ennemi commun :

« ... Je me doutais bien que vous l’aviez déjà croisée... Et je compte bien à ce que cela ne se reproduise pas de si tôt. Dit une voix que le loup apparenta à celle du maréchal.

-          Pensez-vous vraiment que l’Ordre Noir pourra garantir sa sécurité bien longtemps ? Vous risqueriez d’avoir de très mauvaises surprises...

-          Nous le verrons bien.

-          Que comptez-vous faire d’elle ?

-          Je peux vous retourner la question. Répondit le Maréchal. La Congrégation a besoin de jeunes recrues...

Le loup baissa les oreilles, ça ne lui plaisait pas du tout... Shazoa s’en aperçut et l’interrogea du regard.

Avant qu’il ne puisse répondre le sol sous eux trembla comme si quelque chose creusé. Pourtant aucun bruit n’était perceptible.

« Qu’es-ce qu’il se passe encore ?! Gronda l’Innocence. »

Le sol s’ouvrit alors silencieusement et se fut un jeune homme qui apparut alors au fond de la fosse, à peine plus âgé que Shazoa. Il leur fit signe à tout deux de se taire et se hissa en face deux les mains bien en vue, il ne portait pas d’arme et ne dégageait aucune aura négative.

Il devait faire une tête de plus que Shazoa. Grâce la douce lumière blanche que dégageait l’Innocence du Maréchal celle-ci pouvait distinguer ses yeux vairons, l’un vert et l’autre de couleur gris clair, une touffe de cheveux noir et en bataille, emmitouflé dans d’épais vêtements de voyageur il paraissait quand même fin et élancé.

« Je n’ai rien contre vous ! Mais je sais ce que la Congrégation et le Comte veulent de vous ! Chuchota-t-il.

-          Comment ça ? Demanda Shazoa sur la défensive. Et qui es-tu ?

-          Quelqu’un qui ne vous veut aucun mal ! Répondit rapidement l’autre en levant les mains un peu plus haut. Ce Maréchal vous suit depuis un moment n’est-ca pas ? Mais ce n’est pas l’unique raison de sa présence dans les parages !

-          Quoi ? Tu n’as pas répondu à ma question, qui es-tu ? Interrogea la jeune femme en se rapprochant de Yumi.

-          Très bien... Je me suis échappé du Quartier Général de l’Ordre Noir. Expliqua-t-il. Ils... Ils se servaient de moi comme d’un cobaye... Je ne sais pas ce qu’ils ont l’intention de faire de vous mais ce n’est pas la première fois qu’ils sont à votre recherche non ? »

Shazoa ne répondit pas, l’exorciste à l’arc lui avait dit la même chose avant qu’il... Elle blêmit, ces souvenirs la hantaient encore dans ses pires cauchemars.

Yumi lui ne quittait pas le garçon des yeux, qui sait s’il ne s’agissait pas d’une ruse pour les amadouer ?

Le jeune homme se pencha alors et aussitôt Yumi découvrit ses crocs blancs et se tendit. L’autre se stoppa immédiatement et planta ses yeux étranges dans ceux dorés de l’Innocence. Ils se firent face un moment, sans détourner les yeux, puis il dit calmement :

« Je veux juste prendre mon sac pour pouvoir refermer ce trou. Je peux ou je dois d’abord me faire déchiqueter ? demanda-t-il d’un ton poli mais où perçait l’ironie. »

Le loup répondit lentement :

« On n’est jamais trop prudent non ? »

L’autre sourit et d’un geste vif, il attrapa son sac sans attendre l’autorisation de Yumi. Ce dernier gronda furieusement, il n’aimait pas qu’on se moque de lui. L’humain effectua ensuite une sorte de salut et effleura les bords de la fosse du bout des doigts, le sol trembla à nouveau et se referma toujours sans émettre le moindre son.

D’où lui venait cette capacité ? Il ne sentait pas d’Innocence en lui...

De nouveaux bruits se firent entendre de l’autre côté de la paroi végétale mais cette fois Shazoa les percevait aussi.

« Ils ne vont pas tarder à sentir ma présence, mieux vaudrait déguerpir en vitesse... Le Comte veut ma tête sur un plateau en argent et la Congrégation à besoin de me récupérer pour ses expériences. Dit-il en leur tournant le dos. Enfin, si vous voulez venir avec moi vous le pouvez... ajouta-t-il en les observant du coin de l’œil.

-          Pourquoi nous aiderais-tu ?

-          Nous sommes dans le même bateau non ? On est plus fort à trois que chacun de notre côté...

-          Qu’est-ce qui nous dit que tu ne cherches pas à nous piéger ? Interrogea Yumi.

-          Qu’est-ce qui me dit que vous ne me trahirez pas en route ? Réplica le garçon aux cheveux sombres en se retournant, les yeux brillants. »

 

 


******

 

 

Allen avait  rattrapé Kanda après avoir englouti son repas frugal.  Luis qui était habitué à des « repas » qui auraient pût nourrir un village entier à la Congrégation avait encore l’estomac vide. Aussi, lorsque celui-ci recommença à gargouiller avec force, Allen dû essuyer de nouveau les regards de reproche glacée de son partenaire. Le jeune exorciste aux cheveux blancs ne répondit pas, il n’y pouvait rien.

Ils marchèrent en silence quelques heures encore puis le samouraï fit signe à Allen de s’arrêter et de se taire.

Ce dernier s’exécuta sans poser de question. Kanda se tourna alors vers lui :

« Nous somme arrivé… annonça-t-il avant de s’écarter pour laisser son coéquipier regarder.»

Allen s’avança un peu et recula d’un pas horrifié. Leur destination devait être un petit village paisible mais la vision d’un village ravagé par les flammes démentait les propos des traqueurs qu’ils avaient croisé à leur arrivé en Inde.

Il échangea un bref regard avec Kanda, blême, et se rua vers le village en activant son bras gauche. Kanda le regarda partir sans rien dire puis courut après le plus jeune avec un petit sifflement désapprobateur.

« Le jour où cet idiot pensera à être discret… pesta-t-il intérieurement. »

 

Les deux exorcistes s’avancèrent dans le village ravagé sur leurs gardes. Les rues enfumées semblaient complètement désertes, mais un Akuma pouvait très bien surgir soudainement de la fumée. Ou bien pire… des Noah.

Le samouraï regarda l’œil gauche de son partenaire, il était toujours gris clair. Kanda scruta les environs. Il devait reconnaître que cet œil pouvait s’avérer utile pour voir les Akuma à distance mais il ne voyait Que les Akuma. Inutile donc de se reposer sur ça…

« Pourquoi tu me fixes comme ça depuis tout à l’heure ? Demanda Allen, soupçonneux. 

-          Tch ! Je constatais seulement à quel point tu as l’air idiot quand ton œil ne t’indique pas où se cache l’ennemi. Cracha l’autre, mal à l’aise de s‘être fait surprendre. »

Allen fit mine d’ignorer la remarque, et tourna la tête à droite, à gauche avec inquiétude. Et si ce n’était pas des Akuma cette fois-ci ?

Il effleura machinalement son bras gauche qui ne l’avait jamais trahi jusqu’à maintenant, le regard vide. Ce bras qu’il avait toujours eut aussi loin que remontait sa mémoire, rongeant petit à petit sa vie. Ce bras, une seule personne ne l’avait pas regardé avec un mélange de répulsion et de dégout, et cette personne n’était plus depuis longtemps. Ce bras… c’est lui qui avait détruit son père, Mana. Mana…

Des coups de feu retentirent soudain à l’extérieur du village.

Allen sursauta comme si Kanda l’avait frappé. Il se ressaisit et se retourna, aussitôt son œil gauche s’activa. Il n’en percevait qu’un à cette distance mais n’hésita pas et fonça vers le combat en cours. Il vit Kanda lui passer rapidement devant en dégainant Mugen.

Ils arrivèrent sur les lieux du combat et se stoppèrent net. Devant eux une jeune fille aux éclatants cheveux blancs qui devait avoir l’âge d’Allen brandissait une impressionnante batte de métal enflammée en direction des Akuma.

 

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2022 / Mentions légales