Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Carnets de voyages
    l'Aquilon Editions
    Nb de signes : > 20 000 sec
    Genre : récit de vie - témoignage
    Délai de soumission : 15/11/2019
  • Les meutes
    animal DEBOUT
    Nb de signes : 6 000 - 25 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/01/2020
  • Demain
    Revue de La Grenouille à Grande Bouche
    Nb de signes : 4 500 - 7 500 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 14/10/2019
  • Romans
    Plumes de Marmotte
    Nb de signes : > 40 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - thriller - romance - bit-lit - chick-lit - young adult - mystère - suspense
    Délai de soumission : 31/10/2019
  • Persona non grata, (l’indésirable)
    Revue Étherval
    Nb de signes : 10 000 - 34 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction
    Délai de soumission : 29/12/2019
  • Malpertuis XI
    Éditions Malpertuis
    Nb de signes : < 50 000 sec
    Genre : fantastique
    Délai de soumission : 01/01/2020
  • No limit
    Revue Squeeze
    Nb de signes : < 25 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 30/11/2019
  • Témoin de l'Apocalypse ?
    Coeur de plumes
    Nb de signes : 4 500 - 8 000 sec
    Genre : science-fiction - libre
    Délai de soumission : 25/10/2019
  • Nature et biodiversité du futur et d'ailleurs
    Arkuiris
    Nb de signes : < 50 000 sec
    Genre : fantastique - science-fiction
    Délai de soumission : 16/02/2020
  • Femmes fortes
    Réticule
    Nb de signes : < 21 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 15/10/2019

Studio Infinite

  • ATELIER D’ÉCRITURE : écrire la folie de son personnage au Comics Corner (2 PLACES) [ Le 27/10/2019]
    Participez à un atelier d'écriture créative au Comics Corner dimanche 20 octobre 2019 pour créer votre personnage avec notre studio infinite !
  •  [ Le Atelier d’écriture : écrire de l’imaginaire à la librairie Le Nuage Vert (COMPLET)]
    Venez écrire sur l'univers de votre roman et échangez avec d'autres auteurs de littératures de l'imaginaire mardi 15 octobre à la librairie Le Nuage Vert avec Caroline Viphakone-Lamache du studio infinite !

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Bleach

ichigo fukutaicho ou juste remplaçant de kaien? Auteur: amethyste Vue: 11980
[Publiée le: 2008-01-25]    [Mise à Jour: 2011-04-03]
G  Signaler Général/Humour Commentaires : 27
Description:
CO-ECRITE avc Kage Ookami51

Ichigo promu fukutaicho? qu'en pensent ses amis? et Rukia? Que mijote Aizen?

humour, souvenirs et romances ( enfin un peu!)
Crédits:
personne n'est à nous et encore heureux vu comment j'aime tuer ou autre Rangiku !
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

chp 5

[2697 mots]
Publié le: 2008-02-10Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

-« Vous connaissez maintenant mes raisons, Ukitake taichô. J’ai été véritablement honorée de compter parmi vos subordonnés, mais il est temps pour moi de passer à autre chose. »

 

Rukia était inclinée face à son capitaine, du moins ce qu’il était encore pour la journée. Elle était venue lui annoncer personnellement et en privé la nouvelle, et en même temps lui faire ses adieux. Il avait après tout été un supérieur exemplaire, aussi dévoué envers ses subordonnés que ceux-ci envers lui, et même, si elle osait parler ainsi, un véritable ami pour elle. Ukitake poussa un soupir, regrettant cruellement le départ de la jeune femme. Il aurait voulu la retenir, tenter de la réconcilier avec son lieutenant, mais au fond de lui, il sentait qu’aucune parole, aucune explication de sa part ne saurait faire fuir l’ombre étendue dans le cœur de Rukia.

 

-« Et bien Kuchiki, si c’est ce que tu désires, je ne peux que te souhaiter bonne chance. Je suis convaincu que tu sauras te montrer à la hauteur, même si j’aurais apprécié être celui qui t’aidera face à ce... problème. » Lui dit-il, avec un faible sourire, laissant dans le vague sa phrase.

 

Rukia quitta Ukitake, le laissant se reposer. Alors qu’elle sortait de la pièce, son regard croisa un instant celui d’un brun chaud du shinigami aux cheveux oranges. Ichigo se tenait sur le seuil de la porte menant au bureau du capitaine, la main sur la poignée, figeait dans son action, le temps semblant être stoppé.  Mais elle détourna rapidement les yeux, tandis que lui la laissait partir, sans rien ajouter.

 

-« Rukia part à la 6° division ? Merde, Kaien, tu peux pas laisser faire ça. »

 

Intérieurement, Ichigo était abasourdi par la nouvelle. En allant prendre des nouvelles d’Ukitake, il n’aurait jamais imaginé qu’il apprendrait que son amie était transférée. Néanmoins, il décida de faire, comme à son habitude, celui qui ne dit rien même s’il n’en pense pas moins. Il reprit donc ses activités, sans même sembler s’inquiéter du devenir de Rukia.

 

Le lendemain, Rukia partit vers la 6° division, sous les adieux, particulièrement éplorés de la part des deux 3° sièges, des shinigami de la division et l’attitude indifférente d’Ichigo. Elle arriva à sa nouvelle affectation, où son frère et son ami de toujours l’attendaient de pied ferme.

 

Elle fut rapidement présentée et installée, puis elle débuta son entraînement particulier avec son frère. Il va s’en dire qu’un entraînement avec un capitaine n’était pas une chose de tout repos, loin de là, mais celui que Byakuya fit subir à Rukia dépassa les sommets de la difficulté, de la fatigue et de l’exigence. Tout y passa, du combat au sabre au Kidô, en passant par le shunpo. Elle n’avait que peu de repos, mais elle savait que cela porterait ses fruits et était reconnaissante envers son frère de cette attention. Un entraînement intensif avec le capitaine de la 6e division valait son pesant d’or, mais pour rukia , cela n’avait aucun prix car cela signifiait que son frère prenait de son temps pour elle. Une attention de sa part. Une reconnaissance de sa valeur en tant que shinigami.

 

Sous les conseils du jeune noble, elle progressa encore davantage, même si cette amélioration avait également pour cause l’éloignement d’Ichigo et, comme Byakuya le lui avait promis, Rukia passa siège assez rapidement, d’autant plus que son frère ne fait plus pression pour qu’elle reste simple shinigami. Bien sur, elle n’eut pas un poste très élevé, n’étant là que depuis peu, mais cela la satisfaisait.

 

Sautant pour éviter un coup de sabre de son capitaine, préparant ses attaques de kidoh, évaluant, repoussant ses limites, Rukia  à la fin de la matinée était dégoulinante de sueur, sans force et il lui semblait que la matinée avait été en fait une semaine. Pestant contre son frère qui ne semblait même pas essoufflé, elle se demanda si son niveau était aussi bas.

 

-         « tes attaques de Kidoh sont parfaitement maîtrisées et je dirais bien que après le vice-capitaine Hinamori tu sois celle qui les maîtrise le mieux. »

 

Surprise, elle se demanda si elle avait parlé à haut voix ; puis elle sourit devant le compliment. Byakuga , après cela , partit à son bureau.

 

Elle se sentait intérieurement plus en paix, mais une chose la hantait encore. Il avait entendu toute la conversation et n’avait rien dit. Puis elle se souvint d’une chose.

 

 « Tu sais, Kuchiki, un regard peut parfois en dire bien plus que n’importe quelle parole. Après tout  les yeux sont souvent la fenêtre sur le cœur ,» Lui avait un jour dit Kaien, alors qu’elle observait avec admiration sa 3° siège.

 

Et ce regard, le dernier qu’elle avait eu de lui, ce regard là était plein de tant d’émotions qu’il en paraissait paradoxalement vide. Elle entreprit néanmoins tout pour ne plus y songer, attendant avec impatience une occasion qui se présenta peu après.

 

Le bureau de développement avait détecté plusieurs reiatsu assez faibles de hollows, voire d’arrancars aux pouvoirs limités, aux alentours de grandes concentrations humaines. Plusieurs équipes, venues de différentes divisions, furent donc envoyées afin de résoudre le problème le plus rapidement possible. Parmi elles, se trouvaient la 6° et la 13°, mais les ennemis étant dispersés dans plusieurs zones, les deux équipes n’étaient pas censées se croiser.

 

Rukia fut envoyée pour cette mission en tant que chef de groupe, ses supérieurs pensant que ça serait instructif pour elle. La mission se passa bien et la victoire fut assez aisée, les adversaires étant des hollows, bien qu’en nombre assez important, d’un niveau plutôt faible. L’équipe de la 6° apprit également que les autres rentraient ou étaient même déjà rentrés, et les shinigami prirent à leur tour le chemin de la Soul Society. Rukia, en tant que chef d’équipe, demeura quelques instants en arrière, afin de s’assurer que tout était réglé.

 

La mission de la 13° se déroula pareillement, bien qu’ils durent affronter un nombre plus important d’ennemis. Ichigo en avait lui-même éliminé une part importante et, ayant eu confirmation du retour des autres groupes, il commença à ouvrir la porte menant à la Soul Society quand, soudain, il sentit un reiatsu  bien plus important que tous ceux ressentis ce jour là. Et pire, ce reiatsu semblait se diriger vers là où avait été envoyée une des équipes. Le groupe fit donc demi-tour afin de porter secours aux cibles potentielles. A mesure qu’ils s’approchaient de leur destination, ils sentaient le nombre d’ennemi augmenter considérablement, et ils ne percevaient qu’un seul shinigami dans cette zone.

 

-« Et merde. » Marmonna Ichigo, se rendant compte de l’identité de la cible.

 

Rukia s’apprêtait à passer à son tour la porte, quand elle fut assaillie par un nombre important d’arrancars et de hollows. Elle réussit à tuer quelques-uns, mais, malgré tous les progrès qu’elle avait réalisés, elle fut vite submergée par le nombre. Elle commençait à perdre confiance quand un groupe d’alliés apparu.

 

-« Ichigo… » Murmura la jeune femme, oubliant un instant son désir de ne plus le revoir.

 

Grâce aux shinigami de la 13°, le combat se fit plus juste, mais un imprévu de taille fit son apparition. Un reiatsu de forte intensité les cloua un instant sur place.  Un Arrancar, bien que d’aspect assez humain si on oubliait le semblant de casque sur le coté gauche de sa tête, plus puissant que tous les autres, se dressa devant Rukia, s’apprêtant à l’attaquer. Se doutant qu’elle avait devant elle un membre de la fameuse espada, la shinigami commença à invoquer son sabre quand une ombre aux cheveux roux fit irruption entre elle et son adversaire.

 

Ichigo l’aurait reconnu entre mille, ce casque sur sa tête, ce visage inexpressif à part les traînées faisant comme des larmes sous ses yeux. Il l’avait rencontré une fois dans son monde, et il savait qu’il était, si l’on en croyait les données du bureau de développement, l’un des espada parmi les plus puissants.

 

Le lieutenant récemment promu se lança donc dans un combat acharné, profitant que la limite était levée dés qu’un lieutenant ou capitaine allait dans le monde humain, afin d’éliminer son adversaire, mais l’arrancar esquivait sans cesse, contre attaquant de temps à autre, faisant mouche à chaque fois. Ichigo prit alors la décision d’utiliser la puissance de son hollow intérieur, espérant qu’il aurait ainsi assez de pouvoir pour terrasser Ulquiorra. Il commença à faire apparaître le masque et à mettre en difficulté son adversaire, quand celui-ci lui porta un coup terrible, le faisant revenir à son état normal, une plaie béante couvrant son torse.

 

Heureusement, d’autres équipes avaient été alertés de l’attaque et se précipitaient pour leur venir en aide. Les arrancars étant désormais en infériorité numérique, ils commencèrent à se retirer, leur mission ne semblant pas être suffisamment importante pour un sacrifice aussi grand. Ichigo eut juste le temps d’entendre Ulquiorra dire « Aizen sama veut qu’on lui ramène cette femme, et sa volonté sera accomplie. Aujourd’hui n’est rien qu’un léger contre temps. », avant de sombrer dans l’inconscience, affaibli qu’il était par ses blessures.

 

Lorsqu’il reprit conscience, il se trouvait à la 4° division, le corps couvert de bandages.

 

-« Je suis ravie de vous voir réveillé, Kurosaki fukutaichô. »

 

-« Unohana taichô… » Dit Ichigo avant de demander « Et les autres, comment vont-ils ? j’étais tellement concentré sur mon combat que j’en ai oublié mes subordonnés. »

 

La capitaine lui sourit et lui assura que, bien qu’il y ait eu des blessés graves, il avait été le plus sérieusement touché et que, donc, les autres s’en étaient également sortis. Elle lui conseilla enfin de se calmer et de se reposer, ses blessures risquant de se rouvrir s’il en faisait trop.

 

Alors qu’Ichigo suivait les conseils de la médecin, il songea à Rukia et fut heureux qu’Unohana lui ait dit que tout le monde allait bien. Apres tout, la capitaine ne lui mentirait pas sur un tel sujet. Soudain, une voix interrompit sa réflexion.

 

-« Baka, ne bouge pas tu cicatrise juste. Vous êtes mal fichus à la 13°. Ukitake taichô est malade et toi, tu trouves rien de mieux que te blesser. Je plains tes subordonnés ! »

 

Ichigo sourit légèrement de la plaisanterie de son ami mais il était toujours perturbé par ce qu’il s’était passé.

 

-« C’est sûr qu’à la 6°, c’est beaucoup mieux. Entre un noble psychorigide et un rouquin caractériel, les shinigami sont bien mieux lotis. » Lança-il néanmoins pour la forme.

 -« ta blessure est sérieuse Ichigo, TU n’es pas passé loin de la réincarnation. »

-« Tu dis ça si légèrement… », répliqua le shinigami regardant son ami. « Tu as des infos, on dirait, non ? »

 

-« Apparemment, le hô gyoku ne peut pas se réveiller totalement car, vu qu’Aizen l’a extrait de l’âme vivante de Rukia, une partie de sa puissance est encore liée à elle. Il voulait donc l’enlever pour récupérer cette puissance. »

 

-«Byakuya doit vraiment être occupé pour te laisser écouter aux portes. »

 

Renji rougit légèrement et continua :

 

-« Il était surtout inquiet pour sa sœur, c’est pour ça qu’il n’a pas fait attention. Mais le répète pas trop fort, les Kuchiki sont très inventifs en matière de tortures et punitions diverses. »

 

-« Ca, je le sais. Vu comment Rukia m’en veut… enfin, elle doit être mieux maintenant qu’elle est avec son frère. »

 

-« Elle sourit plus souvent que durant ses derniers jours à la 13°, oui. Mais, au fond d’elle, je crois qu’elle est encore en colère. Contre toi ou contre elle, je ne sais pas trop, mais ça se sent. »

 

Ichigo soupira, Rukia avait retrouvé le sourire, en s’éloignant de lui, mais elle n’était pas encore au mieux.

 

-         -« Elle pense que je veux remplacer Kaien. J’ai essayé de lui dire que non, que je n’étais là que pour m’améliorer et pouvoir me battre efficacement contre Aizen, pour protéger mon monde et ma famille, mais elle ne m’a pas cru. Mais c’est un fait, en plus de lui ressemblait maintenant je suis vice-capitaie de la 13e. Elle doit penser que je veux la faire souffrir car je connais ses sentiments vis-àvis de cet homme. »

-         « Hum ! il a été une lumière pour elle, lui redonnant confiance ».

-         « Oui ! », Ichigo sourit doucement puis son sourire s’effaça. » Mais elle a du le tuer, il lui a demandé. Cela la détruite en partie. »

 

« Ce que je peux t’en vouloir de lui avoir demandé ça ! Même si je comprends très bien ce que tu as du ressentir. Kaien si tu savais…… »

 »

 

-« Apparemment, les autres shinigami te traitaient comme leur ancien fukutaichô, et ça n’avait pas l’air de te déranger. Tu devrais pourtant savoir comme elle s’en veut de l’avoir tué. » 

 

-« Kiyone et Sentarô seraient capables de se disputer pour les faveurs de n’importe qui, même pour celles du gars bizarre de la 12°, là. Et je n’allais pas les engueuler vertement pour ça. Si elle ne m’avait pas fuit comme la peste, elle aurait peut être vu que j’essayais de me distinguer pour moi-même, et non pour la simple ressemblance avec Kaien. Enfin, bon, elle est plus heureuse et elle est sauve, c’est le principal. Evite de le répéter, mais je crois bien qu’à l’instant où cet espada s’est tourné vers elle, j’ai senti mon cœur rater un battement. J’aurais sans doute protéger mes subordonnés de la même manière, mais peut être pas avec la même intensité, pas en utilisant mon hollow intérieur. »

 

Renji hocha la tête, sachant à quel point Ichigo détestait utiliser cette force, ce qu’il comprenait parfaitement.

 

-         -« C’est bizarre, je m’enguirlandais tout le temps avec elle dans mon monde, mais c’était ça que j’aimais bien avec elle. J’ai cru que ça serait pareil si j’entrais à la 13°, Ukitake m’ayant demandé si j’accepterais d’être fukutaichô. Mais apparemment, je me suis trompé. Pour les deux, … Elle croit que je veux la voir souffrir, pourtant j’irais la chercher n’importe où, n’importe quand. S’il le fallait je mourrais pour elle….mais apparemment je ne suis capable que de la blesser »

 

 

Renji profita que son ami était plongé dans ses pensées pour s’autoriser un léger sourire. Tenant lui-même énormément à la jeune shinigami, il savait que ce que ressentait Ichigo dépassait la simple amitié. Et que ce sentiment était sans doute réciproque. Conscient que ni l’un ni l’autre ne ferait, pour diverses raisons, le premier pas, il s’adressa à son tour à l’auditeur des plaintes et questions des jeunes gens depuis plus d’une semaine déjà.

 

-« Shiba fukutaichô, je crois vraiment qu’ils auraient besoin de votre aide sur ce coup là. S’il vous plait, parce que là, ils deviennent vraiment désespérants. »

 

Une fois cet aparté achevé, les deux shinigami poursuivirent leur conversation, sans se douter qu’ils avaient été entendus.

 

Rukia était venue voir plusieurs de ses sauveteurs, surtout que nombre d’entre eux appartenaient à son ancienne division. Elle-même avait été blessée, mais seulement assez légèrement. Grâce à l’intervention d’Ichigo devait-elle avouer, de mauvais gré. Elle avait fait son possible pour ne pas croiser le jeune homme à l’intérieur de la 4°division, mais elle devait, pour sortir du bâtiment, passer devant la chambre de celui-ci. Marchant le plus silencieusement possible, elle avait pu entendre la voix de Renji, et tendit l’oreille  par réflexe, tout en s’arrêtant. C’est ainsi qu’elle entendit toute la conversation, la proposition de poste faite par Ukitake, les raisons pour lesquelles Ichigo avait accepté, les efforts qu’il avait faits pour être accepté pour ce qu’il est réellement, … et sa confession tacite qu’il tenait à elle plus qu’à tout.

 

Elle repartit alors, l‘esprit troublé. Elle doutait encore de lui, mais, à présent, elle doutait encore plus d’elle-même. Ses paroles avaient l’air sincères, mais s’il était au courant qu’elle était là, il aurait aussi bien pu jouer la comédie. La jeune femme prit donc le chemin de sa division, cherchant de tout son âme les réponses à ses interrogations.

 

-« Kaien dono, qui dois-je croire ? Que dois-je faire ? Le croire ou continuer de le considérer comme un usurpateur ? »

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2019 / Mentions légales