Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Premier catalogue
    Edition Fictum
    Nb de signes :
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction
    Délai de soumission : 09/09/2019
  • Nouvelles imaginaires
    L'Arlésienne
    Nb de signes : 6 000 - 45 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction - horreur - policier - thriller - anticipation - humour - imaginaire - parodie
    Délai de soumission : 31/07/2019
  • Nouvelles ères
    Livr'S Éditions
    Nb de signes : 60 000 - 210 000 sec
    Genre : science-fiction - dystopie
    Délai de soumission : 01/12/2019
  • Entrez dans la cour de l'imaginaire
    Rroyzz Editions
    Nb de signes : 300 000 - 700 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction
    Délai de soumission : 28/02/2020
  • Un verre de Vin Jaune
    Editions Aréopage
    Nb de signes : 4 500 - 10 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/08/2019
  • Banquet
    Nutty Sheep
    Nb de signes : 1 000 - 30 000 sec
    Genre : fantasy
    Délai de soumission : 18/09/2019
  • Sous l'océan
    Revue de La Grenouille à Grande Bouche
    Nb de signes : 3 500 - 7 500 sec
    Genre : anticipation - conte
    Délai de soumission : 09/07/2019
  • Imaginaire
    La Conférie de l'Imaginaire
    Nb de signes : > 15 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction - horreur - romance - bit-lit - steampunk - paranormal - space opera
    Délai de soumission : 17/06/2020
  • A nos amours
    Association Coulisses production
    Nb de signes : < 3 500 sec
    Genre : épistolaire
    Délai de soumission : 05/08/2019
  • Sarthe ou Mayenne
    Editions de la Reinette
    Nb de signes : > 12 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 05/06/2020

Studio Infinite


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Bleach

Te revoir Auteur: amethyste Vue: 3325
[Publiée le: 2008-05-22]    [Mise à Jour: 2009-11-07]
G  Signaler Général Commentaires : 10
Description:
Matsumoto, lors de la dernière bataille, combat contre Ichimaru, QUE VA-T-IL ARRIVE?
Crédits:
J'ai besoin d'aide pour la fin car je ne sais pas comment finir cette fic, ayant différentes idées. HELP ME PLEASE? LEMON OU PAS?

SI les persos m'appartenait je les ferais souffrir milles morts niark! niark! niark!
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

chp 6

[1102 mots]
Publié le: 2008-07-20Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

Désolée du retard mais je n’ai plus d’inspiration. Je continue tout de même voyez-vous.

 

Les pensées sont en gras ; et , les paroles sont en italiques.

 

Bonne lecture et bon courage !  

 

!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

 

Chaque jour passe et se ressemble. Matsumoto Rangiku se levait, voyait Aizen un moment ; puis, guidée par Ulquiorra, elle allait dans ce havre de paix perdu au beau milieu des enfers.

Chaque soir, elle dînait en compagnie de son futur mari et de ses soldats ; puis, au moment du thé, elle allait jouer un morceau au piano.

 

« - et dire que cela ne fait que 3jorus que je suis ici ! » soupira Rangiku.

 

 

Le mariage était prévu pour le lendemain, en fin d’après midi.

 

Aizen la comblait de présents divers et ridicules. Entre les bonbons, les boites de chocolats, les fleurs, les vêtements……la jeune shinigami ne savait plus quoi dire, ni penser. Ce traître pensait réellement qu’elle allait tomber amoureuse de lui comme ça ?

 

En deux jours, tout ce qu’elle avait pu faire pour éviter Aizen était de « vivre » quasiment dans son petit « havre de paix ».

 

 

 

Salle du trône.

 

Aizen, un main soutenant son menton, regardait Ulquiorra Schiffer lui faire son rapport journalier quant à Matsumoto Rangiku.

 

-         « bien bien ! Je te remercie Quatro Espada. »

-         « C’est mon devoir Aizen-sama »

-         « Gin vient-il souvent la voir ? »

 

Etonné l’espada releva la tête.

 

-         « Maitre, hormis la fois où ils se sont croisés dans le couloir il y a eux jours, la femme et Ichimaru ne se sont jamais revu. Seuls. »

 

Aizen soupira et ferma les yeux.

 

Que manigançait son bras droit ? il était pourtant persuadé que Gin aurait tout fait pour passer un peu de temps avec son amie d’enfance. Il en aurait mis sa main à couper !!!

D’ailleurs, maintenant qu’il y pensait, sauf lors de la réunion sur une prochaine offensive envers le camps ennemi, il ne l’avait plus revu.

 

« - Gin, après la Soul Society, qui vas-tu trahir ? »

 

 

                            ---------------------------------------

 

Le soir arriva bien ite, amenant avec lui les odeurs du fabuleux repas que lui réservait encore une fois son « futur mari ».  S’habillant d’une jupe noire lui arrivant aux genoux , d’une chemisier en soie noire aussi, et de chaussure à talons compensés, Rangiku partit pour la salle à manger.

 

Elle se fit, comme chaque soir accueillit par Aizen ; et , comme chaque fois, sa froideur reprit place en elle, enfermant ses sentiments et ses pensées au plus profond d’elle-même.

 

-«  ma chère, le repas aura un peu de retard, la réunion hebdomadaire s’étant finie plus tard que prévue. Je dois m’absenter un peu, je serais de retour pour le repas ! »

« - bien ! »

 

l’enlaçant, Aizen se colla à elle et lui susurra

 

« - Ma chère, ce comportement démentant votre cœur. Dois-je vous menacer pour obtenir un sourire ? »

 

Sur ces dernières paroles, il partit.

 

« - je le hais ! Je le hais ! Je le hais ! »

 

S’avançant, la jeune femme partit s’asseoir sur un sofa qui embellissait un peu le coté «  petit salon » d’un coin de la salle.

 

« - Ran-chan ! » souffla une voix à son oreille.

 

Se retournant d’un bloc, elle ne fut pas surprise de voirson ami d’enfance. L’envie de se jeter dans ses bras était si grande qu’elle eut du mal à ne pas le faire.

 

« - Ichimaru ! je t’ai déjà dit que…. »

« - moi aussi tu me manques ! » souffla-t-il ne faisant pas fit des paroles de Rangiku.

 

Elle essaya de conserver son masque mais son cœur brisé émit une pulsion plus forte. Sa froideur, ses engagements, sa promesse faite à elle-même…..tout vola en éclat.

Baissant la tête, elle retint de justesse un gémissement de tristesse. Prenant bien soin de ne pas se faire voir par les «  autres », elle posa un main sur l’abdomen de son ami.

 

« - Gin….je….. »

«  Chuuuut »  posant sa main sur celle de son amie, Ichimaru sourit et ouvrit les yeux  « Ran-chan regarde-moi »

 

« - Demain tu seras libre……crois en moi s’il te  plait ! »

 

 

                   -----------------------------------

 

Le croire ? S’installant au piano, comme chaque soir, Rangiku , bien que ne le montrant pas, était troublée.   «  Gin que veux-tu me faire comprendre ? »

 

Regardant son futur mari, elle crut qu’elle allait une fois de pus s’évanouir ou vomir d’horreur. Son sourire la dégoûtait encore plus que côtoyait des espadas. Puis laissant son regarde dérivé un peu plus vers la droite, Elle regarde attentivement son ami. Jamais il ne lui avait menti…..il esquivait plutôt les questions au lieu de devoir lui mentir.

 

Ne comprenant pas pourquoi, elle sentit son cœur se réchauffait un peu. Pour la première fois depuis qu’elle était arrivée ici, un vrai sourire doux et chaleureux naquit sur ses lèvres. Elle prit soin de bien le montrer à son « futur mari ». Ce dernier ne cacha pas sa surprise mais lui sourit en retour.

 

Fermant les yeux, elle décida de chanter. Elle se sentait d’humeur joyeuse…..ou tout du moins, elle était emplit de sérénité. Alors elle chanta par dessus les notes qui s’échappait du piano. Elle chanta d’une voix douce et profonde.

 

 

                            -------------------------------

 

Elle chantait ? pour lui ?

 

« - je savais Ran-chan que je pouvais parfois te faire surire…..mais ton sourire tout à l’heure m’a éblouit ! »

 

Son plan se mettrait en marche demain. Il ne pouvait permettre à Aizen de prendre celle que lui aimait pour femme. Tout dieu qu’il croyait être, il ne pouvait pas Lui faire ça !

 

Manquant la réunion hebdomadaire, Ichimaru Gin avait cru que sa dernière heure était arrivée en même temps que lui en retard à la salle. Si Aizen soupçonnait sa décision, il serait heureux de mourir rapidement.

 

« - sois patiente Ran-chan….demain tu seras à nouveau libre ! »

 

Mais si jamais il arrivait à rentrer à la Soul Society avec son amie d’enfance, elle vivante, lui ne serait plus qu’une ombre.

 

« - La mort m’attends désormais dans les camps…..autant que ce soit pour toi que je meure Rangiku. »

 

 

 

!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

 

Ce chapitre, je l’aime pas…….mais bon je me demande tout de même ce que VOUS en pensez. Une petite Review svp ?

 

 

Pour ce que ça interresse, la première musique jouait au pinao par RANgiku est la musqiue de FMA «  kodoku » . Laissez moi votre adresse mail et je vous l’envoie si vous voulez !

 

Pour ce chapitre, c’est en réécoutant ( en boucle, comme d’hab’) la chanson «  life like a boat » de Rie Fu  ( 1er ending de bleach) que j’ai fait chanter RANgiku.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2019 / Mentions légales