Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Nutty Kyds : Oups
    Nutty Sheep
    Nb de signes : 5 000 - 15 000 sec
    Genre : science-fiction
    Délai de soumission : 25/05/2021
  • Océans merveilleux
    Fantasy Art and Studies
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : fantasy
    Délai de soumission : 25/06/2021
  • Nocturnes
    Revue Ecriture de soi-R
    Nb de signes : < 3 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 15/03/2021
  • Basse-cour
    LE SOC
    Nb de signes : < 5 000 sec
    Genre : art visuel - poésie
    Délai de soumission : 22/03/2021
  • Surréalisme
    Encres
    Nb de signes : < 12 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 28/02/2021
  • Road trip
    Revue de La Grenouille à Grande Bouche
    Nb de signes : 4 000 - 8 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 16/02/2021
  • Ode à l'indépendance
    L'Indé Panda
    Nb de signes : 3 500 - 35 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 28/02/2021
  • PEG Prix d'Ecriture descerné à Gruyère
    Editions de l'Hèbe
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 30/06/2021
  • PIJA Prix International Jeunes Auteurs
    Editions de l'Hèbe
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/03/2021
  • Problème
    Editions du Sagittaire
    Nb de signes : 25 000 - 75 000 sec
    Genre : théâtre
    Délai de soumission : 30/06/2021

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Concours Fan-Fiction Univers J.R.R. Tolkien
 par   - 1965 lectures  - Aucun commentaire

Cet automne le service Médiathèques et Bibliothèque de Grasse organise un concours de fan-fiction sur le thème de l’univers de Tolkien.
Si vous souhaitez participer sachez que votre production ainsi que votre fiche d’inscription sont à remettre par voie postale ou électronique (communication.bibliotheque@ville-grasse.fr) à la médiathèque de Grasse avant le 31 décembre et qu’il faudra vous limiter à 8000 mots maximum. Vous retrouverez toutes les informations dont vous aurez besoin dans le règlement du concours disponible sur le site de la médiathèque https://www.mediatheques.grasse.fr


Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Bleach

Starlight Tears
[Histoire Terminée]
Auteur: hitsukarin Vue: 12803
[Publiée le: 2013-03-03]    [Mise à Jour: 2013-03-03]
13+  Signaler Romance/Drame/Surnaturel/Song-Fic Commentaires : 7
Description:
Dévasté par le départ inattendu de son frère, Karin va se mettre en colère, aussitôt suivit d'une tristesse dévastatrice. Un an plus tard, sa vie, changé du tout au tout, Karin mène sa vie comme une automate, entre Hollow, âmes, lycée et famille. Souffrant en silence, elle s'est renfermé sur elle-même, au grand désespoir de sa famille, inquiète. Toshiro, de voyage sur Terre va peu à peu la remettre sur pied. Mais une question persiste entre eux ; Auraient t-ils confondu leur amitié profonde à l'amour ?

Song-fic basée sur la chanson "Wind" de Akeboshi.
Fic un peu triste car je me me suis intéressé de près au thème de la dépression. Dernier chapitre bien plus joyeux...
Crédits:
Tout les personnages appartienne au magnifique Tite Kubo !
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Chapitre 6 ~

[1132 mots]
Publié le: 2013-03-03Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

« You still are blind, if you see a winding road,

'Cause there's always a straight way to the point you see. »


« Tu es encore aveugle, si tu vois une route courbée.

Car il y a toujours un droit chemin vers le point que tu vois. »



Elle s'étira comme un chat, sentant le contact de la couverture en coton sous elle. Elle se sentait merveilleusement bien. Tellement bien que ça tête lui tournait. Elle n'avait plus mal, n'était plus triste. Sa colère, envolé. Sa joie, retrouvé.

Elle se retourna et vit que son amant et meilleur ami la regardait avec tendresse.

  • Tu est enfin redevenue toi-même souffla t-il, en lui caressant la joue.

Toshiro regarda l'éclat vif dans ses yeux qui lui avait tant manqué.

  • Grâce à toi... Sourit t-elle.

Elle se blottit contre son torse, doux, chaud, réconfortant. Elle se trouvait à sa place, enfin. Elle n'avait plus de raison de ressentir cette claustrophobie, cette impression de ne plus savoir où était sa réel place. Elle n'avait plus fait la distinction entre le monde surnaturel et le monde réel, et avait perdu en cour de route sa place au sein de sa famille, de son lycée, de sa ville. À fréquenter des êtres tout sauf humain, elle avait fini par se perdre elle-même.

Mais maintenant, elle allait mieux, et elle osait croire que ça ne venait que de commencer. Elle mit sa tête au creux de son cou, et soupira de bonheur, pour la première fois de l'année. Toshiro rabattit le drap sur leur deux corps nu, et embrassa au front la brune. Il se remémorait sans peine la nuit magique qu'il venait de passer, son corps fragile entre ses doigts...

  • Je me sens tellement mieux, maintenant... Murmura t-elle.

Toshiro sourit.

  • Moi aussi... dit t-il en frôlant distraitement son bras, ce qui valu à Karin de frémir.

Il baissa la tête, et posa ses lèvres tendrement sur celle qui aimait. Elle, s'accrocha doucement à lui, et ferma les yeux pour mieux ressentir les émotions qui la traversait.


**


C'était bientôt la fin de la semaine, et bientôt, Karin devrait rentrer chez elle. Elle n'en n'avait pas envie. Les jours qui venait de passer avait été tellement merveilleux... Elle passait la plupart du temps dans son lit, ou sur le canapé à regarder un film – qu'elle ne regardait que d'un œil, la cause étant Toshiro – ou a plaisanter et parler des heures durant sans se lasser. Il y a deux jours de ça, encre, elle avait passé la nuit entière à parler avec lui, blottit dans ses bras. C'était la première fois depuis son séjour chez lui qu'elle n'avait pas passé la nuit à l'aimer. Mais ça lui avait fait tout autant d'effet, et par sa simple proximité, il mettait tout ses sens en émoi.

Il faisait encore nuit, constata la jeune fille en se réveillant. À ses côtés, reposait endormi Toshiro, endormie. Il semblait si serein, si paisible ! Il n'avait pas ce masque indéchiffrable de froideur et de neutralité. Rien de ça. Elle pris entre ses doigts une mèche soyeuse de ses cheveux couleur neige, et joua distraitement avec.

Elle était inquiète. À la fin de la journée, elle retournera chez elle. Cela voudrait t-il dire que la semaine magnifique qu'il venait de passer aller rompre leur complicité ? Elle savait que leur relation était interdite. À cause de son humanité, elle n'avait pas le droit d'approcher ou d'aimer cette homme de glace qui était l'un des Capitaine du Gotei treize.

Elle se leva, doucement, sans faire de bruit. Prit un peignoir, posé négligemment sur le sofa au bout de la pièce. Elle en recouvrit son corps, et alla discrètement dans le salon. Un verre de lait à la main, elle alluma la télé. Elle essayait de se concentrer sur une émission culinaire, en vain. Son esprit vagabondait. Une demie-heure passa sans qu'elle ne parvienne à se concentrer.

  • Quelque chose ne va pas, Karin ? Demanda la voix de Toshiro, sur le pas de la porte.

Il avait enfilé un jean, mais il était torse nu.

  • Notre relation... Elle est interdite, n'est ce pas ? Demanda t-elle doucement.

  • Ouais. Surement... Mais il nous suffira d'être discret...

  • Ça ne suffira pas. Je vais rester sur Terre, à vivre ma vie, à vieillir, à t'attendre, pendant que toi, tu restera toujours aussi jeune. Et viendra un jour ou je serais une pédophile...

Il éclatera de rire.

  • Ce n'est pas drôle ! S'irrita t-elle.

Tout en souriant, il prit son visage entre ses main, y déposa un léger baisé et leva les yeux vers elle.

  • Non. J'ai réfléchis à ça, figure toi. Une relation entre une humaine et un Shinigami est interdit, surtout pour quelqu'un de mon rang... Mais tu n'est pas complétement humaine. Pense à ton frère. C'est un Shinigami... Il pourrait arrêter de vieillir si il le souhaitait simplement en restant hors de son Gigai. Ah... j'oubliais que c'était son vrai corps... Bref, il suffirait que tu devienne une Shinigami...

Karin réfléchit quelques seconde et soupira.

  • Je ne suis pas aussi forte que lui... Je ne saurais pas devenir une Shinigami, je n'ai pas son talent...

Il l'a prit dans ses bras.

  • On ne parle pas de lui, là, mais de toi. Tu est forte, Karin. Une personne normalement constitué aurait déjà été tué par un Hollow, et toi, tu as beau te faire attaquer tout les jours, tu est là, devant moi. Et tu est humaine. Des jeunes Shinigami sont mort pour moins que ça.

  • Tu le crois vraiment ?

Elle en était pas sûr.

  • Oui. Je t'entrainerais moi-même, je serais là à chaque fois que tu aura besoin de moi.

Elle voulait lui dire à quel point elle était reconnaissante, lui dire à quel point elle l'aimait. Mais il n'y avait pas de mot qui parvenait à l'esprit de Karin pour formuler tout ça. Karin se rendit compte qu'elle n'avait pas besoin de mot. Elle pouvait l'exprimer avec son corps. Se collant à son amant, elle l'embrassa doucement, lentement, tendrement, et rapidement, il se fit plus passionné, plus impatient, pressant. Elle mit ses mains sur son torse et il l'a souleva de terre, la calant entre ses bras. Elle était si légère, paraissait si fragile... Mais débordait soudainement d'impatience. Elle s'enhardit, et passa une main dans ses cheveux.

Puis pour un nombre incalculable cette semaine, ils s'exprimèrent l'étendu de leur affection de l'un envers l'autre.



  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2021 / Mentions légales