Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Nutty Kyds : Oups
    Nutty Sheep
    Nb de signes : 5 000 - 15 000 sec
    Genre : science-fiction
    Délai de soumission : 25/05/2021
  • Océans merveilleux
    Fantasy Art and Studies
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : fantasy
    Délai de soumission : 25/06/2021
  • Nocturnes
    Revue Ecriture de soi-R
    Nb de signes : < 3 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 15/03/2021
  • Basse-cour
    LE SOC
    Nb de signes : < 5 000 sec
    Genre : art visuel - poésie
    Délai de soumission : 22/03/2021
  • Surréalisme
    Encres
    Nb de signes : < 12 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 28/02/2021
  • Road trip
    Revue de La Grenouille à Grande Bouche
    Nb de signes : 4 000 - 8 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 16/02/2021
  • Ode à l'indépendance
    L'Indé Panda
    Nb de signes : 3 500 - 35 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 28/02/2021
  • PEG Prix d'Ecriture descerné à Gruyère
    Editions de l'Hèbe
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 30/06/2021
  • PIJA Prix International Jeunes Auteurs
    Editions de l'Hèbe
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/03/2021
  • Problème
    Editions du Sagittaire
    Nb de signes : 25 000 - 75 000 sec
    Genre : théâtre
    Délai de soumission : 30/06/2021

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Concours Fan-Fiction Univers J.R.R. Tolkien
 par   - 1965 lectures  - Aucun commentaire

Cet automne le service Médiathèques et Bibliothèque de Grasse organise un concours de fan-fiction sur le thème de l’univers de Tolkien.
Si vous souhaitez participer sachez que votre production ainsi que votre fiche d’inscription sont à remettre par voie postale ou électronique (communication.bibliotheque@ville-grasse.fr) à la médiathèque de Grasse avant le 31 décembre et qu’il faudra vous limiter à 8000 mots maximum. Vous retrouverez toutes les informations dont vous aurez besoin dans le règlement du concours disponible sur le site de la médiathèque https://www.mediatheques.grasse.fr


Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Bleach

Starlight Tears
[Histoire Terminée]
Auteur: hitsukarin Vue: 12802
[Publiée le: 2013-03-03]    [Mise à Jour: 2013-03-03]
13+  Signaler Romance/Drame/Surnaturel/Song-Fic Commentaires : 7
Description:
Dévasté par le départ inattendu de son frère, Karin va se mettre en colère, aussitôt suivit d'une tristesse dévastatrice. Un an plus tard, sa vie, changé du tout au tout, Karin mène sa vie comme une automate, entre Hollow, âmes, lycée et famille. Souffrant en silence, elle s'est renfermé sur elle-même, au grand désespoir de sa famille, inquiète. Toshiro, de voyage sur Terre va peu à peu la remettre sur pied. Mais une question persiste entre eux ; Auraient t-ils confondu leur amitié profonde à l'amour ?

Song-fic basée sur la chanson "Wind" de Akeboshi.
Fic un peu triste car je me me suis intéressé de près au thème de la dépression. Dernier chapitre bien plus joyeux...
Crédits:
Tout les personnages appartienne au magnifique Tite Kubo !
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Chapitre 4 ~

[1511 mots]
Publié le: 2013-03-03Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

« You say, "Dreams are dreams.

I ain't gonna play the fool anymore."

You say, " 'Cause I still got my soul." »


« Tu as dit, "les rêves ne sont que des rêves.

Je ne jouerai plus à l'imbécile."

Tu as dit, "Car j'ai pas encore perdu mon âme." »



Toshiro la regardait depuis un moment maintenant. Son père avait décrété qu'il était fatigué et qu'il allait se coucher. Assis tout les deux dans le salon, le silence régnait. Puis, enfin, Toshiro lui posa la question qui lui brûlait les lèvres depuis un moment.

  • Qu'est qui c'est passé pour que tu change autant ?

  • Je ne vois pas de quoi tu parle... Répondit la jeune fille.

  • Ne fais pas semblant de ne pas comprendre. Tu n'es plus que l'ombre de toi-même...

Elle se mordit la lèvre. Elle hésitait. Devait t-elle lui dire ce qui n'allait pas chez elle, ce qui lui faisait si mal ? Après tout, il était son ami depuis si longtemps qu'elle ne pouvait se permettre d'éluder la question. Elle se rendit alors compte qu'elle avait envie de parler. Vraiment. Afin de dire, au moins à une personne ce qu'elle ressentait. Pour arrêter de souffrir seule, pour que quelqu'un essaye de la comprendre.

  • Je ne sais pas vraiment moi même... C'est juste que... Je me sens si seule,et j'ai si mal... Le genre de douleur qui ne disparaît pas avec une aspirine...

Elle fut étonné de la facilité avec laquelle elle lui avouait ses secrets les plus profond. Elle n'en avait jamais parlé à personne. Jamais.

  • Et je ne sais pas comment faire... Pour l'arrêter. Elle ne veut pas partir, cet douleur ne me lâche pas, je ne peut pas souffler. Et tout ces Hollow, et ces âmes qui viennent sans cesse à moi... Je n'en peut plus... Je... Crois que, finalement, je n'ai jamais été aussi forte que je l'ai cru... continua t-elle.

Elle respira, expira, et repris là où elle s'était arrêté.

  • J'ai toujours rêvé d'être quelqu'un de forte pour ma famille. Pour défendre Yuzu, quoi qu'il arrive... Mais j'ai vite compris que je pourrais jamais être cette personne. J'arrive à peine à me défendre de ces bêtes. Ça doit beau faire un an que je me bat et pourtant... C'est comme si c'était la première fois à chaque fois. J'ai peur, mais rien n'y fait, je n'ai pas le choix. Je n'ai jamais eu le choix...

Ça lui faisait un bien fou. Enfin, elle arrivait à exprimer ce qu'elle ressentait à quelqu'un. Elle ferma les yeux un instant avant de sentir deux bras musclé et réconfortant se refermer autour d'elle. Elle ne résista pas, elle se sentait si bien dans ses bras... Elle sentit un merveilleux sentiment s'installer en elle. Un sentiment nouveau, réconfortant...

Collé à lui, elle ne ressentait plus l'horrible impression de claustrophobie lui coller à la peau. Elle sentit son cœur se faire plus léger. Elle n'aurait jamais pensé qu'une simple étreinte lui ferait autant de bien. Cela faisait bien un an depuis qu'elle se sentait si mal et en l'espace de quelques secondes, il l'avait réconforté. Par sa simple présence.

Mais elle n'allait pas se laisser aller. Elle n'avait pas le droit de pleurer, elle se l'était promit...

  • Tu as des nouvelles de mon frère ? Tu crois qu'il va bien ?

Toshiro remarquait le léger tremblement de la voix de Karin. Il se dit que ça devait être l'une des raison de son inexplicable tristesse...

  • Il va bien. Tout va pour le mieux pour mieux.

Elle soupira de soulagement.


**


Les jours passèrent, doucement. Toshiro accompagnait Karin à l'école, et il fut étonné de la masse de Hollow et d'âmes qu'ils rencontrèrent en route. Karin lui avait dit qu'elle avait l'habitude. Quand il lui avait demandé d'où venait tout les plaies qu'elle avait sur le corps, elle en lui avait pas répondu. Peu à peu, le capitaine de glace se confortait à l'idée de la protéger. Elle avait l'air si fragile... Capable de se casser à tout moment.

Et plus les jours passait, et plus il s'attachait à elle. Elle redevenait petit à petit elle-même, et il avait même surpris un éclat vif dans ses yeux, comme autrefois. Elle recommençait à manger régulièrement, et avait demandé à Yuzu de l'excuser pour son comportement. Sa sœur lui avait pardonné, ravi que sa sœur se rétablisse ainsi.

Karin ressentait de moins en moins l'horrible sensation de claustrophobie qui la faisait tant souffrir. La simple présence de Toshiro l'aidait à ses sentir mieux. Et peu à peu, elle ressentit des émotions qu'elle avait oublié. Et elle savait que c'était grâce à Toshiro. Ses blessures et contusions commençait à être un lointain souvenir, Toshiro se chargeait de la protéger des Hollow. Leur profonde amitié refis surface, et ils étaient devenue presque inséparable. Ishiin était ravie. Son plan avait marché, et sa fille allait beaucoup mieux. Mais il redoutait l'instant où le jeune capitaine rentrerais chez lui. Il avait peur que Karin recommence à se renfermer sur elle-même à son départ, c'est pourquoi, un jour, environ une semaine avant l'anniversaire de ses filles, il alla parler à Toshiro.

  • Merci. Ma petite fille va vraiment mieux depuis que tu est là.

  • Je suis soulagé de réussir à l'aider. Comment se passe ses rendez-vous chez la psychologue ?

  • Bien. Elle parle ouvertement de ses problèmes. Elle a dit tout ce qu'elle avait sur le cœur. D'après la psy, Karin faisait une dépression... Elle souffrait en silence et ne disait rien à personne... Les Hollow la harcelait presque. Chaque jour, elle se faisait attaqué, blessé, mais ne disait rien. J'ai essayé de lui parler plusieurs fois mais elle ne voulais pas m'écouter. Une vrai tête de mule...

  • Alors, toute ses blessures venait de là ? Fit Toshiro.

Ishiin hocha gravement la tête.

  • C'est pourquoi... Je voudrais te demander un service... Je voudrais que tu entraine ma fille. Qu'elle devienne plus forte, qu'elle ai les moyens de se défendre...

  • Ça me va. Je ferais de mon mieux. Mais je dois partir dans une semaine. La Soul Society m'appelle. J'ai quelques formalité à remplir et des problème à gérer...

Ishiin soupira. Lui qui avait trouvé le candidat idéal pour sa fille, il avait oublié que c'était un Shinigami, et pas n'importe lequel, un capitaine. Les choses s'annonçait plus difficile que prévue... Mais il ne renonça pas pour autant à son plan farfelue. Il allait trouvé un moyen qui les mettrait ensemble tout les deux sans que ça froisse la Soul Society. Sa fille n'était pas complétement humaine, grâce à ses gênes Shinigami.


**


Karin regardait avec indifférence la rivière scintillante qui longeait Karakura. Toshiro devait venir la rejoindre. Ces dernières semaines avait été un tel soulagement pour elle ! Sa souffrance intérieur disparaissait peu à peu, laissant place à un bien être bien plus différent. Elle n'arrivait pas à l'identifier. Elle tourna la tête et vis le capitaine à ses côtés. Leur amitié l'avait sauvé, et elle le savait. Elle n'aurait jamais pu s'en sortir sans lui.

  • Salut... Dit t-il posément.

Elle sourit. Cela ne faisait pas longtemps qu'elle avait retrouvé la force de le faire, et sans se forcer.

  • Il faut que je t'annonce quelque chose, Karin. Je dois partir dans une semaine.

Le sourire de la jeune fille se crispa. Elle aurait dû le deviner. Toshiro était un Shinigami et allait l'abandonner un jour ou l'autre. Comme son frère. Elle n'avait pas pensé à ça, ou plutôt, avait refusé d'y penser. Elle aurait dû s'en douter...

  • Mais je reviendrais vite... En attendant, je veux que l'on s'entraine. Pour éviter que ces saloperie de Hollow te touche encore.

Elle était touché de la sollicitude dont il faisait preuve envers elle. Elle avait plusieurs fois remarqué son regard chargé de colère à chaque fois qu'il voyait une des ses égratignures. Elle était touché qu'il s'inquiète pour elle...

L'entrainement débuta alors le lendemain. Elle frémissait à chaque fois qu'il posait les mains sur elle. Quand il l'aidait à manier un sabre, et quand il se posait derrière elle, la tenant par les épaules, elle ne pouvait s'empêcher de retenir son souffle. Le pire était quand elle sentait son souffle glacé contre son cou...

La semaine passa alors rapidement. Elle savait manier un sabre correctement, et Toshiro lui avait appris tout les points faible d'un Hollow et s'était déjà entrainé sur un Hollow. Elle avait réussi à l'éliminer rapidement. Elle reprenait peu à peu confiance en elle.



  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2021 / Mentions légales