Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Carnets de voyages
    l'Aquilon Editions
    Nb de signes : > 20 000 sec
    Genre : récit de vie - témoignage
    Délai de soumission : 15/11/2019
  • Les meutes
    animal DEBOUT
    Nb de signes : 6 000 - 25 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/01/2020
  • Demain
    Revue de La Grenouille à Grande Bouche
    Nb de signes : 4 500 - 7 500 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 14/10/2019
  • Romans
    Plumes de Marmotte
    Nb de signes : > 40 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - thriller - romance - bit-lit - chick-lit - young adult - mystère - suspense
    Délai de soumission : 31/10/2019
  • Persona non grata, (l’indésirable)
    Revue Étherval
    Nb de signes : 10 000 - 34 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction
    Délai de soumission : 29/12/2019
  • Malpertuis XI
    Éditions Malpertuis
    Nb de signes : < 50 000 sec
    Genre : fantastique
    Délai de soumission : 01/01/2020
  • No limit
    Revue Squeeze
    Nb de signes : < 25 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 30/11/2019
  • Témoin de l'Apocalypse ?
    Coeur de plumes
    Nb de signes : 4 500 - 8 000 sec
    Genre : science-fiction - libre
    Délai de soumission : 25/10/2019
  • Nature et biodiversité du futur et d'ailleurs
    Arkuiris
    Nb de signes : < 50 000 sec
    Genre : fantastique - science-fiction
    Délai de soumission : 16/02/2020
  • Femmes fortes
    Réticule
    Nb de signes : < 21 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 15/10/2019

Studio Infinite

  • ATELIER D’ÉCRITURE : écrire la folie de son personnage au Comics Corner (2 PLACES) [ Le 27/10/2019]
    Participez à un atelier d'écriture créative au Comics Corner dimanche 20 octobre 2019 pour créer votre personnage avec notre studio infinite !
  •  [ Le Atelier d’écriture : écrire de l’imaginaire à la librairie Le Nuage Vert (COMPLET)]
    Venez écrire sur l'univers de votre roman et échangez avec d'autres auteurs de littératures de l'imaginaire mardi 15 octobre à la librairie Le Nuage Vert avec Caroline Viphakone-Lamache du studio infinite !

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Bleach


Défi : ["Le gardien céleste protège vaillament" (poème shinigami (inventé par moi) faisant référence au gardien céleste)]
Sentiments indestructibles Auteur: tenjouneko Vue: 21339
[Publiée le: 2011-07-05]    [Mise à Jour: 2012-11-17]
G  Signaler Romance/Action-Aventure/Amitié Commentaires : 86
Description:
La paix est revenue dans la ville paisible de la famille Kurosaki, Karin rentre au lycée et sent un grand changement s'opérer en elle, au même moment un shinigami est assigné à une mission de surveillance.
Couple: KarinXHitsugaya
Crédits:
Les personnages ne m'appartiennent pas enfin sauf ceux que j'invente
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Rapprochement et éloignement

[3370 mots]
Publié le: 2012-10-25Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur Alors, je suis désolé pour ne plus avoir donner de nouvelles, les aléas de la vie jouent de drôle de tours. Heureusement, j'ai rencontrés une personne formidable qui m'a redonné envie d'écrire et je l'en remercie.
Désolé, désolé, désolé et encore désolé pour ce gros retard.
Karin se réveilla en sursaut, elle fixa la lampe au plafond alors que des larmes silencieuses coulaient le long de ses joues. Certes elle avait su qu’elle devrait sacrifier quelque chose, mais non pas ça…Elle ne pouvait pas renoncer à ça…
Elle se leva sans un bruit afin de ne pas réveiller Suki qui dormait à point fermés, la petite avait eu beaucoup de mal à s’endormir à cause des événements qui s’était déroulés plutôt et Karin avait du la bercer un long moment avant qu’elle ne trouve le sommeil.
La jeune fille s’assit sur la terrasse en bois, le vent lui fouettait doucement le visage, les mots d’Himeko résonnaient en elle et ses larmes redoublèrent. La reine se matérialisa à ses côtés, elle lui posa une main sur l’épaule…

-Je suis désolé… De me servir de toi …Comme cela…~~ S’excusa la reine d’un ton significatif, elle avait elle-même connu cette douleur et se trouvait monstrueuse de ce qu’elle faisait
-Je n’aurais pas pensé à ça… Mais bon tu m’avais prévenu…~~ Fit-elle en essuyant les dernières larmes qui lui perlaient au coin des yeux~~ Et puis ce n’est pas comme si tu pouvais faire grand-chose avec ton corps fantomatique~~ Ajouta-t-elle sur le ton de la plaisanterie
-C’est bien vrai~~ Rigola la reine~~ Et je t’en remercie…
-Je sais, je sais~~ Fit la brune dans un sourire~~ Je suis irremplaçable ~~ Elle fanfaronnait~~ Dans tout les cas, je ne saurais assez te remercier Himeko…
-Pour avoir détruit ta vie ?? A t’inquiète j’adore faire ça…~~ Fit-elle en lui tapant dans le dos
-Au contraire…Ma vie à Karakura était tranquille je m’enfermais dans un petit monde remplis de solitude…~~ Elle se tut un instant elle repensa au passé, un sourire mélancolique sur les lèvres~~ Mais en quelques mois, j’ai vécu des expériences incroyable, j’ai muri et est rencontrée des personnes fantastiques, je me suis lancé dans une aventure passionnante…~~ Affirma-t-elle un grand sourire au lèvres elle baissa la tête~~ C’est vrai que j’ai peur de ce qui m’arrivera et j’espère trouver un moyen d’y échapper…~~ Elle envoya un grand sourire à la reine~~ Mais je ne regrette pas du tout de m’être embarquée la dedans…
-…~~ Himeko la prit dans ses bras~~ Je ne sais pas comment faire pour te remercier de ce que tu fais pour moi…

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

-Debouuuuuuttttt !!!!!!~~ Suki sauta sur Karin, celle-ci étouffa un cri de stupeur et se plia en deux quand elle reçu le poids de la petite fille sur le ventre
-Mais ca ne va pas, non??!!!~~ S’emporta-t-elle, en dégageant la petite fille afin de se lever
-Allez debout, tout le monde t’attend !~~ Continua la fillette alors qu’elle rangeait déjà le futon
-Tout le monde?? Quelle heure il est? ~~ Demanda Karin en se dirigeant vers la salle de bains qui donnait sur la chambre afin de se débarbouiller
-Déjà 13 heures…~~ Fit-elle en rangeant le futon dans l’armoire~~ Heureusement, j’ai été avec Kira en ville et j’ai acheté de quoi manger~~ Assura-t-elle en refermant la porte de l‘armoire~~ Bon dépêche toi un peu!
-…~~ Karin resta bouche bée, alors que Suki sortait de la chambre. ~~ Et dire qu’elle n’a que neuve ans, elle fait beaucoup plus adulte que moi…~~ Soupira Karin en se penchant afin de se rincer le visage…

En effet tout le monde était la et avait commencé à manger, Matsumoto et Jinta blaguait joyeusement ce qui faisait rire Suki, Hitsugaya semblait ne pas trop se mêler à cette ambiance même si il écoutait discrètement.
Il lança un regard à Karin quand elle apparut sur le seuil, elle soutenu son regard et lui adressa un « bonjour », elle ne devait pas semblait bizarre afin de ne pas éveiller les soupçons de ses amis.

-Et bien enfin!!~~ S’exclama Jinta, en apercevant la jeune fille, alors qu’il gobait un beignet de crevettes~~ Tu cuisine trop bien Suki!!!~~ Assura-t-il en se léchant les babines
-Merci~~ Fit-elle dans un sourire
- Tu devrais te dépêcher de manger avant que Jinta n’engloutisse tout…~~ S’amusa Matsumoto en picorant du riz
- Tu peux te faire plaisir Jinta, je n’ai pas spécialement faim…~~ Assura Karin, en s’asseyant auprès de Toshiro et en baillant bruyamment
-Mal dormi??~~ Demanda le capitaine en lui lançant un bref coup d’œil, tout en continuant à manger
-Bof. ~~ Répondit-elle simplement alors qu’elle repensait aux révélations de la veille
Jinta et Matsumoto se disputèrent le dernier rouleau de printemps, ce qui fit rirent tout le monde. Sauf le capitaine qui regardait la brunette.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Un jeune homme était reclus au fond d’une pièce, sa chambre était parsemée de meubles. Il était assis sur un immense lit, il feuilletait un livre du bout des doigts ne semblant même pas prêter attention à sa lecture.
Les portes s’ouvrirent, il ne leva même pas les yeux, un jeune homme en habit noir se prosterna et attendit le signal pour parler:

-Que me veux-tu, Kurogane? ~~ Demanda le jeune homme d’une voix lasse
-Aiko est partis en mission afin de récupérer l’épée d’Himeko~~ Commença-t-il~~ Livol-sama vous confie donc la mission de vous occuper du maitre de la peur…
-Pfff…~~ Il soupira et crus devoir faire un effort surhumain pour se lever~~ J’y vais…

Il traina des pieds jusqu’à la pièce du dit maitre, il poussa la porte et trouva une jeune fille inerte sur un immense lit, les couleurs criardes de la pièce lui déplus instantanément, il traina des pieds jusqu’à arriver à la hauteur du maître, la jeune fille fit un mouvement de tête et fixa de ses yeux vides l’homme qu’elle ne connaissait pas.

-Je m’appelle Benjiro, je suis le maître de la dépression, je m’occuperais de toi à partir d’aujourd’hui…~~ Il s’attendait à une réponse, mais devant le mutisme de la jeune fille il se tut à son tour et s’assit contre le mur, à côté du grand lit
-…~~ Yuzu avait parfaitement entendu mais elle ne voyait pas quoi répondre, elle avait été attiré pas ses yeux d’un bleu mélancolique, elle se retourna et fixa l’homme assis, ses cheveux bleu foncés retombaient sur son visage, il avait sortis un livre de sa poche et le feuilletait~~ Tu lis quoi??
-Je ne sais pas…«  Tout pour tes yeux »~~ Fit-il en lisant la première de couverture~~ Ce doit être un roman d’amour…Enfin je pense…~~ Dit Benjiro en essayant de se concentrer pour savoir de quel type était ce roman…
-Tu n’as pas peur…~~ Assura Yuzu en fermant les yeux
-Pourquoi je devrais? ~~ Demanda le jeune homme en regardant le visage fatigué de la jeune fille
-Non… C’était juste une constatation…~~ Elle se laissa bercer par les bruits des pages que tournait le jeune homme, elle ne ressentait aucune crainte en sa présence, ce qui l’apaisait profondément. Et pour la première fois depuis des jours, elle s’endormit profondément…

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Karin avait compris que l’épée d’Himeko pouvait apparaitre quand elle le voulait, ce qui était bien pratique. Elle ne se voyait pas déambuler dans la Soul Society un sabre à la main. Même si la reine lui avait dit qu’elle aurait l’air très cool avec cette arme, Karin préférait opter pour la discrétion.

Matsumoto n’avait pas pu se joindre à la recherche de l’après-midi, mais s’est entourée de ses maîtres et son gardien qu’elle se mit en route, arpentant les rues du Rokongai. Néanmoins, après plusieurs heures de recherches, rien ne se profilait à l’horizon, Karin espérait que ça se passe comme Suki, qu’il suffirait qu’elle croise un regard pour qu’elle reconnaisse un nouveau maitre mais rien, elle avait beau scruter la foule, se concentrer elle ne percevait rien.
Ils s’étaient divisés en deux groupes, Suki et Jinta et Toshiro-Karin, ce qu’il l’avait rassuré car elle n’aurait pas à supporter les maux de tête du à la foule qui arpentait les rues.
Elle se laissa tomber sur un banc et soupira d’exaspération, elle regarda le ciel rougeoyant et fixa les quelques nuages parsemés dans le ciel. Le jeune capitaine vint à ses côtés.

-Dis moi…~~ Commença la jeune fille~~ Comment sait-on que les maitres se trouve tous dans la Soul Society??
-Justement toute la difficulté est la…~~ Avoua Toshiro~~ On ne sait pas ou ils se trouvent, c’est pour cela que tu dois te concentrer.
-Plus facile à dire qu’à faire…~~ Soupira Karin, en se laissant retomber contre le banc~~ J’ai beau tout faire, je ne ressens rien…~~ S’énerva-t-elle, en mettant son visage dans ses mains
-Calme toi…~~ Il posa sa main sur sa tête et lui caressa doucement les cheveux
-…~~ Elle releva la tête et plongea ses yeux dans ceux du capitaine et ils leurs semblaient être seuls au monde, la main de Toshiro glissa lentement pour aller caresser sa joue, son menton. Karin ne bougea pas, ce contact était très agréable, elle ferma les yeux quand elle sentit ce toucher passer près de ses yeux. Son cœur ne s’emballait pas, il avait certes accéléré sa course normale mais elle trouvait ce geste tellement naturel, comme si ce n’était pas la première fois qu’elle ressentait ce doux toucher.
Toshiro sondait ce visage, ces yeux clos, il toucha les longues mèches de cheveux qui lui retombait devant les yeux, il les lui écarta délicatement, le temps semblait s’être arrêtés…

-Je dérange ??~~ Demanda une voix féminine, les deux jeunes gens se levèrent d’un bond afin de scruter l’assaillant qui venait de faire son apparition, la jeune fille aux cheveux roses pencha la tête sur le côté avec un sourire amusé
-Aiko…~~ Souffla Karin qui semblait hypnotiser par la jeune fille
-…~~ Hitsugaya lui envoya un regard, il savait ce que cela signifiait
-Bon on va faire vite, je suis Aiko, maître de la jalousie et bla bla bla~~ Elle marcha avec la grâce d’un félin et vint scruter le jeune homme aux cheveux argentés de plus près~~ Qu’avons-nous la…C’est très intéressant…~~Assura-t-elle en se passant la langue sur ses lèvres
-…~~ Karin resta interdite, elle voyait le regard lubrique de son ancien allié dévorer littéralement le capitaine, elle sentit Himeko remuer en elle, le sentiment que ressentait la reine à la vue d’une ancienne amie était très fort.
-Bon, revenons en au fait, je m’occuperais de toi plus tard~~ Fit Aiko en lui envoyant un baiser de la main~~ Peux tu me donne ton épée s’il te plait? ~~ Demanda-t-elle à Karin en reprenant son visage d’ange
-…~~ Karin fit un pas en arrière. Pourquoi voulait-elle cette épée? Que voulait-elle en faire? Elle serra les poings~~ Et tu espères vraiment que je te la donne sans discuter…
-Non évidement, Tully m’a parlé de votre confrontation…~~ Fit la jeune fille aux cheveux roses en tournant sur elle-même, puis elle se stoppa et brandit sa main, un laser rose fonça sur Karin, Toshiro l’attrapa et ils retombèrent sur l’herbe, ils se relevèrent quasi simultanément~~ C’est pour cela que je prévois de te la prendre par la force…~~ Fit-elle d’un rictus amusé
-Et ben, il était temps qu’on arrive~~ Karin se retourna et vit Jinta et Suki arriver en courant, Toshiro quand à lui, ne quitta pas l’assaillante des yeux, c’était une erreur de débutant.
-Tu as trouvé un autre maître Karin, c’est super!!~~ S’enthousiasma Suki en attrapant les mains de la brunette.
-Euh…Oui. ~~ Karin s’agenouilla près de la petite~~ C’est bien un maître…mais elle n’est pas vraiment notre amie…~~Assura-t-elle dans un sourire en envoyant un regard à Jinta et à Toshiro
-Pourquoi? Pourquoi elle n’est pas notre amie ? Elle n’est pas gentille? ~~ Demanda Suki ne semblant pas comprendre
-…~~ La brune fut estomaquée, bien que dans ces gestes la petite fille paraissait très mure, au fond d’elle, elle n’avait que neuve ans et elle restait très pure.
-Et oui ma petite…~~ Tout le monde se retourna vers Aiko~~ Je ne suis pas une très gentille fille…

Elle se déplaça si vite que personne ne pus esquisser un geste, elle attrapa Suki avant de revenir à sa place. Toshiro ouvrit un regard horrifiés, il avait sous-estimes le pouvoir des maîtres et maintenant il en payait le prix.

-Mais ma petite…~~ Aiko avait Suki dans ses bras et lui murmurait à l’oreille alors que la petite essayait de se dégager de son étreinte~~ la plus méchante, c’est ta petite Karin…
- Non ce n’est pas vrai!!!~~ Cria Suki en essayant de se dégager en vain
-Lâche la!~~ Cria Jinta, en serrant les poings
-Tut tut tut tut~~ Fit la fille aux cheveux roses ~~ Vous ne voudriez pas qu’il arrive malheur a votre petite mascotte hein, ma belle?~~Assura Aiko en envoyant un regard glaciale a Karin
-Qu’est-ce que tu veux?!?~~ Cria la réincarnation de la reine
-Mais tu le sais Karin~~ Affirma le maitre de la jalousie, alors que Suki remuait toujours autant dans ses bras~~ Au mais tu vas te calmer!~~ S’emporta-t-elle; elle lui mit un doigt sur la tempe et dans la seconde qui suivit, la petite fut inerte dans les bras de l’ennemie.
-Sukkkkiiii!!~~ Cria la réincarnation de la reine, alors qu’elle s’apprêtait à s’élancer vers son allié, elle fut retenue par Toshiro~~ Lâche moi! Lâche moi je te dis~~Ordonna-t-elle en se débattant
-Reste calme!~~ Fit-il en la regardant dans les yeux~~ Elle s’est juste évanouie…Respire et reprend toi…
-Mais oui, vois tu, tu t’emballes vraiment pour un rien…~~ Soupira Aiko~~ Et puis elle est beaucoup mieux ainsi non? Elle ressemble vraiment à une petite poupée!~~ S’amusa la jeune fille en la secouant dans tout les sens
-…~~ Nos amis se serrèrent les dents de rage, de ne pouvoir rien faire pour la petite fille qu’ils aimaient tant
-Et puis comme ça j’ai une monnaie d’échange~~ Elle leva son bras désignant la petite~~ Elle contre l’épée, c’est équitable, non?
-Mais pourquoi tu fais ça!!!~~ Se mit à crier Karin~~ C’est contre moi que tu en as non?! Elle n’a rien à voir avec ça alors libère la!~~ Ordonna-t-elle
-Mais voyons Karin…tu l’as dit toi-même~~ Fit Aiko dans un sourire avant de disparaitre et de réapparaitre près de Karin. Elle lui chuchota à l’oreille~~ Je suis méchante alors si tu veux la revoir, emmène moi l’épée dans deux heures à la colline de la 2eme section du Rukongai…~~ Puis elle réapparut un peu plus loin~~ Pas la peine de te préciser que tu dois être seule, hein?

Puis l’ennemi disparut dans un rire cristallin avec sous le bras la petite fille. Karin et ses amies ne bougèrent pas toute suite, ils ne parvenaient pas à réaliser ce qui venait de se passer…Elle n’avait rien pu faire…rien du tout…

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Yuzu ouvrit doucement les yeux, quelle heure était-il? Depuis combien de temps dormait-elle? Elle vit que Benjiro était toujours à ses côtés, elle avait du s’assoupir quelques minutes. Elle étira ses muscles endoloris, elle avait l’impression que cela faisait des siècles qu’elle n’avait pas dormis comme ça. C’était peut-être le cas, depuis combien de temps était-elle enfermée? Des jours? Des semaines? Ou encore des mois? Était-on partis à sa recherche ou l’avait-on abandonnée à son sort… L’avait-on déjà oublié, son père, son frère et sa sœur…Se rappelait-ils d’elle…Surement pas, Livol avait surement raison…

-Bien dormi? ~~ Demanda le jeune homme, en ne relevant pas la tête
-Hum.oui~~ Répondit Yuzu d’une petite voix, encore un peu embrumée par le sommeil~~ Je n’avais pas dormis comme ça depuis longtemps…
-Tu semble aller un peu mieux…~~ Fit-il toujours le nez dans son livre
-Surement….Enfin, je pense…~~ Assura-t-elle, en s’asseyant sur le lit, elle avait mal de partout
- Ce n’était pas une question…~~ Affirma Benjiro, d’un petit sourire
-…~~ Yuzu se dit qu’elle devait paraitre bête, c’était un maître lui aussi, il ressentait les choses qui étaient liés à son sentiments~~ Et comment fais-tu pour ressentir «  la dépression »?
-Comment ça??~~ Demanda le jeune homme en relevant pour la première fois la tête, il fixa la jeune fille de ses yeux bleu nuit ne semblant pas comprendre le sens de sa question.
-Ben tu sais. ~~ Elle descendit du lit et s’assit à ses côtés en tailleur~~ La peur… C’est un sentiment à part entière… Mais la dépression, c’est plutôt un état d’âme…non? ~~ Yuzu avait peur de le vexer, il n’avait pas sillé et la fixait toujours d’un œil interrogateur.
-… Je comprends…~~ Il leva la tête et fit une moue comme si il rentrait dans une très grande réflexion…
-… ~~ Yuzu attendit, elle fixa le jeune homme, il avait des vêtements très amples d’un gris clair, contrastant avec ses cheveux et ses yeux bleu nuit. Il n’avait pas l’air stupide, non, pas du tout. Plutôt dans son monde à lui, il semblait tout le temps perdu dans ses pensées, comme si il voyait le monde à sa façon.
-Je dirais quand fait…~~ Finit-il par reprendre~~ Je ne ressens pas la tristesse mais plutôt le désespoir, à qu’elle point une âme peut-être tourmentée ou perdue…Afin c’est difficile à expliqué…~~ Fit Benjiro en se grattant l’arrière de la tête
-Je vois~~Répondit Yuzu, il ne semblait pas méchant bien que la jeune fille restait sur ses gardes, elle ne ressentait pas de peur à son égard. Après de longues minutes de silence, elle reprit~~ Alors il parle de quoi ce livre?
-…C’est un roman d’amour…~~Répondit le jeune homme, en tournant une page
-Et il est bien? ~~ Demanda la jeune fille
-…~~ Il la fixa et mit sa tête sur le côté, il réfléchit quelques instants et lui répondit~~ Non je n’aime pas du tout…
-…~~ Yuzu émit un petit rire…il était bizarre ce garçon…

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

-On ne peut pas la laisser entre les mains de cette fille!!~~ S’emporta Karin

Elle se trouvait dans la salle ou elle était allé à son arrivée dans la Soul Society, le capitaine Yamamoto soupira, il savait que se serait difficile de tenir la sœur d’Ichigo Kurosaki éloigné du combat.

-Kurosaki, vous devez comprendre que l’épée est bien plus importante que ce maitre~~ Fit Soi Fong d’une voix monocorde
-D’abord, elle s’appelle Suki ok? Et avant d’être un maitre, c’est une petite fille! Vous ne comprenez pas ça! On ne peut pas la laisser comme ça!~~ Cria la brune se révoltant de l’attitude des gens qui l’entourait, elle regarda Matsumoto, Kira, ils baissèrent les yeux. Elle vit Jinta serrer des poings, elle lança un regard à Toshiro, il était près à sacrifier une petite fille pour une vulgaire épée, elle en était dégoutée. ~~ Si vous êtes trop lâche, j’irais seule !
-Tu ne peux pas! ~~ Toshiro avait posé sa main sur l’épaule de la jeune fille, elle se dégagea vivement et lui lança un regard menaçant~~ Réfléchis un peu voyons…
-Je n’ai pas besoin de réfléchir pour voir quelle sont vos priorités à vous…~~ Elle ne voulait plus les regarder ne plus être à leurs côtés, elle avait des haut le cœur rien que d’être dans la même pièce qu’eux~~ Vous me dégoutez, vous aurez la mort d’une fillette sur la conscience. Quand à moi, je n’abandonne pas les gens…

Le capitaine en chef fit un signe de la tête et Soi Fong se matérialisa derrière Karin elle lui infligea un petit coup derrière la nuque. Celle-ci s’évanouit dans les bras de la capitaine alors qu’un jeune homme échafaudait un plan.

Quand la jeune fille se réveilla; elle était dans une pièce fait tout en bois, elle comprit de suite. Elle bondit sur ses pieds, elle tapa du pied de rage; elle n’en revenait pas.
Elle n’y croyait pas, ils avaient osés l’enfermer, elle n’était même plus libre, elle repensait à tous ses moments passés avec ceux qu’elle appelait ses amis, elle en était révoltée, blessée profondément. Comment pouvait-on laisser une fillette mourir pour une épée…Elle tomba a genoux,
Comment allait-elle sortir d’ici? Et Suki? Les deux heures étaient-elles passées? Était-il déjà trop tard pour la fillette?
Elle se mit à tambouriner à la porte, suppliant qu’on lui ouvre, elle revit le visage de la fillette et les larmes lui montèrent aux yeux alors qu’Himeko bouillonnait également…Mais que pouvait-elle faire pour éviter l’inévitable…
Commentaire de l'auteur Merci de m'avoir lu, et merci de continuer à me lire.
Et désolé si vous êtes déçu de ce chapitre je suis peut-être un peu rouillé.
  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2019 / Mentions légales