Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Nature et biodiversité du futur et d'ailleurs
    Arkuiris
    Nb de signes : < 50 000 sec
    Genre : fantastique - science-fiction
    Délai de soumission : 16/02/2020
  • Femmes fortes
    Réticule
    Nb de signes : < 21 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 30/09/2019
  • Le fleuve
    Revue CONGO ECRIT
    Nb de signes : 250 - 2 000 sec
    Genre : poésie - conte
    Délai de soumission : 21/09/2019
  • La ville de Somnore
    Otherlands
    Nb de signes : < 40 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction
    Délai de soumission : 10/01/2020
  • Le grand jeu
    Observatoire de l'Espace du CNES
    Nb de signes : < 20 000 sec
    Genre : réaliste - théâtre - poésie - libre - pastiche - imaginaire - art visuel - contemporain
    Délai de soumission : 14/10/2019
  • Nutty Seas : débauche marine
    Nutty Sheep
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : romance - science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 23/11/2019
  • Revue Encre[s] N°4
    Encres
    Nb de signes : < 12 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 12/09/2019
  • Insurrections
    ImaJn'ère
    Nb de signes : 22 500 - 27 500 sec
    Genre : policier - science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 31/10/2019
  • Fantasy humoristique
    Fantasy Art and Studies
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : humour - fantasy
    Délai de soumission : 20/12/2019
  • Livres Oubliés
    Aeternam AS Éditions
    Nb de signes : 200 000 - 800 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique
    Délai de soumission : 31/12/2019

Studio Infinite


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Bleach

N’aie pas peur de ton propre monde (Can't Fear Your Own World - traduction française) Auteur: Co. Vue: 15506
[Publiée le: 2018-10-23]    [Mise à Jour: 2019-08-25]
13+  Signaler Action-Aventure/Mystère/Surnaturel/Traduction Commentaires : 55
Description:
Ceci est la traduction personnelle d’une trilogie écrite par Tite Kubo (l'auteur de Bleach) et Ryohgo Narita.
Elle se déroule juste après l’Arc des Quincy de Bleach.
Elle contient des révélations sur certains personnages et leurs univers.

Pour vous aider à vous repérer dans l'histoire, des titres non officiels ont été conçus pour les différents chapitres.
Tome 1 : chapitre 1 à 9
Tome 2 : à partir du chapitre 10

En cours de traduction :
=> Chapitre 13 partie 1

Proposition(s) de titre pour le chapitre 13 ?
- Pas de propositions pour le moment

Crédits:
Les personnages présentés ici sont tous issus du roman de Tite Kubo nommé "Can't Fear your own World".
Vous pouvez retrouver une grande partie de ces personnages dans le manga Bleach.
La traduction française du roman est personnelle. Si vous voulez lire une traduction française officielle, signez la pétition de "Bleach mx".

Ps : toutes les illustrations sont de Tite Kubo.
Les montages du "prologue n°1" et du "chapitre 6 partie 1 et 2" sont de Ginnysister
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Chapitre 10 (p4) : Que le plus malin gagne! Un monde plein de tromperies...

[1938 mots]
Publié le: 2019-05-02Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

Sur les écrans de la 12ème Division, s’affiche une vue aérienne d’un village désolé.
Si un être humain du monde des vivants voyait ces images, il en conclurait probablement que cela a été filmé à partir d'un satellite ou d'un avion.
Mais bien sûr, aucun satellite ne survole la Soul-Society.
D’ailleurs, en y regardant bien, ces images sont beaucoup plus sophistiquées que celles que peuvent relayer les satellites du monde des humains.


- Comme on pouvait s'y attendre, la précision est extraordinaire. commente Akon avec un regard à la fois impressionné et empli d’incertitudes. Mais pourquoi avoir construit de toute pièce un système de surveillance aussi poussé? Si nous avions utilisé les systèmes du Département Visuel, est-ce que cela n’aurait pas été plus simpl… hum, cela n’aurait-il pas été plus efficace?

Le Département Visuel est profondément affiliés au Département de Recherche et Développement.
C’est une association d’institutions dont les systèmes de vidéo-surveillance étendent principalement leurs réseaux à divers endroits de la Soul-Society et du monde des humains. Ces dernières années, ils se sont même étendus à certains endroits du Hueco Mundo.
Grâce à sa collaboration avec ce Département Visuel, le Département de Recherche et de Développement a récolté des informations variées sur chaque lieu observé.
Grâce à cette relation, la 12ème Division a pu dresser des analyses sur la situation.

À vrai dire, si Rukia Kuchiki avait été retrouvée dans le monde des humains, alors qu’elle était dans un Gigai, c’était grâce à Hiyosu (un collaborateur du bureau de développement technique) qui avait analysé les informations venant du Département Visuel.
On peut donc dire que le Département Visuel est une installation très importante, qui continue d’enregistrer les tournants historiques de la Soul-Society.
Par conséquent, à l’exception du personnel autorisé venant du Département Visuel et du Département de Recherche et Développement Technique, il est impossible d’utiliser leurs systèmes d’informations ou leurs sauvegardes. Sauf ces jours-ci, pour une partie du canal du réseau, à cause de la hausse de fréquence d’utilisation de ce service. Son utilité dans les analyses de données est devenue tellement importante, qu’on en arrive à faire des blagues sur le sujet. En disant par exemple que «Le Département Visuel fait déjà partie du Département de la Recherche et du Développement».
À ce point-là.

- Mais alors, pourquoi Mayuri a-t-il choisi de construire un système distinct des réseaux de surveillance du Département Visuel? se demande Akon
- Bien que la résolution d'image et les performances des autres capteurs de son propre système constituent une amélioration substantielle, cela n'aurait-il pas été plus facile de mettre à jour les systèmes déjà existants?

Alors que de telles incertitudes traversent l'esprit d’Akon, Mayuri Kurotsuchi lui répond d’un air ennuyé :
- Parce que dorénavant, les contacts entre le Département Visuel et le Département de Recherche et Développement seront réduits.
- Hein?
- Mais pendant quelques temps, nous allons procéder comme d’habitude, comme si nous utilisions encore leurs systèmes. En ce qui concerne la fiabilité de leurs données, elles ne valent pas mieux que le charabia d’un ivrogne.
assure Mayuri.
- ?
Akon est habitué à ce genre de déclaration soudaine et ne parait pas particulièrement surpris.
Tout en demeurant imperturbable, il s'enquière davantage :
- Ha ... eh bien, si nous parlons de fiabilité, il est évident qu'un système de surveillance construit par le capitaine soit de qualité supérieure. Mais, est-ce qu’il s’est passé quelque chose?
- La foi aveugle est un poison qui réduit l'efficacité,
le prévient Mayuri. Ce que vous devriez plutôt dire c’est «après les travaux et examens répétés que j’ai fait avec mon cerveau insignifiant, le système mis en place par Mayuri Kurotsuchi est bien sûr incontestablement supérieur à tous points de vue.», …vous ne pensez pas?
Même si Akon avait dit une chose pareille, il avait l’impression que Mayuri lui aurait répondu en lui disant qu’ «examiner attentivement une chose aussi évidente est une perte de temps».
Comme Akon sait que ce genre de débat est inutile, il préfère hocher la tête en posant sa question autrement :
- Mais dans ce cas, est-ce que la cause du problème viendrait de l'ingérence des nobles dans le système de surveillance ?

L'autre jour, une étrange pression spirituelle avait était enregistrée par les systèmes de surveillance de la Soul-Society. Toutefois, une directive avait été émise par l’une des quatre grandes familles nobles précisant « qu’aucune intervention ne doit être requise contre cet individu ».
Akon et les autres avaient été du même avis : ils avaient tous pensé que leur capitaine serait incapable d'obéir et de se soumettre à un tel ordre.

Avec un tel état d’esprit, il s’était donc avéré nécessaire de créer un nouveau réseau de surveillance.

À vrai dire, le Département de Recherche et de Développement utilise depuis longtemps un système de renseignement exclusif : des insectes et des bactéries de surveillances implantées au sein des shinigamis et des personnes ayant des liens avec eux dans le monde des humains.

- Ces nobles sont allés trop loin bon sang. Cela va au-delà de la foutaise. Ils se sont cru assez vaniteux pour penser qu’ils pouvaient manipuler des esprits vifs comme le mien, juste parce qu’ils disposent d’une histoire banale datant environ un million d’années.

- Le Département Visuel est dans une position difficile. dit Akon en haussant les épaules. Il en subit également les conséquences.

Mayuri tourne ses yeux vers Akon :

- Qu'est-ce que vous racontez? Êtes-vous en train de dire que cette section fait également les frais de tout cela?
- Où voulez-vous en venir ?
- Ah, je vois. Vous n’avez jamais été intéressé par le système constitutionnel des gouvernements, Akon. Cependant, souvenez-vous de ceci : pour que vos recherches se déroulent sans heurts, il est également essentiel d’acquérir la capacité de mener intelligemment un groupe d’incompétents par le bout du nez. Bien sûr, ce groupe peut constituer une nécessité pour la société, mais lorsqu’il semble constituer un obstacle à ma liberté de penser, il m’arrive de prendre des dispositions contournant nos règles encore immatures.

C’est avec une attitude très hautaine que Mayuri se plaint de l’ensemble de la Soul-Society.
Après avoir fait cela, il se met à répondre de manière détachée aux questions d'Akon :

- Bien que le Département Visuel soit géré à tour de rôle par des nobles agrémentés, le groupe ayant créé ce département fait partie des quatre grandes familles nobles. Et c’est ce groupe qui tire les ficelles en coulisses.

- C'est ... la première fois que j'en entends parler.
- Pour être plus précis, il s’agit d’une famille parmi les quatre grands clans nobles.

Avec une expression terne sur le visage, Mayuri ajuste les coordonnées affichées à l’écran tout en continuant de parler :

- S'il est possible d'affirmer que le rôle du clan Shihōin, également connu sous le nom de « Gardiens de la grâce céleste », est de protéger les armes que lui aurait conféré le Roi des Esprits, le rôle du clan Tsunayashiro est de superviser le passé lui-même.
Aujourd’hui, toutes les informations sont rassemblées dans la grande bibliothèque spirituelle.
Mais avant qu’elle ne soit établie, c’était le clan Tsunayashiro les gardiens de l’Histoire et les responsables de la documentation.
- Ils étaient les
gardiens?
- Quand il est question des plus anciens aspects de l’Histoire ou de l'étude de monuments historiques, il est nécessaire de demander l'autorisation de ce clan. Et la publication de certains documents est soumise à une stricte censure. J'ai aussi entendu dire que, dans certains cas, de nombreux historiens disparaissent, et que ce nombre n’était pas petit.

Il n’y avait aucune raillerie, ni aucune indignation dans la voix de Mayuri. Il avait parlé de deux des quatre grandes familles nobles sur le ton de l’indifférence.

- Je pense que se battre pour obtenir des réponses est aussi une sorte de talent. Je ne désire pas particulièrement me moquer de ces historiens, mais si l'on veut rechercher la vérité, il faut préparer un nombre infini de contre-mesures. Et pourtant, même en faisant cela, le niveau de préparation ne sera pas toujours suffisant. Cette soi-disante malédiction se rapportant à l’histoire millénaire de la Soul-Society est devenue une nuisance, un mur et un obstacle pour nos chercheurs. Comme je l’ai déjà dit, il est inutile de barrer la route à un esprit vif comme le mien.

Mayuri dirige sa ligne de mire vers un point précis de son moniteur. Avec un sourire, il se murmure à lui-même :
- Excellent, les sujets du test ont été identifiés. Je devrais immédiatement passer à l’expérimentation. Je vous laisse l'analyse des données ici, Akon.

Mayuri avait l'intention de se précipiter lui-même vers le devant de la scène, en laissant ses traceurs et systèmes de surveillances tourner sur un mode automatique. Sur les écrans, l’enregistrement vidéo se poursuit.
Akon commence alors à exécuter les instructions de son capitaine. Mais comme il était toujours intrigué, il décide de poser une dernière question :

- Capitaine, vous voulez bien me donner une dernière information? En fin de compte, pourquoi avez-vous vraiment décidé de vous séparer du Département Visuel?

- Pour une raison toute simple… répond-t-il en haussant les épaules.

- Bon sang, pense intérieurement Mayuri

Discrètement et sans se retourner vers Akon. Il lui rétorque :
- L’homme qui a maintenant pris le contrôle du Département Visuel, un poste qui était considéré comme une sinécure parmi les nobles, a massacré des membres notables de sa maison.
Il est actuellement devenu le chef du clan Tsunayashiro. Et donc, j'en ai déduit que cet homme deviendrait un obstacle pour mes recherches. C'est tout.



_______________________________

Au Rukongai :


Kūgo Ginjō est en train de se diriger vers la résidence de la famille Shiba.
Ce lieu où il tient la place de pique-assiette.
Tout en cheminant sur un sentier situé à la périphérie du Rukongai, il murmure d’une voix qui ne peut être entendu que par les deux compagnons marchant derrière lui :

- … hum, on nous surveille.

Kūgo avait murmuré cela en gardant les yeux tournés vers l’avant.

- Des ennemis?

- Hmm, j'en ai quelques-uns à l'esprit.

Shūkurō Tsukishima et Giriko Kutsuzawa avait gardé une posture naturelle, afin de ne pas éveiller les soupçons de leur(s) « observateur(s) ».

- C’est juste mon intuition. Mais c’est la même sensation désagréable que je ressentais jadis quand j’avais mon « badge de suppléant ».

Ginjō pose sa main sur le pendentif suspendu au-dessus de sa poitrine. Il le fait de manière à ce que ces gestes paraissent naturels.

- Et si les plus hauts placés venaient éliminer les nuisances que nous sommes, parce que ce vice-capitaine Hisagi a vraiment commencé à creuser profondément dans son enquête... n'est-ce pas là l'hypothèse la plus vraisemblable?

- Je me le demande, intervient Giriko. Mais vous ne pensez pas qu'un peu trop de temps s’est écoulé pour faire une telle spéculation?

Au fond de lui, Ginjō pense que Giriko a raison. À en juger par le caractère de l’homme nommé Hisagi, il a sûrement interrogé son commandant en chef sur la véracité de leur affaire immédiatement après leur rencontre.
Or, depuis, plusieurs jours se sont écoulés.
Si quelque chose cherchait sérieusement à les abattre, elle aurait eu l’occasion de le faire bien avant.
À moins que.
Il est possible que tout ce temps passé ait servi de mesure pour leur tendre une sorte de piège.
Ginjō se dit que de toute façon, ils ne peuvent pas se montrer négligents.

Mais leur assaillant ne leur laisse plus aucune marge de réflexion supplémentaire.
Un éclair horizontal vole soudain vers le trio.



  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2019 / Mentions légales