Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Nature et biodiversité du futur et d'ailleurs
    Arkuiris
    Nb de signes : < 50 000 sec
    Genre : fantastique - science-fiction
    Délai de soumission : 16/02/2020
  • Femmes fortes
    Réticule
    Nb de signes : < 21 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 30/09/2019
  • Le fleuve
    Revue CONGO ECRIT
    Nb de signes : 250 - 2 000 sec
    Genre : poésie - conte
    Délai de soumission : 21/09/2019
  • La ville de Somnore
    Otherlands
    Nb de signes : < 40 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction
    Délai de soumission : 10/01/2020
  • Le grand jeu
    Observatoire de l'Espace du CNES
    Nb de signes : < 20 000 sec
    Genre : réaliste - théâtre - poésie - libre - pastiche - imaginaire - art visuel - contemporain
    Délai de soumission : 14/10/2019
  • Nutty Seas : débauche marine
    Nutty Sheep
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : romance - science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 23/11/2019
  • Revue Encre[s] N°4
    Encres
    Nb de signes : < 12 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 12/09/2019
  • Insurrections
    ImaJn'ère
    Nb de signes : 22 500 - 27 500 sec
    Genre : policier - science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 31/10/2019
  • Fantasy humoristique
    Fantasy Art and Studies
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : humour - fantasy
    Délai de soumission : 20/12/2019
  • Livres Oubliés
    Aeternam AS Éditions
    Nb de signes : 200 000 - 800 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique
    Délai de soumission : 31/12/2019

Studio Infinite


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Bleach

N’aie pas peur de ton propre monde (Can't Fear Your Own World - traduction française) Auteur: Co. Vue: 15495
[Publiée le: 2018-10-23]    [Mise à Jour: 2019-08-25]
13+  Signaler Action-Aventure/Mystère/Surnaturel/Traduction Commentaires : 55
Description:
Ceci est la traduction personnelle d’une trilogie écrite par Tite Kubo (l'auteur de Bleach) et Ryohgo Narita.
Elle se déroule juste après l’Arc des Quincy de Bleach.
Elle contient des révélations sur certains personnages et leurs univers.

Pour vous aider à vous repérer dans l'histoire, des titres non officiels ont été conçus pour les différents chapitres.
Tome 1 : chapitre 1 à 9
Tome 2 : à partir du chapitre 10

En cours de traduction :
=> Chapitre 13 partie 1

Proposition(s) de titre pour le chapitre 13 ?
- Pas de propositions pour le moment

Crédits:
Les personnages présentés ici sont tous issus du roman de Tite Kubo nommé "Can't Fear your own World".
Vous pouvez retrouver une grande partie de ces personnages dans le manga Bleach.
La traduction française du roman est personnelle. Si vous voulez lire une traduction française officielle, signez la pétition de "Bleach mx".

Ps : toutes les illustrations sont de Tite Kubo.
Les montages du "prologue n°1" et du "chapitre 6 partie 1 et 2" sont de Ginnysister
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Chapitre 9 (p1) : Leurs rencontres semblaient inévitables

[1515 mots]
Publié le: 2019-03-09Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

Quelques jours plus tard, au Rukongai :

Kūgo Ginjō est en train d’errer dans le Rukongai, quand une foule attire soudain son attention.

- … Hein? Que diable se passe-t-il?

Là-bas, plusieurs hommes semblent causer de l’agitation, comme s'ils se demandaient tous frénétiquement quelque chose.

- Hé, qu'est-ce qui s'est passé? demande Ginjō aux habitants qu’il connaît de vue.
Certains inclinent la tête comme si ils n’avaient pas bien compris la question.

- Oh, ces gars sont fraîchement morts, répond l’un d’eux. Ils sont récemment arrivés au Rukongai et depuis ils font un sacré vacarme. Ils disent que leurs dieux avaient raison, que bientôt un nouveau monde commencera pour eux et ainsi de suite.

- Qu'est-ce que c'est ? Des religieux?

Un des problèmes récurant qui est causé par les nouveaux arrivants au Rukongai, c’est la confusion que provoquent les disparités des conceptions religieuses, auquel chacun avait foi.
Après être passé du monde des humains à ce monde actuel, certains membres de culte religieux s’énervent et protestent : «J’étais supposé aller au paradis ! Pas dans un lieu désolé comme celui-ci. Il est indéniable que ce monde bidon a été créé par le diable».
Par conséquent, on peut dire que le rôle des personnes vivant déjà ici est de les apaiser et de les divertir.

- Non, ce n’est pas comme d’habitude. Je les ai entendues dire « Ce monde est exactement comme la fondatrice nous l'a décrit ». Ils semblent déjà connaître et comprendre pas mal de choses sur le Rukongai et le Seireitei. C’est la raison pour laquelle ils continuent de dire des bêtises, par exemple, qu’un nouveau dirigeant et un monde nouveau viendront, ou quelque chose du genre.

- ... Oh? C’est plutôt intéressant.

- Est-ce qu'un shinigami, qui aurait été envoyé dans le monde des humains, aurait tout révélé à un religieux spirituellement conscient ? Lequel aurait à son tour propagé cela comme son dogme? spécule intérieurement Ginjō, tout en s'approchant de la foule.

Après tout, il a du temps à perdre.

Remarquant sa tenue, une personne parmi la foule prend alors la parole.

- Ah! Hé hé, ce frère là-bas! À en juger par les vêtements que vous portez, mon frère, vous devez être venu ici récemment, non?! Si c’est le cas, peut-être que vous connaissez aussi notre religion?!

- ... Désolé, mais je ne suis pas intéressé par les discours sollicitant la foi.

S’il avait continué de travailler entant que shinigami suppléant, il aurait difficilement pu sortir ce genre de réplique. Mais il reste néanmoins pour écouter ce que les autres on a dire.

- Notre message publicitaire a même été diffusé à la télévision ces derniers mois, vous devez donc le connaître, c’est l’ « XCUTION »!

Ces mots secouent profondément Ginjō.
Il fronce les sourcils, se sentant mal à l’aise.

- ……Qu'est-ce que vous avez dit?

- Qu'est-ce que tout cela signifie?

L’XCUTION. C'était le nom de l'organisation fullbringer que Ginjō avait établi une fois dans le monde humain.
Peut-être qu’ils avaient adopté ce nom par hasard, tout simplement. Cependant, il est difficile d’imaginer que ce n’est qu’une pure coïncidence. Surtout s’il s’agit d’un groupe qui en sait apparemment beaucoup sur les shinigamis.

- Il est peu probable que Yukio, Riruka ou Jackie fassent des choses pareilles.
-… Quoi qu'il en soit, même si je voulais le vérifier, je ne le pourrais pas…

Et tout en pensant ainsi, Ginjō se rend compte qu’il est en train de perdre de vue ce qu’il devrait faire.
Des flammes qui faisaient rage quand il était encore vivant se rallument peu à peu dans sa poitrine.

- Je ne peux rien faire de toute façon.
- Mais, je devrais peut-être essayer de jouer un peu les détectives.

Après avoir réfléchi un instant, il s’adresse à ces «adeptes de XCUTION» avec un sourire amical :
- Désolé, je suis mort quelques temps avant ça. Cependant, vous avez un peu piqué ma curiosité. Pouvez-vous me répéter ce que vous disiez sur votre fondatrice tout à l'heure?

Kūgo Ginjō ne se doute pas qu’en cet instant, il vient de se faire entraîner dans les rouages d’un conflit avec la Soul-Society, des rouages entourés de secrets.
Il ne se doute pas non plus que la destiné des fullbringers est sur le point de prendre une direction complètement imprévue.



---------------------------------------------------------

Le département de recherche et développement :

- Les fullbringers… Maintenant que j'ai épuisé toutes mes recherches sur les shinigamis, les Quincy, sans compter les arrancars, ce sont eux qui vont servir d’inspiration pour les nouvelles technologies que nous allons élaborer… j'en suis certain.

- Cette fois-ci, le département de la recherche et du développement revient sur ses principes de bases, n'est-ce pas?

Devant des chercheurs à l’air tendu, il y a un homme qui semble s’amuser lorsqu’il leur parle de son « nouveau domaine de recherche ». Cet homme occupant simultanément le poste de président du département de la recherche et du développement et celui de capitaine de la 12ème division :
Mayuri Kurotsuchi.

- Les cibles sont trois fullbringers cachés dans le Rukongai. Habituellement, on n’aurait eu aucun problème pour prendre un de ces spécimens. Mais en fonction des individus, les capacités des fullbringers sont très différentes. Tout comme nos zanpakutōs, ou les capacités de la Lettre utilisés par certains Quincy.

- Capitaine, parmi les trois, l'un est un criminel et les deux autres se sont battus contre Ichigo Kurosaki ainsi que le capitaine Kuchiki et son équipe. Mais le capitaine commandant nous a officiellement demandé d'attendre… dit l’un des membres du personnel du département.

Mayuri hausse énergiquement les épaules en secouant la tête.

- Savoir s’ils sont coupables ou non a-t-il quelque chose à voir avec nos analyses ? Ce serait mieux s’ils pouvaient participer docilement à l’avancement technologique de la Soul Society. Alors, je suppose que leur pardon ne serait pas trop demandé, si je plaide en leur faveur au Central 46 avec ma voix la plus douce…


- Cela ne va-t-il pas poser de problème avec la 1ère division et le Rukongai?


- De quoi parlez-vous ? Ce n’est pas comme si je prévoyais de les enlever et de les tuer.
Je leur demande juste de coopérer afin que je puisse un peu les démanteler et les analyser.
Ce qui bien sûr consiste à réaliser autant d’expériences qu’il y a d’étoiles dans le ciel.
S’ils se sentent coupables de ce qu’ils ont fait aux shinigamis, ils nous offriront volontiers leurs corps.
Bien sûr, je suppose que je peux leur promettre de les guérir et de remettre en parfait état leurs corps, une fois que j’en aurais analysé tous les morts sôts.*


Hiyosu pose discrètement une question à Akon, tout en observant Mayuri se délecter de ses jeux de mots dérangeants :

- Que se passe-t-il? Quand cela concerne ses recherches, le président du département se fait plus agressif que jamais de nos jours. Vous ne pensez pas?
Hiyosu avait résumé la proposition de récolter et de disséquer des gens avec un seul mot : «agressif».

Akon lui répond avec son air insouciant habituel :
- … Depuis que Nemu n’est plus à ses côtés. Le capitaine tente de combler son sentiment de perte temporaire, à sa manière.

- J’ai de la compassion pour les fullbringers qui vont être victimes de ça...

Bien qu’il approuve les mots de Hiyosu, Akon est curieux de savoir une chose. Il pose alors une question à Mayuri Kurotsuchi :

- Pourtant capitaine, même si j’ai entendu dire que ces gars-là ne faisaient pas le poids face à la puissance d’un capitaine, nous -à l’exception de vous- nous ne serons probablement pas assez fort pour les capturer, non? Cela signifie-t-il que vous vous acquitterez vous-même de cette tâche capitaine ?

- Honnêtement, en tant que scientifique, vous ne devriez pas proférer de si vulgaires remarques, Akon. En l’occurrence, c’est comme si vous m’encouragiez à user dès le début de la violence, n’êtes-vous pas d’accord? dixit l’homme qui leur avait parlé d'un plan qui conduirait dans tous les cas à la violence.

Mayuri Kurotsuchi secoue la tête, puis continue sur sa lancée :

- De toute façon, les expériences comporteront un certain nombre de paramètres incertains.
En prévision de tout cela, je vais devoir assembler le matériel approprié.

Mayuri appuie quelque part sur un des boutons de sa conception, et une partie des murs du département de recherche et développement s’ouvre.
Progressivement, quelque chose en ressort.

Un nombre incalculable de réservoirs cylindriques s’alignent. Tous sont remplis d’un liquide écarlate très transparent.
Un chiffre par cylindre flotte dans la solution liquide.

Un petit groupe de chercheurs froncent les sourcils, mal à l'aise, lorsqu'ils comprennent les identités cachées derrière ces nombres.
La plupart des chercheurs ont pu rester calmes, puisqu’ils savent que par le passé, la même chose avait été faite avec les cadavres des arrancars.

Mayuri Kurotsuchi leur adresse un sourire tordu alors qu’il ouvrait la bouche pour parler :

- Allons-y. Ceci est une grande opportunité. En tant que première expérience, nous effectuerons des tests approfondis… en comparant l'utilité des fullbringers par rapport aux Quincy.

Commentaire de l'auteur * « les morts-sôts » et « morceaux » n’était pas le jeu de mot initial. À la base le jeu de mot japonais mêlait le mot « guérir » avec celui de « reconstituer ».


Le cauchemar semble sur le point de se répéter pour Ginjō... mais ça m'étonnerais qu'il laisse Mayuri faire ce qu'il veut de ses semblables.

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2019 / Mentions légales