Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Persona non grata, (l’indésirable)
    Revue Étherval
    Nb de signes : 10 000 - 34 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction
    Délai de soumission : 29/12/2019
  • Malpertuis XI
    Éditions Malpertuis
    Nb de signes : < 50 000 sec
    Genre : fantastique
    Délai de soumission : 01/01/2020
  • No limit
    Revue Squeeze
    Nb de signes : < 25 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 30/11/2019
  • Témoin de l'Apocalypse ?
    Coeur de plumes
    Nb de signes : 4 500 - 8 000 sec
    Genre : science-fiction - libre
    Délai de soumission : 25/10/2019
  • Nature et biodiversité du futur et d'ailleurs
    Arkuiris
    Nb de signes : < 50 000 sec
    Genre : fantastique - science-fiction
    Délai de soumission : 16/02/2020
  • Femmes fortes
    Réticule
    Nb de signes : < 21 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 30/09/2019
  • Le fleuve
    Revue CONGO ECRIT
    Nb de signes : 250 - 2 000 sec
    Genre : poésie - conte
    Délai de soumission : 21/09/2019
  • La ville de Somnore
    Otherlands
    Nb de signes : < 40 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction
    Délai de soumission : 10/01/2020
  • Le grand jeu
    Observatoire de l'Espace du CNES
    Nb de signes : < 20 000 sec
    Genre : réaliste - théâtre - poésie - libre - pastiche - imaginaire - art visuel - contemporain
    Délai de soumission : 14/10/2019
  • Nutty Seas : débauche marine
    Nutty Sheep
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : romance - science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 23/11/2019

Studio Infinite

  • ATELIER D’ÉCRITURE : création de personnage au Comics Corner (10 PLACES) [ Le 20/10/2019]
    Participez à un atelier d'écriture créative au Comics Corner dimanche 20 octobre 2019 pour créer votre personnage avec notre studio infinite !
  •  [ Le Atelier d’écriture : écrire de l’imaginaire à la librairie Le Nuage Vert (2 PLACES)]
    Venez écrire sur l'univers de votre roman et échangez avec d'autres auteurs de littératures de l'imaginaire mardi 15 octobre à la librairie Le Nuage Vert avec Caroline Viphakone-Lamache du studio infinite !

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Bleach

N’aie pas peur de ton propre monde (Can't Fear Your Own World - traduction française) Auteur: Co. Vue: 15993
[Publiée le: 2018-10-23]    [Mise à Jour: 2019-08-25]
13+  Signaler Action-Aventure/Mystère/Surnaturel/Traduction Commentaires : 55
Description:
Ceci est la traduction personnelle d’une trilogie écrite par Tite Kubo (l'auteur de Bleach) et Ryohgo Narita.
Elle se déroule juste après l’Arc des Quincy de Bleach.
Elle contient des révélations sur certains personnages et leurs univers.

Pour vous aider à vous repérer dans l'histoire, des titres non officiels ont été conçus pour les différents chapitres.
Tome 1 : chapitre 1 à 9
Tome 2 : à partir du chapitre 10

En cours de traduction :
=> Chapitre 13 partie 1

Proposition(s) de titre pour le chapitre 13 ?
- Pas de propositions pour le moment

Crédits:
Les personnages présentés ici sont tous issus du roman de Tite Kubo nommé "Can't Fear your own World".
Vous pouvez retrouver une grande partie de ces personnages dans le manga Bleach.
La traduction française du roman est personnelle. Si vous voulez lire une traduction française officielle, signez la pétition de "Bleach mx".

Ps : toutes les illustrations sont de Tite Kubo.
Les montages du "prologue n°1" et du "chapitre 6 partie 1 et 2" sont de Ginnysister
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Chapitre 4 (p2) : Les péripéties d'un journaliste, le clan Shiba et le premier shinigami suppléant

[1664 mots]
Publié le: 2018-11-09Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Puis, quand Hisagi s'approche de son véhicule garé un peu plus haut sur le bord de la route, il remarque quelque chose.
Quelques hommes se sont rassemblés autour de ce « véhicule » qu’Hisagi avait pris la peine de commander dans le monde des humains, sur « Terre d’esprits ».
Il est peu probable que ces hommes soient des citoyens ordinaires du Rukongai.
En outre, la nature de leur pression spirituelle diffère de celles des Shinigamis et Quincy.

- …Quoi? Pourquoi y a-t-il une « Kawasaki Z-II » dans un endroit comme celui-ci? demande un homme ayant les cheveux plaqués en arrière et longs jusqu’aux épaules.
La haute silhouette du jeune homme qui est à côté de lui hausse les épaules :
- Qui sait?
Sous les yeux des deux hommes, se tient une moto du monde des humains se distinguant par sa profonde couleur pourpre.

Ces hommes étaient des morts venant du Rukongai, là-bas ils s'étaient habitués aux coutumes culturelles environnantes. Le Rukongai semblait se situer dans une ligne temporelle japonaise à mi-chemin entre l’ère d’ Heian et la période d’Edo. *
Par rapport au monde des humains, il n'y a pas eu de grande réforme culturelle dans ce lieu.
Beaucoup d’éléments donnent l’impression de vivre dans une période antique : les vêtements, les bâtiments… et depuis leur arrivée à la Soul Society, ils n'avaient jusqu'à présent jamais vu ce type de véhicule.

Ensuite, un type se dresse derrière les deux hommes. Ce monsieur a un bandeau noir qui recouvre son œil droit. Lui aussi observe cette moto avec un grand intérêt :
- Hmm… Indépendamment du fait que nous soyons des Fullbringers qui manipulent l’âme de la matière, les seules marchandises qui peuvent être amenées dans ce lieu à travers les enterrements sont les vêtements et les objets considérés comme faisant partie de notre personne, quoi que… Peut-être qu’il y a quelqu'un qui aimait si fort les véhicules à deux roues qu’il ne pouvait se définir autrement. Comme une seule unité, tel un cavalier et son cheval. 
- Qu’en est-il des choses ayant du carburant?
- On dit que la Soul Society ne produit pratiquement aucun hydrocarbure,
intervient le jeune homme. Il semblerait que la plupart des choses qui deviendront du carburant soit envoyées au département technologique et aux nobles du Seireitei.
- Alors, est-ce que ça veut dire que cette moto est un jouet pour les nobles?
s’étonne l’homme aux cheveux plaqués en arrière.
Entendre ce jeune homme parler de ces aspects de la Soul-Society lui fait froncer les sourcils.
Derrière lui, quelqu’un lance des mots qui réfutent de telles spéculations :
«J'ai économisé mon salaire pour acheter cette chose. Mais bon, on peut toutefois considérer que c’est un jouet. »
Se tournant pour regarder dans la direction d’Hisagi - le nouveau venu qui vient d'apparaître - l'homme aux cheveux plaqués en arrière plisse ses yeux en souriant.
- …Oh. Si j’avais su qu’en entendant ici le son rarissime d’une moto, je tomberai face à face avec un Shinigami. Je ne m’y serais jamais attendu.

Hisagi observe le visage de l'homme qui s'était tourné pour le regarder et fronce les sourcils avec inquiétude.
Ce visage correspondait parfaitement à la description qui avait circulé maintes fois auparavant parmi les 13 Divisions : un "personnage dangereux qui tue des Shinigamis".
Hisagi ne l'avait jamais vu personnellement, mais il savait que son être, après avoir été vaincu par Ichigo dans le monde des humains, se trouvait dans la Soul Society.
- Ginjō Kūgo…

L’homme qui fut le premier Shinigami remplaçant.
L’homme qui par la suite s’était débrouillé pour poursuivre et massacrer un grand nombre de shinigami.
Son corps avait été incinéré dans le monde de réel, comme l’avait réclamé Ichigo Kurosaki.
Cependant vis-à-vis de son âme c’est une toute autre histoire.
Puisque lui et les deux autres à ses côtés étaient des humains qui avaient vécus dans le monde réel, leurs âmes se sont détachées de leurs dépouilles et se sont envolée vers le Rukongai.

- Oh là là, c’est un honneur. Il paraît qu’un gars qui porte un brassard de vice-capitaine est quelqu’un de célèbre.

Le Shihakushō de Hisagi est un vêtement sans manches, mais lorsqu’il se rend dans un lieu public, il attache son brassard autour de son bras et le place en évidence.

Ginjō regarde le brassard tout en souriant avec aplomb.
En retour, Hisagi dit à voix basse :
- J'ai entendu des rumeurs selon lesquelles vous n'avez pas sombré dans les tréfonds de l'Enfer ... que faites-vous dans un endroit comme celui-ci?
- Pauvre de moi, vous ne devriez pas me faire les gros yeux comme ça alors que ce n’est que notre première rencontre, vous ne le pensez pas? Est-ce que je vous ai fait quelque chose?
- Ne faites pas l’idiot tout d'un coup ... Ne me dites pas que vous avez oublié ce que vous avez fait aux Shinigamis et à Kurosaki.
Alors que ses yeux se plissent, Hisagi jette un regard noir à l'homme qui était autrefois un Shinigami remplaçant.
En retour, Ginjō plissa également ses yeux, souriant à Hisagi sans crainte.
- Et alors? Vous voulez dire que je devrais me mettre à genoux et m'excuser? Pour votre information, j’ai une dette envers Ichigo Kurosaki. Mais je n’ai jamais prévu de devenir l’ami des Shinigamis. Je ne regrette pas d’être devenu votre ennemi.
- Espèce de fumier ... qu'est-ce que vous manigancez?
- Euh. J’ai l’air de manigancer quelque chose ? Et puis même si c’était le cas, vous me feriez quoi ?
Ginjō rit avec mépris.
Au même moment, le grand jeune homme qui se tient à ses côtés ferme le livre qu'il tenait dans une main et en sort un marque-page.
- Tsukishima arrête,
ordonne Ginjō.
En entendant ce nom, Hisagi renforce encore plus sa garde.
- Tu es sûr? répond l'homme nommé Tsukishima avec une expression glaciale sur le visage. Pourtant, on dirait qu’il va te poignarder d’un instant à l’autre.
- « Tsukishima »…
dit Hisagi. Si je ne me trompe pas, vous êtes l’ordure qui a pourri le passé de Kurosaki.
Tsukishima regarde Hisagi en affichant un sourire cynique.
- Il est grossier de me parler de cette façon. Je n’ai pas modifié son passé en lui-même.
Oui, la dernière fois, je me suis simplement un peu occupé de son épée.
- … ?
Incapable de comprendre le sens des mots de Tsukishima, Hisagi le regarde avec perplexité.

Le monsieur avec un bandeau à l’œil, qui avait écouté la conversation jusque-là, laisse alors échapper un soupir :
- Monsieur Ginjō ? Il me semble que ce shinigami ne soit pas au courant que vous ayez porté assistance à Ichigo Kurosaki.
- Vous l’avez aidé? s’étonne Hisagi

- Ça me reviens, je suis presque sûr que Renji m’avait dit quelque chose du genre :
« on a reçu des renforts inattendus » …
- Allons bon. Devrais-je les interviewer d’abord ?

Au cours des six derniers mois, Hisagi était venu travailler avec acharnement, en tant que capitaine par intérim de la 9ème division, pour remplacer Muguruma Kensei qui suivait un traitement médical pour son état de zombification. Par conséquent, tant que Muguruma n’était pas revenu, il n’avait pas pu échanger de conversations très détaillées.

Ginjō a l'air ennuyé lorsqu’il dit au gentleman avec le cache-œil :
- Mon aide ne fut pas très importante. Je n'ai remboursé qu'une petite partie de ma dette.

Hisagi réfléchit en regardant les trois personnes qui restent là à bavasser avec placidité.

- Est-ce que je pourrais vaincre ces trois gars tout seul?
- Je ne connais pas le type au cache-œil, mais c’est probablement un camarade de Ginjō.
- Je ne suis pas sûr de ses capacités… cependant, si je prends en considération ce qu’on raconté Madarame et le capitaine Hitsugaya…

Hisagi avait entendu des rumeurs selon lesquelles Kenpachi Zaraki avait abattu son adversaire en un seul coup… peut-il s’agir de cet homme?
Hisagi pensait les choses ainsi, mais il n'est pas assez stupide pour conclure qu’un homme est faible simplement parce que Kenpachi Zaraki l'avait vaincu en un coup. Hisagi le sait, étant donné que pour Kenpachi affronter un chiot ou un loup revient au même.

Néanmoins, la personne qui est devant ses yeux, est «l’ennemi» qui avait jadis massacré des membres des 13 Divisions.
Apparemment, Ichigo Kurosaki semble leur avoir pardonné. Mais peut-être parce qu’il s'agit d'une histoire différente.
En tant que Shinigami, lui ne peut en aucun cas ignorer cet adversaire.
En concluant ceci, Hisagi décide tout d'abord de laisser l'adversaire parler, tout en restant hautement sur ses gardes afin de vérifier leurs intentions :
- Le Shinigami, monsieur Ukitake, pourquoi l’avez-vous trahis ?

Suite à cela, l’animosité demeurant jusqu’à lors dans les yeux de Ginjō s’estompe.
Il ouvre la bouche pour parler, alors que de la surprise et du dégoût se mélangent sur son visage :
- … Quelle surprise. Un shinigami me demande ça maintenant après tout ce temps?
- Si je me souviens bien, j'ai entendu dire que le capitaine Ukitake vous avait donné un badge de Shinigami remplaçant pour vous surveiller. Cela vous a-t-il suffi pour considérer tous les membres des 13 Divisions comme des ennemis? Assurément ça a dû être désagréable. Mais vous auriez pu simplement protester contre le capitaine Ukitake une fois que vous l’aviez remarqué. Non?
- ... Une fois que je l'ai remarqué?
murmure Ginjō.
Pendant un court instant Ginjō reste silencieux et la seconde d’après, il se met à rire comme s'il venait d'assister à un spectacle de cirque humoristique :

- Haa… Sérieusement ? Je suis bête de ne pas l’avoir vu plutôt. Est-ce que cela veut dire que même les gens du niveau de vice-capitaine ont si peu de niveau de conscience ?
- Qu’est-ce que vous racontez ?
- Vous ne comprenez absolument rien.

Le sourire de Ginjō disparaît et il commence à tripoter le pendentif en forme de croix qui est suspendu à sa poitrine.





Commentaire de l'auteur * L’ère d’Heian (qui signifie l’ère paisible) : entre les années 794 et 1185.
C’est une époque où le pouvoir de la dynastie impériale japonaise décline et voit s’épanouir les arts, la culture et la littérature.

* L’époque « d’Edo » (ancien nom de Tokyo) : 1600 jusqu’en 1868. C’est une période caractérisée par un repli du Japon sur ses frontières, rejetant la culture occidentale et les peuples étrangers. Cela occasionna également un fort développement des arts guerriers et artisanaux.


Si l'illustration a du mal à s'afficher vous pouvez aller sur ce lien :
https://www.deviantart.com/blackbommer22/art/Can-t-Fear-Your-Own-World-Ginjo-and-Tsukishima-698028106
  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2019 / Mentions légales