Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Nature et biodiversité du futur et d'ailleurs
    Arkuiris
    Nb de signes : < 50 000 sec
    Genre : fantastique - science-fiction
    Délai de soumission : 16/02/2020
  • Femmes fortes
    Réticule
    Nb de signes : < 21 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 30/09/2019
  • Le fleuve
    Revue CONGO ECRIT
    Nb de signes : 250 - 2 000 sec
    Genre : poésie - conte
    Délai de soumission : 21/09/2019
  • La ville de Somnore
    Otherlands
    Nb de signes : < 40 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction
    Délai de soumission : 10/01/2020
  • Le grand jeu
    Observatoire de l'Espace du CNES
    Nb de signes : < 20 000 sec
    Genre : réaliste - théâtre - poésie - libre - pastiche - imaginaire - art visuel - contemporain
    Délai de soumission : 14/10/2019
  • Nutty Seas : débauche marine
    Nutty Sheep
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : romance - science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 23/11/2019
  • Revue Encre[s] N°4
    Encres
    Nb de signes : < 12 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 12/09/2019
  • Insurrections
    ImaJn'ère
    Nb de signes : 22 500 - 27 500 sec
    Genre : policier - science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 31/10/2019
  • Fantasy humoristique
    Fantasy Art and Studies
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : humour - fantasy
    Délai de soumission : 20/12/2019
  • Livres Oubliés
    Aeternam AS Éditions
    Nb de signes : 200 000 - 800 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique
    Délai de soumission : 31/12/2019

Studio Infinite


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Bleach

N’aie pas peur de ton propre monde (Can't Fear Your Own World - traduction française) Auteur: Co. Vue: 15483
[Publiée le: 2018-10-23]    [Mise à Jour: 2019-08-25]
13+  Signaler Action-Aventure/Mystère/Surnaturel/Traduction Commentaires : 55
Description:
Ceci est la traduction personnelle d’une trilogie écrite par Tite Kubo (l'auteur de Bleach) et Ryohgo Narita.
Elle se déroule juste après l’Arc des Quincy de Bleach.
Elle contient des révélations sur certains personnages et leurs univers.

Pour vous aider à vous repérer dans l'histoire, des titres non officiels ont été conçus pour les différents chapitres.
Tome 1 : chapitre 1 à 9
Tome 2 : à partir du chapitre 10

En cours de traduction :
=> Chapitre 13 partie 1

Proposition(s) de titre pour le chapitre 13 ?
- Pas de propositions pour le moment

Crédits:
Les personnages présentés ici sont tous issus du roman de Tite Kubo nommé "Can't Fear your own World".
Vous pouvez retrouver une grande partie de ces personnages dans le manga Bleach.
La traduction française du roman est personnelle. Si vous voulez lire une traduction française officielle, signez la pétition de "Bleach mx".

Ps : toutes les illustrations sont de Tite Kubo.
Les montages du "prologue n°1" et du "chapitre 6 partie 1 et 2" sont de Ginnysister
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Chapitre 2 (p2) : Les derniers mots d'Aizen

[1727 mots]
Publié le: 2018-11-02Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

- Vous voulez dire que le capitaine Tōsen… à renier ses convictions en entendant des paroles comme les vôtres ?
- Ne vous exprimez pas de manière si étrange, Hisagi Shūhei,
réplique Aizen avec une attitude à la fois calme et confuse devants la colère explosive d’Hisagi. Vous vous demandez à quel moment j'ai été témoin du changement d'avis de Kaname Tōsen? Pourtant au moment où vous vous êtes devenu un shinigami, Kaname Tōsen était déjà mon subordonné.
- … !
- Shūhei, votre colère est légitime. Mais je suis désolé. Est-ce que vous pouvez reculer maintenant ?
- … Oui, je comprends capitaine commandant,
répond Hisagi à la réprimande de Kyōraku, alors qu’il semble sur le point de saisir son zanpakuto.
C’est le cœur serré qu’Hisagi s’adresse à Aizen : « Vous avez peut-être formé un front uni avec Kurosaki pour vaincre Yhwach, mais ... peu importe ce que vous faîtes, pour moi, vous serez éternellement celui qui aura entrainé la déchéance du capitaine Tōsen. »

Vengeance.

Combien de fois a-t-il associé ce mot au nom d’ « Aizen » ?
Dès qu’il entendait quelqu’un parler de cet homme, et peu importe si ce qu’il entendait était positif ou négatif, cela lui rappelait systématiquement ce mot.
Dans son cœur, il y a certainement de la haine pour Aizen. L’homme qui avait guidé Tōsen sur le mauvais chemine en le conduisant à sa perte.
D'un autre côté, les doutes et les frustrations qu’il nourrit envers lui-même l’ont rempli de sentiments négatifs.
Du point de vue d’Hisagi, qui est envahis par son désir de revanche et celui de mettre fin aux médisances sur Tōsen – il n’y avait rien de plus insultant que le fait qu'il songe encore aux représailles.

Aizen arbore un mince sourire et aligne ses mots cruels comme s’il avait pu lire à travers l’esprit d’Hisagi:
- L’éternité, ce n’est pas une chose dont on peut parler à la légère, n’êtes-vous pas d’accord? Même les convictions de Kaname Tōsen n'étaient pas éternelles.
- … Arh!
À ce propos vous …
La voix colérique d’Hisagi est couverte par Aizen qui poursuit son discours.
- Vous semblez avoir mal compris une chose…
Cette voix était calme.
Et pourtant elle avait eu assez d’épaisseur et de force pour couvrir les cris d’Hisagi.
- … Je n’ai pas tué Kaname Tōsen de mes propres mains. En tant que vestige d’un soldat défait qui doit être condamné…
Il marque momentanément une pause.
À la stupéfaction des autres autour de lui, Aizen résume sa volonté dans ces quelques mots :
- … ceci est ma miséricorde.
L'air qui les entoure se fige à ces mots.
Non seulement Hisagi, mais aussi Kyōraku et les shinigamis tout autour n’ont pas été en mesure de déchiffrer immédiatement le sens caché derrière les mots qu’Aizen venait de prononcer.
Dans le silence tout à fait relatif, Hisagi ouvre la bouche pour parler, alors que son poing étroitement serré tremble.
- Votre ... miséricorde?
Après l’insolente déclaration d’Aizen, Hisagi bouillit encore plus de colère. Non pas envers Aizen, mais contre sa propre faiblesse qui l’avait conduit à tuer Kaname Tōsen si facilement.
- Si c'est vrai ... dans quelle mesure avez-vous dupé le capitaine Tōsen, salopard?
Contrairement à Hisagi, Aizen continue de parler de manière imperturbable.
- Dans une telle situation, il était évident qu'Orihime Inoue ou Retsu Unohana allaient finir arriver et tenter de sauver Kaname Tōsen. Mais vous, vous ne pouvez pas comprendre ce que cela aurait signifié pour lui.
- … ?
- Si Kaname Tōsen était resté en vie, son être aurait pu succomber à un désespoir sans pareil et son cœur se serait décomposé complètement. Je ne pouvais me résoudre à tuer un subordonné ayant une si belle volonté. Je lui ai offert ma miséricorde, en hommage à sa loyauté. C’est tout, tout simplement.
Shūhei n’avait pas complètement compris ce qu’Aizen lui avait dit. Malgré cela, il lui semblait improbable qu’il puisse les tromper avec ses vagues excuses.
Bien qu’Hisagi reste perplexe, Aizen continue de jeter des mots sur les shinigamis autour de lui :
- Le temps viendra où vous aussi vous saurez tout. Tout sur cette Soul Society… et comment les shinigamis l’ont façonnés avec des illusions dangereuses.
- … Doit-on vraiment aller aussi loin? Vous êtes très bavard.
Tout en arrêtant le discours d’Aizen, Kyōraku adresse des instructions aux forces disciplinaires dans le but de transporter Aizen à l’entrée de Muken.
- S'il vous plaît attendez capitaine commandant! demande Hisagi. Qu'est-ce que ce gars voulait dire sur ce monde…

La capitaine de la 2e division, Soifon coupe la route d’Hisagi. Elle lui tord ensuite un des bras tout en se tournant derrière lui :
- C'en est assez! Ne croyez pas que vous êtes la seule personne à avoir été dupé par cet homme!
- Sgulp! …! Mais, capitaine Soifon…!
- Si vous cherchez juste à venger quelqu'un par vos propres moyens, on s’en occupera bien évidement! Votre conduite n’est qu’une nuisance qui perturbe ceux qui vous entoure!
- …
Shūhei Hisagi en était lui-même conscient, plus que quiconque.
Il ne peut rien faire contre la puissance d’Aizen.
Que peut-il bien faire alors qu’il est lui-même si contrarié par les simples paroles d’Aizen?
Même si il déborde de haine envers cet homme, il n’est pas question de le tuer. Cela dit, le pardonner ou l’oublier est hors de question.
Hisagi avait compris cela depuis longtemps.

Puis, alors qu'Aizen est emmené dans son fauteuil, il incline légèrement la tête et dirige son regard vers Hisagi :
- « Brandir son sabre avec le sens du devoir est ce que fait un Capitaine. Brandir son sabre remplie de haine n'est rien d’autre que de la violence base et immonde » Tōshirō Hitsugaya m'a déjà dit cela.
- Sgulp…
À ces mots, Hisagi fut incapable d'en dire plus.
Il pense qu'il est encore loin d’atteindre le rang de capitaine, mais il pense également qu'Aizen a raison. Au lieu de le contredire, Hisagi vexé baisse les yeux et grince des dents.
Néanmoins, Aizen épargne à Hisagi l'humiliation :
- Soyez assuré. Ce que vous nourrissez à mon égard n’est pas de la haine. Ce n'est qu’une impression laissée par le deuil et les sentiments pour vous avez pour votre cher Kaname Tōsen.
- Q-quoi… ?
- Vous devriez vous souvenir que, quel que soit la force de votre volonté, il est impossible de massacrer un guerrier avec de tels sentiments.
- …Arghh !

Kyōraku claque fermement ses mains pour tenter de rompre la conversation :

- Très bien, vous avez assez parlé, hein? N’essayeriez-vous pas d'intimider ces enfants avec votre pression spirituelle? Il n’y avait-il pas personne ici qui valait la peine de léguer vos paroles, non?

En réponse à cela, les shinigamis tournent leurs yeux vers les membres des forces disciplinaires qui portaient Aizen immobilisé et scellé dans son fauteuil… leurs corps étaient entièrement couverts de sueurs froides.

- Ces gars-là me divertissent simplement. Puisque qu’à partir de maintenant je vais passer mon temps à m'ennuyer. À l’avenir peu importe si la Soul Society change ou pas, avec mes modestes paroles laissez-moi supposer que ce sera divertissant.
- Mon Dieu, je ne peux pas dire que votre idée de l'amusement soit positive.

Les membres de la force disciplinaire sont finalement libérés de l'influence de sa pression spirituelle d’Aizen. Ils reprennent frénétiquement leur souffle, tout en commençant à avancer de nouveau.

Alors qu'il disparaît peu à peu sous terre, comme pour tenter de trouver quelque chose, Aizen bombarde les shinigamis de mots avec une voix calme et aussi inchangée qu'auparavant :
- Si vous voulez voir la vérité sans entrave, luttez en sacrifiant votre chair, votre sang et votre âme…
Enfin, il s'adresse à Hisagi Shūhei qui se trouve dans un état second, avec quelques mots brefs qui peuvent être considérés comme des paroles inutiles.
…En tout cas Kaname Tōsen a pu le faire. Je me demande si ce n'est pas à toi de le découvrir?
Ainsi, la silhouette de l’odieux criminel disparut dans les profondeurs des ténèbres.

Bien que le discours d’Aizen sur le monde soit philosophique, il ne peut vraisemblablement pas ressembler à celui d’un prisonnier.
Et bien qu’Aizen sourcille de désapprobation devant les nombreux shinigamis, il les considère comme des perdants insolents ne veulent pas admettre leur défaite.
Plusieurs shinigamis parmi les rangs des capitaines gardent le silence et pensent dans un coin de leur tête :
«C’est un homme qui joue avec les mensonges et les faux-semblants, mais ce n’est pas un homme qui dit pour autant des choses dénuées de sens».
Hisagi lui reste incapable de gérer ses émotions. Jusqu’au dernier instant, les paroles d’Aizen s’étaient transformées en un poison qui resterait imprégné dans son cœur.

Ce poison ne détruira pas le cœur d’Hisagi, mais il le rongera et influencera sa destinée elle-même.
Et, bientôt, cela l’attira vers le combat.
Ou peut-être que cela n’a rien avoir avec le poison laissé par Aizen. Peut-être qu’en tant que shinigami, son destin est de suivre le chemin laissé par Tōsen.

Hisagi Shūhei n'est ni un prophète ni un être tout-puissant, il n'y a naturellement aucun moyen de connaître son propre avenir.
Il n’est pas un héros qui reste dans les mémoires comme Ichigo Kurosaki,
Il n'est pas non plus une puissance absolue comme Zaraki Kenpachi,
Ni un homme plein de sagesse comme Kisuke Urahara,
Il n'est pas un inventeur comme Mayuri Kurotsuchi,
Il n'a pas une stature comparable à celle de Byakuya Kuchiki,
Il n'est pas un prodige comme Tōshirō Hitsugaya,
Il n’a aucune expérience comparable à celle de Genryusai Yamamoto,
Il n’a pas la flamboyance de Shunsui Kyōraku,
Aucune vigueur comparable à de Sajin Komamura,
Ni d'intrépidité comme celle de Muguruma Kensei.

À son égard, il ne possède que quelques qualités, telles que l’auto-dérision lors d’une soirée à boire: «Que je vise le rang de capitaine ou que je continue de rester vice-capitaine, il me manque d’innombrables qualités».
Autrement dit, il n’a que la fierté d’être un Shinigami.
Mais ça Hisagi Shūhei ne le sait pas encore.
Il protège des choses ordinaires et basiques, comme pratiquement toutes les troupes des 13 Divisions.
Et tous se battent avec le destin du monde sur les épaules.
Ce n’est que six mois après la fin de la guerre qu’Hisagi fera face à cette réalité.



Commentaire de l'auteur Si l'illustration a du mal à s'afficher vous pouvez aller sur le lien:
https://www.deviantart.com/blackbommer22/art/Can-t-Fear-Your-Own-World-Shuhei-Hisagi-698125885
  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2019 / Mentions légales