Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • New Game +
    Réticule
    Nb de signes : 4 800 - 24 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 28/02/2021
  • Relation humain / animal
    Bleu héron
    Nb de signes : 150 000 - 160 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 28/02/2021
  • Beurk !
    Le Ventre et l'Oreille
    Nb de signes : 50 - 20 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 15/02/2021
  • Mobilités alternatives
    Encres
    Nb de signes : < 5 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 20/01/2021
  • Grand Prix Littéraire du Golf
    Fairways Magazine
    Nb de signes : 500 - 6 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 01/03/2021
  • Paradis artificiels
    [erminbooks]
    Nb de signes : 30 000 - 90 000 sec
    Genre : science-fiction
    Délai de soumission : 30/06/2021
  • La Commune de Paris
    La Clef d'argent
    Nb de signes : 10 000 - 40 000 sec
    Genre : science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 28/05/2021
  • Avis de tempête(s)
    Éditions des embruns
    Nb de signes : < 20 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 28/02/2021
  • De Mythologia
    Etherval
    Nb de signes : 10 000 - 34 000 sec
    Genre : science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 31/01/2021
  • Horizon perpétuel 21
    Flatland éditeur
    Nb de signes : 10 000 - 80 000 sec
    Genre : science-fiction
    Délai de soumission : 31/03/2021

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Changement d'adresse IP non prévue
 par   - 82 lectures  - Aucun commentaire

Fanfic Fr a été inaccessible suite à un changement d'adresse IP non prévu.
Le changement a été fait sans me prévenir, ce qui fait que les serveurs DNS n'étaient pas à jour et continuaient à rediriger vers l'ancienne adresse.

 

Concours Fan-Fiction Univers J.R.R. Tolkien
 par   - 899 lectures  - Aucun commentaire

Cet automne le service Médiathèques et Bibliothèque de Grasse organise un concours de fan-fiction sur le thème de l’univers de Tolkien.
Si vous souhaitez participer sachez que votre production ainsi que votre fiche d’inscription sont à remettre par voie postale ou électronique (communication.bibliotheque@ville-grasse.fr) à la médiathèque de Grasse avant le 31 décembre et qu’il faudra vous limiter à 8000 mots maximum. Vous retrouverez toutes les informations dont vous aurez besoin dans le règlement du concours disponible sur le site de la médiathèque https://www.mediatheques.grasse.fr


Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Bleach

Le petit lutin. Auteur: Mikilia Vue: 865
[Publiée le: 2013-05-15]    [Mise à Jour: 2013-05-15]
G  Signaler Romance/Humour/Tranche de vie Commentaires : 3
Description:
Karin s'attendait à tout sauf à ça et pourtant c'est arrivé. Comment réagiras notre cher Toshiro? Bien ou mal? Après tout, fonder une famille c'est bien mais comment ce passeras c'est neuf mois de...bonheur?
Crédits:
Les personnages appartiennent à Tite Kubo.
<< ( Préc )
  Commenter ce chapitre 

Surprise

[1768 mots]
Publié le: 2013-05-15Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur Voici ma première fic ici, j’espère qu'elle vous plairas!

Dans les rues ensoleiller de Karakura, une jeune fille au cheveux noir, mi-longs, semblait perdues dans ses pensées. Elle marchait sans savoir où elle allait. Ses pas la menèrent vers un terrain de foot où quelques jeunes faisaient une partie. Un des jeunes l'interpella.


-Karin !


Karin regarda son ami venir vers elle sans réagir.


-Tu viens faire une partie avec nous ? Demanda-t-il, tout sourire.


La jeune fille le regarda pendant un instant puis elle baissa la tête en secouant la tête.


-Non, pas aujourd'hui.


Elle tourna les talons et partis sous le regard surpris de son ami. Elle marchait toujours quand son téléphone sonna, elle décrocha et entendit la voix inquiète de Yuzu.


-Karin ! Où es-tu ? Il commence à se faire tard !


Karin leva la tête et vit que le soleil déclinait. Combien de temps avait-elle marché ? Elle ne savait pas, elle avait perdue ses reperds.


-Je suis pas très loin, ne t'en fait pas.


Elle raccrocha avant que sa sœur ne lui réponde puis souffla en prenant le chemin de chez elle. Quand sa sœur la vit, elle ne put s’empêcher de la réprimander.


-Enfin, tu aurais pus nous prévenir ! On s’inquiétait.

-Désoler, Yuzu...

-Karin, quelque-chose ne vas pas ?

-Si, si, pourquoi me demande-tu, ça ?

-Tu as l'air préoccupée.

-Ah, non, je t'assure que tout vas bien.


Elle mentait et Yuzu le savait. Karin lui fit un faux sourire et partit vers sa chambre. Elle se laissa tomber sur son lit et sortis quelque-chose de sa poche. Elle entendit le déclic de sa porte et quelqu'un entra seulement elle n'eut pas le temps de cacher ce qu'elle tenait dans sa main.


-Karin, est-ce que...


La question resta en suspend, tandis que Yuzu écarquillait les yeux en voyant le test de grossesse dans la main de Karin.


-Ce n'est pas ce que tu croit.


C'est la seule chose « intelligente » que Karin trouva à dire.


-Karin, tu... tu est...

-Oui, je suis enceinte.


Karin rougissait tandis que sa sœur fermait la porte pour la prendre dans ses bras. De l'autre côté de la ville, un jeune homme aux yeux turquoise et aux cheveux étrangement blancs se trouvait sur un toit et semblait assez énerver.


-Pourquoi tu réponds pas ? Karin...

-Taishoooooo, qu'est-ce que vous marmonner encore ?

-Occupe-toi de tes affaires Matsumoto.

-Mais taishoooooo, vous semblez si triste.

-Pas du tout.


La vice-capitaine soupira et descendis du toit, laissant son taisho seul. Du côté des sœur Kurosaki, l'ambiance était bien différente.


-J'arrive pas à y croire ! S'extasia Yuzu.

-Oui, je sais. Moi, aussi j'ai mis du temps à réaliser. répliqua Karin.

-Tu vas faire quoi maintenant ?

-D'abord je le lui dirais et ensuite, je lui demanderais si lui il veut bien le garder parce que, moi, j'aimerais...bien.


Yuzu sourit en regardant le sourire en coin qu'arborait sa sœur. Une odeur de brûler chatouillas ses narines et elle courut jusqu'à la cuisine en criant : « Le diner ! ». Karin ria, elle aimait passer du temps avec sa sœur et ça l'avait rassurée. Depuis ce matin, elle avait la boule au ventre. Dés son réveil, bien avant sa sœur, elle avait pris un test de grossesse caché dans sa commode et l'avait fait. Même si au fond d'elle, elle savait déjà le résultat, sa surprise quand elle découvrit qu'il était positif fut énorme. Elle était alors sortit et avait déambulé dans la rue jusqu'au soir en se demandant mille et une question. Elle rangea le test dans sa commode et son ventre gargouillas, elle se rendis compte qu'elle n'avait rien manger de tout la journée et descendis en bas à la vitesse de la lumière en sentant un bon repas qui l'attendait. Elle mangea son repas en deux minutes. Ichigo et Ishin la regardèrent en ce demandant ce qu'il lui arrivait. Ichigo prit la parole.


-Tout vas bien, Karin ?

-Oui, oui, j'ai juste la dalle.

-Au faite, j'ai vu Toshiro,aujourd'hui. J'ai été surpris qu'il me demande où tu étais.


Karin devint cramoisie et bafouilla un « ah bon ? ».


-T’inquiète Papa est là et il feras tout pour que cette individu louche te lâche.

-La ferme, idiot de père. fit Karin en le frappant.

-Ma fiiiiiiiille.


Karin se resservit sous l’œil interrogateur de son frère. Yuzu voyant qu'Ichigo se doutait de quelque chose lanças un sujet de conversation.


-ça fait longtemps qu'on n'a pas vue Rukia.

-Oui, c'est vrai mais elle a beaucoup de travail.

-Elle doit te manquer. fit Yuzu sournoisement

-Pas du tout !s'empressa de répondre le roux. Cette folle furieuse m'énerve !


Il détourna la tête et se concentra sur son bol de riz. Yuzu l'avait remarquer et ne put se retenir de sourire. D'un coup, elle vit sa sœur courir vers les toilettes puis...


-Gweuuuuuuuu, bwaaaa...


Ichigo et Ishin regardèrent la porte avec des yeux ronds. Yuzu souffla et alla jusqu’à la porte.


-Karin, est-ce que ça va aller ?

-Oui, ne t'en fait pas.


Yuzu commença à ranger la table et à faire la vaisselle alors que son frère et son père avait toujours la tête tournée vers la porte des toilettes.


-Dites, vous voulez bien m'aider ?


Les deux hommes sortirent de leur transe et commencèrent à l'aider sans remarquer que Karin avait filer à l'étage. Cette dernière entras dans sa chambre et vit une personne à la fenêtre, elle lui ouvrit en souriant.


-Toshiro, ça va ?

-Ouais mais je m'inquiétais.

-Pourquoi ?

-Tu ne répondais pas au téléphone.


Elle prit son téléphone dans sa poche, effectivement il y avait une dizaine d'appelles manqués. Elle rit et regarda Toshiro qui semblas très sérieux d'un coup. Il commença à chercher quelque-chose dans sa poche.


-Heu, ça va ?

-Oui mais j'ai une chose importante à te demander.

-Ah, d'accord. Je t'écoute.

-Hé bien, ça fait un moment que nous sommes ensemble et je me demandais si tu voudrais bien qu'on habite ensemble.


Karin écarquilla les yeux, elle s'attendait à tout sauf à ça. Toshiro avait beaucoup de mission et la plupart était à Karakura mais à chaque fois Matsumoto le traînait chez Orihime et franchement il aurait préférée passez plus de temps avec sa petite-amie au lieu de ça, d'où l'idée d'habiter ensemble. Il sortit un petit bracelet en cuir noir et le passa au poignet de sa moitié en l'embrassant. Karin n'en revenait pas.


-Évidemment que je veux bien mais...

-Mais ?

-Ce que j'ai à te dire est un peu spécial mais j'aimerais que tu m'écoute jusqu'au bout. Assis-toi.


Il obéit et regarda Karin en fronçant les sourcils.


-Hem, voilà, je...comment dire ? Bon, je vais pas passer par quatre chemin. Je suis enceinte, je l'ai sue ce matin et sache que je veux garder ce bébé, alors, si toi, tu veux pas, j'avorterais mais...


Elle fut coupé par les lèvres de Toshiro sur les siennes. Il lui sourit tendrement en la prenant par la taille. Ce sourire qui avait fait craquer Karin s'en qu'elle s'en rende compte.


-Je ne veux pas que tu avorte. lui dit-il à l'oreille

-Merci.


Ils restèrent ainsi, dans les bras de l'autre, jusqu'à ce que Yuzu entre.


-Oups, je voulais pas vous dérangez.

-Ne t'en fait pas, j'allais y aller de toute façon.

-Dit-moi, Toshiro, Karin t'a dit pour le bébé ?


Le sourire sur le visage de celui-ci répondit à Yuzu. Le lendemain, Karin était en train de remplir un sac d'affaires, Toshiro avait déjà louer un appartement en ville. Son frère entra dans sa chambre et regarda sa sœur mettre quelque vêtement dans un sac.


-Tu es bien pressée. Tu ne crois pas que c'est un peu tôt ?

-Non.

-Réfléchie bien, tu n'as que 18 ans !

-C'est tout réfléchie.

-Tu parle, je suis sûr que dans...


Elle se retourna, furieuse mais se radoucit en voyant que son frère faisait exprès de jouer avec ses nerfs. Il lui tendit un ballon de foot.


-Tu en auras besoins.


Elle regarda le ballon puis son frère puis à nouveau le ballon. Ichigo savait bien que le foot était une partie importante de sa vie alors il avait pensée que c'était une bonne idée de lui offrir un nouveau ballon. Karin serra son frère dans ses bras. Son frère allait lui manquer ainsi que sa sœur et son idiot de père mais elle savait qu'elle serait heureuse avec lui. Elle se sépara de son frère et lui sourit tendrement en prenant le ballon qu'il lui tendait.


-Kariiiiiiiiiiiin ! Pourquoi veut-tu quitter ton papa ?

-Ah, mais lâche-moi !

-Vient avec moi sale père taré.

-Merci Ichigo.


Elle continuait de faire son sac quand sa sœur rentra dans la chambre.


-Il est là.


Karin ferma son sac embrassa sa sœur et sortis. Elle vit Toshiro appuyé contre une voiture, le regard dans le vague.


-Hey.

-Hey, ça va ?

-Oui mais depuis quand tu as le permis ?


Il rit doucement en ouvrant la porte côté passager puis s'installa à son tour derrière le volant. Quelque minutes plus tard, il se trouvait devant un immeuble de la ville. Le jeune homme emmena Karin au dernier étage puis...


-Ferme les yeux.

-Quoi ?

-Ferme les, je te dis.

-Je ne te savais pas si romantique.


Il soupira en ouvrant la porte de leur appartement, il l'a poussa à l'intérieur.


-Vas-y, ouvre les yeux.


Karin obéis et regarda autour d'elle. Devant se trouvait le salon avec une petite table en bois et un canapé blancs ainsi que quelques poufs. Sur sa droite, un bar séparait la cuisine du salon. Un couloir était à sa gauche. Elle la main de Toshiro et le traîna dans chaque pièce. La première porte était leurs chambres, la seconde c'était la salle de bain et celle tout au fond était la chambre de leur futur enfant. Karin s’émerveilla en voyant le berceau, une petite bibliothèque était sur le côté et quelques jeux aussi. Elle prit la peluche qui était dans le berceau puis regarda Toshiro, ses yeux pétillait de bonheur.


-C'est magnifique...


  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc )



© Fanfic Fr 2003 - 2021 / Mentions légales