Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Nutty Kyds : Oups
    Nutty Sheep
    Nb de signes : 5 000 - 15 000 sec
    Genre : science-fiction
    Délai de soumission : 25/05/2021
  • Océans merveilleux
    Fantasy Art and Studies
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : fantasy
    Délai de soumission : 25/06/2021
  • Nocturnes
    Revue Ecriture de soi-R
    Nb de signes : < 3 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 15/03/2021
  • Basse-cour
    LE SOC
    Nb de signes : < 5 000 sec
    Genre : art visuel - poésie
    Délai de soumission : 22/03/2021
  • Surréalisme
    Encres
    Nb de signes : < 12 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 28/02/2021
  • Road trip
    Revue de La Grenouille à Grande Bouche
    Nb de signes : 4 000 - 8 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 16/02/2021
  • Ode à l'indépendance
    L'Indé Panda
    Nb de signes : 3 500 - 35 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 28/02/2021
  • PEG Prix d'Ecriture descerné à Gruyère
    Editions de l'Hèbe
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 30/06/2021
  • PIJA Prix International Jeunes Auteurs
    Editions de l'Hèbe
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/03/2021
  • Problème
    Editions du Sagittaire
    Nb de signes : 25 000 - 75 000 sec
    Genre : théâtre
    Délai de soumission : 30/06/2021

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Concours Fan-Fiction Univers J.R.R. Tolkien
 par   - 1434 lectures  - Aucun commentaire

Cet automne le service Médiathèques et Bibliothèque de Grasse organise un concours de fan-fiction sur le thème de l’univers de Tolkien.
Si vous souhaitez participer sachez que votre production ainsi que votre fiche d’inscription sont à remettre par voie postale ou électronique (communication.bibliotheque@ville-grasse.fr) à la médiathèque de Grasse avant le 31 décembre et qu’il faudra vous limiter à 8000 mots maximum. Vous retrouverez toutes les informations dont vous aurez besoin dans le règlement du concours disponible sur le site de la médiathèque https://www.mediatheques.grasse.fr


Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Bleach

Le destin n'existe pas
[Histoire Terminée]
Auteur: memorex Vue: 9869
[Publiée le: 2008-11-25]    [Mise à Jour: 2009-02-12]
G  Signaler Romance/Humour/Action-Aventure Commentaires : 15
Description:
j'ai essayé d'introduire dans le monde de bleach essentiellement constitué de "héro" un personnage un peu plus "humain" qui va chamboulé la vie de certain, de maniere differente, ça promet d'etre marrant selon les persos!
j'espere que tout le monde puisse y trouver son bonheur
premiere fic
au amateur de fanfics [:)]: s'il vous plait laissez moi des commentaires pour me dire ce que vous pensez, afin que j'evolue dans mon ecriture! (donc les critiques sont les bien venue^^)
Crédits:
tout est a tite kubo sauf marlene ( vous pensiez que tout été a moi?? waaa je suis flattée!!)
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

"Byakuya-sama"

[944 mots]
Publié le: 2008-12-18Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Le lendemain, lorsqu’elle sortit de chez elle, elle trouva une bande de beaux abrutis qui l’attendaient. Zack et Ren, comme souvent, Renji et Ichigo qui se battaient, comme souvent, Matsumoto et Orihime, qui discutaient de leur poitrine (comme souvent plus tard) et Rukia, qui semblait faire d’immense effort pour avoir l’aire de ne pas connaître tout ces gens.

Sur le trajet, ils décidèrent brutalement que le bowling c’était mieux, et s’arrêtèrent pour jouer. Comme il fallait s’y attendre, Renji était nul au bowling, Ichigo se moquait mais n’était pas meilleur. Ils restèrent une heure puis reprirent le chemin du lycée.

Elle donna l’adresse de Byakuya à Ayame, refusa son argent, elle insista, Marlène accepta la moitié.
Byakuya, comme a son habitude, attendait assis dans la classe que le cours suivant commence. Ils entrèrent tout les huit, firent semblant de rien. Une fois a sa place, la rouquine posa ses pieds sur la table et appela son voisin, Byakuya.

-Hey, si tu veux, après je t’offre un verre. Avec l’argent que Ayame m’a filé pour ton adresse, j’peux bien faire ça !

-…

-Tu peux faire semblant de réagir, tu sais ? Enfin… Je commence à m’habituer de toute façon. Mais ta non réponse je le prends comme un oui ou comme un non ?

-…

-A oui aussi, dans le monde des humains, ton attitude te voudrait un poing dans la tronche…

-…

-Converser avec toi est un vrai délice tu sais ? Tu coupes jamais la parole, tu ne me contredit pas…

-…

-Yo, Byakuya !

C’était Ichigo. Il taper sur l’épaule de Byakuya pour le saluer et prennait appuis sur son épaule.

-…Kurosaki Ichigo… Ote ta main…

-Oops, ‘scuze Byakuya ! Je voulais savoir… Qu’es-ce que tu fais là ?

-… Il fallait un capitaine pour superviser la mission…

-Et tu as accepté ?! s’étonna le rouquin.

-…Je n’avais guère le choix…
-Byakuya, t’abuse comme même. Avec Ichigo, tu parles, mais a moi, tu ne réponds même pas…

-Marlène ! Tu dragues !

C’est a ce moment que Zack decida d’intervenir dans la conversation.

-Maintenant, je comprends que tu nous repoussais ! C’est pas la même catégorie ! Chapeau mec !, dit-il en tapant dans le dos de Byakuya, qui se leva et sortit de la salle.

Marlène et Zack se disputaient lorsque Rukia attrapa Marlène par le poignet :

-Ecoute, on va discuter un peu dehors okay’z ?

Marlène la suivit, elle s’assirent dans l’herbe et discutèrent durant les quinze minutes de battements qui leurs étaient accordées.

-Je voudrais te parler de Byakuya nii-sama. Ichigo se débrouille très bien seul pour le provoquer, je crois qu’il n’aura pas besoin de ton aide, lui dit Rukia en souriant.

-Pourquoi tu l’appelles nii-sama ? ‘Très vénérable grand frère’…Ca fait louche tu sais ?

-C’est un noble ! Pire même ! C’est le chef de famille de l’une des quatre grande famille de noblesse de tout soul society !

-Et toi, tu es sa sœur. Donc t’es noble aussi…

-Non, moi je viens de Rukongai. Nii-sama m’a adopté au seins du clan Kuchiki durant mes études de Shinigami.

-Y’a une école de Shinigami ?

-Oui.

-Adoptée ? Mais… enfin… Tu le connaissais d’avant ? Par ce que tu devais comme même être déjà sacrement grande non ?

-Oui j’était en age de me débrouiller seule, et c’est ce que je faisais avant. Il a épousé ma sœur, qui m’avait abandonnée lors de notre arrivé à Rukongai. Et quand elle est morte, elle lui a fait promettre de me retrouver et de s’occuper de moi. Ferme la bouche quand je te parle, c’est désagréable. Moi-même je ne suis au courant de cela que depuis quelque semaine.

-T’es au courant de ton adoption que depuis une semaine ?!

-Naaan ! Tu le fais exprès ou quoi ? C’est pour ma sœur et toute l’histoire que je suis au courant que depuis quelque semaine ! Tout ce que je savais c’est que je ressemblait a sa femme défunte et que c’était la raison de mon adoption au seins du clan.

-Miiiince ! Mais tu devais avoir super peur, penser que c’était un pervers et tout !

-Non ! C’est un noble je t’ai dit ! De plus… Il ne m’a jamais porté grand intérêt… Il a toujours été froid, distant,…enfin, je vivais avec lui, mais c’était comme si je vivais seule, juste qu’il y avait cette présence qu ne m’accordait pas même un regard.

A ses mots, Rukia eut son visage qui s’assombrit.

-Hmm… Tu vivais comme même avec un serial bô-gosse ! Sûrement qu’une centaine de filles devaient te jalouser !

Marlène n’était pas stupide, c’est juste qu’elle ne savait pas comment réagir face a une manifestation de tristesse. Comme a chaque fois, elle tenta de faire diversion, et ramener la conversation a quelque chose de plus joyeux.

-Tu as raison, lui répondit Rukia en souriant. D’ailleurs, il a été élu ‘homme shinigami dont on aimerait avoir un album photo’ par l’association des femmes shinigami.

Marlène pouffait, imaginant ‘mister freeze’ devant l’objectif, posant pour un book destiné au femme shinigami.

-Il a refusé bien sur.
Rukia venait de mettre fin à son délire, puis elles regagnèrent la salle de classe. En chemin, Rukia lui expliqua pourquoi Ichigo insupportait Byakuya. Cela venait de son manque de ‘cérémonie’ a son égard, l’appelant par son prénom sans gène aucune, s’adressant a lui comme s’ils avaient gardé les cochons ensemble, sa façon d’être et de hurler comme il le souhaite, de ne s’imposer aucune règles….
Lorsque la rouquine prit place, elle jeta a son voisin (Byakuya) un rapide coup d’œil et lui sourit en lui annonçant :

-Je vous souhaite de passer une heure très agréable, Byakuya-sama.

Rukia se claqua sa main dans le visage en poussant un long soupir… Marlène n’avait visiblement pas tout compris.
  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2021 / Mentions légales