Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Nutty Kyds : Oups
    Nutty Sheep
    Nb de signes : 5 000 - 15 000 sec
    Genre : science-fiction
    Délai de soumission : 25/05/2021
  • Océans merveilleux
    Fantasy Art and Studies
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : fantasy
    Délai de soumission : 25/06/2021
  • Nocturnes
    Revue Ecriture de soi-R
    Nb de signes : < 3 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 15/03/2021
  • Basse-cour
    LE SOC
    Nb de signes : < 5 000 sec
    Genre : art visuel - poésie
    Délai de soumission : 22/03/2021
  • Surréalisme
    Encres
    Nb de signes : < 12 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 28/02/2021
  • Road trip
    Revue de La Grenouille à Grande Bouche
    Nb de signes : 4 000 - 8 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 16/02/2021
  • Ode à l'indépendance
    L'Indé Panda
    Nb de signes : 3 500 - 35 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 28/02/2021
  • PEG Prix d'Ecriture descerné à Gruyère
    Editions de l'Hèbe
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 30/06/2021
  • PIJA Prix International Jeunes Auteurs
    Editions de l'Hèbe
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/03/2021
  • Problème
    Editions du Sagittaire
    Nb de signes : 25 000 - 75 000 sec
    Genre : théâtre
    Délai de soumission : 30/06/2021

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Concours Fan-Fiction Univers J.R.R. Tolkien
 par   - 2255 lectures  - Aucun commentaire

Cet automne le service Médiathèques et Bibliothèque de Grasse organise un concours de fan-fiction sur le thème de l’univers de Tolkien.
Si vous souhaitez participer sachez que votre production ainsi que votre fiche d’inscription sont à remettre par voie postale ou électronique (communication.bibliotheque@ville-grasse.fr) à la médiathèque de Grasse avant le 31 décembre et qu’il faudra vous limiter à 8000 mots maximum. Vous retrouverez toutes les informations dont vous aurez besoin dans le règlement du concours disponible sur le site de la médiathèque https://www.mediatheques.grasse.fr


Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Bleach

La destinée des Horudas
[Histoire Terminée]
Auteur: lauverie Vue: 19466
[Publiée le: 2013-07-14]    [Mise à Jour: 2013-12-27]
13+  Signaler Romance/Action-Aventure Commentaires : 63
Description:
Karin a dix sept ans maintenant, et elle est une Horuda. Chose qu'elle ignore complètement. Mais un soir alors que l'équipe du Capitaine Hitsugaya est de mission sur terre, son destin ne fait que s'accomplir.
Crédits:
Tout les personnages ainsi que l’univers de bleach Appartient a Tite Kubo. Seul certains autres personnages sont de moi.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Chapitre 8

[1694 mots]
Publié le: 2013-08-16Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur Voici la suite =)je viens de voir que la barre des 800 vues a été dépassée un merci a vous =) en espérant que cela vous plaise toujours autant.

La journée des filles qui n’étais pas bien entamée se terminais par une cour d’art dans lequel il fallait entre en groupe de quatre. Par chance le nouveau qui, depuis le début  avait été des plus malsain pour la pauvre Karin en utilisant sa technique de transformation des que le jeune fille le regardais de façon a lui montrer des expressions des plus menaçantes,  avait demandé à être dans leur groupe mais deux autres filles l’avaient devancé. Karin qui s’était adoucie en vie scolaire et faisait moins peur même si Yuzu était plus appréciée. Les deux filles étaient très gentilles et savaient que se mettre avec les Kurosaki leur permettait d’avoir de bonnes notes en art surtout que les jeunes filles avais une imagination débordante.

- Alors, comment tu trouves le nouveau, Karin ? demanda la première

- Bah, bof pas mon style. Répondit Karin tout en réprimant une grimace de dégout qui lui apparut comme un réflexe.

- Mais, la quand même Tu es trop difficile, tu vas finir seule si tu continues… tu n’aimes aucun style de mec…, fis l’une des deux filles

- Midori… je… commençai Karin.

- De toute façon Karin a déjà un copain, elle ne finira pas seule ! Fis Yuzu tout en ayant pris la pose apprise par Jinta plus tôt.

Positon qui la rendait assez ridicule car elle avait exagérée. Personne ne put s’empêcher de pouffer plus par la révélation qu’elle venait de faire plus que par sa position suspecte.

- C’est vrai, Karin c’est qui ? s’exclama Midori.

- Heu ouais on peut dire ça… répondit Karin qui par malheur croisa le regard de Rida qui lui faisant des grimaces plus que malsaines.

- sans déc.’ Et c’est qui ? s’exclama Ryohei qui avais toujours une oreille qui traine. C’est Toshiro ?

Le rougissement  soudain de Karin voulait tout dire et son coéquipier de foot cria un énorme « YEEEEES !! » et en informa l’autre membre de l’équipe. La classe fut rapidement sens dessus dessous faisant allez toutes sortes d’hypothèse sur le physique et le caractère du fameux copain  de Karin, la fille qui n’aimais aucun mec. Ce remue-ménage ne plus pas à deux personnes, Rida et la prof qui mis rapidement fini a toute cette agitation. Tout en regardant Karin d’un mauvais œil.

- super je suis déjà en ligne de mire moi avec vos conneries. Chuchota Karin a ses voisines de table.

- Hey, chuchota Ryohei, ça veut dire qu’il est la actuellement ?

- Oui…

- Trop bien, essaye de lui demander pour une partie.

- T’inquiète pas je vais tenter, on a un match contre l’autre lycée dans pas longtemps de toute façon.

- Cool, on pourra le voir ce soir si on rentre avec toi ?

- je ne sais pas je ne rentre pas directement.

- Ok bah tant pis.

Il repartit travailler tout en expliquant aux autres. Dans sa table Karin essayait de ne pas trop attirer l’attention car la prof ne la quittait plus maintenant.

- Mais n’empêche il est comment ton Toshiro ? demanda Midori.

- il est beau c’est tout. Fis Karin sans lever les yeux de sa feuille de dessin pour dissimuler sa gêne face à cette réponse.

- Entendre ca venant de toi, c’est assez peu courant. Fis Midori rêveuse.

- je sais, tavaillons maintenant la prof arrête pas de me mater.

La sonnerie annonçant la fin des cours retentis. Toshiro, lui, venais de sortir du bureau du directeur pour finaliser son inscription et venais d’apprendre qu’un autre venais d’être transférer ce matin dans la classe de Karin et Yuzu chose qui lui plaisait que moyennement. Il ne se doutait que trop bien de la nature de cet homme. Une sonnerie retentis et le coupa dans sa réflexion. Voyant que tout le monde sortais, il décida d’attendre Karin, puisque si ses intuition était bonnes, il tenterait quelque chose une fois les barrières du lycée franchis.  Les premiers élèves sortirent et en le voyant, furent étonnés ou effrayées à cause de la couleur de ses cheveux qui le faisait ressembler à un voyou.

De son coté, Karin discutais avec les filles de son groupe pendant l’heure, ou plutôt elles la questionnaient sur son copain.

- Nan, mais vraiment, j’arrive à peine à l’imaginer. On aurait tous pensé que se serais plutôt Yuzu qui aurait un mec avant toi.

- Oui, tu ne veux pas l’appeler et lui demander de venir ? Demanda l’autre fille.

- Heu… nan il est occupé la. Je …

- Karin… commença Yuzu, rida-Kun nous suit… la coupa Yuzu.

- Je sais… répondit Karin de plus en plus tendue.

Alors que le groupe de filles descendait l’escalier, Rida les suivit en effet. Un sourire niais sur son visage qui voulait pourtant tout dire. Elle commençait à avoir réellement peur, elle n’avait pas encore commencé son entrainement au magasin que tous la traquait. Une fois la barrière passée il l’aborderait. A côté d’elle les filles papotait et essayait de trouver le physique du copain de Karin pendant que Yuzu, qui avais remarqué l’expression de sa sœur commençait elle aussi à avoir peur. Une fois sorties du bâtiment, Midori s’exclama :

- Hey, les filles regardez ce mec il n’est pas classe ?

Elle pointait Toshiro qui était en train de pianoter sur son téléphone adossé à la grille partiellement ouverte du lycée.

- Il est vraiment extraordinaire, vous croyez que se sont ses vrais cheveux ou il les a décolorés ? Demanda l’autre fille.

- J’n’en sais rien, moi Tsubaki, On va lui parler les filles ?

Karin ne les écoutais presque plus, elle était heureuse de le voir, rassurée car protégée de cet autre qui la suivais. Elle sentit son cœur battre la chamade. Yuzu brisa sa réflexion et le doute des filles quand elle dit.

- Karin, c’est Toshiro non ?

- Quoi, c’est lui ? Un beau mec comme lui avec une fille comme toi ?s’étonna de plus belle Tsubaki.

- Bah vient on va bien voir si je vous mens. Repris Karin quelque peu sur les nerfs face à cette réflexion quelque peu agaçante.

Toujours suivies de rida, les filles se dirigèrent vers Toshiro, qui bien qu’ayant remarqué la présence de Karin, fis semblant de ne pas l’avoir vue, préférant se concentrer sur la pression spirituelle qui la suivait et qui n’avais rien d’humain. Sauf qu’il n’eut pas le temps de trop s’y attarder car Karin lui adressa la parole.

- Toujours sur ton téléphone à ce que je vois.

- Arrête veux-tu, tu sais très bien pourquoi je fais ça.

- ouais, je sais. Bon je te présente des amis du lycée. De gauche à droite Midori et Tsubaki.

- Alors comme ça tu es le mec de Karin ? demanda directement  Midori. C’est bizarre vous ne vous êtes pas embrassé.

Toshiro fut déstabilisé par cette question et ne savais pas trop quoi répondre faisait-elle semblant d’être avec lui juste pour éviter les représailles et se protéger ou l’aimais-t-elle vraiment ? Il eut un pincement au cœur en pensant que s’était bel et bien la première. Et puis il ne s’était vraiment embrassés qu’une fois, cette nuit-là près du terrain de foot. Il la regarda pour avoir son avis, son accord un seul regard suffit pour qu’il comprenne.

- Vous êtes vraiment fatigantes, je n’aime pas le faire en public. Tu me sais bien Karin. Fis remarquer Toshiro.

- Je sais moi non plus… lui répondit Karin toute rougissante.

Il ne lui laissa pas trop le temps de réfléchir, il la saisit par les hanches et d’un geste, leurs lèvres se touchèrent. Ce contact  les fit frissonner tous les deux. Au moment où ils se séparèrent, tout le monde souris de toutes ses dents, Ryohei et les autres était la eux aussi et Yuzu souriais un peu plus tristement.

- Mais au fait, Toshiro, Tu ne voudrais pas faire un match avec nous ce soir ? Karin peut pas mais comme tu es la tu peux nous aider ? demanda Ryohei

- Bah, c’est à quelle heure ?

- Genre tu veux bien ?!

- non, tout dépend de l’heure.

-  dans une heure au terrain.

- On va y réfléchir, dit Karin, moi il faut que j’y aille je vais être en retard. Toshio, Yuzu on y va ?

Sans leur laisser plus de temps de répondre elle prit Toshiro par la main et l’entraina sur le chemin du magasin pour commencer son entrainement. Yuzu du courir pour ne pas se faire semer.

- Attendez-moi, Karin, Toshiro !! cria Yuzu qui n’arrivait pas à les rattraper.

- Mais, Yuzu, tu ne rentres pas à la maison ?

En entendant ça, Yuzu fut blésée. Même sa sœur ne la trouvait pas capable de suivre et la laissait de coté. Elle senti les larmes lui venir. Elle secoua vivement la tête pour ne pas pleurer.

- Non, elle fait bien de venir. Dit Toshiro. On sait bien que tu ne contrôle pas ta perception, elle risque d’avoir des  problèmes si on se sépare.

- Ha, oui je vois… désolé Yuzu, j’ai cru que sa t’embêterais de venir avec nous.

Puis ils arrivèrent au magasin Urahara. Ou Jinta et Ururu rentrais eux aussi des cours.

- Alors, Kurosaki, prête pour te prendre une pâtée ?

- Même pas en rêve je vais réussir !! s’écria-t-elle.

- Ne soit pas si sure de toi, les entrainements d’Urahara ne sont pas fait pour de simple humains. Fis remarquer Toshiro. Ceux qui ne sont pas assez fort meurent.

 En entendant ça, Karin eut du mal à déglutir.

- Je… vais quand même le faire ! dit-elle.

- J’en doute pas mais ne soit pas trop téméraire. Lui fis remarquer Toshiro.

- Bon, fit Jinta, on est rentré !! Patron !! Kurosaki est là aussi on va pouvoir commencer !!

- Ne crie pas comme ça jinta-kun. Fit Ururu.

Urahara ne se fit pas attendre pour pointer le bout de son nez, il bailla à gorge déployée puis souris aux nouveaux arrivants.

- Capitaine Hitsugaya, je ne vous attendais pas.

- enfin quelqu’un qui respecte les rangs. Je n’étais pas sensé venir mais comme j’ai croisé Kurosaki je me suis joint à elles.

- HA mais c’est que la petite Yuzu est là elle aussi ! Bonjour !! Fis Urahara qui visiblement n’avait pas prêté la moindre attention à la réponse du jeune capitaine.

-b…bonjour monsieur ! marmonna la jeune fille.

Il se dirigea vers l’arrière-boutique suivis de tous et ouvris une trappe.

- Voici le lieu où tu vas gagner en force, entrez donc je vous en prie.

Commentaire de l'auteur A la semaine prochaine =)
  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2021 / Mentions légales