Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Carnets de voyages
    l'Aquilon Editions
    Nb de signes : > 20 000 sec
    Genre : récit de vie - témoignage
    Délai de soumission : 15/11/2019
  • Les meutes
    animal DEBOUT
    Nb de signes : 6 000 - 25 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/01/2020
  • Demain
    Revue de La Grenouille à Grande Bouche
    Nb de signes : 4 500 - 7 500 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 14/10/2019
  • Romans
    Plumes de Marmotte
    Nb de signes : > 40 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - thriller - romance - bit-lit - chick-lit - young adult - mystère - suspense
    Délai de soumission : 31/10/2019
  • Persona non grata, (l’indésirable)
    Revue Étherval
    Nb de signes : 10 000 - 34 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction
    Délai de soumission : 29/12/2019
  • Malpertuis XI
    Éditions Malpertuis
    Nb de signes : < 50 000 sec
    Genre : fantastique
    Délai de soumission : 01/01/2020
  • No limit
    Revue Squeeze
    Nb de signes : < 25 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 30/11/2019
  • Témoin de l'Apocalypse ?
    Coeur de plumes
    Nb de signes : 4 500 - 8 000 sec
    Genre : science-fiction - libre
    Délai de soumission : 25/10/2019
  • Nature et biodiversité du futur et d'ailleurs
    Arkuiris
    Nb de signes : < 50 000 sec
    Genre : fantastique - science-fiction
    Délai de soumission : 16/02/2020
  • Femmes fortes
    Réticule
    Nb de signes : < 21 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 15/10/2019

Studio Infinite

  • ATELIER D’ÉCRITURE : écrire la folie de son personnage au Comics Corner (2 PLACES) [ Le 27/10/2019]
    Participez à un atelier d'écriture créative au Comics Corner dimanche 20 octobre 2019 pour créer votre personnage avec notre studio infinite !
  •  [ Le Atelier d’écriture : écrire de l’imaginaire à la librairie Le Nuage Vert (COMPLET)]
    Venez écrire sur l'univers de votre roman et échangez avec d'autres auteurs de littératures de l'imaginaire mardi 15 octobre à la librairie Le Nuage Vert avec Caroline Viphakone-Lamache du studio infinite !

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Bleach

LE PERMIS Auteur: amethyste Vue: 4392
[Publiée le: 2008-08-27]    [Mise à Jour: 2008-09-08]
G  Signaler Général/Humour Commentaires : 32
Description:
et si nos personnages préférés devaient passés le permis. Qu'est-ce que cela donnerait?

écrit aussi en collaboration avec KAGE OOKAMI 51 qui elle publiera nos histoire sur FANFICTION.NET ^^

INFO=> nous n'abandonnons pas " IHCIGO fukutaicho ou simple remplçant de Kaien", c'est juste que nous avonstrop d'idées
Crédits:
alalalala heureusement que les perso ne sont pas à moi, imaginez un peu les pauvres il s'en remettraient pas!
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

byakuya par KAGE Ookami 51

[565 mots]
Publié le: 2008-08-29Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

AUTEUR => Kage Ookmai 51

 

 

 

 

Kuchiki Byakuya, sur ordre de son commandant général, dû se rendre sur Terre, avec son lieutenant, afin de passer une chose nommée « permis B ».

 

Bien entendu, le jeune noble protesta :« seuls les roturiers doivent apprendre à conduire, les nobles eux ont des chauffeurs. Vous ne souhaitez quand même pas mettre au chômage ces pauvres gens ? » Ou « jamais mes nobles mains ne toucheront une chose, non seulement plébéienne , mais aussi humaine. »

 

Mais son supérieur hiérarchique lui ayant glissé un mot sur des choses humaines appelées « Révolution Française » et « abolition des privilèges », notre pauvre petit noble se décida subitement à partir.

 

Supposant qu’il s’agissait d’une chose importante, Byakuya décida de se mettre sur son 31 afin de « montrer à ces humains toute la classe, l’élégance, bref la noblesse qui sied à un Kuchiki » et, malgré les recommandations de Renji qui lui assura « qu’on ne mettait pas un costard pour passer le permis », il se para d’un costume spécialement conçu pour l’occasion.

 

-« Renji, conviens en avec moi… De quoi aurais-je l’air dans une tenue de roturier ? »

 

Le pauvre lieutenant préféra juste pousser un minuscule soupir en guise de réponse.

 

En voyant arriver son candidat, le cœur de l’examinatrice loupa un battement. Puis un second suivit de trois ou quatre autres quand il la salua d’un baise-main, qui fut accueilli avec un « Kyyyaaa » strident.

 

-« M-monsieur, et si… nous y allions ? »

 

Souhaitant sauvegarder son nom et plus encore son orgueil, le nobliau avait potassé tout ce qu’il lui fallait savoir faire, et s’en sortit avec brio- bien que l’examinatrice ne puisse en être réellement sûre, ayant passé tout l’examen à admirer son candidat.

 

-« Je n’avais jamais eu un candidat comme vous… »

 

-« Et suis-je reçu ? » Demanda le nobliau , avant que son interlocutrice n’acquiesce avec enthousiasme. « Bien… »

 

Il ouvrit la portière, sortit élégamment de la voiture et , commençant à s’éloigner avec classe et élégance après avoir refermé la porte, s’étrangla légèrement avec son écharpe, coincée dans la dit-portière.

 

L’examinatrice re-poussa un « Kyya » digne de Yachiru, et vola au secours du pauvre Byakuya, qui s’échenillait à tirer sur son écharpe.

 

 -« Merci »Dit laconiquement l’ex-étranglé, avant d’ajouter en pensées « Ces roturiers sont vraiment désespérants, non seulement ils n’ont aucune classe, mais en plus ils crient et bavent tels des enfants… »

 

Il s’avança ensuite vers son lieutenant, lui adressant un micro sourire et, sous le regard fou de jalousie et de désespoir de sa fan-girl récemment promue, déposa un léger baiser sur ses lèvres avant de s’éloigner en lui disant : « A toi, maintenant, Renji. »

 

L’examinatrice regarda sa fiche pour savoir le nom de son prochain candidat et appela :

 

-« Abarai Renji est-il là ? »

 

Renji s’avança, assez confiant, jusqu’à l’examinatrice, pensant que c’était dans la poche.

 

Byakuya poussa un profond soupir. Vu le regard plus que noir que venait de jeter cette femme à son amant, il allait être bon pour servir de chauffeur. Un comble pour un noble.

 

 

§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§ !

 

Suite à une course poursuite entre mon amie Kage Ookami 51  et quelques milliers de pétales de cerisiers, elle a du changer un peu sa fic….Convenez-en que le Zenbonsakura de Byakuya est un peu effrayant non ?

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2019 / Mentions légales