Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Nutty Kyds : Oups
    Nutty Sheep
    Nb de signes : 5 000 - 15 000 sec
    Genre : science-fiction
    Délai de soumission : 25/05/2021
  • Océans merveilleux
    Fantasy Art and Studies
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : fantasy
    Délai de soumission : 25/06/2021
  • Nocturnes
    Revue Ecriture de soi-R
    Nb de signes : < 3 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 15/03/2021
  • Basse-cour
    LE SOC
    Nb de signes : < 5 000 sec
    Genre : art visuel - poésie
    Délai de soumission : 22/03/2021
  • Surréalisme
    Encres
    Nb de signes : < 12 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 28/02/2021
  • Road trip
    Revue de La Grenouille à Grande Bouche
    Nb de signes : 4 000 - 8 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 16/02/2021
  • Ode à l'indépendance
    L'Indé Panda
    Nb de signes : 3 500 - 35 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 28/02/2021
  • PEG Prix d'Ecriture descerné à Gruyère
    Editions de l'Hèbe
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 30/06/2021
  • PIJA Prix International Jeunes Auteurs
    Editions de l'Hèbe
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/03/2021
  • Problème
    Editions du Sagittaire
    Nb de signes : 25 000 - 75 000 sec
    Genre : théâtre
    Délai de soumission : 30/06/2021

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Concours Fan-Fiction Univers J.R.R. Tolkien
 par   - 1964 lectures  - Aucun commentaire

Cet automne le service Médiathèques et Bibliothèque de Grasse organise un concours de fan-fiction sur le thème de l’univers de Tolkien.
Si vous souhaitez participer sachez que votre production ainsi que votre fiche d’inscription sont à remettre par voie postale ou électronique (communication.bibliotheque@ville-grasse.fr) à la médiathèque de Grasse avant le 31 décembre et qu’il faudra vous limiter à 8000 mots maximum. Vous retrouverez toutes les informations dont vous aurez besoin dans le règlement du concours disponible sur le site de la médiathèque https://www.mediatheques.grasse.fr


Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Bleach

Asleep Auteur: hitsukarin Vue: 19345
[Publiée le: 2014-04-24]    [Mise à Jour: 2017-03-16]
G  Signaler Romance/Drame/Réflexions/Lemon Commentaires : 103
Description:
Elle n'avait pas prévue que ça se finirait comme ça. Elle avait de grand projet. Elle avait cru tout connaître de son avenir, or elle se trompait.
Karin a un secret.
Et elle n'a plus beaucoup de temps pour le dévoiler.

Hitsukarin.
Crédits:
Tite Kubo !!
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Chapitre 2 ~ 15 ans

[1192 mots]
Publié le: 2014-04-24Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

15 Ans.



Elle se réveilla en sursaut. Puis elle vit l'heure. Elle allait encore être en retard ! Elle se leva précipitamment et mit son uniforme en deux-temps, trois-mouvements. Elle ne comptait plus sur l'aide de sa sœur pour la réveiller car celle-ci était dans un autre collège et partait bien plus tôt. Karin soupçonnait sa sœur d'avoir changé de collège pour pouvoir être avec Jinta et non pas pour rester avec Ururu comme elle le prétendait.

Cela dit, elle ne comprenait vraiment pas pourquoi elle se mettait en retard tout les matins, pourtant, elle dormait si tôt... Et ses matchs de foot était plus espacé depuis que son père lui avait imposé un repos forcé après avoir fait un malaise durant un match de foot, il y a de cela un an.

Une demie-heure plus tard, elle arriva au collège et se fit réprimander une énième fois par son professeur. Elle s'excusa comme à son habitude et passa un journée normal en cours.

Elle n'avait pas de match ce jour là non plus c'est pourquoi elle alla directement chez le médecin. Elle ne voulait pas demander à son père pour ses problèmes de santé, elle ne voulait tout simplement pas l’inquiéter et préférait voir un autre médecin, qui sera en plus soumis par le secret médical. Elle se rendit seule là bas et attendit en salle d'attente tranquillement. Quand vint son tour, elle entra dans le bureau – qui sentait l'antiseptique – du médecin. Il se trouva que le docteur Naomi, une femme d'une quarantaine d'années était une vieille connaissance de son père et de sa mère et la docteur la connaissait depuis sa naissance, sa sœur et elle. La médecin fut surprise de la voir là mais l'invita tout de même à prendre un siège.

  • Que me vaut ta visite, Karin-chan ? Demanda la doctoresse s'asseyant à son tour.

  • Je ne voulais pas inquiéter mon père, c'est pourquoi je suis venue vous voir, Naomi-sensei. En vérité, j'aurais dû venir depuis un moment déjà...

Karin inspira un coup. Elle savait qu'elle n'avait sûrement rien de grave mais faire cette auscultation sans que son père ne soit au courant la mettait mal à l'aise.

  • Depuis environ un an maintenant, je suis fatiguée tout le temps, même quand je fais rien de mes journées. Et j'ai parfois tellement mal à la poitrine que j'ai l'impression qu'elle va exploser. J'ai déjà plusieurs malaises, et j'ai fait en sorte que mon père ne soit pas au courant... Je pense que ce n'est rien de grave, mais... depuis environ un mois je tousse et crache par la même occasion du sang...

La doctoresse regarda gravement la jeune fille tout en prenant des notes. Elle ne savait pas ce qu'était sa maladie mais savait qu'elle était grave.

  • Je vais te faire passer une série d’examens à l'hôpital. Je te donnerais une lettre que tu leur donnera pour qu'ils puisse me communiquer les résultats. J'aurais les résultats d'ici deux semaines et je pourrais donner un nom à ce qu'il se passe.

Elle lui fournit les documents administratif et alors que Karin était sur le point de repartir, Naomi-sensei la retint.

  • Karin, pour l'instant je ne suis pas sûr de ce qu'il s'agit, mais... J'ai déjà vu un cas comme le tiens... Prépare toi à passer beaucoup de temps à l'hôpital, mentalement car ne serais-ce que par les symptômes, je peut te confirmer que ta maladie n'est pas une mince affaire...

Karin ne s'attendait pas à ça. En remerciant la docteur, elle se mit en route vers chez elle.

Les deux semaines qui suivirent furent mouvementé pour Karin. À peine finissait t-elle les cours qu'elle partait en rendez-vous médical. Elle était inquiète de son dernier rendez-vous en date, chez le cardiologue. Elle ne s'attendait pas à avoir un entretien avec un médecin du cœur, et ce qui la déstabilisa encore plus était la mine soucieuse qu'il eût quand il vit les radiographies qu'il venait de faire. Elle avait essayé de lui poser des questions mais il lui avait simplement répondu qu'elle verrait ça avec son médecin.

  • J'ai communiqué les résultats au Docteur Naomi, elle te prend en rendez-vous demain à dix-huit heure...

Karin hocha la tête et sortit du cabinet. Quand elle rentra chez elle, ce soir là, elle était soucieuse. Elle fut accueillit par son père qui lui demandait ce qu'il n'allait pas.

  • Ça fait deux semaines que tu rentre tard, Karin... Et tu as l'air si fatigué... Quelque chose ne va pas ?

  • C'est juste que je m’entraîne au foot dans le parc du coin... Il y a un tournoi prochainement, alors... mentit-elle

  • Ne te surmène pas trop, tu te rappelle comment ça s'est passé l'autre fois... dit t-il, les sourcils froncé.

  • Oui, oui... éluda t-elle, Bonne nuit !

  • Tu ne mange pas ? Fit Yuzu qui apparu de nul part.

Avec les événements récent et ses entretiens répété avec toute sorte de spécialistes, elle avait perdu l'appétit. Elle ne s'était pas inquiété de son état, pensant que ce n'était pas grave mais plus elle avait de rendez-vous, plus elle en venait à penser que son état était plus grave que ce qu'elle ne pensait.

  • Désolé mais avec tout ça, je n'ai pas très faim. Je suis juste fatigué... Bonne soirée.

Elle prit ensuite une douche bien chaude, se mit en pyjama et se prépara à se coucher quand on toqua à sa porte. Ichigo entra discrètement et la regarda en fronçant les sourcils, comme son père l'avait fait auparavant.

  • Je sais que quelque chose ne va pas Karin. Tu sais que tu peut tout me dire...

Karin resta silencieuse. Elle voulait lui parler mais elle se retint, pour ne pas briser la promesse qu'elle s'était faite à elle-même. Celle de ne pas inquiéter sa famille. Mais elle se sentait si seule face à tout ces examens et elle ne supportait plus l'idée de se retrouver seule le lendemain, quand Naomi-sensei lui dira ce qu'elle a vraiment. La Kurosaki se décida alors à ne rien dire. C'était son problème et elle se devait de le régler seule.

  • Ichi-nii... C'est juste que... Je suis stressé. J'ai un match contre des lycéens et j'ai l'impression de ne pas être bien préparé, mentit-elle en souriant doucement pour ne pas inquiéter davantage son frère.

Il n'insista pas et sembla croire sa sœur. Il quitta sa sœur avec une phrases d'encouragement et un sourire soulagé.

Le lendemain soir, dans le cabinet de Naomi-sensei, elle attendait patiemment les résultats de tout ses examens. La doctoresse, soucieuse, la regarda un long moment avant de finalement la regarder bien en face et de lui dire clairement ;

  • Tu vas bientôt mourir, Karin.

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2021 / Mentions légales