Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Revue Encre[s] N°4
    Encres
    Nb de signes : < 12 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 12/09/2019
  • Insurrections
    ImaJn'ère
    Nb de signes : 22 500 - 27 500 sec
    Genre : policier - science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 31/10/2019
  • Fantasy humoristique
    Fantasy Art and Studies
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : humour - fantasy
    Délai de soumission : 20/12/2019
  • Livres Oubliés
    Aeternam AS Éditions
    Nb de signes : 200 000 - 800 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique
    Délai de soumission : 31/12/2019
  • Premier catalogue
    Edition Fictum
    Nb de signes :
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction
    Délai de soumission : 09/09/2019
  • L'effondrement
    Réticule
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/08/2019
  • Nouvelles imaginaires
    L'Arlésienne
    Nb de signes : 6 000 - 45 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction - horreur - policier - thriller - anticipation - humour - imaginaire - parodie
    Délai de soumission : 31/07/2019
  • Nouvelles ères
    Livr'S Éditions
    Nb de signes : 60 000 - 210 000 sec
    Genre : science-fiction - dystopie
    Délai de soumission : 01/12/2019
  • Entrez dans la cour de l'imaginaire
    Rroyzz Editions
    Nb de signes : 300 000 - 700 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction
    Délai de soumission : 28/02/2020
  • Un verre de Vin Jaune
    Editions Aréopage
    Nb de signes : 4 500 - 10 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/08/2019

Studio Infinite


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Black Butler

Regrets & Trahison : Le Début d'une Fin
[Histoire Terminée]
Auteur: Maggie31 Vue: 1905
[Publiée le: 2012-03-08]    [Mise à Jour: 2013-11-23]
G  Signaler Romance/Drame/Action-Aventure Commentaire : 1
Description:
Yumi était une sang pur respectée et admirée. Elle avait une famille adorable et compréhensive ainsi qu'un fiancé fou amoureux d'elle. Une longue vie tranquille (voire immortelle) débutait pour elle. Que rêver de mieux ?
Cependant le destin peut nous jouer des tours. En effet, une rencontre avec un homme lui causera bien des malheurs. Son doux rêve brisé, sa vie deviendra une véritable descente au enfer ... Parviendra-t-elle à s'en sortir ?

* Histoire qui s'inspire du monde de Vampire Knight et bien sûr de celui de Black Butler (avec ses personnages) *
Crédits:
Les personnages : Ciel Phantomhive, Sebastian Michaelis, Alois Trancy et Claude Faustus ne m'appartiennent pas. Cependant,Yumi, Akira et les autres vampires sortent tout droit de mon imagination.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Chapitre IV : Sauve qui peut

[1197 mots]
Publié le: 2012-03-14
Mis à Jour: 2013-06-16
Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur Bonne lecture !

Chapitre 4 :

Sauve qui peut



Quatre jours s'étaient écoulés depuis qu'elle était parti en quête d'un nouveau logement. Elle s'était installée chez une vieille dame très généreuse pour environ une semaine. Pour gagner un peu d'argent, elle devait ramasser les pommes de terre dans le potager de la châtelaine qui vivait seule depuis que son mari était décédé. Sa fille ne lui rendait visite que deux à trois fois par an et elle fut donc heureuse d'avoir un peu de compagnie en dehors de ses domestiques. Elle lui fit cadeau de quelques robes qu'elle portait lorsqu'elle était jeune et d'autres que sa fille ne mettait plus.

Yumi avait rencontré Marie Yamato au marché alors qu'elle était recroquevillée sur elle-même dans le peu d'ombre qu'offrait un des murs d'une église. La vieille femme l'avait remarquée et lui avait proposé de venir vivre chez elle en attendant une situation plus stable.


Sous une chaleur et un soleil épouvantable, Yumi était dans le potager à ramasser des pommes de terre depuis le début de l'après-midi. Elle allait bientôt arrêter car il était dix-huit heures. Elle rassembla tout son butin dans deux grands paniers qu'elle posa avec les autres dans une pièce qui stockait toute sorte de légumes. Puis elle alla rejoindre Marie dans le petit salon où elle prenait son thé. Elle lisait son courrier avec beaucoup d'attention et ne fit pas attention à l'entrée de Yumi dans la pièce :

- « J'ai finis de ramasser les pommes de terre et j'aimerais...

- Oui !!! Je suis invitée à l'anniversaire de Kyoko Komari !! Je vais enfin pouvoir la revoir ! s'écria-t-elle. Yumi ! Yumi !! Elle se leva d'un bond et fit tomber sa tasse de thé que la domestique s'empressa de nettoyer. Ah ! Tu es là Yumi ! Je ne t'avais pas vu ! Reprit-elle lorsqu'elle l'aperçut. Ce soir, nous allons à l'anniversaire de Kyoko Komari. Tout le monde est invité !

- Mais ...

- Il n'y a pas de mais qui tienne. Il faut que je te trouve une jolie robe. Repose-toi avant la soirée et prend un bon bain. »

Un son de clochette retenti. Marie se précipita à l'extérieur de la pièce sous le regard incrédule de Yumi. Elle n'arrivait pas à s'habituer au dynamisme de la vieille dame et à son train de vie. Elle ne faisait pas du tout son âge.

Arrivée dans la salle à manger, elle ne trouva pas la propriétaire. Elle se dirigea alors vers la chambre qu'elle habitait depuis sa venue dans ce château. Elle pris un bain, se maquilla et s'allongea sur le lit à baldaquin.


Soudain, la porte s'ouvrit à la volée et Mme Yamato apparut avec plusieurs femmes. Yumi se releva en vitesse, affolée d'être réveillée aussi brusquement.

- « C'est parti ! »

Dès que Marie eut crié cette phrase, elles se jetèrent littéralement sur elle et la déshabilla pour la vêtir d'une magnifique robe rose pale.

- « Non, ça ne lui va pas du tout ! Suivante ! »

Dans l'heure qui suivit, Yumi dut essayer pas loin d'une vingtaine de robes puis Marie trouva enfin une tenue qui lui plaisait et laissa Yumi souffler une demi-heure avant d'être embarquée dans une calèche tirée par deux chevaux.

Tout au long du trajet, Marie n'arrêtait pas de parler, elle expliquait à Yumi combien elle appréciait leur hôte mais celle-ci ne l'écoutait pas. Elle était anxieuse. Elle ne voulait pas rencontrer des invités qui connaissent son passé.

- « Ça y est ! On est arrivé ! » S'écria Marie lorsqu'ils eurent franchi le grand portail d'acier.

Un majordome ouvrit la porte et invita Marie à sortir de la calèche de la main. Il fit de même pour Yumi et les guida vers une très grande salle richement décorée.

- « Bienvenu au manoir de Mlle Komari » avait-il dit dès lors qu'elles étaient entrées dans cette pièce.

Une grosse dame arriva boudinée dans sa robe dorée avec une écharpe à plume autour de ses épaules. Elle souriait fièrement dans sa tenue ridicule. Elle appela son majordome pour qu'il accueille les autres invités qui venaient d'arriver. Elle passa ses ongles manucurés dans ses courtes boucles blondes.

- « Bonsoir Mme Yamato ! Je suis heureuse de vous revoir ! Dit-elle enjouée.

- Bonsoir Mlle Komari ! Je vous remercie de m'avoir invitée. Je voulais aussi vous présenter quelqu'un que j'apprécie énormément et que je connais depuis peu. Voici Yumi Takashi ! » Annonça-t-elle en se décalant un peu pour que leur hôte puisse la voir.

La soirée débuta par d'innombrables présentations. C'est alors qu'arriva un petit groupe de quatre personnes composé des deux majordomes qu'elle avait vu à l'auberge du Saule Pleureur, de Ciel Phantomhive et d'un garçon blond du même âge. Tous les regards étaient tournés vers eux et Mlle Komari les accueillit de son ton faussement enjoué, frustrée qu'on lui volent la vedette. Elle alla vers le pianiste qui se leva pour lui laisser sa place après une petite courbette. Une jolie mélodie jouée par leur hôte entraîna tous les invités à danser au milieu de la pièce. Yumi se retrouva alors seule en retrait de la foule. Marie s'approcha d'elle avec un homme d'un cinquantaine d'années avec une moustache et des cheveux poivre et sel qui apparemment était sous le charme de Yumi.

- « Yumi, je te présente Monsieur Hayakawa. C'est le directeur de l'école privée de Salika. » Il s'approcha d'elle et lui chuchota : il me plaît bien celui-là alors interdiction de me le piquer. elles se mirent à rire sous le regard interrogateur du directeur puis elle s'éloigna

Yumi sortit dehors prendre l'air. Le vent soufflait en une légère brise secouant la nature dans son sommeil. Sous le porche, elle était assise sur un banc entouré de fleurs. Une forêt s'étendait devant elle. Quelques bruissements et de hululements parvenaient de celle-ci. Yumi regardait le ciel sous nuage où la lune brillait.

Au bout d'un moment, Yumi se leva et rejoignît les « fêtards ». Elle vit alors la propriétaire des lieux chanter sur une scène improvisée (des tables en l'occurrence). Tous les invités étaient autour d'elle et l'applaudissaient sauf le groupe de quatre personnes arrivé en dernier. En retrait, ils ne passaient pas vraiment inaperçu car le blond menaçait de son doigt Ciel Phantomhive en riant d'une façon méprisante et Sébastian paraissait mal à l'aise. Son maître se tourna vers lui furieux et lui dit quelques chose que Yumi ne put entendre à cause de la distance et du bruit environnant. Lorsque le garçon blond se retourna, il la vit et poussa une exclamation, les trois autres avaient suivit son regard. Ils s'approchèrent d'elle mais Yumi ne comprenant pas ce qui se passait pris ses jambes à son cou et fuit vers la forêt.

Commentaire de l'auteur Voilà c'est la fin de ce chapitre. Rendez vous au chapitre suivant qui est le dernier. (il n'y aura pas de épilogue par contre)
  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2019 / Mentions légales