Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Publicité

Votre campagne ici

Liens connexes

· Plus à propos de Présentation/commentaires sur un musée
· Nouvelles transmises par tintouillet


L'article le plus lu à propos de Présentation/commentaires sur un musée:
Musée Grévin, musée des mannequins


Options


 Format imprimable  Format imprimable


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Anthropocène, mon amour
    Le Chien à deux queues
    Nb de signes : 10 - 40 000 sec
    Genre : post-apocalyptique
    Délai de soumission : 07/07/2019
  • Saint Valentin : la lettre
    Reines-Beaux
    Nb de signes : < 50 000 sec
    Genre : romance
    Délai de soumission : 30/06/2019
  • Appel à manuscrits
    Éditions Sèment
    Nb de signes :
    Genre : jeunesse - young adult
    Délai de soumission : 20/03/2020
  • AP Thriller
    Editions du Saule
    Nb de signes : > 240 000 sec
    Genre : thriller - fiction
    Délai de soumission : 18/11/2019
  • Livres en pâture, concours "Jardin(s)"
    association Livres en Pâture
    Nb de signes : < 4 500 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 15/06/2019
  • Sorcellerie
    Evidence Editions
    Nb de signes : 10 000 - 30 000 sec
    Genre : fantastique
    Délai de soumission : 27/05/2019
  • Visions du futur 2019
    Club Présences d'esprits
    Nb de signes : < 40 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction - merveilleux
    Délai de soumission : 07/04/2019
  • Vache à lait
    Revue de La Grenouille à Grande Bouche
    Nb de signes : 3 500 - 7 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 27/03/2019
  • Errance
    La revue du Faune
    Nb de signes : < 20 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction - steampunk
    Délai de soumission : 01/05/2019
  • Les Dits d’Ailleurs
    Ogmios Éditions
    Nb de signes : 10 000 - 40 000 sec
    Genre : fantastique - horreur - étrange - mystère
    Délai de soumission : 31/05/2019

Publicité


Le musée du général Leclerc (150 lectures)
Editorialiste: tintouillet
Posté le
Présentation/commentaires sur un musée

Un article sur le musée parisien dédié au Général Leclerc.



Le musée du Général Leclerc, situé dans le même bâtiment que celui sur Jean Moulin et la Résistance, traite de la Seconde Guerre mondiale et de la vie du militaire, grande figure emblématique du conflit.

L'exposition, qui commence par une carte représentant les territoires de l'Outre-mer et leurs ressources économiques, traite davantage de la Débâcle. Des photos montrent la fuite de soldats français arrivant en Angleterre, les combattants des colonies venus aider la France et faits prisonniers. Malgré la déroute, des hommes bloquent la route de Grenoble pour empêcher les divisions allemandes d’entrer, alors que d'autres s'opposent à l'Italie qui a déclaré la guerre à la France. Huit jours après cette déclaration, De Gaulle lance son appel diffusé par la BBC. Il proclame que la défaire française n'est pas définitive. Dans les colonies et les régions outre-mer, des troupes décident de continuer le combat et se joignent au côté des Anglais. De Gaulle souhaite centraliser les activités de ces résistants au sein d'un comité français. Churchill le reconnaît comme le « chef de tous les Français libres » et l'Angleterre prend en charge les dépenses des FFL (Forces Françaises Libres) constituées majoritairement d'indigènes. Hitler souhaite envahir l'Angleterre. Des raids massifs ont leu sur Londres et les villes industrielles. Les Anglais, malgré les 15 000 morts ne cèdent pas, gardent le moral. Hitler renonce à l'invasion.

Dans le Pacifique, le Japon intervient en Indochine. Vichy accorde des facilités militaires aux Japonais comme des aérodromes en échange de la reconnaissance de la souveraineté française. De Gaulle, pendant ce temps, continue de rallier des territoires en Afrique. Les Anglais gagnent du terrain au Moyen-Orient.

L'année 1941 est synonyme de mondialisation du conflit. L'échec de l'invasion permet aux Anglais de porter leur effort en Afrique et en mer. L'Europe est transformée par les annexions soviétiques et les « satellites de l'Allemagne et de l'Italie ». Le Japon prépare la guerre dans le Pacifique. L'Italie s'enlise en Afrique. Rommel connaît ses premiers succès en Libye. L'Angleterre connaît de lourdes pertes lors de la guerre sous-marine. La Yougoslavie, à cause de l’avènement d'un gouvernement plutôt anglophile, est envahie par les armées allemandes et balayée en quelques semaines. Un mois plus tard à peine, c'est au tour de la Grèce et de la Crète. La Syrie est témoin d'une violente guerre entre les Anglais et les forces de Vichy. Hitler panifie l'invasion de l'URSS. Staline a été prévenu par Churchill qui se propose d'aider le chef de l'URSS, vu comme un allié inespéré. L'Iran, neutre depuis le début du conflit, est envahie par l'URSS et la Grande-Bretagne qui assurent s'en aller six mois après la fin des hostilités ce qui ne sera pas tout à fait respecté. En août 1941, La rencontre entre Churchill et Roosevelt annoncent les prémisses de l'ONU. La crise du Pacifique atteint son paroxysme en septembre-décembre 1941. Le Japon occupe la Cochinchine ce qui provoque un ultimatum des États-Unis qui imposent un embargo et exigent l'évacuation de l'Indochine et la fin de la guerre en Chine. Le Japon prépare l'attaque de Pearl Harboor, de la Malaisie et de Singapour. Les États-Unis perdent plus de 2 400 hommes. Ce « jour d'infamie » provoque l'adhésion des États-Unis au conflit qui devient mondial. Les Philippines et la Birmanie tombent suite aux invasions japonaises qui essuient un premier échec dans les îles Salomon. La déclaration des nations unies est signée entre Roosevelt, Churchill et vint-six autres pays. La France exclue ne devient membre qu'en 1945.

Lors de la réunion de Wannsee, est décidée la « solution finale » synonyme d'extermination des Juifs. Dans une dizaine de camps, les Juifs sont exterminés dès leur arrivée. Mais ce n’est qu’en 1945 que le monde prendra conscience de l'ampleur de ce massacre.

L'offensive d'été en Russie, qui avait bien commencé, échoue et aboutit à la catastrophe de Stalingrad. Si les Waffen SS étaient au départ des unités d'élite qui s'occupaient des missions dangereuses, à partir de 1943, y sont incorporés de force des Allemands ou des étrangers volontaires. La SS, section de protection des membres du Parti Nazi sélectionnée sur des critères raciaux, décharge l'armée et l’État des basses besognes sur les arrières de combats, notamment en URSS.

De Gaulle transforme les FFL en combattant. Le premier débarquement, qui a eu lieu à Dieppe, en 1942 est un échec. Les pertes sont rudes pour les Alliés : 150 hommes pour les Anglais, plus de 900 pour les Canadiens. En France, la résistance intérieure se tourne de plus en plus vers De Gaulle. Jean Moulin, chargé de réunir les différents mouvements de résistance au sein du Conseil national de la Résistance, réussit avec brio.

La guerre sur mer est la victoire la plus longue à obtenir pour les alliés. Le nombre de sous-marins de l'axe augmente et leur qualité est synonyme de nombreuses pertes. La huitième force alliée anglaise vient se joindre au combat. L'armée française réunie retrouve l'estime de ses alliés et ses effectifs sont non négligeables. De plus, la création du CFLN (Comité Français de Libération Nationale) en juin 1943 à Alger est reconnue par les trois grands alliés non comme un gouvernement mais comme un représentant des alliés. Les Antilles rejoignent le combat en juillet 1943.

Les Américains débarquent dans le sud de la Sicile, le 9 juillet. Les combats ne durent que quinze jours. Patton progresse rapidement. Après la chute de Mussolini le 25 juillet, le Maréchal Badoglio négocie avec les Alliés, leurre les Allemands et ménage l'opinion italienne. La libération de la Corse a lieu en septembre 1943 par le général Giraud qui force les Allemands à quitter l'île.

Les conférences du Caire et de Téhéran sont les premières conférences alliées où se réunissent Churchill, Roosevelt et Staline. Le sort de l'Allemagne y est évoqué ainsi que la situation en extrême-Orient. Pendant ce temps, les Alliés bombardent quelques villes allemandes. Une grande partie du sol français se trouve libéré par les efforts communs de la Résistance et des Alliés d'autant que les Allemands subissent le choc du débarquement de Provence du 15 août. La résistance française participe au succès d'Overlord de deux façons : indirectement par la valeur des renseignements fournis sur le dispositif allemand et directement en sabotant les installations des avions ou en participant aux combats.

Le 16 juin 1944, les Américains débarquent aux Mariannes. Le Japon connaît de lourdes pertes. La marine impériale perd 3 porte-avions et 390 appareils. Les bombardiers américains peuvent frapper le Japon.

Les combats se poursuivent à l'ouest. Les Alliés atteignent la ligne Moselle-Meuse à la mi-septembre. Les Allemands se ressaisissent et se défendent avec vigueur. Les Alliés atteignent la frontière allemande de 1939. Hitler lance une contre-offensive dans les Ardennes qui échoue. De janvier à mai 1945, les Soviétiques lancent une offensive finale. Ils avancent sur Vienne, encerclent Berlin qui capitule le 2 mai. Hitler s'est suicidé deux jours avant. Le 8 mai, l'Allemagne capitule. La reddition est signée à Reims le 7 mai et la capitulation définitive le 9 mai.

Dans le Pacifique, les combats continuent. La conquête du premier territoire japonais est la bataille la plus sanglante. Les Japonais se défendent de façon fanatique. Washington envisage avec inquiétude le coût de la conquête au Japon. Débarqués aux Philippines, les Américains libèrent Leyre. Les Japonais ripostent avec le plan « Sho » mais les deux camps perdent de nombreux navires. La marine impériale n'existe plus. Les Américains lancent sur Hiroshima et Nagasaki une arme de destruction totale : la bombe atomique. La crainte de nouveaux raids, l'entrée en guerre de l'URSS et le désarroi des dirigeants entraînent à l'acceptation d'une capitulation sans conditions qui est signée le 2 septembre. La guerre est finie.

Les vitrines du milieu narrent la vie du général de Hauteclocque qui devient par la suite le maréchal Leclerc et exposent maints objets comme son uniforme, son casque, etc. Ayant joué un rôle primordial avec la 2e DB lors de la libération de Paris et de la Seconde Guerre mondiale, Leclerc reste encore aujourd'hui une figure majeure de l'armée française qui comprend l'importance de négocier en Indochine et que seule la promesse de l'indépendance peut éviter un conflit long et inutile.

Des planches de bande-dessinée racontent la vie et le rôle joué par Leclerc lors de la Seconde Guerre mondiale. Elles viennent clore ma visite du musée.

Comme vous pouvez le voir, j’aime beaucoup l’histoire. Je pense que se rendre dans ce type de musées historiques permet d’en apprendre davantage sur l’histoire de notre pays et de comprendre notre présent. Et puis, le devoir de mémoire est indispensable. Il permet de ne pas refaire les mêmes erreurs.

LE MUSEE EST ACTUELLEMENT FERME.

 


"Le musée du général Leclerc (150 lectures)" | Connexion/Créer un compte | 0 commentaires
Disposition
Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus !

Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


© Fanfic Fr 2003 - 2019 / Mentions légales