Face à la porte, et un roi démon

par nviek37

Chapitre 35: Face à la porte, et un roi démon



En arrivant à la fin du couloir, Lirinah et Kendraff eurent la surprise de se trouver face à une ouverture, certes toujours immense, mais beaucoup moins que les entrées et les galeries qu'ils avaient empruntés précédemment. Celle-ci mesurait cinq mètres de haut pour quatre mètres de large, alors que les autres passages en mesuraient le double, et même le triple pour l'entrée principale. En franchissant cette ouverture, ils se retrouvèrent dans une salle où se trouvait la dernière porte, mais aussi son gardien en la personne du chef des démons. Il mesurait dans les trois mètres de haut, avait une peau d'écailles rouges sangs, ainsi que des cornes sur la tête et de grandes ailes, dont la forme rappelait les ailes d'une chauve-souris mais en plus grande. Il se différenciait aussi des autres démons par une longue, et épaisse queue dont l'aspect était proche de celle d'un lézard. Il portait une armure sombre et épaisse, ainsi qu'une épée dont la lame était aussi noire que les ténèbres. Assit sur un énorme trône de pierre, il ne prit même pas la peine de se lever en voyant les deux aventuriers entrer dans la pièce, se contentant de les observer de la tête aux pieds. Puis ne montrant aucun signe d'inquiétude à l'idée que des guerriers soient arrivés, aussi loin dans son domaine, il continua à les observer d'un regard perçant, puis afficha un sourire malveillant et moqueur avant de prendre la parole:



Le roi démon éclata de rire en entendant la réponse de Kendraff, puis se leva l'épée à la main, avec un regard sadique et l'intention de tuer les deux aventuriers. Kendraff et Lirinah s'étaient déjà préparés au combat, au moment même où ils étaient entrés dans la pièce, se préparant à affronter un adversaire qu'ils pensaient bien plus dangereux que les précédents. Ne connaissant rien de leur adversaire, Kendraff et Lirinah laissèrent le roi démon attaquer, afin d'analyser sa méthode de combat. Mais ils regrettèrent leur idée quelques secondes plus tard, lorsque le roi démon envoya valser Lirinah contre l'un des murs de la pièce d'un simple coup de poing, et qu'il attrapa Kendraff à la gorge avec sa queue pour l'écraser ensuite contre le sol. Dès le début du combat, les deux aventuriers purent constater le problème auquel ils devaient faire face: non seulement leur adversaire était rapide, mais il avait aussi une force hors du commun. Kendraff parvint tout de même à reprendre ses esprits et à se dégager, puis attaqua à son tour le roi démon, d'un coup d'épée circulaire en direction du ventre de son adversaire, qui esquiva facilement en se reculant d'un simple battement d'ailes.



En voyant que le démon lui avait tourné le dos pour esquiver l'attaque de Kendraff, Lirinah pensa avoir là une occasion de frapper dans le dos de l'ennemi, mais quand Lirinah lança une attaque directe pour planter sa lame dans le dos du démon, celui-ci la repoussa en la frappant d'un simple coup de queue. Kendraff fit semblant d'attaquer le démon sur son flan gauche, afin de le contourner pour rejoindre Lirinah. Cependant, le roi démon ne les laisserait pas reprendre l'initiative, et il frappa Kendraff d'un coup d'épée verticale. Kendraff bloqua le coup en plaçant ses deux épées en croix au dessus de lui, afin d'essayer d'immobiliser l'épée de son adversaire, laissant ainsi le champ libre à Lirinah pour attaquer en toute sécurité. Le démon choisi cependant de faire reculer Kendraff plusieurs mètres en arrière, d'un violant coup de pied dans le ventre, et laissa Lirinah finir son attaque qui lui entailla l'épaule droite. Mais le coup de Lirinah, bien qu'ayant touché sa cible, laissa le roi démon insensible et celui-ci se contenta de répondre en envoyant un violant coup de coude dans l'arcade droite de Lirinah, qui s'ouvrit sous le choc laissant couler un filet de sang sur la joue de la jeune fille.



Le roi démon chargea en direction de Lirinah, qui malgré le fait qu'elle se soit relevée, était encore désorienté par le coup de coude qu'elle avait reçue, et n'était en état de se défendre dans l'immédiat. Elle fut cependant secourue par Kendraff qui s'était relevé et s'était interposé entre Lirinah et le démon pour contrer le coup. Lirinah alors de l'effet de surprise pour attaquer d'un coup d'épée vertical, réussissant à trancher le bras gauche du démon tandis que Kendraff riposta d'un coup d'épaule dans le torse du démon, qui le fit reculer de force pour la première fois du combat. Si les deux aventuriers se réjouissaient en pensant avoir enfin pris l’avantage dans cette confrontation, leur joie se transforma vite en déception quand le roi démon fit repousser son bras: leur ennemie avait donc la capacité de se régénérer. Refusant de se laisser démoraliser par cette difficulté, les deux aventuriers retentèrent leur chance.



Kendraff insista attaquer le roi démon de front, afin de l’occuper pour créer des ouvertures à Lirinah. Kendraff enchaîna des attaques en diagonale avec ses deux épées pour obliger le roi démon à se focaliser sur lui, tandis Lirinah frappa à deux reprise son adversaire. Elle lui entailla le flan droit de sa dague, puis une fois passée dans son dos elle lui trancha la queue. La queue du roi démon repoussa immédiatement pour s'enrouler autour du cou de Lirinah, qui se retrouva soulevée puis projetée contre le trône en pierre. Ensuite, le roi démon après avoir esquivé la dernière attaque de Kendraff en pivotant sur le côté, lui porta un coup de pied du haut vers le bas, qui percuta l'épaule du jeune aventurier le plaquant de nouveau au sol. Le roi démon se tourna alors vers le trône en pierre, voulant en finir en premier avec Lirinah qui peinait à se relever, ayant encore un genoux à terre qu'elle n'arrivait pas à redresser.



Le démon fonça sur Lirinah en lançant une puissante frappe verticale, mais Kendraff qui avait anticipé prit alors la place de Lirinah en la poussant sur le côté avec son corps, puis bloqua l'attaque de ses deux épées. Cependant, Kendraff étant lui aussi fatigué, il fut projeté en arrière par la puissance de l'attaque du démon, passant à travers le trône de pierre sous force du choc, qui se brisa au passage de Kendraff. Complètement sonné, il tenta de se relever sous les éclats de rire du roi démon, qui prenait plaisir à voir la souffrance des deux aventuriers. Se sentant en position de force et invincible, le roi démon s'octroya même le luxe de faire une confidence aux deux aventuriers, avant de se décider à les achever:



Alors que le roi démon attaqua de nouveau Kendraff, qui s'était relevé avec tant de mal qu'il titubait, il se produisit un événement qu'il n'avait pas prévu. Voulant achever Kendraff, le roi démon avait de son épée lancé une frappe en diagonale, qui arracha ce qu'il restait de la tunique de Kendraff, mais emporta aussi la cotte de maille en or, que Kendraff avait reçu dans la labyrinthe du roi Minos, mais qui au fil du combat était en trop mauvaise état pour résister plus longtemps. Cependant, la cotte de maille qui était restée accroché à l'épée du démon se mit à briller d'une lueur blanche, avant de se détruire entièrement. Mais celle-ci en éclatant en mille morceaux en fit autant de l'épée du roi démon, qui ne s'attendait pas du tout à un tel scénario. Puis, les runes de sa plaque en or, ainsi que les bracelets d'argents que Kilvar lui avait offert se mirent aussi à briller, mais sans se détruire. Les lueurs contenues dans ses bracelets partirent alors, sous la forme de sphères de lumières, se loger dans ses deux épées. Quant à la lueur de sa plaque en or, elle se transforma également en sphère de lumière, qui se logea dans le corps de Kendraff et lui rendant miraculeusement toute ses forces, lui en donnant même plus qu'il n'en avait habituellement.



Kendraff de nouveau plein d'énergie attaqua le roi démon de front, qui lui était désormais sans arme pour se défendre. Il esquiva les attaques de Kendraff, puis tenta de nouveau d'étrangler l'aventurier avec sa queue, mais Kendraff parvint à la lui trancher avant que l'attaque de son ennemie ne le touche. Cependant, depuis que les épées de Kendraff brillaient de cette étrange lueur, la situation avait changée car le roi démon fut incapable de faire repousser sa queue. Cette fois ci, Kendraff avait enfin une chance de prendre l'avantage sur le roi démon, qui ne semblait plus capable de se régénérer. Kendraff poursuivit ses attaques sous le regard de Lirinah, qui était frustrée de ne pas pouvoir l'aider car elle était toujours trop épuisée, pour pouvoir poursuivre le combat. Kendraff lança une frappa verticale qui trancha alors le bras gauche du démon, qui n’eut pas le temps d'esquiver: la lueur qui avait rendu ses forces à Kendraf semblait aussi l'avoir rendue plus rapide.



Cette fois ci, le combat était fini pour le roi démon qui ne pouvait plus résister. Kendraff lui planta alors l'une de ses épées à travers le corps, le corps du démon se mit alors à briller d'une lueur rouge sang, avant d'exploser en milliers de perles lumineuses de même couleurs. Cependant, la porte ainsi que les lieux semblaient être liées à la magie du démon, car la porte explosa à la mort de celui-ci, et les lieux commencèrent à trembler et à s’effondrer lentement. Kendraff prit Lirinah sur son dos, qui était incapable de bouger, puis quitta la pièce avec elle en direction de la sortie. Tout en évacuant, Kendraff se mit alors à réfléchir à toute les aventures qu'il avait vécu, et comprit une chose essentielle. Tandis que comme tout le monde, il pensait que les dieux jouaient avec les aventuriers depuis la nuit des temps, ce dernier combat lui avait alors fait comprendre une toute autre vérité.



Depuis un millier d'années, le lien entre les humains et les dieux n'étaient pas un jeu, mais un test permettant aux dieux de tester les aventuriers, les préparant et les équipant à travers des quêtes pour qu'ils puissent combattre les démon à la place des dieux. S'il ne s'était pas trompé, Kendraff pouvait être rassuré pour Edris et Adarius, qui eux aussi avaient récupérés des objets bénis par les dieux dans la labyrinthe, et donc pouvaient combattre efficacement les démons auxquels ils étaient confrontés. Quand Kendraff retrouva ses compagnons, il vit que ceux-ci étaient certes blessés et fatigués, mais toujours en vie et en un seul morceaux. Tout les six partirent ensuite rejoindre Celdan, Rézia, et Hexie, qui étaient toujours en vie, mais sérieusement blessés et inconscients. Ils furent portés par leurs équipiers, et les neuf remontèrent au niveau supérieurs, rejoignant ainsi Hans et Nerma qui étaient encore en plein combat face aux monstres, mais n'eurent cependant pas besoin d'aide pour en finir avec eux. Une fois tous rassemblés, ils remontèrent enfin à la sortie mais pour constater alors la raison, pour laquelle des vagues de monstres les avaient pris à revers: c'étaient tout ceux qui avaient fuis le champ de bataille, où la coalitions s'était montrée victorieuse.



Lirinah ne répondit pas, elle était inconsciente et ne bougeait plus du tout..... .