Enquête et regroupement.

par nviek37

Chapitre 33: Enquête et regroupement.



Dans l'auberge près du sentier qui traversait les Alpes, Kendraff et Lirinah attendaient la seconde équipe. Cela faisait déjà deux semaines que leur équipe était arrivée sur place, au point de rendez vous, et afin de gagner du temps ils avaient choisis de commencer à enquêter sur la troisième porte. Cependant, afin de guetter en même temps l'arrivée de la seconde équipe, ils avaient tirés au sort deux d'entre eux pour rester à l'auberge, et ce fut Kendraff et Lirinah qui avaient perdus au jeux du hasard. Mais les premiers à revenir furent les quatre explorateurs, qui firent le point avec leurs équipiers avant de répartir. La seconde équipe, quant à elle était absente au rendez vous, mais il lui restait encore une semaine pour rejoindre la première équipe.



Les résultats de cette première expédition furent peu concluant. Si pour la première porte, ils avaient trouvés sans trop de difficulté, c'était parce que leur analyse de la situation s'était vérifié: retourner sur les lieux des anomalies, pour y chercher les portes. Cependant, cette fois ci ils n'avaient rien trouvés au alentour du canyon. Ils avaient passés deux semaines entières à fouiller toute la partie des Alpes au Nord du canyon, sans trouver le moindre indice, et ils se préparaient à enquêter sur toute la partie au Sud. Mais le lendemain, au moment où Azéris, Télia, Edris et Adarius devaient repartir, la composition de l’équipe d'exploration donna lieu à la contestation. Kendraff et Lirinah refusaient de rester de nouveau à attendre à l'auberge, afin d'y attendre la seconde équipe, mais leurs protestations furent inutiles car leurs quatre amis prirent plaisir à leur rappeler qu'ils avaient perdu au tirage au sort.



Avant de repartir, Azéris provoqua Lirinah pour insister qu'elle devrait attendre à l'auberge, en insinuant des idées mal placées concernant les activités d'aventurier de Kendraff et elle seuls à l'auberge pendant plusieurs jours. Lorsque leurs amis furent partis, Kendraff et Lirinah eurent l'idée de se défouler par des combats d'entraînement, n'ayant rien d'autre à faire pendant que la seconde équipe n'arrive sur place. Une semaine et demi s'écoula alors, mais toujours pas de seconde équipe: cette fois ci, ils étaient vraiment en retard. Ce retard commença à inquiéter Lirinah, qui craint alors un échec de la seconde équipe, voir sa disparition:



Alors que Kendraff cherchait un argument pour rassurer Lirinah, la porte de l'auberge s'ouvrit brutalement, suivit par l'entrée de Rézia, Hexie, Nerma, Celdan et Hans. La brutalité avec la quelle la porte fut ouverte s'expliqua alors: c'était Hans qui avait ouvert la porte, et qui avait pénétré en premier dans l'auberge. Finalement à quelques jours de retard seulement, la seconde équipe était arrivée au point de rendez vous, et confirmée ainsi la réussite de leur objectif. Il y avait donc deux portes sur trois de condamnées, et les recherches concernant cette troisième étaient déjà entamées. En fin de journée, ce fut ensuite le tour de l'équipe d'exploration de faire son retour, et le regroupement des onze aventuriers fut l'occasion de passer la soirée, à faire le bilan des enquêtes sur la troisième porte, et d'échanger sur leurs informations récupérées à la suite des leurs aventures pour les deux premières portes. Le bilan de leur enquête au Sud du canyon les préoccupait beaucoup, car ils n'avaient toujours trouvés aucune piste sur la troisième porte, alors que le récit de la seconde équipe venait confirmer l'idée de chercher, sur les lieux qu'ils avaient ciblés.



Pourtant, une idée prit forme dans l'esprit de Lirinah, qui repensait alors à ce qu'avait dit le prince viking lors du banquet. Il avait dit qu'une armée de monstre se massait au Nord de la Grèce. Hors, comment ces monstres pouvaient ils passer dans ce monde, et se regrouper dans la région s'il n'y avait pas justement une porte de passage, se demanda alors Lirinah. Si cela était vrais, alors le canyon n'aurait était qu'un lieu d'attaque mais pas la source du mal. Et puisque pour les deux premières portes, des monstres étaient réapparus sur place, il leur suffisait alors de traverser le canyon et si aucune goule n'était revenu, cela confirmerait alors la théorie de Lirinah. Ainsi donc les onze aventuriers partirent le lendemain, en direction du canyon avec pour objectif de le traverser et confirmer cette nouvelle idée. C'est ainsi que les onze aventuriers reprirent leur route en direction du canyon, à la recherche de goules.



Ils atteignirent l'entrée du canyon dans l'après midi, et en avaient traversés le premier tiers à la fin de la journée, sans y rencontrer le moindre danger. Par prudence, ils campèrent tout de même pour la nuit, préférant ne pas voyager de nuit sans visibilité. La nuit fut calme, et silencieuse à l'exception des tours de gardes qui engendraient des discutions pour rompre l'ennuie. Ils reprirent leur chemin dès l'aube, afin de traverser le reste du canyon avant la fin de la journée, pour éviter d'avoir à y passer une seconde nuit inutilement. Ils traversèrent le reste du canyon dans la journée, et en sortirent le soir comme ils le voulaient mais n'avaient toujours pas rencontrer un seul ennemie. Pour eux la situation était désormais claire: Lirinah avait devinée juste en suggérant trouver la troisième porte au Nord de la Grèce. Après avoir passé la nuit à l'auberge, ils prirent la direction de la Macédoine le lendemain et atteignirent leur destination après cinq jours de marche.



De là, il leur fut nécessaire de planifier leur recherche car ils avaient deux zones possibles, dans les quelles y pensaient pouvoir trouver la troisième porte. En se basant sur leur expériences des deux premières portes, ils étaient persuadés que si la dernière porte se trouvait au Nord de la Grèce, elle se trouverait sous une immense couche de roche comme les deux autres, cachée du regard des humains. Cependant, ce qui correspondait le plus à ce qu'ils cherchaient était la chaîne de montages des Carpates, qui formait un arc de cercle entourant tout le Nord de la Grèce, les obligeant ainsi à explorer toute la zone. Afin de simplifier leurs recherches, ils se séparèrent de nouveau en deux équipes. Une première, composée d'Hans, Nerma, Hexie, Rézia et Celdan partie installer son campement au Nord des Carpates pour en explorer la partie supérieur. Les six autres formèrent une seconde équipe qui s'occupa d'explorer la partie inférieur, et installa son camp au Sud des montagnes.



Explorer toute la zone des Carpates représenta une tâche très longue qui demanderait au deux équipes beaucoup de patience. Si l'idée de trouver des groupes de monstre, pour en remonter la source leur semblait être un bon plan, ils oublièrent vite cette tactique quand Télia leur rappela que s'ils étaient repérés, ils n'auraient pas quelques monstres sur le dos mais toute une armée. Ils continuèrent donc l'idée d'enquêter petit à petit dans les montagnes, et au bout de deux semaines de recherches, l'équipe du Sud fini par trouver un sentier qui descendait vers les plaines de Macédoine, et décidèrent de le remonter pour voir ce qu'il y avait tout au bout. En remontant le sentier, ils finirent par tomber sur l'entrée d'une caverne: celle ci était immense, suffisamment pour laisser passer plusieurs colonnes de monstres, ainsi que des créatures massives. Si cette caverne était passée inaperçu au regard de l'humanité, c'était parce qu'aucune route ne passait dans les Carpates, et ainsi aucun voyageur n'était jamais passé dans cette zone.



Pour les six aventuriers, une caverne de cette taille perdu et cachée dans les montagnes, était une piste en or pour y trouver la dernière porte qu'ils cherchaient. Cependant, ils devaient attendre la seconde équipe afin d'explorer cette caverne, et ils finirent par repartir à leur campement. De leur camp, ils se séparèrent encore une fois en deux groupes. L'un composé de Kendraff, Edris, et Adarius parti chercher l'autre équipe avec l'aide de l'odorat de Kros, le bébé loup que Kendraff avait recueilli et qui avait grandi avec le temps, et était justement capable désormais de suivre une piste olfactive. L'autre groupe était composé des trois filles, qui malgré leur frustration de n'avoir rien à faire, acceptèrent finalement de garder le camp, bien qu'elles continuaient de trouver la tâche ingrate et ennuyante. Une semaine plus tard, tout le monde fut enfin rassemblé au camp Sud. Après un bilan sur les recherches des deux équipes, celle du Sud guida l'autre vers la caverne qu'elle avait découverte, et les deux équipes s'installèrent pour la nuit dans une zone en hauteur, afin d'y passer la nuit et surveiller les possibles mouvements ennemies autour de la caverne. Puis, à l'aube ils redescendirent pour s'attaquer à l'exploration de la caverne, à la recherche de la dernière porte.