L'Egypte et la première porte.

par nviek37

Chapitre 30: L’Égypte et la première porte.



Après trois semaines passé en mer, la première équipe composée de Telia, Azéris, Lirinah, Edris, Adarius, et Kendraff débarque à Alexandrie. Ils restèrent deux jours sur place pour se préparer, puis ils prirent le chemin de la vallée de la mort, où était apparue l'armée de squelette. En chemin, ils s'arrêtèrent dans l'auberge d'un village à proximité de l'entrée de la vallée. La veille du début de leur mission dans la vallée, les six aventuriers planifièrent leur exploration, éliminant toute les parties de la vallée, afin de gagner du temps et de localiser le plus rapidement possible la porte:



Tandis que Kendraff, Edris, et Adarius partez dans leur chambre respectives, les trois héroïnes restèrent à table à la demande de Télia. C'est donc après avoir repris un pichet de vin dans le dos de leur amis, qu'une toute autre discussion s'engagea:



Afin de faire plaisir à Télia, Azéris et Lirinah restèrent une petite heure avec elle, pour discuter entre filles, puis allèrent à leur tour se coucher. Le lendemain, les six aventuriers reprirent leur route aux premières lueurs du jour. Toute l'équipe était d'un calme étrange et très sérieux en entrant dans la vallée, car la vallée en question étant censée avoir été vidée par les trois aventurières, ils n'étaient pas plus détendus pour autant en raison de l'importance de leur mission. Les premiers kilomètres s'étaient parcourus dans le calme, sans le moindre danger. Certes, quelques petits groupes de cinq ou six momies se présentèrent face à eux, mais rien d'anormal dans la vallée. Cependant, au bout d'une dizaines de kilomètres supplémentaires, ils commencèrent à avoir de quoi s'occuper plus sérieusement: des raides de squelettes venaient les ralentir. Bien que peut nombreux par raid, les squelettes en devenaient gênant pour les aventuriers, car ces raides venaient autant de face que des côtés. Au moins se disaient ils, leur analyse était la bonne, car la présence de ces raides pour tenter de les repousser, ou de les ralentir, leur confirmaient qu'ils étaient sur la bonne piste pour trouver la porte. Pourtant, le passage de Télia, Lirinah, et Azéris ne remontait qu'à quelques mois à peine, ce qui poussa les garçons à leur demander des explications:



Edris resta stupéfait des propos d'Azéris, avant de se rendre compte par le sourire de celle -ci qu'elle plaisantait. Cependant, concernant la caverne, elle était sérieuse car ils purent constater qu'elle avait raison en la suivant au fond de la vallée. Les lieux autour de la caverne étaient désert, ce qui incita les aventuriers à suivre le raisonnement d'Adarius, et d'entrer dans la caverne pour chercher une porte qui y serait très bien cachée. Lorsqu'ils furent dans la caverne, ils s’aperçurent que celle-ci n'était qu'une façade, cachant un réseau de galeries souterraines qui s'étendait sous la vallée elle même. Ces galeries faisaient communiquer entre elles de nombreuses salles, creusées dans la roche, et éclairées par des sphères lumineuses sur les murs, ce qui n'avait rien de naturel: si la porte était bien cachée, les indices prouvant sont existence sous la roches l'étaient beaucoup moins. L'arrivée des aventuriers sur place fut vite remarqué, car arrivant dans la plus grande des salles ils se retrouvèrent massivement encerclés par des squelettes. Puis, pour couronner le tout, alors qu'ils devaient lutter contre une marée d'os, une autre vague d'assaillant arriva, mais à leur grande surprise ce n'étaient pas des squelettes. Ces nouvelles créatures débarquant dans la salle avaient la forme d'animaux marchant sur deux pattes, attaquant sauvagement par instinct, sans armes ni armures. Cependant, les aventuriers furent encore plus troublés par la suite des événements, car les créatures venaient de charger les squelettes, n'ayant que faire des aventuriers qui purent sortir de l'encerclement et rejoindre une autre salle vide. Devant ce scénario plus qu'inhabituel, les aventuriers eurent besoin de faire un point urgent sur ce qu'ils venaient de vivre:



Tandis que Télia attrapa Adarius par le bras pour explorer l'une des galeries, les quatre autres aventuriers restèrent figés de surprise devant cette scène. Télia avait crue qu'il s'agissait à nous d'un prétexte pour les deux couples d'être seuls chacun de leur côté, et avait agit sans réfléchir, sous l'effet de la colère de se sentir à nouveau mise à l'écart. Cependant, l'ambiance n'était pas bonne pour le reste du groupe qui ne semblait pas du tout avoir prévu ces équipes. Kendraff qui s'était tout de même retrouvé avec Lirinah, chercha à en savoir plus sur la réaction de Télia, et Lirinah lui raconta alors sa discussion de la veille avec Azéris et Télia. Quand Lirinah eu fini de raconter toute l'histoire à Kendraff, elle lui fit promettre de garder le secret, car elle ne voulait pas que Télia sache que Lirinah avait tout dit à son amant, de peur de se fâcher avec son amie. Alors qu'ils discutaient, Kendraff et Lirinah furent interrompus par une vague de squelettes qui les attaqua lorsqu'ils se trouvèrent au milieu de la galerie qu'ils exploraient. Les deux aventuriers se retrouvèrent vite à nouveau encerclé, sans solution de repli, ni espoir d'une seconde intervention divine, ce qui n'empêcha pas Kendraff de faire des commentaires inutilement pendant que tout les deux combattaient dos à dos:



Kendraff était chanceux, car il sembla avoir était entendu par le destin: une flèche traversa la galerie, et décrocha la tête d'un des squelettes sous la force de l'impact. D'autres flèches sifflèrent aux oreilles des deux aventuriers, faisant un carnage dans les rangs des squelettes, suivit de la charge d'Adarius, Edris, et Azéris qui arrivèrent au bon moment pour briser l'encerclement subit par leurs deux amis. Télia, afin d'économiser ses flèches, dégaina son épée et rentra elle aussi dans la mêlée. L'encerclement brisé, ils purent reprendre une formation plus stratégique, avec Edris et sa lance de face, soutenu par Kendraff, tandis que les quatre aventuriers attaquèrent sur les angles. Après une demi-heure de combat acharné, les six aventuriers finirent par avoir raison des squelettes qui leur barraient la route. Après avoir fait un bilan collectif des galeries explorées, le fait que celle où s'étaient engagés Kendraff et Lirinah, soit la seule à avoir été défendu par des squelettes, cela donna raison à Kendraff: cette galerie était la plus susceptible de les conduire à la porte. Cependant, avant de continuer leur progression, Edris insista pour régler un certain détail avec Télia:





Se rendant compte de son erreur, Télia ne dit rien de lus que les excuses qu'elle adressa à ses équipiers, mais rougie de gêne jusqu'à avoir le visage rouge comme une tomate. Le reste de l'équipe n'insista pas plus sur cet incident, et les six aventuriers reprirent leur progression en direction de leur objectif: la porte. Cependant, un détail important à leur mission semblait leur avoir échappé.... .