Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Divers


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Les éditions du RIEZ ferment...
 par   - 659 lectures  - Aucun commentaire

C'est fini pour les éditions du Riez. Après une année 2016 difficile, ce début 2017 marque la fin d'une aventure qui aura duré huit ans.

Une grande opération de promotion est organisée jusqu'au 31 mars 2017 pour écouler le stock.
Les derniers fonds récoltés serviront à payer tout le monde.

http://www.editionsduriez.fr/clap-de-fin/

Une cagnotte est également organisée via le site LEETCHI pour ceux qui veulent les aider finacièrement directement.

 

Nouveau défi fanfiction spéciale Saint-Valentin
 par   - 2440 lectures  - Aucun commentaire

Bonsoir,

Me revoilà avec une nouvelle annonce concernant un défi de fanfiction Mentalist spécial Saint-Valentin.

http://mentalistenmanque.forumactif.com/t56-nouveau-defi-fanfiction-speciale-saint-valentin#82

Si cela vous intéresse, merci de poster un commentaire ici. Je rappelle que vous devez vous inscrire.

Bonne soirée.{#[ :D ] Very Happy}


Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Fics-Originales

 > 

Heroic Fantasy

Les aventuriers du Grand-Nord
[Histoire En réécriture]
Auteur: nviek37 Vue: 1457
[Publiée le: 2015-12-06]    [Mise à Jour: 2017-02-17]
G  Signaler Action-Aventure/Heroic Fantasy Commentaires : 41
Description:
Voila une histoire pas comme les autres. Pourquoi? Car bien qu'elle puisse ressembler à d'autres histoire, ou s'en inspirer, elle est le fruit d'une idée originale qui réveille dans la nuit. Une insomnie qui plonge loin dans l'imagination, et qui empêche de dormir. Une histoire qui se déroule dans les rêves la nuit, qui s'y construit. C'est cette histoire qui sera racontée ici. Cependant, bien que cette histoire se situe dans notre monde, et qu'elle utilise des faits et des éléments géographiques, et des peuples de ce monde, il s'agit là d'une fiction, d'une histoire inventée. Il est donc normal, qu'ici beaucoup de faits historiques, géographiques, mythologiques, culturels, et anthropologiques, soient donc modifiés et carrément même falsifiés, de même que le bestiaire qui n'est par forcément prit dans la mythologie de ce monde, car point de défi point d'aventure, tout comme point de héros et point d'aventure. Après ce résumé d'information, il est temps de commencer cette histoire, mais par où commencer ? Ha oui, cette introduction qui commence si bien les contes de fée: il était une fois.... . Il était une fois, un jeune garçon, et une jeune fille, loin dans le nord, dans les pays scandinave, dont la rencontre les aura conduit dans une aventure à travers le monde, une aventure qui commence dans le royaume des vikings.
Crédits:
Il s'agit là d'un essai d'écriture, d'une histoire d'Héroic-Fantasy se déroulant pourtant dans le monde réel. Si vous trouvez dans cette histoire une version de la géographie, et de l'histoire, complètement fausse et falsifiée, ne vous inquiétez pas: c'est tout à fait normal, c'est même ce qui à rendu amusant l'écriture de cette histoire. Je vous laisse donc lire cette histoire, et vous faire votre opinion personnelle sur ce que vous en aurez pensés. Il s'agit là d'une première ébauche, qui sera surement réécrite une fois le tout écrit en format informatique.

Amusez vous, et n'hésitez pas à donner votre avis.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Réponse et revanches

[2141 mots]
Publié le: 2016-08-02Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur Bon bas vue que j'aime pas les histoires qui finissent mal, on se dirige sur un happy-end, peut être un peu télescopé, mais que je souhaite, même si ça plaira sûrement pas.

Chapitre 37: Réponse et revanches.



Un mois après avoir quitté le camp au Nord de la Grèce, l'équipe débarqua enfin sur les côtes du royaume viking, pour se retrouver dans un port du domaine de l'Ouest. Ils partirent ensuite en direction du palais de l'Ouest, dont Lirinah redoutait fortement son retour et l'accueil que lui réserveraient ses parents. C'était justement pour ça que Lirinah avait proposée à Kendraff d'y inviter leurs équipiers, et pour deux raisons bien précises. Tout d'abord, elle voulait s'assurer d'être bien entourer, si elle devait rentrée au plais de l'Ouest. L'autre raison était qu'elle espérait bien énerver ses parents en invitant tout un groupe d'aventurier à séjourner au palais sans avoir prévenue avant. Cependant, lorsque les onze aventuriers arrivèrent au palais, Lirinah eu la surprise d'y apprendre que ses parents s'en étaient absenter pour plusieurs jours.



Bien que Lirinah insista à interroger tout les serviteurs du palais, aucun d'entre eux ne pus lui dire la raison de leur absence. Mais cet interrogatoire général du personnel du palais fut une source de fou rire pour le reste de l'équipe, quand celle-ci se fit appeler votre altesse à chaque fois, à l'exception de Kendraff qui était le seul à être habitué à entendre Lirinah être appelée ainsi. Mais puisque ses parents étaient absents, cela simplifiait l'hébergement de l'équipe car Lirinah pu demander, aux serviteurs de faire préparer les chambres destinées aux hôtes de marque pour eux, des repas en grandes quantités, et surtout de l'hydromel en forte quantité, bien que les serviteurs soient réticent à lui accorder ce dernier point sans la permission de ses parents. Mais Lirinah su se montrer autoritaire pour obtenir ce qu'elle voulait, même si cela déclencha de nouveau fou rire chez ses amis qui ne s'habituaient toujours pas à la voir agir ainsi.



L'équipe d'aventuriers s'installa ainsi au palais de l'Ouest, et ils passèrent la soirée à se détendre et a festoyer mais le lendemain, Hans et Nerma réclamèrent ce qui leur avait été promis: leurs revanches. Cependant pour Lirinah, il était hors de question que les duels aient lieu dans l'enceinte du palais, y comprit dans celui des jardins. Ils durent donc aménager la zone devant l'entrée de l'enceinte du palais, car il y avait plus de publique que prévu pour ces deux combats. Les serviteurs du palais n'ayant jamais vus Lirinah se battre, leur curiosité les poussa à vouloir assister aux combat, mais avec la permission que Lirinah consentie à leur accorder. Celdan quant à lui, profita de l'occasion de la présence d'un publique pour prendre des paris et se faire un peu d'argent. Mais deux détails surprirent les membres de l'équipe, qui étaient restés en spectateurs pour ces revanches. Le premier fut que les deux duels sembleraient avoir lieu en même temps, car les quatre combattants se faisaient face simultanément. Le deuxième détail fut quant à lui plus dérangeant, car Hans et Nerma venaient de laisser leurs armes à terre, et se préparer à combattre à mains nues, tout en mettant au défi Kendraff et Lirinah d'en faire autant.

  • Il ne faut pas que Kendraff et Lirinah cèdent à la provocation, déclara Edris.

  • Et pourquoi ça? Demanda Télia.

  • En matière de force, Hans et Nerma les surpassent largement, expliqua Edris. Ils seront donc forcément désavantagés dans un combat à mains nues. C'est pour ça qu'Hans et Nerma cherche à les y pousser.

  • Dans ce cas là c'est fichu, commenta Azéris. Lirinah et Kendraff sont du genre à répondre facilement à ce genre de provocation.



Azéris ne s'était pas trompée car Kendraff et Lirinah poussés par l'orgueil et la fierté ne mirent pas longtemps à céder à la provocation. Ils déposèrent leurs armes tout comme leurs adversaires, sous le regard consterné de leurs amis qui n'en revenaient pas de les voir tomber si facilement, dans le piège qui les attendait. Ce fut Adarius qui joua le rôle de l'arbitre, mais seulement pour donner le départ des combats. Il n'y avait qu'une règle qui régissait ces duels: en aucun cas, un des combattants ne pouvait en tuer un autre. Dès le départ, Kendraff fonça droit sur Hans pour porter le premier coup, en décalant son corps légèrement sur le côté, pour que seul son poing renforcé par sa vitesse de course n'entre en contact avec Hans. Hans n'eu pas le temps d'esquiver, et reçu le coup en plein dans le ventre mais il se contenta de sourire en recevant le poing de Kendraff. S'il fut déjà difficile pour Kendraff de blesser Hans avec des épées, pendant le tournoi, dans un combat à mains nues cela le serait encore plus. Cependant, Kendraff avait répondu sans réfléchir à la provocation d'Hans, et il fût trop tard pour lui quand il comprit son erreur car même s'il était plus rapide que son adversaire, il n'avait pas assez de force pour le blesser sans arme, ce qui n'était pas le cas de Hans, qui sonna Kendraff en lui rendant son coup de poing: le guerrier viking se retrouva le souffle coupé quand il reçu le poing de son adversaire dans l'estomac.



De son côté, Lirinah ne fût pas tant désavantagée dans un combat à mains nues, que ne l'avait pensé Edris car elle et Nerma étaient de forces égales. Sans sa lance, Nerma n'avait plus son avantage de porté, même si en force brute elle dépassait Lirinah ce n'était que de peu. Mais Nerma était hargneuse et sauvage dans sa façon de combattre, et frappait instinctivement sur Lirinah qui n'arrivait pas à deviner ses attaques. Mais elle rendit coup pour coup à Nerma, avec la même rage de vaincre et de faire mal que son adversaire. Lirinah frappa en ligne droit de toute ses forces avec un coup de poing, que Nerma esquiva en pivotant de côté, puis bouscula Lirinah d'un puissant coup d'épaule, la faisant tomber au sol. Nerma tenta de frapper de nouveau Lirinah avant que celle-ci ne se relève, mais elle frappa accidentellement Kendraff, qui avait été pousser entre elle et Lirinah par coup de pied de Hans.



Alors que Kendraff prit de plein fouet un coup de pied de Nerma, après en avoir reçu un de Hans, Lirinah en profita pour contre attaquer d'un coup de tête dans celle de Nerma, un coup qui sonna les deux jeunes filles en même temps. Hans fonça alors sur Kendraff encore dérouté par l'accumulation des deux coups de pieds qu'il avait reçu à la suite, mais alors qu'Hans lui envoyait un coup de poing droit dans le visage, Kendraff échappa au coup grâce à Lirinah qui avait reprit ses esprits à temps pour le tirer vers elle, lui évitant de prendre l'attaque d'Hans. Involontairement, les deux duels en se croisant débouchèrent alors sur un combat en équipe.

  • Intéressant, voilà qui pourrait changer l’issue des combat, commenta Télia.

  • Pourquoi ça? Demanda Hexie.

  • Dans un duel en équipe, Kendraff et Lirinah on plus de chance de l'emporter, car ils se connaissent et se comprennent bien mieux que leur adversaires, expliqua Télia.

  • J'ai un doute sur ton pronostique, car Hans et Nerma arrive à travailler en équipe quand ils ne cherchent pas de se concurrencer, même sans le faire exprès la plupart du temps, répondit Rézia. On à pu le constater en Bretagne.



La suite du combat donna vite raison à Rézia, car si Kendraff et Lirinah faisaient un bon duo, Hans et Nerma en se concentrant sur leur cible respective ne se gênaient pas, mais au contraire formaient eux aussi une bonne équipe. L'exemple le plus parlant, qui donna rapidement tort à Télia, fut le moment où l'avantage fut clairement en faveur d'Hans et Nerma. Alors qu'Hans immobilisa Kendraff d'un puissant coup de genoux dans le ventre, Nerma envoya Lirinah s'écraser le dos contre celui de Kendraff à la suite d'un violant coup de pied dans la poitrine. Les deux guerriers vikings tombèrent à genoux au sol, acculés de douleur et de fatigues mais refusant tout de même de renoncer à se battre. Pourtant le combat fut tout de même interrompu, par l'un des quelques nouveaux spectateurs qui venaient de rejoindre la zone de duel: c'était Arkar, le père de Kendraff qui mit fin au combat en s'interposant entre les combattants, frustrés d'être ainsi stoppés.

  • Ce combat n'ira pas plus loin, l'issus en est déjà évidente, déclara Arkar. Inutile de poursuivre, et de vous blesser d'avantage.

  • C'est faux, je peut encore me battre! Insista Kendraff en se relevant avec beaucoup de difficulté.



À peine Kendraff s'était il relevé, que son père lui fit comprendre qu'il était incapable de poursuivre le combat, en poussant son fils avec seulement deux doigts, le déséquilibrant sans mal et le fit tomber en arrière sur le sol. Bien que le combat ai été stoppé, deux vainqueurs en furent tout de même désignés par un arbitrage: Hans et Nerma avaient eu et gagnés leurs revanches. Parmi les personnes nouvellement arrivées sur place, il y avait les parents de Lirinah, qui demandèrent à leur fille une explication concernant le désordre devant leur palais. Après que Lirinah se soit expliqué, elle s'empressa de demander à ses parents la raison de leur absence avant de remarquer une jeune fille blonde d'une quinzaine d'années qui les accompagnée.

  • Nous avons étais, ainsi que les parents de Kendraff, convoqués par la famille royale pour traiter d'une certaine affaire, qui s'est conclue dans notre dos, expliqua Dalna.

  • Ça n'explique pas qui est cette jeune fille, l'interrompit Kendraff qui 'était curieux d'avoir une explication sur ce sujet.

  • À votre place jeune homme, je me contenterais de me taire et d'écouter! S'énerva Boldiv.

  • Tout mes excuses seigneur, mais il semblerait que l'entente entre nous ne soit pas une chose facile, plaisanta Kendraff pour essayer de détendre la discussion.

  • Il va pourtant bien falloir remédier à cela, surtout avec la concession que j'ai accepter de faire, répondit Boldiv

  • De quoi parlez vous père? Demanda Lirinah.

  • Il se trouve, que malgré votre manque d’honnêteté nous avons appris vos récentes fiançailles à toi Kendraff, expliqua Boldiv. Fiançailles dont vous n'avez même pas eu le courage et la décence de nous prévenir, et de nous demander notre avis.



En apprenant cela, Lirinah et Kendraff affichèrent un air inquiet car ils n'avaient aucune idée de la réaction, de leur leurs familles respectives concernant ces fiançailles. Cependant, Boldiv ayant parlé de concession, ils se demandèrent ce que pouvait bien avoir donné la convocation de la famille royale. De plus, bien que Boldiv affiche tout de même un air sévère et sérieux, les parents de Kendraff, et la mère de Lirinah ne semblaient pas montrer la moindre hostilité sur le sujet.

  • Après discussion avec la famille royale, et bien que l'on nous ai clairement inciter à le faire, il fut décidé que tu pourrais avoir le mariage que tu veux, lui annonça Dalna.

  • C'est justement ce qui explique la présence de cette jeune fille ici, ajouta Boldiv. Elle se nomme Hyeldi, et c'est la fille d'un amis à moi, un chef de clan qui est décédé lors de la bataille des Carpates, et dont la femme était morte de maladie il y a quelques années.

  • Hyeldi étant désormais orpheline, nous avons décidés de l'adopter, poursuivit Dalna. Elle sera désormais ta petite sœur, et c'est elle qui prendra ta place dans le contrat de mariage que nous t'avions prévu. Contrairement à toi, elle n'est pas contre ce mariage arrangé, et cela nous évitera de plus un incident diplomatique que tu à faillit provoquer avec vos fiançailles à toi et Kendraff.



En apprenant la bonne nouvelle, Lirinah crue rêver. Non seulement, elle qui avait toujours regrettée d'être fille unique avait désormais une petite sœur, mais le plus important était qu'à partir de ce jour, elle avait enfin obtenue officiellement le droit d'épouser Kendraff. Tout en laissant échapper des larmes de joies, Lirinah fit un geste qu'elle n'avait pas eu depuis des années: elle serra sa mère dans ses bras. Puis elle remercia son père, et les parents de Kendraff, qui en fit autant vis à vis des parents de Lirinah et de ses parents. La suite des événements allaient donc déboucher sur des festivités, qui demandaient cependant de la préparation donc de la patience chez les futurs mariés.

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>

Éditions Sharon Kena


Publicité


Elenya éditions


Éditions Mnémos


Éditions l'Atalante




© Fanfic Fr 2003 - 2017 / Mentions légales