Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Divers


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Les éditions du RIEZ ferment...
 par   - 697 lectures  - Aucun commentaire

C'est fini pour les éditions du Riez. Après une année 2016 difficile, ce début 2017 marque la fin d'une aventure qui aura duré huit ans.

Une grande opération de promotion est organisée jusqu'au 31 mars 2017 pour écouler le stock.
Les derniers fonds récoltés serviront à payer tout le monde.

http://www.editionsduriez.fr/clap-de-fin/

Une cagnotte est également organisée via le site LEETCHI pour ceux qui veulent les aider finacièrement directement.

 

Nouveau défi fanfiction spéciale Saint-Valentin
 par   - 2483 lectures  - Aucun commentaire

Bonsoir,

Me revoilà avec une nouvelle annonce concernant un défi de fanfiction Mentalist spécial Saint-Valentin.

http://mentalistenmanque.forumactif.com/t56-nouveau-defi-fanfiction-speciale-saint-valentin#82

Si cela vous intéresse, merci de poster un commentaire ici. Je rappelle que vous devez vous inscrire.

Bonne soirée.{#[ :D ] Very Happy}


Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Fics-Originales

 > 

Heroic Fantasy

Les aventuriers du Grand-Nord
[Histoire En réécriture]
Auteur: nviek37 Vue: 1472
[Publiée le: 2015-12-06]    [Mise à Jour: 2017-02-17]
G  Signaler Action-Aventure/Heroic Fantasy Commentaires : 41
Description:
Voila une histoire pas comme les autres. Pourquoi? Car bien qu'elle puisse ressembler à d'autres histoire, ou s'en inspirer, elle est le fruit d'une idée originale qui réveille dans la nuit. Une insomnie qui plonge loin dans l'imagination, et qui empêche de dormir. Une histoire qui se déroule dans les rêves la nuit, qui s'y construit. C'est cette histoire qui sera racontée ici. Cependant, bien que cette histoire se situe dans notre monde, et qu'elle utilise des faits et des éléments géographiques, et des peuples de ce monde, il s'agit là d'une fiction, d'une histoire inventée. Il est donc normal, qu'ici beaucoup de faits historiques, géographiques, mythologiques, culturels, et anthropologiques, soient donc modifiés et carrément même falsifiés, de même que le bestiaire qui n'est par forcément prit dans la mythologie de ce monde, car point de défi point d'aventure, tout comme point de héros et point d'aventure. Après ce résumé d'information, il est temps de commencer cette histoire, mais par où commencer ? Ha oui, cette introduction qui commence si bien les contes de fée: il était une fois.... . Il était une fois, un jeune garçon, et une jeune fille, loin dans le nord, dans les pays scandinave, dont la rencontre les aura conduit dans une aventure à travers le monde, une aventure qui commence dans le royaume des vikings.
Crédits:
Il s'agit là d'un essai d'écriture, d'une histoire d'Héroic-Fantasy se déroulant pourtant dans le monde réel. Si vous trouvez dans cette histoire une version de la géographie, et de l'histoire, complètement fausse et falsifiée, ne vous inquiétez pas: c'est tout à fait normal, c'est même ce qui à rendu amusant l'écriture de cette histoire. Je vous laisse donc lire cette histoire, et vous faire votre opinion personnelle sur ce que vous en aurez pensés. Il s'agit là d'une première ébauche, qui sera surement réécrite une fois le tout écrit en format informatique.

Amusez vous, et n'hésitez pas à donner votre avis.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Dernière porte et descente aux enfers

[1922 mots]
Publié le: 2016-07-20Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

Chapitre 34: Dernière porte, et descente aux enfers.



  • Bon, là je croit qu'on ne peut plus reculer, déclara Celdan.

  • En effet, surtout qu'on en a pas le droit puisque c'est la mission qu'on nous a confié, répondit Kendraff.

  • Trêve de discussion, maintenant il faut descendre dans cette caverne, les interrompit Hexie.

  • Mais avant ça, on va préciser un détail! Répliqua Hans en se tournant vers Kendraff, pour l'interpeller. Toi tu as interdiction de mourir, car une fois cette mission finie tu me devras une revanche.

  • Pareil pour toi Lirinah, ajouta Nerma.

  • On s'occupera de ça mais plus tard, et si vous restez également en vie, proposa Lirinah.

  • De plus, ce n'est pas du tout le moment de parler de ça, leur rappela Rézia. Alors avançons maintenant.



Ils entrèrent dans la caverne, dont la première partie leur sembla très courte car ils arrivèrent vite à une galerie, descendant en courbe vers un second niveau. Celui ci était à l'identique du premier niveau, mais en beaucoup plus grand et en beaucoup plus long. De plus, ce second niveau n'était pas désert car ils se retrouvèrent confrontés à une première vague de monstres. Celle ci regroupait des goules, mais aussi des squelettes et des homme-lézards, comme s'ils étaient passés par la troisième porte à cause de la condamnation des deux premières. De plus, ils furent confrontés à un nouveau type d'ennemis qu'ils n'avaient encore jamais rencontrés: des homme-rats.



Les onze aventuriers chargèrent immédiatement la vague d'ennemie, afin d'éviter de se faire déborder, et s'organisèrent avec des rôles bien définis. Ainsi, Hans, Hexie, et Edris occupaient le rôle de bouclier pour leur amis, couverts par Télia et ses flèches. Puis, Nerma et Celdan les deux lanciers de l'équipe s'occupaient d'éliminer les ennemies retenus par la première ligne. Quant aux cinq aventuriers restant, ils avaient la charge de sécuriser les angles de leur formation, tout en enfonçant les flans de la formation adverse. Une fois la vague d'ennemies vaincu, les onze aventuriers recommencèrent à avancer mais un autre problème se présenta alors. Tandis qu'ils s'étaient dégagés un accès vers un troisième niveau, d'innombrables bruits de pas se firent entendre derrière eux. Plusieurs vagues de monstre s'étaient repliés vers la caverne, et dirigeaient vers eux par l'arrière de leur formation. Alors que les ennemies se faisaient de plus en plus proches, Hans se plaça en arrière garde sans prévenir, et s'adressa au reste du groupe:

  • Partez tous devant, je vais m'occuper d'eux!

  • Tu es fou! Répliqua Celdan. Ils sont beaucoup trop nombreux, on ne va pas te laisser seul ici!

  • Rassure toi, il ne sera pas seul car je reste en arrière avec lui!intervint Nerma.

  • Pas question, je ne veux être gêner pendant que je combat! Répondit Hans.

  • Mais bien sûr, tu rêve là surtout que je te parie que j'en éliminerais plus que toi! Insista Nerma.

  • C'est impossible, je vais te prouver que tu as tort! Déclara Hans. Quant à vous autres dégagez d'ici!

  • Très bien puisque vous y tenez tant, mais n'allez pas vous faire tuer si vous voulez vos revanches, leur conseilla Kendraff.



Le reste du groupe s'engagea alors vers le troisième niveau, faisant confiance à Nerma et Hans pour assurer leurs arrières, et se retrouvèrent dans espace immense. Celui-ci composait d'un balcon reliant l'entrée du niveau, à un escalier menant dans le reste de la pièce. Ce balcon était bordé de piliers, derrières lesquels les aventuriers en profitaient pour avancer à couvert. L'ensemble du niveau était éclairé naturellement par plusieurs puits de laves répartis à bonne distance les uns des autres. L'éclairage leur permis de voir une entrée, permettant d'accéder à la prochaine galerie. Cependant, plus d'une centaine de monstres leur barraient la route, ce qui les bloquaient sur place.

  • On ne va pas avoir le choix, je vais attirer leur attention, afin de vous libérer l'accès à la galerie, annonça Celdan.

  • On vient avec toi moi et Hexie, répondit Rézia.

  • Pas question, ce serait idiot d'être plusieurs à prendre ce risque! Répliqua Celdan.

  • Aucun de vous suivra ce plan! Intervint Kendraff. Dès que les monstres vous auront vus, ils vous attaqueront tous en même temps, et ce sera une situation infernale à gérer.

  • C'est justement pour ça que j'irais seul, afin qu'il n'y ai que moi qui soit en danger, expliqua Celdan.

  • C'est justement pour ça que l'on viens avec toi, moi et Rézia! Insista Hexie. Ce n'est pas négociable, quant à vous autres on vous fait confiance pour la suite.



Malgré l'opposition émise par le reste de l'équipe, Celdan, Rézia et Hexie sautèrent du balcon pour retomber devant la centaine de monstre, puis ils se mirent à courir dans la direction opposé à l'entrée de la galerie. Comme ils l'avaient espérés, leur plan fonctionna à la perfection car tout les ennemies, présent dans la pièce, se lancèrent à leur poursuite. Les six aventuriers restant, bien qu'étant contre cette idée, descendirent à leur tour du balcon, et ils s'engagèrent dans la galerie dont l'accès avait était libéré.

Cependant, lorsqu'ils arrivèrent à la fin de la galerie ce fut pour découvrir qu'ils n'étaient pas au bout de leur peine, car cette galerie débouchait sur une nouvelle salle, elle aussi occupée par de nombreux ennemies. Mais ceux ci étaient différent, et leurs apparences rappela aux aventuriers un détail dont ils n'avaient pas cherchés d'explication plus tôt: ils ressemblaient aux créatures étranges gravé sur les deux autres portes. Ces créatures étaient difformes, avec des cornes et des écailles leur donnant une peau rougeâtre. Ils avaient aussi une position et une forme humanoïde, ainsi que des armes et des armures. Ces créatures n'étaient pas connues, sauf dans les légendes et les mythes car cela faisait un millier d'années que personne n'en n'avait vue: c'était des démons.

  • Alors là, soit c'est une blague soit on est vraiment mal, commenta Edris.

  • Des démons? S'étonna Adarius. J'ai toujours pensé que ce n'était que des histoires, que me racontait mon grand père pour me faire peur.

  • Ton grand père m'a l'air bien renseigné, répondit Kendraff. D'abord les goules, et maintenant ça.

  • C'est vrais que je vous ne l'avais pas dit, mais mon grand père était un célèbre aventurier quand il était jeune, avoua Adarius. C'est le seul sénateur de Rome, qui ai accédé à cette fonction sans être passé par la carrière militaire comme l'exige normalement la loi romaine. D'ailleurs vous l'avez tous déjà vue, c'est lui qui avait annoncé le tournoi au Colisée de Rome.

  • Le vieux sénateur du Colisée? Demanda Télia. Et il ne t'aurait pas donné le meilleur moyen de vaincre des démons? Cela n'aurait pas une mauvaise idée.

  • Il m'avait dit que les démons étaient très hiérarchisés, expliqua Adarius. Il n'obéissent qu'au plus fort d'entre eux, donc il suffirait d'en abattre le chef pour disperser les autres. Il m'a aussi dit que la dernière fois que des démons étaient apparut, c'était il y a un millier d'années et ils avaient presque entièrement détruits les premières civilisations de Grèce.

  • C'est d'ailleurs pour ça que peut d'information sur la Grèce, datant de plus de 900 ans sont disponibles, ajouta Edris. C'est justement pour ça qu'on pensait que les démons n'étaient qu'une légende.

  • Sauf que pour atteindre leur chef, il faudra d'abord vaincre ceux là, rappela Azéris.

  • Par forcément, répliqua Edris. Il suffirait que deux d'entre nous aillent tuer leur chef, pendant que les autres leur ouvriront la voie.

  • Pas question! Protesta Lirinah. J'en ai assez de devoir laisser des amis seuls face au danger.

  • On à pas le choix, si on reste tous contre les démons, on en finira jamais, insista Edris.



Les aventuriers allaient donc de nouveau procéder à une séparation, mais afin de savoir qui irait tuer le chef des démons, ils procédèrent à un tirage au sort, car les six aventuriers étaient de force égale, donc chacun d'eux pouvaient assurer l'un des deux groupes. Ce tirage au sort avait tout deux même un goût de revanche pour Kendraff et Lirinah, car cette fois-ci c'est à eux deux qu'il profita. Ce fut Kendraff et Lirinah qui par le jeu de la courte paille, furent désignés pour aller tuer le chef des démons. Mais Lirinah y vue aussi une ironie du destin, car même si Kendraff ne semblait pas s'en souvenir, ce jour ci était la date où ils s'étaient rencontrés pour la première fois, il y a maintenant huit ans. S'ils venaient à mourir ici, cette destiné commune commencé huit ans plus tôt, ils la finiraient ensemble côte à côte. Tandis que la nostalgie s'emparait de Lirinah, ses amis venaient de charger dans les rangs des démons, et ils réussirent à les séparer en deux groupes, lui ouvrant ainsi la voie à elle et Kendraff.



Lorsque les deux aventuriers passèrent dans la galerie suivante, les quatre autres se replièrent sur l'entrée de la galerie, afin de bloquer toute tentative de poursuite de la part des démons. Tandis qu'ils courraient tout les deux dans la galerie, à une vingtaine de mètre de la fin de celle-ci, sans la prévenir Kendraff attrapa Lirinah par la taille et l'embrassa avec tendresse. Quand Lirinah eu passée le choc de la surprise, elle demanda alors une explication à Kendraff:

  • Désolé, mais c'est peu être la dernière fois que j'avait l'occasion de faire ça, expliqua Kendraff.

  • J'espère bien que ce ne sera pas la dernière, je n'ai pas l'intention de mourir ici, répondit Lirinah.

  • Tu sais, les premières fois où l'on s'est rencontré je ne t'appréciait pas vraiment, lui avoua Kendraff.

  • Je le savais déjà ça, répliqua Lirinah.

  • Mais le temps à si vite passé, et je me suis beaucoup attaché à toi, poursuivit Kendraff. Et aujourd'hui je n'imagine plus passer ma vie sans toi.

  • Que veux tu dire? S'étonna Lirinah. Tu crois vraiment que c'est le moment de parler de ça?

  • Oui, ça ne peut pas attendre car je doit te dire une chose avant d'affronter ce qui nous attend, déclara Kendraff. Si on s'en sort vivant, tu accepterais de lier définitivement ton destin au mien?

  • Bien sûr que je le veux! Répondit Lirinah sans réfléchir une seule seconde. Mais maintenant que tu as dit ça, tu n'as plus le droit de mourir, je te l'interdit!



Pour finir, Lirinah se jeta dans les bras de Kendraff, et lui rendit son baiser. Bien qu'au bout de la galerie une mort potentielle puisse les attendre, autant que la victoire, Lirinah était comblée de bonheur lorsqu'elle se prépara au combat final. S'ils ressortaient gagnant du combat, Lirinah savait désormais qu'elle gagnerait bien plus que la réussite de leur mission. C'est donc avec l'intention de réussir et d'en ressortir vivant, que les deux aventuriers franchirent le reste de la galerie, et l'entrée de la salle où les attendait leur dernier ennemie, et la dernière porte.

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>

Éditions Sharon Kena


Publicité


Elenya éditions


Éditions Mnémos


Éditions l'Atalante




© Fanfic Fr 2003 - 2017 / Mentions légales