Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Divers


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Les éditions du RIEZ ferment...
 par   - 659 lectures  - Aucun commentaire

C'est fini pour les éditions du Riez. Après une année 2016 difficile, ce début 2017 marque la fin d'une aventure qui aura duré huit ans.

Une grande opération de promotion est organisée jusqu'au 31 mars 2017 pour écouler le stock.
Les derniers fonds récoltés serviront à payer tout le monde.

http://www.editionsduriez.fr/clap-de-fin/

Une cagnotte est également organisée via le site LEETCHI pour ceux qui veulent les aider finacièrement directement.

 

Nouveau défi fanfiction spéciale Saint-Valentin
 par   - 2440 lectures  - Aucun commentaire

Bonsoir,

Me revoilà avec une nouvelle annonce concernant un défi de fanfiction Mentalist spécial Saint-Valentin.

http://mentalistenmanque.forumactif.com/t56-nouveau-defi-fanfiction-speciale-saint-valentin#82

Si cela vous intéresse, merci de poster un commentaire ici. Je rappelle que vous devez vous inscrire.

Bonne soirée.{#[ :D ] Very Happy}


Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Fics-Originales

 > 

Heroic Fantasy

Les aventuriers du Grand-Nord
[Histoire En réécriture]
Auteur: nviek37 Vue: 1466
[Publiée le: 2015-12-06]    [Mise à Jour: 2017-02-17]
G  Signaler Action-Aventure/Heroic Fantasy Commentaires : 41
Description:
Voila une histoire pas comme les autres. Pourquoi? Car bien qu'elle puisse ressembler à d'autres histoire, ou s'en inspirer, elle est le fruit d'une idée originale qui réveille dans la nuit. Une insomnie qui plonge loin dans l'imagination, et qui empêche de dormir. Une histoire qui se déroule dans les rêves la nuit, qui s'y construit. C'est cette histoire qui sera racontée ici. Cependant, bien que cette histoire se situe dans notre monde, et qu'elle utilise des faits et des éléments géographiques, et des peuples de ce monde, il s'agit là d'une fiction, d'une histoire inventée. Il est donc normal, qu'ici beaucoup de faits historiques, géographiques, mythologiques, culturels, et anthropologiques, soient donc modifiés et carrément même falsifiés, de même que le bestiaire qui n'est par forcément prit dans la mythologie de ce monde, car point de défi point d'aventure, tout comme point de héros et point d'aventure. Après ce résumé d'information, il est temps de commencer cette histoire, mais par où commencer ? Ha oui, cette introduction qui commence si bien les contes de fée: il était une fois.... . Il était une fois, un jeune garçon, et une jeune fille, loin dans le nord, dans les pays scandinave, dont la rencontre les aura conduit dans une aventure à travers le monde, une aventure qui commence dans le royaume des vikings.
Crédits:
Il s'agit là d'un essai d'écriture, d'une histoire d'Héroic-Fantasy se déroulant pourtant dans le monde réel. Si vous trouvez dans cette histoire une version de la géographie, et de l'histoire, complètement fausse et falsifiée, ne vous inquiétez pas: c'est tout à fait normal, c'est même ce qui à rendu amusant l'écriture de cette histoire. Je vous laisse donc lire cette histoire, et vous faire votre opinion personnelle sur ce que vous en aurez pensés. Il s'agit là d'une première ébauche, qui sera surement réécrite une fois le tout écrit en format informatique.

Amusez vous, et n'hésitez pas à donner votre avis.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Mission morbide et révélation

[1849 mots]
Publié le: 2016-02-09Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

Chapitre 20: Mission morbide et révélation.



Les trois aventurières entrée dans la vallée, la chasse pouvait commencer. Bien qu'il leur fut facile de se repérer dans la vallée, qui se présenté comme un seul et unique chemin, celui n'en restait pas moins long et large, s'étendant sur dizaine kilomètres. Lors des deux premiers kilomètres, les aventurières ne rencontrèrent pas la moindre présence, comme prévu par le plan établit par le capitaine des éclaireurs. Lirinah et Azéris marchaient en devant tandis, que Télia marchait légèrement en retrait pour les couvrir avec ses flèches. Cependant, leur plan avait un imprévu: seul les squelettes s'étaient massés à l'entrée de la vallée, et les momies occupaient toujours les lieux. Minces et couverte de bandelettes, les momies portaient pour seules armes des faucilles rouillé par le temps, mais cela restait tout de même des armes.

  • Pourquoi il y a toute ces momies? Demanda Télia.

  • C'est vrais, normalement la vallée aurait du être déserte, ajouta Lirinah.

  • Je pense que cela ne peut signifier qu'une chose, les momies n'ont aucun lien avec cette armée de squelettes, répondit Azéris.

  • Comment ça, aucun lien? Insista Télia.

  • Il y a toujours eu des momies dans cette vallée, cependant les squelettes sont apparus récement, expliqua Azéris. Si les momies n'ont pas suivies les squelettes, cela prouve que l'origine des squelettes est étrangèrent aux momies.

  • Donc là on est mal, résuma Lirinah. Ça veut dire qu'on va devoir affronter toute les momies que l'on va croiser en chemin.

  • J'en ai bien peur, approuva Azéris. Préparez vous à vous battre régulièrement jusuq'à notre cible.

  • On est peut être que trois, mais c'est pas un problème car on est habitués à se battre, rappela Télia.

  • Peut être, mais il n'était pas prévu qu'on affronte des momies en chemin, répliqua Azéris. On ne sait rien de notre cible, et des combats supplémentaires pourraient nous handicaper.

  • Dans ce cas là, on aura juste à demander un supplément sur la récompense, ironisa Télia.

  • Puisque cela ne vous inquiète pas plus que ça, il ne nous reste plus qu'à passer en force, et espérer que ce ne sera pas une erreur, proposa Azéris.

  • Avec plaisir, ça va être un carnage de bandelette, plaisanta Lirinah.



Profitant de l'effet de surprise, ainsi que d'une forte monté d'adrénaline, les trois aventurières attaquèrent un premier groupe de momie qui était sur leur chemin. Voulant éconnomiser ses flèches pour leur objectif principal, Télia prit part elle aussi au corp à corp, et les trois aventurières tranchèrent la quizaine de momies face à elles. Les momies étant des adversaires très lentes, les trois aventurières sortirent facilement gagantes du combats, n'ayant que quelques égratignures à déplorer. Elles poursuivirent leur chemin sur deux kilomètres, avant d'être contraintes d'affronter un nouveau groupe de momie qui leur barrées la route. Ce coup ci, elles n'eurent plus l'effet de surprise de leur côté, mais elles étaient toujours plus rapides que les momies: elles attaquèrent les momies de front, au centre du groupe, puis les dispersèrent pour les mettres en piece plus facilment. Peu blessées mais légèrement fatiguées, les trois aventurières se reposèrent quelques minutes avant de poursuivre leur chemin, conciente qu'un ennemi plus dangereux les attendrait au bout de la vallée.



Azéris, Télia, et Lirinah avaient parcourues trois kilomètres de plus dans la vallée, lorsqu'elles tombèrent à nouveau sur un nouveau groupe de momies, plus nombreux cette fois ci. Le combat dura plus longtemps, le nombre de momies ayant augmenté, et les trois aventurières eurent besoin d'un peu plus de temps pour reprendre leur souffle. Elles continuèrent leur chemin sur quatre kilomètres, puis apperçurent enfin leur cible. Cependant, elles étaient surprise de voir ce qu'elles devraient affronter, car elles n'avaient pas imaginées un tel sénario: la créature qui commandait les légions de squelettes n'était autre qu'une liche, qui était réstait en retrait monté sur un scorpion de cinq mètres de haut. Elles se s'allongèrent à plat ventre, à couvert d'une dune de sable pour observer leur ennemi, accompagnées des commentaires de Lirinah qui n'appréciait pas le sable:

  • C'est horrible, j'ai du sable dans ma tunique et mes bottes!

  • Chut! Répliqua Azéris. On doit rester discrète le temps de trouver un plan d'action.

  • Ça reste quand même déagréable comme situation, insista Lirinah à voix basse.

  • Quand tu auras fini de râler, tu pourras peut être faire le point avec, histoire d'être constructive, repondit sèchement Azéris.

  • Pour faire simple, on a une liche qui est perchée sur un scorpion de cinq mètres de haut, résuma Télia pour interrompre la dispute de ses deux équipières. Il faudrait mieux pour nous ne pas l'approcher sans l'avoir affaiblit avant.

  • La solution la plus simple serait que tu t'en occupe avec tes flèches, suggéra Azéris. Nous on te protège des éventuels squelettes qui pourraient arriver.

  • Comment des squelettes pourraient arriver jusqu'ici aussi vite? S'étonna Lirinah.

  • Les liches sont connues pour être capable de réanimer des cadavres, donc on peut se retrouver avec des squelettes sur le dos très vite, expliqua Azéris.

  • J'espère que ça n'arrivera pas, je pense pas avoir assez de flèche pour retenir et affaiblir le scorpion très longtemps, répondit Télia.

  • À moins d'un meilleur plan, on va devoir tenter notre chance avec ça, résuma Azéris.



Télia commença par décocher deux flèches de suite en direction du scorpion, qui les reçu dans le corp mais n'en fut que légèrement blessé, car sa peau était très résistante. Le scorpion fonça alors en direction des trois aventurières, tandis que Télia continuait de lui tirer dessus sans plus de succès. De plus, elle devait trouver un moyen de le retenir le plus longtemps possible, avec ses flèches car comme le redoutaient les trois aventurières, la liche avait fait venir des squelettes à leur rever, ce qui empêchait Azéris et Lirinah d'appuyer leur équipière temporairement. Télia essaya de changer de stratégie en visant la liche, elle tira trois flèches dont la dernière fini par atteindre la liche en pleine tête. Dès que la liche mourrue, les squelettes arrêtes d'apparaître ce qui permis Lirinah, et Azéris d'écraser les derniers qui restaient. Cependant, leur plus gros problème n'était ni la liche, ni les squelettes, mais le scorpion gigantesque qui se trouvait désormais face à elles.



Azéris et Lirinah partirent chacune d'un coté, tandis que Télia tira ses dernières flèches dans l'abdomène du scorpion, sans réussir à le blesser d'avantage. Lirinah entailla la deuxième patte du scorpion sur le côté droit, et Azéris la troisième sur le côté gauche. Télia dégaina son épée, et plongea sous le scorpion afin d'éviter le coup de pince que celui ci tenta de lui porter, et lui planta son épée dans le ventre: le scorpion fut secoué par la blessure, mais Télia ne réussi pas à touche le moindre point vital du scorpion. Arrivée derrière le scorpion, Lirinah esquiva de juste le dard du scorpion qui plongeait sur elle, et alla se planter dans le sable. Profitant de cette opportunité, Azéris bondit et trancha d'un coup sec, et vertical le dard du scorpion, éliminant tout menace à l'arrière.



Privé de son dard, le scorpion se retourna et projeta à grand coup de pinces Azéris, et Lirinah sur plusieurs mêtres, mais Télia qui avait réussi à rester sous le scorpion, lui planta son épée par dessous la tête: cette fois ci, elle vennait de toucher un point décisif. Elle s'écarta rapidement du scorpion, tandis qu'il s'éffondrait au sol, son sang coulant sur le sable. Le scorpion ayant rendu l'âme, et la liche étant morte, leur mission était enfin terminé. Lirinah et Azéris s'étaient relevées du choque violant qu'elles avaient reçut, mais elles avaient encore le souffle difficile quand elles furent revenues à côté de Télia. Sur le chemin du retour vers le poste de garde, les trois aventurières en profitèrent pour faire le bilan de leur combat:

  • C'est enfin fini, la grosse bête est morte et on est miraculeusement toujours en vie, résuma Télia épuisée.

  • J'ai cru que j'allai y passer quand j'ai reçu ce coup de pince, répondit Lirinah. Pendant quelques seconde je n'arrivai plus à respirer.

  • Moi aussi, ajouta Azéris. Mais au final, on à réussi à s'en sortir.

  • Vivement que l'on rentre, je crois qu'on a toute les trois besoin de repos, suggéra Télia.



Lorsqu'elles arrivèrent au poste de garde, la bataille était finie avec la victoire de l'armée égyptienne, bien que qu'une centaine de mort soit à déplorer. Bien que les trois aventurières furent pressées de rentrer à Alexandrie, elles furent à leur grande surprise retenues plus longtemps au poste de garde: un prêtre du temple d'Anubis était venu au poste de garde pendant leur absence, avec un message à leur délivrer. Azéris qui avait déjà eu affaire plusieurs fois à ce prêtre, l'interpella sur sa présence sur les lieux:

  • Que peut bien signifier votre présence ici?

  • Je suis ici pour vous informer qu'il vous faut rejoindre Rome au plus vite, et cela vaut pour vous trois, répondit le prêtre.

  • Pourquoi toute les trois? Demanda Azéris. Je ne peut pas quitter l'Egypte, suis au service de la protection de la reine, sauf si elle me donne une autre mission.

  • Cela concerne tout les aventuriers, vous y comprit mesdemoiselles, expliqua le prêtre. Tout les prêtres et oracles rassemblent autant d'aventurier que possible à Rome. Mais vous en saurez plus en allant là bas directement.

  • Vos prédictions ont toujours été justes, je vous fait donc confiance pour celle ci aussi, répondit Azéris.



Azéris rapporta les paroles du prêtre à ses deux équipières, qui ne parlaient pas l'égyptien, tandis que toute les trois rentraient à Alexandrie. Elles arrivèrent tard le soir, et séjournèrent au palais où Azéris avait ses propres quartiers. Bien qu'épuisée, Lirinah ne trouva pas toute de suite le sommeil, car les paroles du prêtre occupaient pleinement sont esprit: si un grand nombre d'aventurier se regroupait à Rome, alors elle n'avait aucun doute que c'était là l'occasion pour elle de pouvoir enfin retrouver Kendraff. Après tout ce temps, elle pourrait enfin le revoir, mais le seul moyen pour elle d'en être sur c'était de le chercher à Rome. Le lendemain matin, les trois aventurières firent leur rapport à la reine, qui les récompensa chacun d'une bourse de deux milles sesterces, une monnaie utilisée dans le monde romain, ce qui voulait dire que la reine était informée de la prédiction que le prêtre avait rapporté aux trois aventurières. Azéris comprit aussi, par cette récompense, qu'elle avait l'accord de la reine pour partirent à Rome, avec ses deux équipières. C'est ainsi que les trois aventurières se rendirent au port d'Alexandrie, où elles prirent la mer en direction de Rome.

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>

Éditions Sharon Kena


Publicité


Elenya éditions


Éditions Mnémos


Éditions l'Atalante




© Fanfic Fr 2003 - 2017 / Mentions légales