Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Divers


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Les éditions du RIEZ ferment...
 par   - 659 lectures  - Aucun commentaire

C'est fini pour les éditions du Riez. Après une année 2016 difficile, ce début 2017 marque la fin d'une aventure qui aura duré huit ans.

Une grande opération de promotion est organisée jusqu'au 31 mars 2017 pour écouler le stock.
Les derniers fonds récoltés serviront à payer tout le monde.

http://www.editionsduriez.fr/clap-de-fin/

Une cagnotte est également organisée via le site LEETCHI pour ceux qui veulent les aider finacièrement directement.

 

Nouveau défi fanfiction spéciale Saint-Valentin
 par   - 2440 lectures  - Aucun commentaire

Bonsoir,

Me revoilà avec une nouvelle annonce concernant un défi de fanfiction Mentalist spécial Saint-Valentin.

http://mentalistenmanque.forumactif.com/t56-nouveau-defi-fanfiction-speciale-saint-valentin#82

Si cela vous intéresse, merci de poster un commentaire ici. Je rappelle que vous devez vous inscrire.

Bonne soirée.{#[ :D ] Very Happy}


Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Fics-Originales

 > 

Heroic Fantasy

Les aventuriers du Grand-Nord
[Histoire En réécriture]
Auteur: nviek37 Vue: 1443
[Publiée le: 2015-12-06]    [Mise à Jour: 2017-02-17]
G  Signaler Action-Aventure/Heroic Fantasy Commentaires : 41
Description:
Voila une histoire pas comme les autres. Pourquoi? Car bien qu'elle puisse ressembler à d'autres histoire, ou s'en inspirer, elle est le fruit d'une idée originale qui réveille dans la nuit. Une insomnie qui plonge loin dans l'imagination, et qui empêche de dormir. Une histoire qui se déroule dans les rêves la nuit, qui s'y construit. C'est cette histoire qui sera racontée ici. Cependant, bien que cette histoire se situe dans notre monde, et qu'elle utilise des faits et des éléments géographiques, et des peuples de ce monde, il s'agit là d'une fiction, d'une histoire inventée. Il est donc normal, qu'ici beaucoup de faits historiques, géographiques, mythologiques, culturels, et anthropologiques, soient donc modifiés et carrément même falsifiés, de même que le bestiaire qui n'est par forcément prit dans la mythologie de ce monde, car point de défi point d'aventure, tout comme point de héros et point d'aventure. Après ce résumé d'information, il est temps de commencer cette histoire, mais par où commencer ? Ha oui, cette introduction qui commence si bien les contes de fée: il était une fois.... . Il était une fois, un jeune garçon, et une jeune fille, loin dans le nord, dans les pays scandinave, dont la rencontre les aura conduit dans une aventure à travers le monde, une aventure qui commence dans le royaume des vikings.
Crédits:
Il s'agit là d'un essai d'écriture, d'une histoire d'Héroic-Fantasy se déroulant pourtant dans le monde réel. Si vous trouvez dans cette histoire une version de la géographie, et de l'histoire, complètement fausse et falsifiée, ne vous inquiétez pas: c'est tout à fait normal, c'est même ce qui à rendu amusant l'écriture de cette histoire. Je vous laisse donc lire cette histoire, et vous faire votre opinion personnelle sur ce que vous en aurez pensés. Il s'agit là d'une première ébauche, qui sera surement réécrite une fois le tout écrit en format informatique.

Amusez vous, et n'hésitez pas à donner votre avis.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Bataille et infiltration.

[2417 mots]
Publié le: 2016-01-07Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

Chapitre 16: Bataille et infiltration.



Télia et Lirinah sortirent de l'auberge, équipées et armes à la mains et prêtes à combattre: arc et flèche pour Télia, et épées et dagues pour Lirinah. Elles qui recherchaient l'une comme l'autre de l'aventure, elles se retrouvèrent embarquées au milieux d'un véritable champ de bataille. Les feux de veille du village allumés, elles purent constater que les rumeurs étaient vrais: des lézards à tailles et à formes humaines avaient envahis le village. Le peu de soldats que comptait encore la garnison, avait été déployé dans le village, combattant en sous nombre pour repousser les homme-lézards et protéger les villageois. Face à son premier véritable combat, Lirinah fut figée de surprise par ce qu'elle voyait, jusqu'à ce que Télia la sorte de ses pensées:

  • Liry qu'est ce que tu fait! Ne reste pas planté là, on à du boulot.

  • Désolé, j'étais juste surprise par les événements, répondit Lirinah.

  • Mais maintenant il faut se bouger, c'est l'occasion de faire nos preuves en aidant la garnison, répliqua Télia.

  • Je te suis, ces monstres vont regrettés d'être venus! S'exclama Lirinah.



Lirinah et Télia de dirigèrent vers l'entrée Nord du village, d'où arrivaient les homme-lézards, tout en éliminant les adversaires qui se trouvaient sur leur passage. Tandis que Télia tirait flèche sur flèche, Lirinah s'occupait des homme-lézards qui s'approchaient trop près d'elle et Télia, avec force, dextérité et rapidité. Cette première bataille permit à Lirinah de constater une chose, c'est que l'entraînement que lui avait fait suivre avait porté ses fruits: elle était bien meilleur que tout les ennemis qu'elle écrasait sur son chemin. Arrivées à l'entrée Nord, Télia et Lirinah remarquèrent que la garnison s'était également rendu sur place. Elles se dépêchèrent alors de chercher le commandant de la garnison, mais celui ci fut surprit de voir qui lui venait en renfort:

  • Mais enfin qui êtes vous?

  • Je suis Télia!

  • Et moi Liry, ajouta Lirinah. On est venus louer nos services de guerrières.

  • Quelle poisse! Répliqua le commandant. J'ai besoin de renfort, et on m'envoie des gamines qui veulent jouer les héroïnes.

  • Pour l'instant, les deux gamines s'en sortent mieux que vos hommes! S'énerva Télia.

  • On verra ce qu'on peut faire de vous plus tard, répondit le commandant. Pour l'instant essayez de vous rendre utiles, et de ne pas nous déranger les morveuses!

  • Sale goujat! Hurla Lirinah. Vous allez voir de quoi on est capable!



Énervé par les paroles du commandant, Lirinah et Télia se jetèrent dans la mêlée, afin de se défouler sur les homme-lézards. Lirinah remarqua que Télia avait laissée tomber son arc, et ses flèches, pour combattre au corps à corps avec son épée. Bien qu'en sous nombre, la garnison mieux équipée, et mieux organisée résista aux homme-lézards. De plus, la présence de Télia et Lirinah dans la bataille aida beaucoup, à faire pencher l'issue de la bataille en faveur des défenseur du village. Au bout de quelques heures d'affrontement, la bataille prit fin avec la fuite des quelques homme-lézards encore en vies.



L'obscurité de la nuit, et les blessures subies par les soldats de la garnison, rendit toute poursuite impossible. Il fallut donc au défenseur, attendre le levé du jour pour mettre une stratégie en place. Malgré ses préjugés, le commandant remercia Télia et Lirinah pour leur aide dans la bataille. Le lendemain au camp de la garnison, le commandant reçu poliment les deux aventurières, et leur parla du plan qu'il avait décidé:

  • Je vous remercie de votre présence ici, et une nouvelle fois pour votre aide d'hier.

  • Mais de rien, après tout nous sommes venus ici pour ça, déclara Lirinah.

  • C'est ce que m'a expliqué le maire, quand il est passé me voir ce matin, répondit le commandant.

  • Et donc, vous avez réfléchis à la possibilité de nous engager? Insista Lirinah.

  • Oui, j'y ai justement pensé en vous voyant combattre hier soir, expliqua le commandant. C'est pour ça que je tenais à vous voir aujourd'hui.

  • Vous avez un plan en tête? Demanda Télia.

  • Oui, mes hommes ne sont pas en état de mener ces recherches, et les renforts ne sont pas encore là, donc nous devons rester ici défendre le village, expliqua le commandant.

  • Et quelle sera notre mission à nous? Demanda Lirinah.

  • Pouvez vous trouver le repère des homme-lézards, et en finir avec eux, proposa le commandant.

  • Bien sûr, comme on vous l'a expliqué nous sommes venus pour ce type de quête, répondit Télia.

  • Si tout est réglé, je vous laisse le soin d'enquêter comme bon vous semblera, déclara le commandant. Je vous demanderais juste de commencer le plus tôt possible.

  • Et pour la récompense? Répliqua Lirinah.

  • J'imagine que c'est vôtre première quête, répondit le commandant. J'ai l'habitude des aventuriers, le contrat sera le même que pour eux:vous aurez la récompense en fin de mission. Je vous assure qu'elle sera à la hauteur du danger.

  • Très bien, nous allons commencer tout de suite alors, annonça Télia.



Après avoir lues et signées leur contra avec le commandant, Télia et Lirinah repartirent à l'auberge, afin de se préparer pour leur mission. Puis elles se rendirent à l’armurerie du village, afin de refaire de stock de flèche de Télia, puis firent le plein de provisions pour la durée de leur enquête. Elles décidèrent ensuite de commencer leurs recherches, à partir de l'entrée Nord du village car c'était par elle, qu'étaient arrivés les homme-lézards. En se basant sur la nature de leurs ennemies, elles cherchaient une zone rocheuse, pouvant accueillir une grande quantité d’individus. Télia et Lirinah eurent l'idée de pousser leur enquête vers une falaise, sur la côte à quelques Kilomètres du village.



La hauteur et la largeur de cette falaise, offrait toute les conditions nécessaire à une base souterraine. Mais pour confirmer cette théorie, les deux aventurières devaient en trouvé l'entrée, qui devait sûrement se cacher dans les environs: si personnes n'avait pensé à l'idée d'une base sous terre, c'est que cette entrée devait être très bien camouflée. La journée arrivant à sa fin, Lirinah et Télia n'ayant toujours rien trouvées, durent chercher un lieu pour passer la nuit et reprendre leur enquête le lendemain. Ayant aperçues un phare abandonné sur la côte, elles décidèrent d'y passer la nuit: de ce phare, elles pouvaient voir tout ce qui se passait sur la falaise. Ne pouvant mener leurs recherches de nuit, Lirinah et Télia mirent à profit la soirée, afin d'établir un plan pour le lendemain:

  • Tu pense qu'on cherche au bon endroit? S'inquiéta Lirinah. On rien trouvé par ici.

  • Pourtant, cette zone est le meilleur endroit pour établir un base sous terre, répondit Télia.

  • Mais à part ce phare il n'y a rien par ici, insista Lirinah.

  • Le phare! S'écria Télia.

  • Non ma ça va pas de crier comme ça! Répliqua Lirinah surprise.

  • L'entrée est sûrement relié au phare, lui expliqua Télia. C'est logique comme cachette, personne n'aurait l'idée de fouiller un phare abandonné.

  • Bien vue, mais il faut encore trouver un passage dans ce phare, qui pourrait le confirmer, répondit Lirinah.

  • Il serait plus prudent de le faire demain matin, suggéra Télia. Si on trouve l'entrée, on devra encore combattre par la suite.

  • On ferait mieux de dormir en haut, on ne sera pas vue par les homme-lézards qui pourraient passer dans la nuit, proposa Lirinah.

  • Mais par prudence, il vaudrait mieux dormir à tour de rôle, répliqua Télia.

  • D'accord, je prend le premier tour de veille, répondit Lirinah tandis qu'elles montaient en haut du phare.



Une fois installé à l'étage, elles allumèrent quelques torches, afin de s'éclairer pour veiller la nuit tout en restant discrètes. Une fois la nuit passée, les deux aventurières commencèrent, dès l'aube à chercher un passage secret dans le phare. Elle finirent par le trouver accidentellement, quand Télia voulue s'appuyer contre un mur sous l'escalier du phare: celui ci était faut, elle Télia tomba à la renverse quand il pivota.

  • Ma chère Télia, je doit admettre que tu as du style, pour faire les grandes découvertes, plaisanta Lirinah en se tordant de rire.

  • Plutôt que de rire, tu pourrais m'aider à me relever! Répliqua Télia.

  • Désolé, mais avoue que la situation était à mourir de rire, insista Lirinah en aidant Télia à se relever. En tout cas, bravos tu as trouvé l'entrée.

  • Merci mais quand tu auras fini de rigoler, on pourra peut être descendre cet escalier, suggéra Télia.

  • On y va, te vexe pas pour si peu, répondit Lirinah.

  • Je ne suis pas vexé! Répliqua Télia.



Télia et Lirinah s'engagèrent dans l'escalier, qui descendait sous le phare, et dont la présence d'éclairage confirmait la présence de vie sous terre. Arrivée en bas de l'escalier, Télia et Lirinah explorairent une succession de couloir, mais avec discretion pour ne pas être repérées ce qui ralentissait leur progression. Elles finirent par arriver devant une salle, très peu occupée: pour les deux aventurières, il était évident que plusieurs salles étaient réparties sous la falaise. Cependant, l'organisation de lieux les forçait à traverser une salle, et y combattre pour acceder à la suivante.



Afin de réduire, les risques d'être repérées dès la première salle, Télia et Lirinah attaquèrent les homme-lézards sans attendre, profitant de l'effet de surprise. Télia décocha plusieurs flèches, et Lirinah trancha avec célérité ceux qui avaient échapés aux flèches. Elles poursuivirent leur expédition dans la deuxième salle, qui faisait office d'armurie, bien mieux gardé ce qui leur pris plus de temps à la vidées de tout les ennemies. Bien que jusqu'à présent, la chance fut de leur côté, à la troisième salle elles finirent par être repérées. Cette troisième salle faisait office de salle commune, réliée à de nombreuses petites salles servant de dortoirs. Alors que le combat s'était engagé, de nombreux adversaires arrivèrent de ces dortoirs, encerclant les deux aventurières.



Les assaillants venant de partout, Télia ne pouvait pas tirer à l'arc car Lirinah, ne pouvait pas courvrir seule toute la zone au corps à corps: elle fut donc obligée de combattre à l'épée. Malgré leur habilité au combat, elles ne pouvaient esquiver toutes les attaques, et reçurent plusieurs blessures lors de la confrontation. À la fin de la bataille, elles en ressortirent avec plusieurs entailles aux bras, et aux jambes, ainsi qu'une coupurent sur la joue gauche pour Télia, et une coupure à l'arcade droite pour Lirinah. Elles eurent besoin d'un long moment de repos, d'une quinzaine de minutes, avant de s'attaquer à la dernière salle: celle de commandement. Le couloir qui relié la troisème et la dernière salle était gardé contrairement aux autres couloirs. La traversé du couloir donna un aperçut de ce qui attendait les deux guerrières: l'élite de homme-lézards semblait être regroupée autour de leur chef. Bien que devant affronter le plus dur alors qu'elles étaient épuisées, Télia et Lirinah rassemblèrent leur courage pour finirent leur mission.

  • Une dernière volonté, avant d'en finir? Demanda Lirinah.

  • Oui, ne meurt pas Liry, répondit Télia.

  • Toi aussi, ajouta Lirinah.



À peine avaient elles ouvert la porte de la salle, que Télia et Lirinah se jetèrent dans la mêlée, ne laissant pas le temps à leur adversaires de s'organiser. Bien que leur cible prioritaire était le chef des homme-lézards, elles furent obligées d'éliminer tout les occupant de la salle, afin de l'atteindre car celui-ci restait en retrait. Les ennemies présents étaient bien plus fort que les autres, ce qui donna de nouvelle blessure aux deux aventurières, dont certaines plus sévèrent que les autres. Lirinah reçue une coupure sévère à l'avant bras droit, et Télia une profonde entaille sur la hanche gauche.

Elles n'eurent pas le temps de se reposer, et de soigner leurs blessures, car elles devaient encore vaincre le chef des homme-lézards. Celui-ci était plus grand et plus épais que les autres, armée d'une large épée à deux mains et portant une armure lourde. Il attaqua Télia et Lirinah, ne leur laissant pas le temps de mettre au point une stratégie. Télia tira le peu de flèches qui lui restait, tandis que Lirinah occupait l'adversaire au corps à corps. Puis, elles changèrent de place à l'improviste: ce fut Télia qui occuppa le monstre, tandis que Lirinah attaquait sur les flancs. Ce changement de place fut très efficace, car Télia créa une ouverture à Lirinah, qui en profita pour bondir dans le dos du chef homme-lézards, et lui planta sa dague dans la nuque, le tuant sur le coups. La mission accomplie, les deux aventurières ressortirent de la falaise, afin de rentrer au village pour y percevoir leur recompense bien méritée. Une fois rentrée à l'auberge, Lirinah reposa à nouveau la question qu'elle avait demandée à Télia, quelques jours plus tôt:

  • Alors, tu as réfléchi à ma proposition? Tu m'avais promie une réponse une fois la mission terminée.

  • Une réponse? S'étonna Télia.

  • Tu as oublié? Répondit lirinah. Je t'ai dit que je quittai la Bretagne une fois cette mission finie.

  • Oui, mais tu veux une réponse? Demanda Télia.

  • Je t'ais proposé de partir avec moi, lui rappela Lirinah. Tu m'as dit avoir besoin d'y réfléchir, mais maintenant j'attend ta réponse.

  • Je m'en rappel, répondit Télia. Mais je pensais que la réponse te serais évidente, après ce qu'on a traversé ensemble: bien sûr que je viens avec toi.

  • Merci, ça me fait vraiment plaisir de pouvoir voyager avec une amie, avoua Lirinah émue.

  • Je sais qu'un bateau part pour l'Egypte demain, ça te plairais comme destination? Lui proposa Télia.

  • C'est intéressant, je suis partante pour l'Egypte, répondit Lirinah.

  • Alors rendez vous au port demain matin, suggéra Télia. Bonne nuit.



Après une bonne nuit de sommeil, Télia et Lirinah se retrouvèrent au port comme prévus. Elles avaient pris le temps de soigner leur blessures, et de faire réparer leur équipement avant l'heure du rendez vous. Une fois prête, elles embarquèrent pour l'Egypte et de nouvelles aventures.







  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>

Éditions Sharon Kena


Publicité


Elenya éditions


Éditions Mnémos


Éditions l'Atalante




© Fanfic Fr 2003 - 2017 / Mentions légales