Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Divers


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Les éditions du RIEZ ferment...
 par   - 660 lectures  - Aucun commentaire

C'est fini pour les éditions du Riez. Après une année 2016 difficile, ce début 2017 marque la fin d'une aventure qui aura duré huit ans.

Une grande opération de promotion est organisée jusqu'au 31 mars 2017 pour écouler le stock.
Les derniers fonds récoltés serviront à payer tout le monde.

http://www.editionsduriez.fr/clap-de-fin/

Une cagnotte est également organisée via le site LEETCHI pour ceux qui veulent les aider finacièrement directement.

 

Nouveau défi fanfiction spéciale Saint-Valentin
 par   - 2440 lectures  - Aucun commentaire

Bonsoir,

Me revoilà avec une nouvelle annonce concernant un défi de fanfiction Mentalist spécial Saint-Valentin.

http://mentalistenmanque.forumactif.com/t56-nouveau-defi-fanfiction-speciale-saint-valentin#82

Si cela vous intéresse, merci de poster un commentaire ici. Je rappelle que vous devez vous inscrire.

Bonne soirée.{#[ :D ] Very Happy}


Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Fics-Originales

 > 

Heroic Fantasy

Les aventuriers du Grand-Nord
[Histoire En réécriture]
Auteur: nviek37 Vue: 1469
[Publiée le: 2015-12-06]    [Mise à Jour: 2017-02-17]
G  Signaler Action-Aventure/Heroic Fantasy Commentaires : 41
Description:
Voila une histoire pas comme les autres. Pourquoi? Car bien qu'elle puisse ressembler à d'autres histoire, ou s'en inspirer, elle est le fruit d'une idée originale qui réveille dans la nuit. Une insomnie qui plonge loin dans l'imagination, et qui empêche de dormir. Une histoire qui se déroule dans les rêves la nuit, qui s'y construit. C'est cette histoire qui sera racontée ici. Cependant, bien que cette histoire se situe dans notre monde, et qu'elle utilise des faits et des éléments géographiques, et des peuples de ce monde, il s'agit là d'une fiction, d'une histoire inventée. Il est donc normal, qu'ici beaucoup de faits historiques, géographiques, mythologiques, culturels, et anthropologiques, soient donc modifiés et carrément même falsifiés, de même que le bestiaire qui n'est par forcément prit dans la mythologie de ce monde, car point de défi point d'aventure, tout comme point de héros et point d'aventure. Après ce résumé d'information, il est temps de commencer cette histoire, mais par où commencer ? Ha oui, cette introduction qui commence si bien les contes de fée: il était une fois.... . Il était une fois, un jeune garçon, et une jeune fille, loin dans le nord, dans les pays scandinave, dont la rencontre les aura conduit dans une aventure à travers le monde, une aventure qui commence dans le royaume des vikings.
Crédits:
Il s'agit là d'un essai d'écriture, d'une histoire d'Héroic-Fantasy se déroulant pourtant dans le monde réel. Si vous trouvez dans cette histoire une version de la géographie, et de l'histoire, complètement fausse et falsifiée, ne vous inquiétez pas: c'est tout à fait normal, c'est même ce qui à rendu amusant l'écriture de cette histoire. Je vous laisse donc lire cette histoire, et vous faire votre opinion personnelle sur ce que vous en aurez pensés. Il s'agit là d'une première ébauche, qui sera surement réécrite une fois le tout écrit en format informatique.

Amusez vous, et n'hésitez pas à donner votre avis.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Rencontre et objectif commun

[1645 mots]
Publié le: 2015-12-31Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

Chapitre 13: Rencontre et objectif commun



Alors que Lirinah arrivait en Bretagne, Kendraff de son côté était en Gaule depuis un mois. En chemin il avait rencontré un druide, qui lui avait suggéré de se rendre en Grèce, où beaucoup d'aventuriers partaient y chercher l'aventure, fascinés par les héros légendaires comme Ulysse ou Hercule. Kendraff avait bien envie à son tour, d'explorer ces terres qui avaient forgées la légende de ces héros, et parti pour le Sud de la Gaule en voulant se rendre en Grèce. En chemin, Kendraff avait trouvé un louveteau abandonné, et avait décidé de le recueillir pour l'élever.



Ce n'était pas la seule nouveauté dans la vie de Kendraff, depuis qu'il était arrivé en Gaule. En plus du louveteau au pelage blanc, et aux yeux jaunes, Kendraff avait coupé ses cheveux afin de symbolisé un nouveau départ dans sa vie. Ses cheveux étaient désormais court, dressés en épis sur le dessus de sa tête. Il approchait à présent des Alpes, et décida de s'arrêter dans une auberge sur sa route. Il utilisa ses talents de guerriers en jouant les chasseurs de primes, afin de couvrir ses frais de voyage.



Quand Kendraff entra dans l'auberge, celle ci était pleine de client mais heureusement pour lui, la patron lui annonça qu'il restait une chambre de libre, que Kendraff loua pour la nuit. Il alla ensuite s'asseoir à une table avec un pichet de vin, ainsi que de la viande, et remarqua un étrange duo qui le fixait du regard. L'un des deux était un guerrier aux cheveux bruns, coupé au carré, qui portait deux glaives à la ceinture. L'autre guerrier avait des cheveux noirs mi-long, avec une lance dont la lame était longue, large et plate. Les deux guerriers se levèrent pour venir s'asseoir à sa table, et quand Kendraff les vu de plus près, il remarqua qu'ils avaient environ le même age que lui.

  • Qui êtes vous et que me voulez vous? Leur demanda Kendraff.

  • On veut juste discuter, répondit le premier guerrier. Je me nomme Adarius, je viens de Rome.

  • Et moi Edris d'Alexandrie, ajouta le guerrier à la lance.

  • Un romain et un égyptien, quel duo, commenta Kendraff. Et que me vaut votre présence à cette table?

  • Disons qu'il faudrait être aveugle pour ne pas remarquer, que tu est un aventurier tout comme nous, expliqua Adarius. Surtout avec tes deux épées dans le dos.

  • Ça n'explique pas ce que vous me voulez, insista Kendraff.

  • On va pas tourner en rond, est ce que tu ne te rendrais pas Grèce par hasard? Demanda Edris.

  • Effectivement, répondit Kendraff. Mais en quoi cela vous intéresse?

  • Il se trouve que c'est aussi notre destination, expliqua Adarius. On s'est dit avec Edris, que si on avait la même destination, un équipier de plus serait le bienvenu.

  • Qu'en pense tu, accepterais tu de voyager avec nous? Proposa Edris.

  • C'est une idée intéressante, mais j'aimerais y réfléchir un peu avant, répondit Kendraff. Après tout on ne se connaît pas.

  • Si tu veux, de toute façon nous restons aussi ici pour la nuit, annonça Adarius. Tu nous donneras ta réponse demain matin.

  • Bien sûr, dans le cas où tu accepterais, tout gain ou butin gagné au cours du voyage sera partagé, équitablement en trois parts égales, ajouta Edris.

  • C'est très honnête comme affaire, je vous donnerais ma réponse demain sans faute, répondit Kendraff.



Les deux guerriers retournèrent à leur table, tandis que Kendraff parti dans sa chambre après avoir fini son repas. Il dormi très peu cette nuit là, réfléchissant à la proposition d'Edris et D'Adarius. Il fini par se dire que se serait une bonne chose d'avoir des compagnons de voyage et d'aventure, que se serait sûrement plus amusant que de voyager seul. Alors qu'il descendit s'asseoir à une table, pour attendre Edris et Adarius pour leur donner sa réponse, Il constata que tout les deux l'attendaient déjà à une table en discutant.

  • A ton avis Adarius, tu crois qu'il viendra? Demanda Edris.

  • J'en suis sûr, il ne pourra pas refuser notre offre, répondit Adarius. L'aventure c'est toujours plus drôle à plusieurs.

  • On va le savoir très, le voilà qui arrive, répliqua Edris.



Kendraff vint s'asseoir à leur table, tout en repensant à leur discussion de la veille: il se rappela qu'il avait complètement oublié de se présenter. C'est donc ce qu'il fit en premier:

  • Bonjours à tout les deux, je ne me suis pas présenté hier, je me nomme Kendraff du royaume du Nord.

  • Un viking? S'étonna Edris. Voilà qui est intéressant, si tu nous rejoint l'équipe va se diversifiée encore plus.

  • Alors, ta réponse? Demanda Adarius.

  • J'accepte de faire le voyage avec vous jusqu'en Grèce, leur annonça Kendraff. Une fois là bas, je verrait si je poursuit l'aventure avec vous ou non.

  • Il me semble donc que nous ayons un accord, répondit Edris.

  • Et moi je propose de sceller cet accord autour d'un verre, ajouta Adarius. C'est ma tournée, je vous l'offre de bon cœur.



Les trois équipiers burent à la santé de leur nouvelle amitié, mais chacun voulant absolument offrir la dernière tournée aux deux autres, ils passèrent la journée à boire et à manger et ne prirent la route que le lendemain. Ils prirent la direction des Alpes pour se rendre en Grèce, et au bout de quelques heures de marches, ils arrivèrent à un étang où Kendraff proposa de faire une pause:

  • On pourrait s'arrêter ici quelques instants, cela nous ferait du bien. Et puis Kros est encore un bébé, il ne pas marcher aussi longtemps que nous.

  • Kros? De qui parle tu? Demanda Adarius.

  • De lui, répondit Kendraff en désignant le louveteau à côté de lui.

  • Il est si petit qu'on ne l'avait pas remarqué, avoua Edris.

  • C'est normal vu son âge, ajouta Adarius.

  • Ça reste quand même rare de voyager avec un loup, même si celui est encore très jeune, commenta Edris.

  • Moi si j'avais le choix, j'aurais préféré voyager avec une charmante jeune fille, plaisanta Adarius.

  • J'en connais une qui n'a rien de charmante quand elle est en colère, répliqua Edris. Elle peut te mettre en mille morceaux si tu l'énerve.

  • Toi aussi tu as une amie d'enfance avec un fort caractère? S'étonna Kendraff.

  • Moi aussi? Demanda Edris. J'en conclu que c'est aussi ton cas.

  • Oui, et elle aussi il vaut mieux évité de l'énerver, répondit Kendraff.

  • Quand vous aurez finis de parler de vos amourettes, on pourra peut être reprendre la route, suggéra Adarius.

  • Sauf que c'est toi qui a abordé ce sujet, lui rappela Kendraff.

  • Et puis ce n'est pas notre faute si tu est jaloux, ajouta Edris pour embêter Adarius.

  • J'ai juste voulu plaisanter! Répliqua Adarius vexé.

  • Mais en effet, on ferait mieux de repartir et de trouver un abris pour la nuit, proposa Kendraff.

  • En effet on repart, et avec de la chance on trouvera peut être un village et une auberge pour la nuit, répondit Edris.



Ils reprirent la route, et eurent la chance d'arriver dans un petit village, à deux jours de marche des Alpes, avant la tombé de la nuit. Cependant, celui ci n'avait pas la moindre auberge, et les trois aventuriers durent emprunter un étable pour passer la nuit. Le lendemain, ils reprirent leur voyage après avoir reçu un conseille de la part des habitants: selon eux, un sentier traverserait les Alpes, ce qui ferait gagner du temps aux trois aventuriers. Une fois de l'autre côté des montagnes, ils pourraient prendre la mer en direction de la Grèce, ou longer la côte à pied pour y parvenir.



Ils atteignirent un autre village à la fin de cette nouvelle journée, et purent cette fois ci séjourner dans une auberge. Cette nuit là, Kendraff se surprit à rêver de Lirinah, se demandant si elle supportait sa vie au palais. Il ignorait totalement que Lirinah avait quitter le palais, ainsi que le royaume, et se trouvait actuellement au Nord de la Bretagne. Son rêve fut interrompu par Edris et Adarius, qui frappèrent à la porte de sa chambre: c'était le matin, et Kendraff avait rêvé toute la nuit. Ils reprirent leur chemin, ayant encore un peu plus d'une journée de marche, pour atteindre le sentier qui cherchaient.



Leur voyage était des plus calme, dont les rares moments mouvementés étaient les pauses qu'ils faisaient, qui se finissaient généralement par des discussions très animées, mais inutiles. Le soir arrivant, ils n'avaient trouvés aucun village sur leur chemin, ce qui les obligea à camper pour la nuit. Ce fut l'occasion pour chacun de montrer ses talents de chasseur, ce qui dégénéra en concours de chasse. C'est Kendraff qui fit la plus grosse prise, mais Edris et Adarius contestèrent le résulta.

  • C'est de la triche, tu avais Kros pour t'aider! Protesta Adarius.

  • Pas du tout, il peut flairer une proies, pas sa taille! Répondit Kendraff.

  • Peut être, mais tu à pu en trouver plus, et choisir la meilleur, insista Edris.

  • Pas vraiment, c'est la seule qu'on ai trouvé, avoua Kendraff. Et puis Kros est encore petit ce n'est pas un chasseur.

  • Alors j'en conclu que tu ne doit ta victoire qu'à la chance, répondit Adarius.

  • J'ai quand même gagné, lui rappela Kendraff.

  • Juste de la chance! Répliqua Edris.



Leur discussion tourna en rond toute la nuit, jusqu'à se que la fatigue vienne y mettre un terme. Le lendemain matin, ils parcoururent les derniers Kilomètres, qui les séparés du sentier qu'ils cherchaient, pour franchirent les Alpes.





  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>

Éditions Sharon Kena


Publicité


Elenya éditions


Éditions Mnémos


Éditions l'Atalante




© Fanfic Fr 2003 - 2017 / Mentions légales