Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Divers


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Les éditions du RIEZ ferment...
 par   - 659 lectures  - Aucun commentaire

C'est fini pour les éditions du Riez. Après une année 2016 difficile, ce début 2017 marque la fin d'une aventure qui aura duré huit ans.

Une grande opération de promotion est organisée jusqu'au 31 mars 2017 pour écouler le stock.
Les derniers fonds récoltés serviront à payer tout le monde.

http://www.editionsduriez.fr/clap-de-fin/

Une cagnotte est également organisée via le site LEETCHI pour ceux qui veulent les aider finacièrement directement.

 

Nouveau défi fanfiction spéciale Saint-Valentin
 par   - 2439 lectures  - Aucun commentaire

Bonsoir,

Me revoilà avec une nouvelle annonce concernant un défi de fanfiction Mentalist spécial Saint-Valentin.

http://mentalistenmanque.forumactif.com/t56-nouveau-defi-fanfiction-speciale-saint-valentin#82

Si cela vous intéresse, merci de poster un commentaire ici. Je rappelle que vous devez vous inscrire.

Bonne soirée.{#[ :D ] Very Happy}


Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Fics-Originales

 > 

Heroic Fantasy

Les aventuriers du Grand-Nord
[Histoire En réécriture]
Auteur: nviek37 Vue: 1437
[Publiée le: 2015-12-06]    [Mise à Jour: 2017-02-17]
G  Signaler Action-Aventure/Heroic Fantasy Commentaires : 41
Description:
Voila une histoire pas comme les autres. Pourquoi? Car bien qu'elle puisse ressembler à d'autres histoire, ou s'en inspirer, elle est le fruit d'une idée originale qui réveille dans la nuit. Une insomnie qui plonge loin dans l'imagination, et qui empêche de dormir. Une histoire qui se déroule dans les rêves la nuit, qui s'y construit. C'est cette histoire qui sera racontée ici. Cependant, bien que cette histoire se situe dans notre monde, et qu'elle utilise des faits et des éléments géographiques, et des peuples de ce monde, il s'agit là d'une fiction, d'une histoire inventée. Il est donc normal, qu'ici beaucoup de faits historiques, géographiques, mythologiques, culturels, et anthropologiques, soient donc modifiés et carrément même falsifiés, de même que le bestiaire qui n'est par forcément prit dans la mythologie de ce monde, car point de défi point d'aventure, tout comme point de héros et point d'aventure. Après ce résumé d'information, il est temps de commencer cette histoire, mais par où commencer ? Ha oui, cette introduction qui commence si bien les contes de fée: il était une fois.... . Il était une fois, un jeune garçon, et une jeune fille, loin dans le nord, dans les pays scandinave, dont la rencontre les aura conduit dans une aventure à travers le monde, une aventure qui commence dans le royaume des vikings.
Crédits:
Il s'agit là d'un essai d'écriture, d'une histoire d'Héroic-Fantasy se déroulant pourtant dans le monde réel. Si vous trouvez dans cette histoire une version de la géographie, et de l'histoire, complètement fausse et falsifiée, ne vous inquiétez pas: c'est tout à fait normal, c'est même ce qui à rendu amusant l'écriture de cette histoire. Je vous laisse donc lire cette histoire, et vous faire votre opinion personnelle sur ce que vous en aurez pensés. Il s'agit là d'une première ébauche, qui sera surement réécrite une fois le tout écrit en format informatique.

Amusez vous, et n'hésitez pas à donner votre avis.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Jugement et condamnation

[2046 mots]
Publié le: 2015-12-30Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

Chapitre 11: Jugement et condamnation.



Trois jours se sont écoulés depuis l'incident de la source chaude, et comme convenu le procès de Kendraff aurait lieu aujourd'hui. Celui-ci ne s'était pas défilé et se préparait donc à se rendre, au palais de l'Ouest où devait se dérouler l’audience. Il se senti rassuré par le fait que ses parents, ainsi que Kilvar et Eldah, l'accompagnent et soient présent pendant le jugement. Une fois tous prêt, ils partirent pour le palais, avec un peu d'avance sur l'horaire prévu. En chemin, Kendraff se perdit dans ses pensées: il cherchait ce qu'il dirait pour se défendre, et redouté la sanction qu'il risquai. Cependant, il était prêt à l'assumer et ne regrettait en aucun cas, ce qui s'était passé ces dernières années. Une fois arrivé devant le palais, Kendraff fut impressionné par la taille du bâtiment: c'était la première fois qu'il venait au palais.



Le bâtiment qu'il avait devant les yeux, se composait de six tours, et d'une grande résidence centrale. Il manqua tout de même de temps, pour en admirer les jardins car on le pressa d'entrer dans le palais. Une fois à l’intérieur, ils passèrent un grand couloir, puis montèrent un large escalier, qui conduisait à la salle de réception du palais. La salle en question avait été aménagée pour l'audience: en plus des trois fauteuils réservés au Seigneur et à la Dame de l'Ouest, ainsi qu'à Lirinah, une vingtaine d'autres fauteuils faisaient face à ces trois là, dont un plus avancé que les autres. Enfin, quatre autres grands fauteuils avaient été placés, sur le côté gauche de la salle, et Kendraff se demanda à qui ils étaient destinés. On lui ordonna de s’asseoir sur le fauteuils le plus avancé des vingt, puis Boldiv prit la parole, ouvrant ainsi le procès:

  • Kendraff, vous êtes ici pour répondre de vos crimes: corruption et atteinte à l'honneur d'une princesse, avoir eût une liaison secrète et illégitime avec elle, et risqué un incident diplomatique.

  • Reconnaissez vous les faits qui vous sont reprochés ici? Demanda Dalna.

  • Oui, mais certains me paraissent un peu déformés, répondit Kendraff.

  • Ces faits sont pourtant indiscutables, puisque nous en avons été témoins! Répliqua Boldiv.

  • Moi je les conteste! Intervint Lirinah.

  • Lirinah tais toi! Lui ordonna Dalna.

  • Non! S'emporta Lirinah. Corruption et atteinte à l'honneur? Depuis quand ces faits lui sont reprochés? Ceci n'est jamais arrivé!

  • Je suis bien d'accord avec Lirinah, ajouta Eldah. Il n'a jamais été question de juger Kendraff pour cela.

  • Silence vous deux! Coupa Boldiv. Sinon c'est vous que l'on jugera ensuite!



Une fois le silence revenu dans la salle, l'audience pu reprendre bien que Lirinah, Eldah et Kilvar aient du mal à retrouver leur calme. Même Arkar et Hannah avaient du mal à ne pas s'emporter, en voyant que la situation échappée à tout contrôle, devenant un règlement de compte à sens unique en faveur de Boldiv. Alors que la notion de justice était mise à mal, l'audience continua bien qu'Arkar donna l'impression d'attendre quelque chose, ou plutôt quelqu'un.

  • Puisque les faits ont été reconnus, j'aimerai savoir ce que vous avez à répondre pour votre défense, poursuivit Boldiv.

  • Je n'ai fait que ce qui me semblait juste, répondit Kendraff. Je n'ai aucun regret car je n'ai rien à me reprocher.

  • Mais si car c'est justement parce que l'on vous reproche des faute, que vous êtes ici, lui rappela Boldiv.

  • Avant de tirer de telles conclusions, ne serait il pas plus sage d'écouter toute l'histoire, de la bouche de Kendraff et Lirinah? Demanda Hannah.

  • Je n'ai que faire de leur histoire! Répliqua Boldiv. Cela ne m'intéresse pas!

  • Mais moi, cela m'intéresse beaucoup Seigneur Boldiv, lança une voix à l'entrée de la salle.

À ces mots, Boldiv et Dalna eurent le visage pâle. Quand l'assemblée se retourna, ce fut pour constater que la personne qui avait parlée, n'était autre que le Roi des vikings, accompagné de la Reine ainsi que du prince et son épouse. Dalna fût la première à reprendre la parole, brisant le silence gênant qui s'était installé:

  • Votre majesté, nous ne vous attendions pas aussi tôt.

  • Effectivement, mais quand Arkar m'a annoncé que vous jugiez son fils cadet, j'ai décidé de venir assister au procès, expliqua le Roi. Bien que vos raisons soient légitimes, je pense qu'une autorité impartiale soit la bienvenue.

  • Puisqu'il en est ainsi, veuillez prendre place votre majesté, répondit Boldiv.



En les voyant prendre place, Kendraff comprit à qui étaient destiné les quatre fauteuils supplémentaires. Cependant, il était surpris que le Roi se soit déplacé, à la faveur de son père. Il pensa qu'il ignorait encore beaucoup, sur les relations entres les grandes figures du royaume. Ce fut Roi qui poursuivit l'audience:

  • Maintenant jeune homme, j'aimerais beaucoup en savoir plus sur cette histoire.

  • Je vous expliquerez tout ce que vous voulez savoir votre majesté, répondit Kendraff.

  • Puis-je me joindre à lui? Demanda Lirinah. Je pense qu'étant moi aussi en cause dans cette affaire, j'ai ma part d'information à apporter à ce récit.

  • Lirinah, il me semblait t'avoir dit de rester à ta place! Lui rappela Dalna.

  • Je suis d'accord avec Lirinah, répliqua le Roi. Veuillez donc prendre place jeune fille.



Un fauteuil libre fut installé à côté de celui de Kendraff, sur lequel Lirinah alla s'asseoir. Une fois prêt, Kendraff et Lirinah commencèrent leur récit, par leur rencontre sept ans plus tôt jusqu'à l'incident de la source chaude. Ils n'oublièrent aucun détails, mais ne dirent rien sur les éléments qu'ils considéraient comme gênants ou intimes, des détails que seuls eux connaissaient et qu'ils pouvaient garder secrets. Étrangement, même Boldiv et Dalna qui ne voulaient rien savoir, écoutèrent leur histoire avec beaucoup d'attention. Le Prince et son épouse souriaient chaleureusement en entendant leur récit, et la Reine parut même touchée par leur situation. Au bout d'une heure, Kendraff et Lirinah eurent finis de s'expliquer, finissant leur histoire par le début du procès, et les faits reprochés à Kendraff. Quand Lirinah reprit sa place à côté de ses parents, ce fut Boldiv qui prit la parole en premier:

  • Votre majesté, vous connaissez comme moi nos lois, de tels actes sont généralement passibles de peine de mort, ou d’emprisonnement à vie. Connaissant les capacités de Kendraff, je n'ai aucune confiance dans la prison. Je propose donc la peine capitale.



En entendant Boldiv, Kendraff comprit que le Seigneur de l'Ouest, n'aurait aucune clémence dans cette affaire. Le reste de l'assemblée fut aussi sous le choc de cette annonce, mais Lirinah en fut la plus affectée: elle fondit en larme. Bien qu'elle voulue exprimer sa rage envers son père, elle resta sous le choc et ne trouva pas les mots, pour exprimer ce qu'elle ressentait. Le Roi fut le premier à répondre à cette proposition:

  • Il n'en est pas question! Les faits rapportés ont bien révélés une chose: votre fille n'a ni était corrompue, ni déshonorée.

  • Mais votre majesté, leur comportement est des plus grave, répondit Boldiv. Kendraff à enfreint les lois, mais aussi bafoué certaines de nos traditions.

  • Peut être, mais le contexte est en sa faveur! Répliqua le Roi. C'est pour ça que d'autres peines sont plus adaptées à la situation.

  • Et que proposez vous, majesté? Demanda Dalna.

  • Kendraff sera banni du royaume pour ses fautes, annonça le Roi. Mais puisque Lirinah a sa part de responsabilité, je pense alléger la sentence en proposant ceci: Arkar, pourriez vous annuler son exclusion de votre clan?

  • Je suis d'accord, toute cette affaire a été beaucoup trop loin en rapport avec les faits réels, répondit Arkar. Je lui accorde donc cette faveur.

  • Puisqu'il en est ainsi, je décide de mettre fin à cette procès, déclara le Roi. Ce jugement est réglé, et j'espère que cela conviendra à tous.



Kendraff n'en revenait pas, le Roi avait sauvé sa vie. S'il n'était pas venu à l'audience, le sort de Kendraff aurait été scellé. Personne ne protesta, mais Lirinah n'acceptait toujours pas que Kendraff soit condamné. Savoir qu'elle ne le reverrait plus lui était insupportable, mais elle dut garder son calme pour ne pas aggraver le cas de Kendraff, qui venait d'échapper au pire. Cependant, en quelque instant la solution lui apparue clairement: si Kendraff devait partir elle partirait aussi. Elle devait juste trouver son futur plan d'évasion. Lirinah eût à peine le temps de dire au revoir à Kendraff, qu'elle fut immédiatement reconduite à sa chambre sous bonne garde. De son côté, Kendraff rentra dans village pour y préparer ses affaires, puis le lendemain matin il fit ses adieux à sa famille:

  • Je pense donc qu'il est temps de partir.

  • Tu as une idée de ce que tu va faire? Demanda Kilvar.

  • Plus ou moins, répondit Kendraff. Quand je suis retourné voir l'oracle, après être sorti du labyrinthe, celui ci m'a confié une information très intéressante.

  • De quoi parle tu? L'interrogea Arkar.

  • Il m'a confié que les quêtes entreprises, par notre clan, étaient aussi vieille que la création du monde, expliqua Kendraff. C'est un jeu au quel joue les dieux avec les humains, depuis la nuit des temps.

  • Mais nous savions déjà tout ça, répondit Kilvar.

  • Ce qui est vraiment intéressant, c'est ce que l'oracle m'a ensuite révélé, poursuivit Kendraff. Il y a bien d'autres oracles à travers le monde, de nombreux défis, ainsi que de nombreux aventuriers et aventurières.

  • Je comprend à quoi tu pense, dit Kilvar. Tu compte voyager et relevé ces défis, et rencontrer d'autres aventuriers.

  • C'est surtout ce que j'avais comprit des propos de l'oracle, avoua Kendraff. Parcourir le monde, et rencontrer des rivaux, j'y ai pensé quand il m'a prédit que je serait amené à quitté nos terres, bien que je ne pensait pas que ça se ferait ainsi.

  • Et concernant Lirinah, tu compte faire quoi? Lui demanda Eldah.

  • Comment ça? Répliqua Kendraff

  • Tu pourrais l'emmener avec toi, répondit Eldah. Vous n'avez plus rien à perdre tout les deux, et je suis sûre que l'aventure lui conviendrais mieux qu'une vie de princesse. En plus je pense qu'elle aura le cœur brisé, si tu pars loin d'elle.

  • Je n'ai pas vraiment eu le choix de partir, expliqua Kendraff. Et puis si je l'aidait à s'enfuir avec moi, c'est tout le clan qui en sera responsable, Boldiv ne le pardonnera jamais. Mais toi Eldah, tu pourrait veiller sur elle?

  • Ne t'inquiète pas, elle est mon amie alors tu n'avais pas besoin de le demander, accepta Eldah.

  • Et par où compte tu commencer ton voyage? Demanda Kilvar.

  • Je ne sait pas encore, avoua Kendraff. Je pensait juste prendre la mer et me rendre sur la côte la plus proche.

  • Dans ce cas, j'aimerais que tu prennes ça avec toi, répondit Kilvar en lui tendant une paire de bracelet d'argent.

  • Je ne peut pas accepter, ce sont tes bracelets, ceux que tu as gagné durant ton épreuve! Répliqua Kendraff.

  • Mais je veux que tu les prennes, tu n'en trouveras jamais de meilleur qualité, insista Kilvar.

  • Je t'en remercie, je ne sait vraiment pas quoi dire, répondit Kendraff.

  • Soit juste prudent, lui conseilla Kilvar. Je suis sûr que nos chemins se croiseront à nouveau.



Ils finirent leurs adieux, puis Kendraff prit la route vers le port le plus proche. De là, il embarqua sur un navire d'exploration en partance pour la Gaule. De son côté, Lirinah commençait à chercher un plan d'évasion, afin de quitter le palais et prendre la mer à son tour. Elle avait apprit le départ de Kendraff, et s'y était résolue: si elle n'avait pu partir avec lui, elle partirait à sa recherche, même si elle devait traverser le monde entier pour retrouver.

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>

Éditions Sharon Kena


Publicité


Elenya éditions


Éditions Mnémos


Éditions l'Atalante




© Fanfic Fr 2003 - 2017 / Mentions légales