Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Divers


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Les éditions du RIEZ ferment...
 par   - 659 lectures  - Aucun commentaire

C'est fini pour les éditions du Riez. Après une année 2016 difficile, ce début 2017 marque la fin d'une aventure qui aura duré huit ans.

Une grande opération de promotion est organisée jusqu'au 31 mars 2017 pour écouler le stock.
Les derniers fonds récoltés serviront à payer tout le monde.

http://www.editionsduriez.fr/clap-de-fin/

Une cagnotte est également organisée via le site LEETCHI pour ceux qui veulent les aider finacièrement directement.

 

Nouveau défi fanfiction spéciale Saint-Valentin
 par   - 2440 lectures  - Aucun commentaire

Bonsoir,

Me revoilà avec une nouvelle annonce concernant un défi de fanfiction Mentalist spécial Saint-Valentin.

http://mentalistenmanque.forumactif.com/t56-nouveau-defi-fanfiction-speciale-saint-valentin#82

Si cela vous intéresse, merci de poster un commentaire ici. Je rappelle que vous devez vous inscrire.

Bonne soirée.{#[ :D ] Very Happy}


Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Fics-Originales

 > 

Heroic Fantasy

Les aventuriers du Grand-Nord
[Histoire En réécriture]
Auteur: nviek37 Vue: 1449
[Publiée le: 2015-12-06]    [Mise à Jour: 2017-02-17]
G  Signaler Action-Aventure/Heroic Fantasy Commentaires : 41
Description:
Voila une histoire pas comme les autres. Pourquoi? Car bien qu'elle puisse ressembler à d'autres histoire, ou s'en inspirer, elle est le fruit d'une idée originale qui réveille dans la nuit. Une insomnie qui plonge loin dans l'imagination, et qui empêche de dormir. Une histoire qui se déroule dans les rêves la nuit, qui s'y construit. C'est cette histoire qui sera racontée ici. Cependant, bien que cette histoire se situe dans notre monde, et qu'elle utilise des faits et des éléments géographiques, et des peuples de ce monde, il s'agit là d'une fiction, d'une histoire inventée. Il est donc normal, qu'ici beaucoup de faits historiques, géographiques, mythologiques, culturels, et anthropologiques, soient donc modifiés et carrément même falsifiés, de même que le bestiaire qui n'est par forcément prit dans la mythologie de ce monde, car point de défi point d'aventure, tout comme point de héros et point d'aventure. Après ce résumé d'information, il est temps de commencer cette histoire, mais par où commencer ? Ha oui, cette introduction qui commence si bien les contes de fée: il était une fois.... . Il était une fois, un jeune garçon, et une jeune fille, loin dans le nord, dans les pays scandinave, dont la rencontre les aura conduit dans une aventure à travers le monde, une aventure qui commence dans le royaume des vikings.
Crédits:
Il s'agit là d'un essai d'écriture, d'une histoire d'Héroic-Fantasy se déroulant pourtant dans le monde réel. Si vous trouvez dans cette histoire une version de la géographie, et de l'histoire, complètement fausse et falsifiée, ne vous inquiétez pas: c'est tout à fait normal, c'est même ce qui à rendu amusant l'écriture de cette histoire. Je vous laisse donc lire cette histoire, et vous faire votre opinion personnelle sur ce que vous en aurez pensés. Il s'agit là d'une première ébauche, qui sera surement réécrite une fois le tout écrit en format informatique.

Amusez vous, et n'hésitez pas à donner votre avis.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Révélation et bannissement

[1833 mots]
Publié le: 2015-12-23Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

Chapitre 10: Révélation et bannissement.



Kendraff venait d'allumer un feu à l'entrée de la grotte, et y allongea Lirinah à côté afin qu'elle puisse dormir paisiblement, la couvrit de son manteaux puis s'éloigna discrètement. Profitant du sommeil de Lirinah, Kendraff décida de se baigner dans la source chaude. N'ayant gardé qu'un simple sous-vêtement noir pour se baigner, il se laissa glisser discrètement dans l'eau, puis s'adossa contre l'un des rebords de la source. Il ferma les yeux et se détendit un long moment, dans l'eau chaude, se laissant aller à se perdre dans ses pensées.

Kendraff ne faisait plus attention à ce qui se passait autour de lui, si bien qu'il ne remarqua pas que Lirinah venait de se réveiller. Ne faisant aucun bruit, Lirinah fit comme Kendraff: elle ne garda qu'un sous-vêtement blanc, ainsi qu'un large tissu de la même couleur, qui couvrait sa poitrine. Sans dire un seul mot pour prévenir Kendraff, Lirinah entra dans la source sans discrètement, puis s'adossa sur le rebord de la source à côté de Kendraff. Quand Kendraff s'aperçut de sa présence, il rougi et resta figé de surprise ne trouvant pas les mots, pour lui dire à quel point cette situation pouvait être gênante, mais aussi très grave si on les surprenaient ainsi.



Lirinah quant à elle ne ressentait pas la moindre gêne, mais au contraire elle choisie de prendre les devants, et d'avouer ses sentiments à Kendraff. Elle n'hésita pas un seul instant: elle se tourna vers lui, et l'embrassa avec passion. Bien que Kendraff aimait lui aussi Lirinah, il aurait voulu et aurait dut la repousser, car le statut de Lirinah lui interdisait une telle folie. Cependant, il fut incapable de faire le moindre geste, tellement il était troublé par le geste de Lirinah. Ce baisé aurait pu durer longtemps, mais de bruits de pas se firent entendre:désormais, ils n'étaient plus aussi seuls qu'ils le pensaient.



Kendraff et Lirinah s'étaient absentés bien trop longtemps cette nuit là, ce qui amena leurs parents respectif à partir à leur recherche, quand ils s'aperçurent de la disparition de leurs enfants. Les parents de Kendraff, et ceux de Lirinah les avaient cherchés toute la nuit: leur absences répétées de ces dernières années avaient finies par être remarquées. Même les parents de Kendraff, qui laissaient beaucoup de liberté à leur fils, avaient finis par s’inquiéter de ses absences régulières. Prit sur le fait, les deux jeunes gens allaient devoir s'expliquer devants leurs parents.

  • Mais enfin, tu as complètement perdu la tête! S'emporta Dalna sous le choc.

  • Pas du tout, je suis juste amoureuse! Répliqua Lirinah.

  • Cela n'excuse en rien une telle folie! Hurla Boldiv.

  • Bien sûr que si! Insista Lirinah.

  • Tu ne réalise même pas dans quelle situation tu nous place, répondit Dalna.

  • Kendraff tu est complètement stupide! S’écria Arkar. Mais comment à tu pu faire une telle bêtise?

  • Cela me paraît évident, pour la même raison que Lirinah, expliqua Kendraff.

  • Mais tu as conscience des conséquences des tes actes? Demanda Hannah.

  • Je pense que oui, et je suis prêt à les assumer, répondit Kendraff.

  • Pour l'instant, serait il possible de les laisser seuls afin qu'ils puissent sortir de l'eau et se rhabiller? Proposa une voix derrière le groupe.



C'était Eldah qui avait prononcée ces mots. Elle et Kilvar s'étaient joint aux recherche nocturne.

  • J'approuve cette proposition, vous deux dépêchez vous! Ordonna Hannah à Kendraff et Lirinah.

Les familles de Kendraff et Lirinah s'éloignèrent temporairement, afin que tu les deux suivent les consignes d'Hannah. Une fois habillé, ils partirent rejoindre le reste du groupe, mais avant cela Lirinah voulue parler à Kendraff en privé:

  • Désolé, tout est de ma faute. Si j'avais réfléchie avant de faire ça, tu n'aurais pas eût d'ennuis.

  • Ne t'excuse pas, je savait ce que je risquai mais je me suis laissé aller, répondit Kendraff.

  • Tu n'aurais pas du, ajouta Arkar derrière eux.

  • J'ai juste manqué de prudence, répliqua Kendraff. Je pensai que personne ne le saurait.

  • Et depuis combien de temps dure ce petit jeux? Demanda Dalna.

  • Ce n'est arrivé qu'une fois cette nuit, répondit Lirinah. Et puis ce n'était qu'un simple baisé.

  • Qu'un simple baisé? Insista Dalna. Je ne vous crois pas, surtout qu'on vous a retrouvé à moitié nue, dans cette source chaude.

  • Mais c'est la vérité! Protesta Lirinah.



Elle raconta toute l'histoire, mais ne dit pas un mot sur leur entraînement. Mais Dalna n'en fut pas plus clémente, et le leur fit comprendre dans réponse:

  • Cela n'excuse en rien votre comportement! Et puis j'aimerais bien savoir ce que tu fait avec ces armes!

  • Ce sont des cadeaux de Kendraff, expliqua Lirinah.

  • Ce n'est pas des cadeaux que l'on fait à une princesse, répondit Dalna.

  • De plus, à quoi bon t'offrir des armes alors que tu ne sais pas t'en servir, ajouta Boldiv.

  • Je pense qui si, répliqua Arkar en voyant la blessure, à l'épaule de son fils.

  • Que voulez vous dire? Demanda Boldiv.

  • Que ce baisé n'est pas la seule faute de Kendraff, expliqua Arkar. Cela répond à la question concernant les disparitions, régulières de votre fille ces dernières années, aux quelles vous m'avez demandés d'enquêter. Je pense que mon fils lui a apprit à combattre.

  • Est ce vrais Lirinah? Demanda Dalna.

  • C'est la vérité, répondit Kendraff en voyant Lirinah hésiter.

  • Kendraff! Tu connais pourtant les règles du clan! S'emporta Arkar.

  • Ce n'est pas sa faute! Le défendit Lirinah. C'est moi qui ai insisté, et l'ai forcé à accepter.

  • Je ne veux rien savoir! Répliqua Arkar. Kendraff tu es désormais banni du clan, tu quitteras le village à la fin de la semaine.

  • C'est injuste! Protesta Lirinah, sous le choc de cette annonce.

  • Très bien je m'étais préparé à cette idée, en acceptant la demande de Lirinah.

  • Cette sanction vous conviens t-elle, seigneur Boldiv? Demanda Hannah

  • Je n'ai que faire de vos affaires internes! Répliqua Boldiv. Pour ce qui s'est passé ce soir, votre fils sera jugé dans trois jours au palais, pour avoir eût une liaison en secret avec ma fille.

  • Mais enfin pourquoi? S'indigna Lirinah.

  • Il ne s'agit que d'un simple baisé, ajouta Eldah.

  • Non, c'est bien plus grave que cela! Expliqua Boldiv. Lirinah est une princesse, et même ce simple baisé reste un crime. Surtout que si cette affaire venait à se savoir, nous aurions un grave problème diplomatique.

  • Que voulez vous dire? Demanda Lirinah.

  • Que nous avons décidés, de te fiancer à un prince des terres insulaires, répondit Dalna. Alors nous ne pardonnerons pas cet écart de conduite.

  • Pas question! S'énerva Lirinah. C'est Kendraff que je veux, et non un fiancé choisi pas vous!

  • Mais nous ne te laissons pas le choix! Répliqua Dalna.

  • À présent nous partons, et il vaudrait mieux que votre fils se présente à son audience, sinon c'est vous qui en paierait le prix Arkar, annonça Boldiv.

  • Nous y veillerons, répondit Arkar.



Lirinah et Kendraff n'eurent même pas le temps de se dirent au revoir, car chacun fut reconduit chez lui sous bonne garde. Une fois chez elle, Lirinah continuait à se disputer avec ses parents: elle insistait sur son refus de ce mariage arrangé, clamant haut et fort qu'elle épouserait Kendraff d'une façon ou une autre. Ses parents l'enfermèrent dans sa chambre, jusqu'au procès de Kendraff, en veillant à lui confisquer ses effets personnels. De son côté, Kendraff cumulait les reproches de ses parents, malgré le soutien que lui apportaient Kilvar et Eldah:

  • Papa tu exagère, tu ne peut pas lui en vouloir d'être amoureux.

  • Ce n'est pas ça que lui reproche! Répliqua Arkar. Je n'ai pas cesser de répéter à ton frère, de garder ses distances avec Lirinah à cause de son statut de princesse.

  • Mais c'était impossible, on ne pas faire taire éternellement ses sentiments, répondit Eldah.

  • Mais pas au point d'avoir un comportement déplacé vis à vis de Lirinah, expliqua Hannah.

  • Mais cela valait il vraiment de bannir Kendraff du clan? Insista Kilvar.

  • Tu sais très bien que je ne l'ai pas banni pour ça! Lui rappela Arkar.

  • Pourtant, tu as dit le contraire au seigneur Boldiv, répliqua Kilvar.

  • J'ai surtout essayé d'éviter le procès à Kendraff, répondit Arkar. Je ne connais pas les intentions de Boldiv au sujet de Kendraff, mais je doute qu'elles soient clémentes. Je l'ai banni car il à enfreint les règles du clan.

  • Mais enfin, nos règles ne précisent elles pas que certaine exceptions soient possibles? Demanda Kilvar. La demande d'une princesse peut en être une.

  • Cela l'aurait été si la demande était venue de Boldiv, et avec mon accord, expliqua Arkar.

  • Dans ce cas, fait comme si tu l'avais donné! Insista Kilvar.

  • Si je fait ça, c'est tout le clan qui sera tenu pour responsable! Répliqua Arkar. Boldiv n'aurait jamais accepté que sa fille apprenne à se battre.

  • Et moi, je serais curieuse de savoir comment Kendraff, en est arrivé à accepter la demande de Lirinah, ajouta Hannah.

  • L'hydromel! S'écria Eldah.

  • Quoi? Demanda Arkar.

  • Le jour de notre mariage, Kendraff à accepté un concours d'hydromel avec Lirinah, expliqua Eldah. Lirinah a remportée le duel, et je suppose que cet entraînement en été l'enjeu.

  • C'est vrais, et je ne regrette rien, répondit Kendraff. Lirinah est bien plus forte et courageuse que vous ne l'imaginez.

  • Personne n'a dit le contraire, répliqua Hannah.

  • Mais comment à tu pu accepter ce défi, avec un enjeu contraire à nos règles? Demanda Arkar.

  • Cela faisait des mois que Lirinah insistait pour que je l’entraîne, avoua Kendraff. Quand elle m'a proposée de régler, définitivement la question au mariage, j'ai pensé que si je gagnait elle renoncerait pour toujours.

  • C'était stupide de penser ça, regarde où cela t'as mené! Répliqua Arkar.

  • En tout cas, c'est bien dommage qu'elle ne soit pas née dans notre clan, ajouta Kilvar. Si Kendraff a dit vrais, elle aurait fait une formidable guerrière.

  • Mais elle n'est pas de notre clan, lui rappela Arkar. Elle est la princesse de l'Ouest, et Kendraff va devoir en payer le prix dans trois jours.



Le sujet étant clos, Kendraff ne pu rien faire d'autre que d'attendre, et de se préparer à être jugé. Son père fit quand même un geste symbolique envers son fils: pour lui témoigner un soutient moral, il lui permet de conserver son manteau noir, qui était réservé aux membres du clan. Kendraff pu aussi conserver toute ses affaires, même la récompense de sa quête. Puis le jour du procès arriva.



  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>

Éditions Sharon Kena


Publicité


Elenya éditions


Éditions Mnémos


Éditions l'Atalante




© Fanfic Fr 2003 - 2017 / Mentions légales