Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Divers


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Les éditions du RIEZ ferment...
 par   - 659 lectures  - Aucun commentaire

C'est fini pour les éditions du Riez. Après une année 2016 difficile, ce début 2017 marque la fin d'une aventure qui aura duré huit ans.

Une grande opération de promotion est organisée jusqu'au 31 mars 2017 pour écouler le stock.
Les derniers fonds récoltés serviront à payer tout le monde.

http://www.editionsduriez.fr/clap-de-fin/

Une cagnotte est également organisée via le site LEETCHI pour ceux qui veulent les aider finacièrement directement.

 

Nouveau défi fanfiction spéciale Saint-Valentin
 par   - 2440 lectures  - Aucun commentaire

Bonsoir,

Me revoilà avec une nouvelle annonce concernant un défi de fanfiction Mentalist spécial Saint-Valentin.

http://mentalistenmanque.forumactif.com/t56-nouveau-defi-fanfiction-speciale-saint-valentin#82

Si cela vous intéresse, merci de poster un commentaire ici. Je rappelle que vous devez vous inscrire.

Bonne soirée.{#[ :D ] Very Happy}


Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Fics-Originales

 > 

Heroic Fantasy

Les aventuriers du Grand-Nord
[Histoire En réécriture]
Auteur: nviek37 Vue: 1446
[Publiée le: 2015-12-06]    [Mise à Jour: 2017-02-17]
G  Signaler Action-Aventure/Heroic Fantasy Commentaires : 41
Description:
Voila une histoire pas comme les autres. Pourquoi? Car bien qu'elle puisse ressembler à d'autres histoire, ou s'en inspirer, elle est le fruit d'une idée originale qui réveille dans la nuit. Une insomnie qui plonge loin dans l'imagination, et qui empêche de dormir. Une histoire qui se déroule dans les rêves la nuit, qui s'y construit. C'est cette histoire qui sera racontée ici. Cependant, bien que cette histoire se situe dans notre monde, et qu'elle utilise des faits et des éléments géographiques, et des peuples de ce monde, il s'agit là d'une fiction, d'une histoire inventée. Il est donc normal, qu'ici beaucoup de faits historiques, géographiques, mythologiques, culturels, et anthropologiques, soient donc modifiés et carrément même falsifiés, de même que le bestiaire qui n'est par forcément prit dans la mythologie de ce monde, car point de défi point d'aventure, tout comme point de héros et point d'aventure. Après ce résumé d'information, il est temps de commencer cette histoire, mais par où commencer ? Ha oui, cette introduction qui commence si bien les contes de fée: il était une fois.... . Il était une fois, un jeune garçon, et une jeune fille, loin dans le nord, dans les pays scandinave, dont la rencontre les aura conduit dans une aventure à travers le monde, une aventure qui commence dans le royaume des vikings.
Crédits:
Il s'agit là d'un essai d'écriture, d'une histoire d'Héroic-Fantasy se déroulant pourtant dans le monde réel. Si vous trouvez dans cette histoire une version de la géographie, et de l'histoire, complètement fausse et falsifiée, ne vous inquiétez pas: c'est tout à fait normal, c'est même ce qui à rendu amusant l'écriture de cette histoire. Je vous laisse donc lire cette histoire, et vous faire votre opinion personnelle sur ce que vous en aurez pensés. Il s'agit là d'une première ébauche, qui sera surement réécrite une fois le tout écrit en format informatique.

Amusez vous, et n'hésitez pas à donner votre avis.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Fin d'un entraînement de trois ans, et sentiments inavouables

[2162 mots]
Publié le: 2015-12-20Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur Voila, on en est bientôt au premier quart de l'histoire, (encore plus de 30 chapitres à venir, et les fan d’héroïque fantaisie pourrons se réjouir, on arrive bientôt à cette partie de l'histoire.

Chapitre 9: Fin d'un entraînement de trois et sentiments inavouables.



Lirinah retrouva Kendraff quelques jours plus tard, pour poursuivre son entraînement. Quand elle s'approcha, il fut surprit car celle-ci avait adoptée exactement la même coiffure que lui. Elle avait les cheveux attachés en queue de cheval, ainsi qu'une natte qui lui descendait la long de la tempe droite.N'en comprenant pas la raison, il choisi ne pas se poser de question à ce sujet. Il préféra lui parler comme à son habitude:

  • Comment va tu depuis la dernière séance?

  • Très bien, et toi? Lui demanda Lirinah.

  • Je me porte bien, j'espère juste que désormais tu est prête à passer aux choses sérieuses, répondit Kendraff.

  • Aux choses sérieuses? S'étonna Lirinah, pensa qu'il avait comprit le message.

  • La suite de ton entraînement, lui rappela Kendraff.

  • Oui bien sûre, dit Lirinah confuse.



Lirinah se mit à distance pour se préparer, tout en affichant un air déçu: elle comprit qu'il n'avait pas tout comprit, celle qu'elle voulue lui dire en imitant sa coiffure. Cependant, elle avait d'autres plans en réserve, et ne montra pas le moindre signe de déception ou d'abandon, quand elle revint vers lui. Quant à lui, Kendraff prit l'une de ses épées puis traça un grand cercle, sur le sol autour de Lirinah et lui. Il en expliqua ensuite la raison à Lirinah:

  • Ce cercle va délimiter la zone, dans laquelle on va s'affronter.

  • Pourquoi cette règle? S'inquiéta Lirinah.

  • C'est très simple, pour cette dernière phase d'entraînement, tu vas de voir rassembler tout ce que tu as appris, lui expliqua Kendraff. Il te faudra te servir autant de ta tête que de tes capacités physiques, pour mettre le tout en application.

  • Mais à quoi va servir ce cercle? Insista Lirinah.

  • C'est très simple, tu vas devoir me faire sortir de ce cercle en me combattant, lui répondit Kendraff. Quand tu y arrivera, ton apprentissage sera fini.

  • Mais c'est impossible, tu est bien meilleur que moi au combat! Protesta Lirinah.

  • C'est vrais, mais même si tu ne gagne pas contre moi, le résultat de l'exercice restera bénéfique pour toi, répondit Kendraff.

  • Ça me paraît impossible, insista Lirinah.

  • Tu pourrais au moins essayer avant de dire cà, répliqua Kendraff, en se préparant à combattre.

  • Attend, qu'est ce que tu fait? Demanda Lirinah qui paniqua et sortie elle aussi son épée.



Kendraff ne répondit pas, pour seule réponse il l'attaqua pour l'obliger à combattre. N'ayant plus le choix, Lirinah bondit de côté pour esquiver, puis sortie sa dague et se prépara au combat à contre cœur. Kendraff avait bien comprit que s'il ne la forçait pas à se battre, Lirinah continuerait à hésiter et à repousser le moment du combat. Il attaqua de nouveau mais Lirinah n'eût pas le temps d'esquiver: elle para l'attaque mais fut projetée en dehors du cercle.

  • Tu aurai pu attendre que je soit prête! S'écria Lirinah.

  • Je n'ai fait que ça, mais tu as passé ton temps à éviter la confrontation! Répliqua Kendraff. Maintenant, tu n'as plus choix, tu va devoir te battre.



Lirinah n'hésita pas et attaqua Kendraff de toute ses forces, enchaînant plusieurs attaques rapides. Cependant, Kendraff les évita toute sans difficulté, ce qui déstabilisa Lirinah dans ses mouvement. Elle perdit l'équilibre et tomba en avant, mais Kendraff la rattrapa par la taille puis la remit debout.

  • Tu commence à comprendre pourquoi cet exercice est important? Lui demanda Kendraff.

  • Oui, malgré la technique et l’entraînement physique, je n'ai aucune expérience au combat, répondit Lirinah. Aucune des mes attaques n'a eût le moindre effet.

  • Donc tu comprend ce qu'il te reste à faire? Insista Kendraff.



Lirinah ne répondit pas par des mots, mais par un geste: elle attaqua la première et se jeta sur Kendraff. Sur le coup, Lirinah eût peur que Kendraff ai mal prit son geste, mais elle fut rassurée lorsque qu'elle le vit sourire. Pendant les semaines suivantes, Lirinah fit beaucoup de progrès: ses attaques étaient de plus en plus précises, et ses esquives, ainsi que ses parades étaient bien plus efficaces. Cependant, elle faisait beaucoup d’erreurs, qui lui auraient été fatales dans un combat réel. Lors d'un de ses combats, elle fit un grand bond en avant pour attaquer Kendraff, mais celui ci esquiva et plaça sa lame à quelques millimètres de son cou, pour lui faire comprendre son erreur.

  • Tes attaques sont encore trop prévisibles, lui expliqua Kendraff. De plus, tu fais beaucoup mouvement inutile, qui te laisse sans défense, comme ton saut de tout à l'heure.

  • Pourtant, je pensais avoir plus de force et d'impact en sautant, répondit Lirinah.

  • Face à un adversaire lent ou massif oui, mais pas contre un adversaire rapide ou agile, répliqua Kendraff. Tu doit apprendre à t'adapter au style de ton adversaire.

  • Et quel serait le meilleur plan contre toi? Demanda Lirinah.

  • Ne compte pas sur moi pour te le dire, répondit Kendraff. Je ne suis pas du genre à révéler mes points faibles, donc à toi d'essayer de les trouver.



Suite à ces explications, Lirinah se lança pour un nouvel essai, mais perdit une fois de plus. Cependant, Kendraff ne voulant pas épuiser Lirinah, en lui faisant enchaîner les combats. C'est pour ça qu'il lui faisait alterner les combats avec un autre entraînement: il commença à lui apprendre à survire dans la nature. Il lui apprit ainsi à suivre une piste, à chasser, s'abriter du danger ou des intempéries. C'est dans ces moments là, que Lirinah essayait de séduire Kendraff mais sans succès. Une fois au cour d'un exercice de chasse, elle fit semblant de glisser pour qu'il la rattrape dans ses bras, mais Kendraff se contenta de l'attraper par le bras. Une autre fois, alors qu'il lui apprenait à s'abriter et à faire du feu, Lirinah essaya d'en profiter pour se reposer sur son épaule, mais celui ci ne lui en laissa pas le temps, ce qui fut un nouvel échec pour elle.



Pourtant, si Kendraff n'avait pas remarqué qu'elle essayait de se rapprocher de lui, il n'était pas si insensible qu'il en donnait l'impression à la présence de Lirinah. C'était l'une des raisons, qui l'avait poussé à offrir une tunique à Lirinah: il lui était plus facile d'oublier la jeune fille qu'elle était, lorsque qu'elle portait sa tunique. Kendraff s'était lui aussi beaucoup attacher à Lirinah, seulement il savait bien que toute relation avec elle lui était interdite, puisqu'elle était une princesse. Cependant ces derniers mois d'entraînement, ne l'avaient à éviter de tomber sous le charme de Lirinah. Entre le début et la fin cet entraînement, Lirinah était devenue une jeune femme, qui aurait bientôt dix-sept ans et la tunique que lui avait offert Kendraff, ne cachait plus ce détail aux yeux du jeune homme qu'il était. Pourtant il voulait et il devait, à tout prix évité de se rapprocher d'avantage de Lirinah.



Kendraff fit donc tout pour se concentrer sur l'entraînement de Lirinah, tout en essayant de leur laisser le moins de temps libre possible à tout les deux. Lui ayant tout apprit sur les méthodes de survies, Kendraff insistait sur les entraînements de combats, ce qui les occupaient beaucoup lui et Lirinah. Cependant, ces entraînements avait beaucoup usé les armes et la tunique de Lirinah, c'est pourquoi il offrit de nouvelles armes à Lirinah pour ses dix-sept ans. Il lui offrit aussi une nouvelle tunique, comme celle qu'elle avait avant, mais rallongée en bas pour couvrir ses jambes jusqu'aux genoux. Cela déconcentrait beaucoup moins Kendraff, mais ce n'était pas du tout au goût de Lirinah, qui se sentait mal à l'aise avec cette tunique. Quand Kendraff revu Lirinah quelques jours plus tard, il remarqua que celle-ci avait modifiée sa tunique. La tunique de Lirinah était fendue d'une dizaines de centimètre, de chaque côté au niveau des cuisses, ce qui interpella Kendraff:

  • Pourquoi as tu fait ça? Cette tunique ne te plaisait pas?

  • Si mais je ne la trouvais pas pratique pour me battre, répondit Lirinah.

  • Mais maintenant elle couvre mal tes jambes, répliqua Kendraff.

  • Cela te gêne de les voir? Lui demanda Lirinah.

  • Pas du tout, menti Kendraff. C'est juste que désormais,ta tunique protège bien moins tes jambes des coups.

  • Rassure toi, j'ai volé ça dans les entrepôts du palais, avoua Lirinah en lui montrant les protections en cuirs, qu'elle portait aux cuisses.

  • Effectivement, c'était une bonne idée, répondit Kendraff en détournant le regard, le visage rouge.

  • Dans ce cas pourquoi ça te gêne tant? Insista Lirinah.

  • J'aurais préféré que tu me parle de ton problème, lui expliqua Kendraff bien que sa gêne n'ai rien à voir avec ça.

  • C'est juste que je ne voulait pas te vexer, il s'agit tout de même d'un cadeau s'excusa Lirinah.

Lirinah avait bien comprit ce qui troublait Kendraff, mais ne voulue pas insister et lui proposa de reprendre l'entraînement. La situation tournant à l'avantage de Lirinah, elle préféra laissée faire le temps, plutôt que de gâcher cet avantage. Elle entama un nouveau combat avec Kendraff, et réussi même à le mettre en difficulté: celui ci dégaina alors sa seconde épée. C'est alors que tout se regroupa dans la mémoire de Lirinah, qui se laissa tomber à genoux en voyant cela. Depuis le début de leurs séances de combat, Kendraff n'avait toujours utilisé qu'une seule épée. Lirinah se sentie alors faible face à cette réalité, et son air choqué inquiéta Kendraff:

  • Que t'arrive t-il?



Lirinah ne répondit pas, se sentant humiliée par cette situation. Ressentant aussi une forte colère, elle eût pour seule réponse d'attaquer Kendraff de toute ses forces. Celui ci se défendit sérieusement face à Lirinah, et malgré la différence d’expérience et de capacité physique entre eux, Kendraff du quand même rester sur ses gardes. Cela faisait déjà quelques temps que Kendraff s'en était rendu compte: les progrès accomplis par Lirinah étaient bien plus grand que ce qu'elle avait montrée lors de ses combats, mais elle était incapable de se battre de toute ses forces contre lui. Mais en pensant au fait, que Lirinah retenait inconsciemment ses véritables capacités, Kendraff s'était déconcentré et son manque de prudence eût un prix: la dernière attaque de Lirinah lui entailla l'épaule droite. À la vue du sang qui coulait de l'épaule de Kendraff, Lirinah perdit toute sa colère, qui laissa la place à une forte inquiétude: elle s'était rendue compte qu'elle venait de blesser le garçon qu'elle aimait.

  • Je suis vraiment désolé, s'excusa Lirinah en larme.

  • Ce n'est rien rassure toi, répondit Kendraff.



Lirinah ne l'écouta pas et se précipita vers lui, pour bander sa blessure avec un mouchoir qu'elle avait sur elle, tout en insistant pour s'excuser:

  • je ne voulait pas te blesser, j'étais juste colère.

  • Je t'assure que c'est n'est rien de grave, et puis pourquoi était tu en colère? Lui demanda Kendraff,.

  • Je me suis sentie humiliée, car depuis le début tu ne t'est jamais battu sérieusement! Expliqua Lirinah. En vérité je n'ai pas progressé, je suis toujours aussi faible.

  • C'est faux! Répondit Kendraff. Je n'ai utilisé qu'une épée, car j'avais encore besoin de m'entraîner moi aussi.

  • Que veux tu dire par encore? Demanda Lirinah.

  • Ma quête dans le labyrinthe m'a apprit une chose, avec une seule épée je suis faible, expliqua Kendraff. C'est pour ça qu'il me fallait m'habituer à utiliser une seule épée. Et encore tu te retenait parce que je suis ton ami, mais en vérité cela fait des mois que tu aurais pu me forcer à utiliser mes deux épée.

  • Alors depuis tout ce temps, j'étais aussi forte sans même le savoir? Résuma Lirinah.

  • Tu ne t'en es pas rendu compte, parce que tu est trop douce et trop gentille, répondit Kendraff en rougissant.

  • Je suis vraiment désolé, s'excusa à nouveau Lirinah. Si j'avais comprit plus tôt, tu n'aurais été blessé.

  • Ne t'inquiète plus pour ça, répliqua Kendraff. C'est même une bonne chose, car j'ai pu voir ce dont tu étais réellement capable: je n'ai plus rien à t'apprendre.

  • Tu le pense vraiment? Demanda Lirinah.



Kendraff n'eût pas le temps de lui répondre, car Lirinah tomba de fatigue suite à ses derniers mots. Il l'attrapa avant qu'elle ne touche le sol, mais n'essaya pas de la réveiller: il préféra la laisser dormir, car lui même avait besoin de se reposer.





  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>

Éditions Sharon Kena


Publicité


Elenya éditions


Éditions Mnémos


Éditions l'Atalante




© Fanfic Fr 2003 - 2017 / Mentions légales