Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Divers


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Les éditions du RIEZ ferment...
 par   - 659 lectures  - Aucun commentaire

C'est fini pour les éditions du Riez. Après une année 2016 difficile, ce début 2017 marque la fin d'une aventure qui aura duré huit ans.

Une grande opération de promotion est organisée jusqu'au 31 mars 2017 pour écouler le stock.
Les derniers fonds récoltés serviront à payer tout le monde.

http://www.editionsduriez.fr/clap-de-fin/

Une cagnotte est également organisée via le site LEETCHI pour ceux qui veulent les aider finacièrement directement.

 

Nouveau défi fanfiction spéciale Saint-Valentin
 par   - 2440 lectures  - Aucun commentaire

Bonsoir,

Me revoilà avec une nouvelle annonce concernant un défi de fanfiction Mentalist spécial Saint-Valentin.

http://mentalistenmanque.forumactif.com/t56-nouveau-defi-fanfiction-speciale-saint-valentin#82

Si cela vous intéresse, merci de poster un commentaire ici. Je rappelle que vous devez vous inscrire.

Bonne soirée.{#[ :D ] Very Happy}


Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Fics-Originales

 > 

Heroic Fantasy

Les aventuriers du Grand-Nord
[Histoire En réécriture]
Auteur: nviek37 Vue: 1464
[Publiée le: 2015-12-06]    [Mise à Jour: 2017-02-17]
G  Signaler Action-Aventure/Heroic Fantasy Commentaires : 41
Description:
Voila une histoire pas comme les autres. Pourquoi? Car bien qu'elle puisse ressembler à d'autres histoire, ou s'en inspirer, elle est le fruit d'une idée originale qui réveille dans la nuit. Une insomnie qui plonge loin dans l'imagination, et qui empêche de dormir. Une histoire qui se déroule dans les rêves la nuit, qui s'y construit. C'est cette histoire qui sera racontée ici. Cependant, bien que cette histoire se situe dans notre monde, et qu'elle utilise des faits et des éléments géographiques, et des peuples de ce monde, il s'agit là d'une fiction, d'une histoire inventée. Il est donc normal, qu'ici beaucoup de faits historiques, géographiques, mythologiques, culturels, et anthropologiques, soient donc modifiés et carrément même falsifiés, de même que le bestiaire qui n'est par forcément prit dans la mythologie de ce monde, car point de défi point d'aventure, tout comme point de héros et point d'aventure. Après ce résumé d'information, il est temps de commencer cette histoire, mais par où commencer ? Ha oui, cette introduction qui commence si bien les contes de fée: il était une fois.... . Il était une fois, un jeune garçon, et une jeune fille, loin dans le nord, dans les pays scandinave, dont la rencontre les aura conduit dans une aventure à travers le monde, une aventure qui commence dans le royaume des vikings.
Crédits:
Il s'agit là d'un essai d'écriture, d'une histoire d'Héroic-Fantasy se déroulant pourtant dans le monde réel. Si vous trouvez dans cette histoire une version de la géographie, et de l'histoire, complètement fausse et falsifiée, ne vous inquiétez pas: c'est tout à fait normal, c'est même ce qui à rendu amusant l'écriture de cette histoire. Je vous laisse donc lire cette histoire, et vous faire votre opinion personnelle sur ce que vous en aurez pensés. Il s'agit là d'une première ébauche, qui sera surement réécrite une fois le tout écrit en format informatique.

Amusez vous, et n'hésitez pas à donner votre avis.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Mariage et stratégie.

[2535 mots]
Publié le: 2015-12-08
Mis à Jour: 2017-02-05
Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

Chapitre 4: Mariage et stratégie.



Quelque heures avant une importante cérémonie, une jeune fille faisait les cent pas dans sa chambre. Elle était plongée dans ses pensées, et sans s'en même rendre compte elle commença alors à réfléchir à haute voix:

  • Qu'est ce que je vais bien pouvoir faire? J'ai cherché toute les solution possible, mais aucune n'est fiable.



La jeune fille en question était Lirinah. Le temps qu'elle avait, pour trouver un plan, venir d'arriver à son terme. Elle était à quelques heures de la cérémonie, et le temps jouait contre elle. Elle se mit à paniquer, et commença à se parler à elle même.

  • pour ce qui de la tenue, je fait quoi?

  • Ça c'est facile à décider. Tu ne pense pas que tu as d'autres priorités ma grande?

  • Je le sais bien! Mais tout mes plans ont des failles, si bien que je me retrouve à ne plus savoir quoi faire.

  • Et si on reprenait tout depuis le début? Quelles sont nos options?

  • On en a plusieurs mais aucune qui soit suffisamment efficace.

  • On a le chantage! On est une une princesse, ça devrais facilement se faire, il suffit de trouver de quoi le faire chanter, ou de créer l'élément pour ça, s'il n'y a rien de déjà exploitable.

  • Impossible, ça ne marcherait pas, il bien trop fier, têtu et arrogant pour céder, et on serait définitivement hors jeux en cas d'échec.

  • Et la séduction? C'est un garçon et toi une fille, il y a forcément une faille de ce côté là dont tu puisse profiter.

  • Si c'était possible, je n'aurais pas eu besoin de chercher un plan aussi longtemps: j’aurais déjà eût ce que je veux. Et puis le séduire lui? Il ne m'intéresse pas dans ce sens là, alors je n'ai pas envie de m'abaisser à ça.

  • Dans ce cas, peut être t'adresse tu à la mauvaise personne. Tu aurait peut être plus de chance, en demandant à son frère ou à son père.

  • Et adieu la discrétion! Non, je ne peut vraiment demander ce service qu'à Kendraff. J'aurai bien demandé conseil à Eldah, mais là aussi c'est impossible.

Lirinah se laissa tomber sur son lit, d'un air désespéré. Elle ferma les yeux quelques instants, avant de les rouvrir et de reprendre sa discussion solitaire.

  • Et pourquoi serait ce impossible?

  • Toujours pour des raison de discrétion chère moi même.



Soudain, Lirinah se releva de son lit: elle ne pouvait pas demander directement conseil à Eldah, mais elle pouvait le faire de façon subtile et détourné. Que ferait Eldah à sa place, pensa t-elle. Mais là encore, comment pouvait elle se mettre à la place d'Eldah, alors qu'elle ne la connaissait pas suffisamment pour ça. Pourtant, elle trouva alors un élément qui lui donna une idée très intéressante: connaître et prévoir les réactions d'une personne. Si elle ne le pouvait pas vis à vis d'Eldah, elle commençait à connaître Kendraff, et pouvait prévoir certaine de ses réactions. Et effectivement, elle savait que Kendraff était d'une nature fier comme tout les guerriers de son clan, et elle su alors comment aborder le problème: mettre ce qu'elle voulait en jeu dans un défi. En tant que fier guerrier, elle était sûre qu'il ne pourrait pas refuser un défi, peu importe l'enjeu. Cependant, comment le mettre au défi sans qu'il ne se méfie de ses intentions? Là encore, un problème se dressait contre elle.

  • Le problème ma grande, c'est que Kendraff n'est pas un tas de muscle sans cervelle. Il ne mordra pas aussi facilement à l’appât.

  • Peut être mais un défi me paraît la meilleur solution, ce type et si fier qu'il accepterait en étant sûr de gagner, sans réfléchir aux conséquences. Après tout, c'est l'un des ses nombreux défauts.

  • Bonne idée, tu le connais mieux que prévu, mais quel défi compte tu lui lancer? Car, il ne manque pas de talent pour de nombreux domaines, mais toi peut tu en dire autant?

  • Je suis entrain d'y réfléchir! Déjà il faut que ce soit un défi, où je puisse avoir toute mes chances de gagner, ou un défi qui soit équilibré.

  • C'est bien beau d'y penser, mais il ne faut pas que ça attire l’attention. Après tout, n'oublie pas que nos parents seront présent à ce mariage.

  • Justement, je pense en avoir trouvé un qui soit parfait.

  • Et qu'as tu bien pu trouver?

  • Un concours d’hydromel !



Lirinah le savait très bien, chez son peuple l'hydromel était une boisson traditionnelle. Du coup, bien cette boisson soit alcoolisée, même les jeunes de son âge étaient autorisés à en boire, les jours de mariage, bien que cela se fassent beaucoup hors surveillance aussi. Mais dans le doute, elle qui était habitué aux réception en avait déjà fait plusieurs fois l'expérience, mais Kendraff lui ne pouvait pas le savoir, et il y avait des chances, selon elle, que lui n'en ai jamais bu ce qui lui donnerait un avantage. Elle se décida donc sur un défi qu'elle se sentait de gagner, n'ayant plus le temps de trouver une meilleur idée.

  • Tu m'as l'air sûre de toi, mais tu pourrais aussi perdre ce défi.

  • Je le sais bien mais je doit essayer. Cela fait trois ans que j'insiste sans résultat. Donc aujourd'hui, ce sera le tout pour le tout.

Ayant désormais un plan d'action, Lirinah retrouva ses esprits juste à temps pour se préparer pour la cérémonie. Elle avait choisie une robe blanche et bleu turquoise. Elle prit même le temps de se coiffer pour cette occasion car en général, elle ne se souciait pas de son apparence, et se contentait de brosser ou d'attacher ses cheveux. Prête pour la cérémonie, Lirinah se rendit au village de Kendraff en compagnie de ses parents. Lorsqu'ils arrivèrent au village, Lirinah pu constater que les deux clan concernés, s'étaient rassemblés au grand complet pour cet événement. Le lieu avait entièrement décoré pour la cérémonie, avec les bannières des deux clans qui flottaient partout dans le village. Lirinah pu aussi apercevoir Kendraff et Kilvar, qui discutaient tout en finissant des préparatif de dernière minute. Mais elle n'eût pas le temps d'allée les saluer, car elle fut directement conduite au près d'Eldah, car telle était sa place à cet instant.



Quand elle aperçue Eldah, Lirinah fut stupéfaite de voir à quel point celle-ci avait changée en trois ans. À dix-sept ans, Eldah avait tout d'une femme adulte, sauf quelque progrès en terme de maturité, pensa Lirinah en voyant le comportement d'Eldah à quelques minutes du début de la cérémonie. Eldah ne tenait plus en place à l'approche de la cérémonie, et cumulait les bêtises, surtout quand elle vue Lirinah: elle se précipita pour allée la saluer, ce qui provoqua la chute et la destruction de deux vases. Eldah portait une robe rouge, avec des rubans et de la dentelle orange. Sur cette robe, était brodé en noir l'emblème de son clan, au niveau du torse. Lirinah en voyant la future mariée fut alors surprise du choix d'une tenue qui était plus adapté à une visite diplomatique qu'à un mariage, ce qui poussa Eldah à donner une explication à la jeune princesse lorsqu'elle vue la surprise sur son visage.

  • Les membres des deux clans ont décidés, qu'ils porteraient la tenue officielle, de leur clan respectif pour la mariage, ajouta Eldah.

  • En tout cas, elle te va très bien cette robe, dit Lirinah, qui ne trouva pas d'autres mots pour commenter la situation, car bien qu'elle eu comprit elle ne se faisait pourtant pas à cette idée.

  • Merci, mais je pense que les compliment devront attendre. La cérémonie va bientôt commencer, répondit Eldah.



Lirinah suivit Eldah devant un prêtre de Freyja, où elle furent rejointes par Kilvar et Kendraff. Freyja étant la déesse des magiciens et des magiciennes, c'était donc la déesse qui veillait sue le clan d'Eldah. Les deux clans étaient tombés d'accord, pour que ce soit la déesse du clan de la mariée, qui soit choisie pour bénir cet union, et non Fenrir le dieu tutélaire du clan du marié, dont le loup était le symbole. Quand Lirinah vue Kilvar, elle constata que celui-ci portait un long manteau noir, sur lequel était brodé, en blanc, deux fois l'emblème du clan. Une fois en petit au niveau du cœur, et une autre fois, en grand cette fois ci, dans le dos. Quant à kendraff, il portait ses habituelles tunique et pantalon noirs, et Lirinah ne pu s’empêcher de remarquer que seuls les membres du clan, ayant plus de seize ans, portaient un long manteau noir comme celui de Kilvar. Lirinah étant de nature très curieuse, elle se demandait pourquoi il y avait cette différence entre les membres du clan.



La cérémonie commença alors, et c'était la première fois que Lirinah assistait à un mariage. De là où elle se trouvait, elle pouvait voir tout les détails de la cérémonie. Tout d'abord, les deux fiancés mirent un bracelet en cuir à leurs poignets: le droit pour Eldah, et le gauche pour Kilvar. Ils se prirent ensuite par la main, tandis que le prêtre fit chauffer une chaîne qu'il avait enroulé autour de leurs bracelets. Quand Kilvar et Eldah retirèrent leurs bracelets, Lirinah pu voir que la chaîne en chauffant, leur avait tatouée son emprunte sur les poignets, à travers leurs bracelets. Cette marque indélébile symbolisait l'union éternel des deux être. La cérémonie étaint donc finie, et Kilvar et Eldah étaient donc mariés. Lirinah les félicita avant d'allée s’asseoir à coté de Kendraff, pour commencer la fête et le banquet qui allait avec.



Elle pouvait enfin mettre son plan à exécution mais pour ça, elle devait encore attendre que la fête soit suffisamment avancée, pour qu'elle puisse emmener Kendraff à l'écart de la foule sans se faire remarquer. L'occasion se présenta, quand des jeux mettant en scène les jeunes mariés furent organiser. Lirinah engagea alors la conversation d'une façon très banale et maladroite:

  • C'est un grand jour, n'est ce pas?

  • Ce n'est rien de plus qu'un simple mariage arrangé, répondit Kendraff. Je ne voit pas ce qu'il y a de grand, alors que nos deux clan étaient déjà très liés sans ça, et qu'il y avait d'autres possibilités pour obtenir le même résultat. Je ne vois vraiment pas pourquoi imposer cette solution à Kilvar et Eldah, à part décider de leur avenir sans leur en laisser le choix.

  • C'est vrais que ce n'est pas idéal comme scénario, mais en ce qui les concerne, je ne pense pas que ce soit un problème, suggera Lirinah.

  • Alors là, je ne comprend pas ce que tu veut dire, répliqua Kendraff.

  • Au cas où tu ne l'aurai pas remarqué, Eldah et Kilvar on l'air de s'entendre très bien tout les deux, et ça depuis leur première rencontre, lui expliqua Lirinah. Eldah me l'a même avouée dans une des lettres qu'elle m'a envoyée, en m'avouant être plus heureuse que malheureuse à l'idée de cette union.

  • Et alors, ça reste un mariage arrangé, ça ne change rien, répliqua Kendraff. Même si Kilvar n'a jamais dit être hostile à l'idée de ce mariage, il n'a jamais dit non plus qu'il en était heureux.

  • Justement si, ça change tout. Il y a de forte chance qu'ils se soient mariés d'eux même avec le temps, insista Lirinah. Kilvar n'en avait parlé qu'à Eldah, et je n'aurait jamais du t'en parler, mais lui aussi semblait content de ce mariage.

  • Rien ne prouve que ça aurait fini comme ça, dit Kendraff. Les choses changent avec le temps.

  • Alors pourquoi t'en préoccupe tu? Demanda Lirinah avec l'envie de le provoquer, afin de ne pas changer certaines de leur habitudes d'enfance, y trouvant même toujours autant d'amusement à le faire.

  • C'est toi qui est venu me parler de ça! Lui rappela Kendraff, qui mordait toujours aussi facilement aux provocations de la jeune fille.

  • C'était juste histoire de discuter, répondit Lirinah amusée, et qui trouva alors, en voyant que Kendraff répondait toujours aussi facilement aux piques qu'elle lui lançait, qu'il était tant pour elle de lancer son plan.

  • Tu aurais pu parler d'autre chose, tant que tu ne remet pas cette histoire d'entraînement sur la tapis, dit Kendraff.



Cette fois ci, ce fut Kendraff qui relança le sujet de l'entraînement, sans le faire volontairement. Mais en faisant cela, il venait d'ouvrir la voie à Lirinah et de lui permettre d'aborder le sujet en répondant, ce qui la faisait passer pour moins insistante qu'à l'habitude.

  • Justement, j'ai trouvé une solution pour régler définitivement la question, répondit Lirinah.

  • Comment ça? Demanda Kendraff.

  • Je te lance un défi, si tu gagne je te laisserait définitivement tranquille et tu n'entendras plus jamais parler de cette histoire d'entraînement,expliqua la jeune princesse. Mais si tu perd tu devras m’entraîner et sans discuter, et sans revenir sur ta parole pendant toute la durée de l'entraînement.

  • Je peut aussi refuser, et continuer de t'ignorer, répliqua Kendraff.

  • Tu aurais peur de relever mon défi? Demanda Lirinah avec provocation.

  • Pas du tout, c'est l'enjeu qui me dérange, répondit Kendraff. Tu sais très bien ce qu'il en est.

  • Donc tu as peur de perdre face à moi, insista Lirinah. Si tu étais si sûr de toi, tu m'affronterais peu importe l'enjeu. Mais peu être n'es tu pas tant que ça, le courageux guerrier que tu prétend être ou vouloir devenir.



Cette fois-ci, un air déterminé s'afficha sur le visage de Kendraff. Lirinah avait volontairement frappé sur le point sensible qu'elle avait prévue: la fierté du jeune homme. Et comme prévu, en appuyant là où Kendraff était le plus facile à piégé, celui-ci venait de mordre à l'appât sans réfléchir d'avantage, car elle n'avait pas encore posée les conditions du défi, et n'en avait même pas expliquée la nature. Il restait plus alors à Lirinah qu'à attendre la réponse de Kendraff, qui confirmerait que son plan était réussi.

  • Pas du tout, je le relève ton défi! S'emporta Kendraff. Comme tu ça, tu arrêteras de m'ennuyer avec cette histoire d'entraînement, quand tu auras perdu!

  • Très bien, dans ce cas viens avec moi près des tonneaux d'hydromel, que je t'explique en quoi consistera notre défi, proposa Lirinah.



Lirinah avait réussi, Kendraff s'était fait prendre au piège. La première partie de son plan étant un succès, il ne restait plus à Lirinah qu'à remporter le duel. Cependant, elle n'avait aucune garantie de réussir la seconde partie de son plan.





  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>

Éditions Sharon Kena


Publicité


Elenya éditions


Éditions Mnémos


Éditions l'Atalante




© Fanfic Fr 2003 - 2017 / Mentions légales