Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Divers


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Appels à Textes


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Nouveau défi fanfiction spéciale Saint-Valentin
 par   - 398 lectures  - Aucun commentaire

Bonsoir,

Me revoilà avec une nouvelle annonce concernant un défi de fanfiction Mentalist spécial Saint-Valentin.

http://mentalistenmanque.forumactif.com/t56-nouveau-defi-fanfiction-speciale-saint-valentin#82

Si cela vous intéresse, merci de poster un commentaire ici. Je rappelle que vous devez vous inscrire.

Bonne soirée.{#[ :D ] Very Happy}

Défi fanfiction Mentalist
 par   - 3845 lectures  - 1 commentaire [24 décembre 2016 à 21:37:48]

Voir les Blogs | Liste des blogs par auteur

elane

Vos répliques Kaamelottiennes préférées... et situations kaamelottiennes de votre quotidien!

Bloggé le 16-02-2011 11:35 avec 118711 Vues

Suite au blog sur les citations d’anime, j'ai eu envie d'en faire un sur l'univers de Kaamelott', source inépuisable de situations, répliques et dialogues décalés et drôles !

Voici quelques-unes de mes citations préférées…

Arthur :

(A Merlin) C'est vrai ce qu'on dit, vous êtes le fils d'un démon et d'une pucelle ? [...] Vous avez plus pris de la pucelle.

Nouvelle technique : on passe pour des cons, les autres se marrent, et on frappe. C’est nouveau. […] Ah non, ça c’est que nous. Parce qu’il faut être capable de passer pour des cons en un temps record. Ah non, là-dessus on a une avance considérable.

(A Guenièvre) Merlin, i'sait déjà pas monter des blancs en neige, alors préparer une potion de polymorphie… Permettez-moi d'avoir des doutes.

Léodagan

(A Bohort) : Vous êtes marié comme moi, vous savez qu'la monstruosité peut prendre des formes très diverses...

Ah qu'est-ce que vous voulez mon p'tit Bohort, entre son épée qui fait d'la lumière, son Merlin qui fait pleuvoir des grenouilles et sa Dame du Lac qui s'prend pour une truite, il lui manque plus qu'un numéro d'trapèze au Roi des Bretons !

Elias

Dans la vie, faut bosser pour personne, et y faut faire bosser personne! C'est le secret de la liberté. […] Rien que d'imaginer que je retire l'épée du rocher, et que je me retrouve à la tête de ce bordel, ça me fait de la spasmophilie !

Venec :

Des bandits? Nooon... Des gars futés !

Ygerne :

Du temps de Pendragon, on avait le sens du dramatique : le Lac, Stonehenge, Avalon… Maintenant, dès qu’ils croisent un dragon, ils font un meeting.

A vous !

elane


>>> Signaler ce Blog <<<

 1  2  3  4  5  <     >  19  20  21  22  23 


Signaler

''Mais avec quoi ça se joue, ton jeu ?''

''ben, on peut le faire avec des cartes, mais y a la méthode ou on le fait avec des bâtonnets de carottes; mais c'est pas faux que chez moi, on l'faisait aussi avec des bûches...''

Je parie que la moitié de la ''citation'' est faussée, en fait je ne connais pas bien Kaamelot, celle-là m'a été rapportée par mes parents... je me souviens surtout du c'est pas faux... mais on l'faisait aussi avec des bûches ! ^^ mais même si le dialogue est certainement mal refait, y a le principe.


Sinon, comme anecdotes qui pourraient être kaamelottiennes... ... ...

ça y est je me rappelle !

Une fois, en cours d'histoire/géo, le prof a interrogé une élève sur une question qu'il avait posée (parce que ladite élève n'avait pas écouté...). Je retranscris le dialogue de mémoire :

Le prof - Alors Audrey, tu peux répondre à ma question ?

Audrey - Euh... le Groenland ?

Le prof, acquiesçe lentement - Et ou ça précisément, au Groenland ? Au Nord ou au Sud ? Et sur la glace ?

Audrey, avec espoir - Au Nord ? Et plutôt... dans les icebergs ?

Le prof, lâche la bombe - Mais bien sûr. Alors, selon mademoiselle Audrey, on cultive le riz cantonais au Groenland, dans les icebergs. Et les agriculteurs en MoonBoots cassent la glace avec leur pioche en dent de morse, tant qu'on y est !

----------

On a tous bien rigolé, surtout Audrey d'ailleurs^^ elle nous a toujours bien fait rigoler, surtout cette année-là mais après elle a déménagé et je l'ai plus revue... :(

Allez, encore une autre :

Toujours en histoire/géo, mais  trois ans plus tard (cette année, en fait) avec un autre prof. Contexte : notre classe vient de rentrer de la classe de neige. Il y a dans cette classe un véritable abruti qui ne fait qu'emm**** le monde, surtout les profs.

Notre professeur nous a expliqué le paragraphe qu'il venait d'écrire au tableau et le sujet a dérivé vers le yéti, les loups blancs et la neige (me demandez pas pourquoi, j'ai oublié. Je sais qu'il y avait un rapport avec la leçon, mais c'est tout...). Là, l'abruti a lancé bien fort :

-Ouais ben moi au ski j'ai fait comme le yéti !

-C'est à dire ? a demandé le prof avec lassitude.

-Beh j'me suis gelé les couilles !

Gros blanc. Le prof finit par dire :

-C'est bien ce que je pensais. T'es qu'un con... gelé.

---------

XD c'était vraiment bien dit et ça se voyait sur son visage que ça lui avait fait un bien fou^^ je parle du prof, hein, pas de l'abruti^^

 

Ce blog c'est vraiment une super idée, on rigole bien avec toutes ces citations, autant de Kaamelot que de la vie quotidienne^^

à Elane = j'ai vraiment adoré l'anecdote de la fréquence cardiaque^^ mais peut-être que ton élève avait répondu ''hein ?'' XD 'faut s'attendre à tout^^

 

 

 

 


Signaler

 

LaMecreante : Ah les confusions et énormes erreurs sur la géographie. Celle qui m’a fait le plus rire et horrifiée, reportée par Michael Moore (le réalisateur de Bowling for Columbine et autre docs plus ou moins bons), c'était avant l’élection de Bush junior pendant un débat avec Al Gore où il dit que Paris est la capitale de l’Italie !

Et ils l’ont élu ! Deux fois...

Et j’adore Léodagan qui tente de rassurer Bohort en lui disant :

Léodagan: Quand je dis un ours, c'était pour frimer j'étais dans l'noir! J'ai mal vu.

Arthur: C'était surement un lapin.

Bohort: Un lapin adulte?

Léodagan: Ch'ais pas heu... En même temps il n'était pas bien grand, p't-êre un ado.

Arthur: Voilà! Entre deux âges.

Bohort): C'était pas un faisan quand même?

Léodagan: Mais non.  Si j'étais tombé sur un faisan, je ne serai pas en train de me la péter comme ça.

 

Honorine : L’épisode des pigeons  J’adore.

D’ailleurs les pigeons sont une grande source d’inspiration pour Kaamelott’, pour preuve cette question de Gauvain (ou Yvain ?) sur la catapulte :

"Est ce qu'on peut s'en servir pour donner de l'élan à un pigeon ?"

Flammeche : Ah ce genre de remarques gentiment naïves fait toujours rire :-)

Bel effort en tout cas  pour trouver des anecdotes hors du cadre scolaire.

Juno : J’adore l’image des agriculteurs en moonboots avec leur pioche en dents de morse ! Encore un prof qui a de la répartie :-)

Et les épisodes sur les jeux de Perceval sont excellents. J’adore celui où Arthur a appris à jouer à un des jeux de Perceval et lui pose une question… Par contre, je serai incapable de me souvenir du dialogue, il est incompréhensible pour le commun des mortels !

 Et pour répondre à ta question... C'était bien un et pas hein? que m'avait dit mon élève. Aucune confusion possible sur ce point! C'était déjà lui, la réplique sur les planètes mortes... 

elane

 


Signaler

Une autre petite anecdote qui m’est arrivée cet aprèm’ pendant mon heure de code :

 

La question était : La signalisation (des panneaux, dont un avec un S) indique :

- une autoroute

- un itinéraire bis

- un itinéraire secondaire

 

La réponse était la troisième et pendant la correction, la « prof ‘ » nous demande « Quand est-ce que l’on peut trouver une panneau d’itinéraire secondaire ? »

 

Et là, une des filles répond, sûre d’elle : « Quand il y a un S ! »

 

On a tous rigolé sur le coup.


Signaler

Ah, Kaamelott! Qu'est-ce que c'est bien cette mini-série!

Un coup de déprime? Hop, quelques épisodes et ça repart la plupart du temps, bien pratique! D'ailleurs, rien que de lire toutes les fabuleuses répliques déjà postées, j'ai bien du rire bêtement toute seule devant l'ordi au moins dix bonnes minutes. Surtout celles dont je me souvenais bien et où j'avais la scène qui allait avec dans la tête. Comme par exemple quand le maître d'armes combat Arthur en l'insultant de tous les noms pas possibles, histoire qu'il soit plus énervé et donc plus combattif XD

Bref, tout ça pour dire que moi aussi j'ai pas mal de situations Kaamelottiennes dans ma petite vie. Bon allez je vais vous raconter la plus récente où j'ai fais ma Super Perceval (voire mon Yvain)!

Je participe à la chorale de mon lycée qui se produit en concert tous les ans et cette année c'était le week-end dernier. J'ai une amis qui habite tout près de la salle de concert donc après les répèts de l'après-midi, on est allé avec une autre amie manger chez elle et nous préparer pour le concert. En revenant on passe devant une grande affiche pour la représentation d'un spectacle du Choeur de l'Armée Rouge.

Dans ma tête, automatiquement je fais le lien avec l'URSS, je crois qu'à l'époque c'était encore ça, enfin je sais plus trop mais bref. Jusque là, je n'ai rien du gentil Perceval.

Donc, on regarde toutes les trois l'affiche et une fois qu'on l'a dépassée, une de mes amies nous dit:

"-Vous savez quoi? A la fin du spectacle, ils vous font signer un contrat obligatoire pour rentrer dans l'Armée Rouge.

-Quoi?! C'est vrai?! Mais c'est horrible! " voilà la seule chose que j'ai dite avant de me rendre compte au bout de trentes bonnes secondes en voyant mes amies éclater de rire que... l'Armée Rouge n'existait plus et depuis un bon moment déjà. Bravo, la culture! Mais qu'est-ce que je suis crédule... ><

Cette anecdote m'a poursuivi pendant les trois soirs du concert.. merci pour la réputation de Perceval!

Et attention, j'ai remis ça le lendemain! Comme quoi la fatigue ça aide vraiment pas... (comment-ça excuse bidon? ><)

Ce soir là, c'était au moment de se rendre chez mon amie pour manger. On parlait des cours et tout ça et puis une de mes amies (pas celle qui a fait la blague de la veille, l'autre) se met à parler de la philo et cite "Je pense donc je suis".

Et là, elle nous dit que c'est de Kant. sauf que ans mon cerveau le message est mal passé. Donc après lui avoir dit qu'en fait cette citation était de Descartes, je demande, naïvement:

"Au fait, c'est qui Dekant? ... Je connais Kant mais pas Dekant...".  Bon inutile de préciser que ça aussi ça m'a poursuivi pendant tout le week-end >< même si il faut avouer que la bourde était mois belle que l'autre.

Voilà, c'est tout ce qui me vient à l'esprit comme situation Kaamelottienne pour le moment. Peut être que la prochaine fois, ce ne sera pas moi qui jouerait le rôle de Perceval ^^'

Ah, une petite citation de Kaameloot pour la route quand même! Enfin ça n'en est pas vraiment une, mais j' adore! ♥

Le "ON EN A GROS SIR!!!" de Perceval et Karadoc qui frappent à la porte d'Athur la moitié de la nuit XD


Signaler

Kaamelott, c'est le genre de choses qu'on citerait en entier si on s'écoutait !

Pour les anecdotes de la vie quotidienne, chapeau, franchement ! Et c'est vrai qu'il y a des perles dans le cadre scolaire. Sinon, je m'en souviens d'une particulière, c'était il y a deux ans, avec une amie. Genre Yvain et Gauvain, quoi. Elle passe me chercher pour aller à la fac et bien entendu, on est en retard, alors, on monte les deux étages d'une traite avant de ne voir personne devant la salle ni dedans (elle était fermée à clef). On se dit donc qu'on est peut-être plutôt au premier étage (ce qui était fort possible étant donné que nous connaissions parfaitement notre emploi du temps...) mais là encore, personne et la voix sortant de la salle était masculine (alors qu'on avait une prof pour le cours). Et là, je sors "Ah tiens, ils ont repeint les portes pendant les vacances ? Elles étaient plus jolies, avant". Bien sûr, personne n'a repeint, on était juste pas dans le bon bâtiment...

Le "c'est pas faux" est devenu une habitude quand je ne comprends pas mais beaucoup connaissent cette expression, donc ça passe beaucoup moins facilement.

Sinon, j'ai aussi été sciée par Arthur qui pose des questions à Perceval sur un jeu gallois que personne ne comprend, pourtant. Ce moment est épique.

Ne m'appelez pas Sire !!


Signaler

Super marrant, ce blog, elane ! ^^ Ah, Kaamelott ! J'en ai pas vu beaucoup, mais je me rappelle avoir ét morte de rire à chaque fois ! Il y en avait un, je crois, où il y avait un dialogue du genre :

 

Homme 1 : J'en vois un, il rôdait dans le coin, l'enfoiré ! Je m'apprêtais à lui coller une mandale, mais au dernier moment, il a tourné dans un couloir...

Homme 2 : Oh mon Dieu ! C'était moi !

Homme 1 : C'était vous ?

Homme 2 : J'étais allé chercher une pomme aux cuisines...

Homme 1 Eh ben sauf vot' respect, Sire ......, vous vous approchez encore une fois de la chambre du roi et je vous défonce la gueule !

 

 

J'ai cité de mémoire...

Sinon, une nouvelle anecdote lycéenne : on termine un contrôle en Histoire sur un texte de Churchill (avec un petit piège : c'était un texte qui datait de l'époque où il n'était plus Premier Ministre). Au moment où je rendais ma copie, une élève arrive en courant alors qu'elle avait déjà rendu la sienne et elle dit au prof :

"Monsieur, je crois que j'ai écrit une grosse bêtise dans mon commentaire... Mais je vous assure, c'est sur le coup du stress ! Je sais que c'est faux..."

Le prof lui demande de se calmer et de lui dire quelle bêtise elle a mise. Toute honteuse, elle avoue :

"J'ai mis que Churchill était Président des Etats-Unis..."

 

Le plus drôle a été quand il nous a rendu les copies en nous disant : "Par pitié, essayez de ne pas faire partie des perles du BAC de cette année..."

 

NH.


Signaler

Sachiko : L’apprentissage de la  conduite peut donner pas mal de situations intéressantes.  Je me souviens  d’une anecdote assez drôle. La fameuse question ou un policier est devant vous pour vous demander, bras écartés de vous arreter…Et les trois choix : on ralentit, on s’arrête, on accélère (véridique)...

Kimoha :  Ton Dekant m’a fait bien rire J Alors moi, j’y vais aussi de mon anecdote… J’ai cru jusqu’à un âge assez avancé (que je tairais par pudeur) que découvrir le pot aux roses, c’était découvrir un poteau rose !

Mikado : Franchement, ça m’a fait rire parce que de un c’est drôle et de deux ça aurait pu m’arriver J

Norah : Oh je m’en souviens de cet épisode J Ça fait partie des épisodes où Arthur a un garde de corps genre grosse brute élevé par des ours. Et l’homme qu’il a bien failli « défoncer » n’est autre que Léodagan, le beau-père du roi J

Quant aux perles du bac… Je le corrige depuis quatre ans et j’en ai vu des choses… Je pourrai faire un autre blog rien qu’avec ce que j’ai lu et vu (ah les oraux de rattrapage sont bons aussi) !

 Et au risque de me répéter, sanglant à souhait ton avatar J

elane

 


Signaler

Sans que ce soit des situations Kaamelotienne, j'ai pour ma part pris l'habitude d'employer des expressions aux quotidien que je ne connaissait pas avant de regarder la série.

"Et c'est marre" pour "et puis c'est tout"

Il s'est pris une grande baffe "dans sa mouille" au lieu de "dans sa g*****" 

"j'en ai rien à carrer" pour "j'en ai rien à faire" (et là je vous met la traduction polie ^^)

"faire ci, faire mi" pour "faire ceci, faire cela"

"c'est agricole" pour "c'est psychologique"

Je suis également très heureuse de pouvoir verballement identifier les différente partie du fenouil entre "tigeuse" et "boulière"

- Je fais quoi avec le fenouil ?

- Tu coupes la partie tigeuse et tu la jette.

- Et avec la partie boulière je fait quoi ?

- Tu la coupe en lamelle.

J'ai également trouvé une utilité à "Péremptoire" : une perpendiculaire mais un peu en diagonale, mais pas trop.

 


Signaler

Tu sais, Elane, jusqu'à il y a cinq à sept ans, je le croyais aussi!

C'est sûr que parfois, on écrit de belles choses dans nos copies. Mais bon, le stress, les trous de mémoire... C'est agricole, tout ça ! Mwarf.


Signaler

Mikado : Ah si tu savais comme je me sens moins seule tout à coup :-) Merci!

Flammeche : Moi j'adore le "on n'en a rien à carer" et "vous panez rien à rien"! Je repense toujours à l'épisode où Perceval parle au roi du fait qu'il a dévoiler sa botte secrète à Angharrad...Et il répond que c'est dangereux car "vous admettez que vous panez rien à rien" :-)

Alors cette fois, j'ai une anecdote historique qui n'aurait pas démérité dans un Kaamelott'!

Lors de la colonisation de l'Australie, un des colons découvre émerveillé un étrange animal bondissant avec une grande poche, trouve un aborigene et lui demande, curieux quel est cet étrange animal.

Réponse de l'indigène : "Kangourou"

Ce qui veut littéralement veut dire en aborigene "Je ne comprends pas"...

:-)

elane

 1  2  3  4  5  <     >  19  20  21  22  23 



© Fanfic Fr 2003 - 2017 / Mentions légales